AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥
Les soldes sont à nouveau présentes jusqu'au 30 juin.
Intéressés ? Alors n'hésitez pas à aller lire ce sujet

 Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 0:27

Patch Cipriano

   
I'm reading your note over again,
There's not a word that I comprehend,
Except when you signed it
"I will love you always and forever."

   
Tell us about you

   

   Moi c'est Patch Cipriano mais tu peux également m'appeler Patch, et puis seulement Patch en fait. Parce que personne m'a jamais trouvé de surnom encore.... Je suis né(e) le 13/08/1990 à Milwaukee. J'ai donc 25 maiiis bientôt 16 ans. J'ai des origines italiennes. Je suis uniquement orienté filles et célibataire. Enfin... Enfin j'sais pas. Enfin vous comprenez, c'est toujours la question compliquée ? Je bosse en tant que manager dans le plus gros Subway de la Nouvelle Orléans. Je fais partie des Mickael Jackson. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Dylan O'Brien, et ils ont trop raison....
   © YourdesignDiary
Comment te définirais-tu? La simplicité de la complexité ? Non je recommence...
Il y a, et c'est vrai, un nombre incroyable de manière de dire les choses. Mais pas les vraies, celles qu'on pense vraiment... Alors je dirais que dans mon enfermement lié au travail et à mon caractère qui me pousse à toujours faire tout jusqu'au bout, peut-être même que ça voudrait dire que j'suis un peu beaucoup maniaque... Et bien j'ai la chance de pouvoir faire ça et de manière simple. J'ai trouvé !!! Bi-naire ! Ca y est je le tiens !
C'est ça ou ça. Et même dans les situations les plus compliquées de la vie, si on veut avancer, faut faire un choix. Y'a des conséquences dans tous les cas donc bon...
   Pour toi, que représente la musique? La musique... Aaaah musique chérie ! La musique c'est le carburant.
Et un style pour chaque activité ! Ce que j'écoute avant d'aller au boulot, ce que j'écoute pendant que je rentre du boulot, ce que j'écoute le samedi matin, ou ce que je mets parfois le soir parce que le sommeil vient pas : c'est trèèèès très différent. Et en même temps... Ca se ressemble bien plus que prévu...
   Quelle est la chose la plus importante pour toi? Pfiou ! S'il n'y en avait qu'une ! Z'êtes marrant !
Etrange, mais vous comprendrez plus tard, enfin peut-être... : la chose la plus importante pour moi, c'est d'avoir des valeurs familiales. Enfin, et voilà c'est encore trop compliqué a expliquer en une phrase... Ca manque de vocabulaire tout ça !
Ce qu'on apprend en famille : ça. C'est hyper important. C'est de ça qu'on tient nos 10 commandements après... Alors autant qu'elles soient solides et belles !

   
Caractère & Physique
Aaaaaaah j'ai beau avoir du préparer des questions d'entretien de motivation un paquet de fois, ça n'a jamais été facile de parler de soi. Encore moins quand c'est pas de la motivation mais une description pure et dure comme celle là !
C'est tellement... Complet parfait fin et bien pensé un caractère et une personnalité que... Enfin bref je m'y mets !

Je suis pas hyper grand, quand on voit combien certain autres à la testostérone peuvent pousser, on va dire que j'suis dans la moyenne. Brun, yeux marrons, parce que ni mon père ni ma mère n'ont d'antécédents d'une autre couleur. Le fait d'avoir toujours vécu en dessous de nos moyens qui étaient extra modeste ça me permet de conserver une ligne impeccable ! ( )
Ah ! Ca aussi ! Je suis du genre à constamment bidouiller quelque chose avec sa bouche. Mais le truc c'est le pincement de lèvres. Ca c'est coooool.....! Y'a les fois où je me mords l'intérieur des joues, mais beaucoup plus d'autres moments où j'me pince les lèvres et je me bas pour retirer la toute petite peau du dessus ! Et ensuite ça fait mal... C'est stupide... mais c'est un tic ! C'est comme ça ! J'suis né avec !
Un petit détail qui est dur à remarquer en RP surtout quand je l'écris pas en gros en large et en travers, en fait ça m'arrive jamais de le faire donc je le dis ici..... J'ai un petit tatouage mais touuut petit à l'intérieur du biceps gauche. Il date de y'a pas trop trop longtemps, j'ai eu une passe assez... Déprimante, mais si vous êtes curieux et que je vous intéresse alors vous en saurez plus en continuant votre lecture ! Il est inscrit : KPLF. Et puis je prévois de rajouter une lettre. Mais mais c'est pas le sujet !
Pour finir sur ma santé physique, j'ai quelques difficultés cardiaques. Enfin on en est pas encore sûrs... Je suis en plein dépistage.

Ensuite... C'est facile pour moi d'aimer les autres. Les autres en général. Un ami qui me parle d'un ami avec passion parce qu'il y tient vraiment, ça me prend pas 3 secondes pour avoir enviiiie de rencontrer ce gars que je ne connais pas. Cette fille que j'ai croisé dans un café et qui n'a pas hésité a ouvrir la conversation dans la fille d'attente, ces simplicités de la vie de tous les jours trop mis de côté, qui ne nécessite qu'un peu de love in the air ! Ca j'aime ! Et ca c'est facile ! Et ca c'est moi ! Du coup ça semble logique d'additionner à ça un personnage calme, attentif et attentionné (oui bon ça m'arrive d'être tête en l'air, j'suis un mec ! Non j'suis humain aussi, c'est invariable et c'est chez tout le monde ^^', sorry all !). J'ai un espèce de dévouement envers famille / amis / amour incroyable, mais le souci c'est que c'est un peu tiré à l'extrême. Ca me rend méchant par moment, possessif trop souvent, et avec mon franc parlé, et mon sang chaud qui me rend impulsif, des fois... Ca me met dans des situations pas très très très agréable. Maiiis ça pimente la vie ça aussi, c'est cool !

Haha, faut qu'j'vous l'dise... De fait, j'ai une cervelle qui a la chance de fonctionner et qui me permet de faire de ma vie quelque chose qui brille, enfin, pas autant que je le voudrais mais... C'est ainsi ! Néanmoins, il y a certain sujet, certaine affaire avec lesquelles je fais preuve d'une grande naïveté ! Qui me rend tellement influençable ! Une vraie victime le mec !

Bon et puis on pourrait s'étaler des nuiiiits et des nuits à ce sujet. Donc on va dire que si vous en voulez plus : on se retrouve autour d'un café quelque part, et promis on se pose des questions sur nos personnalités toute la journée et toute la nuit et ... zzzz...

   Habitudes • Je me perds beaucoup trop souvent avec moi même à écouter mes pensées discuter entre elles... Elles racontent souvent plein de trucs qui me font culpabiliser et avoir un espèce de... boule au ventre ? m'voyez ? Genre... Vous avez merdé quelque part, et maintenant faut réparer. Mais c'est tellement compliqué...
M'enfin quand je fais pas ça, j'-a-dore oublier tout ce qui se passe autour de moi et laisse mes mains jouer ce qui leur vient sur les 6 cordes métalliques d'une guitare acoustique. Ca, j'adore !
Je passe relativement souvent voir mes parents.
Sinon je travaille beaucoup donc... Voir des amis oui, mais c'est souvent à la dernière minute que ça se prévoit ! Ou parfois c'est prévu depuis tellement longtemps que j'ai pas le droit de faire genre j'ai oublié donc... Eh ben j'oublie pas !
   

   
▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom Jow • Âge 20 • Scénario/Inventé Scénario • Fréquence de connexion Everyday • Comment as-tu découvert le forum? Trop drôle ! J'ai reçu un mail, qui est tombé de j'sais pas où, et direct : le scénar m'a plu :). • Qu'en penses-tu? MAIS NICE !!!! SOOOO NICE • Ton avatar Dylan O'Brien • Un double compte? Nope • Un dernier mot? Bicyclette

   
Code:
<span class="pris">DYLAN O'BRIEN </span>♠ patch cipriano
   


Dernière édition par Patch Cipriano le Ven 27 Mai 2016 - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 0:27


   
I'm cuddling close, to blanket and sheet, I am alone in my defeat, I wish I knew you were safely at home

   
Quatre minutes et 18 secondes avec quelques petits centièmes. Ca, c'est moi. Patch, la flèche ! Non rien à voir... Faut dire que ma maman avait l'habitude ! J'étais le 6ième, mais c'est à dire que ça c'est pas fini après moi. Y'en a eu deux autres après ! C'était trop bien, entre nous on lançait les paris sur le genre du futur membre de cette famille ! Bon évidemment j'ai perdu à chaque fois...
Mais faut que je vous explique un peu comment ça s'est passé du coup. Sinon j'avoue c'est pas hyper intéressant ! Enfin pour vous parce que moi j'y étais...
En fait, mes parents ont eu beaucoup de mal au début de leur mariage à avoir des enfants. Puis, mes deux grands frères avec un an d'écart sont venus réconcilier mes parents avec la vie.
Cependant ces deux zigotos ont pas pu faire durer le bonheur a eux tout seul... Et mes parents qui avaient le désire d'une famille nombreuse, mais nombreuse !!! Ont perdu pas mal de nos frères et soeurs... C'était comme ça, et il n'y a pas de traitement et c'était la vie qui le voulait alors... Oui ça les a rendu triste pendant longtemps... Et encore aujourd'hui, sans être un sujet tabou, eh bien il reste sensible, et c'est normal.
Et puis, ma grande soeur est née, et je l'ai vite rejoint ! Benwi, moins de 5 minutes le gars, rapide ! Et après moi une fille, qui a été suivi par... Et là j'ai prié, tellement prié... sans être exaucé... Une autre fille. Alors que tout le monde voulait un dernière petite soeur, je me battais pour que ce bébé à qui j'ai longtemps parlé pendant 9 mois, se transforme en garçon pour que je puisse jouer au foot avec lui, ou alors faire un truc de mec avec un mec.
Ben oui, les deux grands avaient bien trop d'écart avec nous pour avoir vécu avec nous pendant qu'on était encore écolier / collégiens / lycéens et tout et tout.
Donc, dans l'ordre ! Sans compter ceux au ciel : garçon garçon fille garçon fille fille. Je suis coin-cé ! Mais j'ai appris vraiment beaucoup trop de choses grâce à ces trois choupettes que... J'suis bien assez heureux comme ça pour espérer refaire différemment la distribution des genres dans la famille !

Nous 6 ? On a toujours été les plus heureux du monde. Avec quasiment rien, c'était comme ça... Papa n'avait pas fait d'étude et travaillait à l'armée entant que soldat. Ce qui le rendait souvent absent, et les soldes sont ridicules quand on est soldat... Et pourtant, c'est pas ce métier de l'armée qui devrait être le plus rémunéré ? C'est pas eux qui donne leurs vies à chaque fois qu'on se rend à droite ou à gauche ? Hein ? Tsss...
Et du coup, à cause de ce métier on a beaucoup déménagé. On a fait tous les coins des Etat-Unis ! C'était cool ! A chaque fois les gens pensaient qu'on venait direct d'Italie à cause de notre nom de famille... Qui vient de là bas ! Oui oui complètement ! Cependant, ça fait quelques années que nos ancêtres se sont ramenés, et depuis le nom perdure, mais juste le nom... On est américain ! Mais tention, on est contents comme ça hein !
Et du coup maman... Il lui fallait un boulot qu'elle puisse faire de partout... Et en même temps elle a été longtemps mère au foyer... Et elle aussi, venait d'une famille modeste et n'avait aucun diplôme. Alors après nous avoir déposé à l'école elle allait faire le ménage dans toutes les maisons des Etat-Unis. Quand on était plus jeunes avec mes soeurs, on aimait penser qu'elle lavait les bureau du Pentagone ! Après tout ! Notre maman c'est celle qui lave le mieux ! Alors elle aurait été prise tout de suite !
Mais, rapidement, bien avant que mes petites soeurs soient nées, maman qui avait déjà pas mal donné en déménagement pour papa a décidé que ça suffisait. Et qu'avec 4 enfants ils seraient judicieux de ne plus trop se déplacer, du moins pas tout le monde à chaque fois... On s'est retrouvé à la Nouvelle Orléans. j'avais genre... 3 ans ? et la suite de la vie à la maison... vous connaissez... Ainsi donc ! Je grandis !


A cause des différentes années qui nous séparaient les uns des autres, j'étais, dans cette grande fratrie, le plus proche de ma soeur ainée. C'est avec elle que nous avons parlé pendant des heures de tout... Les deux garçons étaient présents l'un pour l'autre, et les deux dernières qui sont arrivées quelques années après moi quand même, trouvaient l'une chez l'autre ce qu'il leur fallait. Sans que ça nous empêche de nous retrouver tous les quatre et de passer du bon temps ensemble ! Si vous l'avez pas vécu je pourrais le décrire de 10aine de façon différentes... Ce sera un concept difficile à capter... Donc, bref, j'étais très très très beaucoup hyper proche d'elle.
Et ça m'a tellement fait comprendre plein de chose... Car en parallèle... Je craquais inévitablement pour une fille qui retenait ma maman certains soirs. Une fille d'une maison que maman lavait, et où les parents avaient un boulot trop prenant, qui les empêchaient de rentrer suffisamment tôt pour garder les enfants.
Et cette fille, Joe... Elle me captivait. Quand vous avez 15 ans, c'est la couleur de ses cheveux, son odeur qui vous fout à la renverse. C'est son regard, l'éclat brillant de sa voix quand elle rigole. C'est ça folie et son envie de faire des bêtises ! C'était la partenaire parfaite pour faire des trucs de garçons, mais avec une fille qui était facile à vivre, qui ne se prenait pas la tête. Et que j'apprenais à décoder avec l'entrainement draconien que j'avais à la maison : 3 filles à cerner. Quand on est le seul mâle c'est pas toujours donner. Mais pourquoi elle, elle est énervée aujourd'hui ? Et pourquoi celle-ci a décidé d'être attentionnée ? Et pourquoi elle, elle est aussi géniale...? Et mais bon sang, pourquoi la seconde d'après elle pleure toutes les larmes de son corps et qu'il faut attendre le lendemain ou la tisane sur le canapé pour comprendre ce qu'il se passe ?
C'est toutes ces petites choses qui ont forgé un peu (beaucoup) mon caractère... Qui l'ont simplifié. Pour qu'il soit facile à cerner, et ça rendait la vie plus facile pour tout le monde à la maison.
Bref ! Je m'égare ! Et cette Joe, j'arrivais à comprendre ce que je ressentais pour elle quand j'entendais ma soeur ainée parler de ce qu'elle ressentait pour un garçon. Et puis elle décrivait tellement facilement ce qu'elle aimerait qu'il soit pour elle, qu'il fasse pour elle... Que... Sans avoir besoin de jouer un rôle ou de me mettre dans la peau d'un personnage imaginaire, c'est comme ça que j'ai fini par être "normalement".
Et ça rendait les moments privilégiés que j'avais avec Joe tellement intense !! Quand on se retrouvait dans notre prairie (c'est comme ça qu'on l'appelait après tout... Parce que c'est vrai, c'était la notre ! Rien qu'à nous...) c'était fluide et si clair, et on se comprenait tellement... Et on se disait tout l'un sur l'autre... Sur nos vies respectives...
Et je lui racontais que ma soeur que j'aimais tant allait de moins en moins bien. Que son coeur la faisait souffrir... Et que je ne savais pas quoi faire pour l'aider. Et cette sensation d'impuissance, elle la comprenait tellement que finalement... je me sentais compris et écouter que quand c'est avec elle où mes soeurs que je parlais.

Et puis vivre qu'avec des filles ça fait réfléchir aussi vous savez. Quand on apprend ce que se donner physiquement à une personne représente, et bien on réfléchis sincèrement différemment. Et moi Joe je voulais pas la faire souffrir... Tellement pas... Il fallait qu'elle soit la plus heureuse possible, et ça croyez moi, je me malmenais pour qu'elle le soit, et je voulais que sa vie soit tellement merveilleuse, et elle le méritait tellement, et je l'aimais tellement... Et de plus en plus !!!!! Mais c'est quoi ce cirque de sentiments qui grandissent de manière exponentielle ! Je veux rencontrer l'auteur de cette partie du corps humain ! Tout ça, ça m'a fait approcher les filles d'une manière peu habituelle. Et finalement je me suis dis que si pour ma grande soeur c'était si important de se donner à un seul, mais pour toute la vie, et bien c'est que ça ne pouvait m'apporter que quelque chose de cool en plus dans la mienne ?
Alors j'allais pas jouer avec ma Joe... Oh non...
Mais ma soeur allait de plus en plus mal... Et j'avais la sensation de fuir la crainte que j'avais de la perdre en passant mon temps avec Joe. C'était trop dur de la regarder s'éteindre chaque jour un peu plus. C'était trop dur et je n'y arrivais pas. Et je pleurais tous les soirs, une fois qu'elle s'était endormie car elle n'avait pas à endosser ma tristesse. Et elle me parlait tellement !! Car elle devait sentir que ça arrivait, et elle me confiait tellement de chose ! Que je savais déjà ! Et tellement d'autre qu'elle voulait s'assurer que je mette bien en pratique dans ma vie. Et c'était si important pour elle que je sois heureux ! Et que ma vie brille de mille éclats ! Mais ! Pourquoi !
Ce soir là il y avait une soirée chez un type que Joe et moi avions en commun dans notre carnet d'adresses. Et ma soeur réussissait à hausser le ton pour mon gronder uniquement, et me pousser à y aller à cette soirée. Mais je voulais pas la laisser seule... enfin la laisser tout court. Pas ce soir. Tous les autres soirs où je l'ai fait c'était déjà tous ces soirs de trop. J'aurais du être avec elle tout ce temps là.

Mais elle était si suppliante que je n'ai pu dire non. Et je suis parti, à contre coeur à sa, je vous le promets... J'avais pris la peine de lui dire combien je l'aimais et de l'embrasser tendrement sur le front avant de la laisser bien entourées de mes soeurs et maman, et puis aux petits soins de ces dernières...
Je débarque à cette soirée sans aucune motivation sans aucune envie... Enfin si... Joe... Joe, mon bol d'air. Mon troisième poumon. Je la cherche tout de suite, pas une seconde à perdre. Si j'étais pas avec ma soeur qui m'ordonnait d'être à cette soirée avec Joe, c'était pour être avec Joe. Point.
Trouvé. Elle se tentait de se décoller d'un mec inconnu au bataillon qui osait s'approprier ma Joe d'une manière tout à fait déplacée, sale, immonde, irrespectueuse. Mais il faisait QUOI exactement là ?! Allez, ça suffisait pour ce soir.
Il fallait que je retrouve Joe...
Une rage incontrôlable m'emporte et je sers le poing avant de frapper furieusement le visage de l'inconnu. Il se prenait mon énervement, ma détresse, mon découragement, mais aussi mon envie de vaincre malgré les épreuves, et il prenait ma jalousie, et il prenait ce qu'il méritait. Pas Joe, on ne me prendra pas Joe dans la même soirée où ma soeur elle même m'enlevait d'elle.
Saisir le poignet de Joe pour sortir à la recherche d'un peu plus d'intimité ça m'a... complètement déboussolé. Il n'y avait qu'elle pour créer ça en moi. Oh et puis ce soir j'avais tellement envie d'être plus proche d'elle... D'être plus proche d'elle différemment ce soir. Car il n'y avait que ça pour me faire oublier le reste. Pour me faire oublier que je n'étais pas avec ma soeur.
Après l'avoir fixée en lui rappelant que l'amour, qu'elle y croit ou non, existait. Il existait pour moi. Je me suis empressé de l'embrasser. J'avais imaginé cette scène des centaines de fois, et elle était tellement différente de tout ce qui c'était passé dans ma tête. Et puis ma soeur qui disait, à chaque fois que je lui racontais comment j'avais imaginé ce baiser, qu'elle était si impatiente que je lui raconte comment ça se serait passé...
Et j'y ai mis tout l'amour que j'avais pour elle, Joe, dans ce baiser...
Je touchais le bonheur du bout de mes lèvres. Je vivais un moment si parfait, et arrêté net si brutalement.

Mon téléphone sonne. Maman en larme, pas besoin d'en dire plus. Le temps de dire en quatre secondes à Joe qu'il fallait que je parte pour ma soeur que j'étais déjà parti, à la maison, courant dans les couloirs pour la retrouver. Mais déjà il était trop tard. Alors j'ai pleuré, instantanément. Tout ce que je pouvais pleuré, c'est sorti, et il y en avait. Mais je voulais tellement plus que pleurer : je voulais hurler, démolir, casser, crier, faire mal, je voulais être à sa place, je voulais qu'on m'emporte moi, pas elle, je voulais qu'elle puisse vivre si heureuse qu'elle le décrivait, qu'elle ait la maison qu'elle ait toujours voulu, un mari, quatre enfants, deux garçons deux filles, Peter, Charles, Jane, et Rebecca. Mais je ne pouvais pas... Faire quoique ce soit... Et il fallait que je sois fort pour les filles. Pour papa qui était à l'autre bout du monde et qui comptait sur moi. Pour mes frères qui avaient déjà sauté dans un avion mais qui ne se téléportent pas.
Alors j'ai juste, pleuré très fort.

J'ai vécu un jour de désert sombre. Le jour le plus triste de ma vie. Les idées les plus noires m'avaient submergées. Et je voulais qu'elle revienne. Et c'était si dur à accepter ! Ce départ ! MAIS POURQUOI !!!
J'ai fait les trucs les plus stupides que jamais j'aurais pensé faire un jour. Et pour autant je savais qu'elle ne voudrait pas ça de moi... mais que pouvait-elle bien savoir de la douleur que ça faisait de la perdre ? Hein ? Alors tant pis de ce qu'elle aurait voulu pour moi. Enfin au moins pour aujourd'hui.
Je suis allé me faire tatouer un truc qui me permettrait de ne jamais l'oublier. Un truc qu'on adorait s'envoyer par message ou autre, notre signature à nous deux. Elle voulait surtout dire que tout allait bien, et rapidement dire à quel point on tenait l'un à l'autre : Kiss Peace Love Flex.
C'était parti de trop loin pour que je m'en souvienne... Mais, ça, c'était le résumé d'elle et moi. Alors, KPLF, a un endroit assez réservé, qui resterait ainsi surtout là pour moi. Et qui me permettrait de l'avoir avec moi tous les jours... De toute la vie... Il était hors de question que j'oublie un seul des milliers de souvenirs que j'ai avec elle.
Et puis ce soir là j'avais bu... tellement bu... C'était ma journée off, j'avais le droit. Et j'en avais tellement envie. De tester des trucs que j'avais pas osé faire parce que tout le monde disait que c'était pas bien, enfin c'était ce que l'on pensait à la maison. Et puis j'ai très peu dormi. Même l'alcool n'a pas réussi à me faire pionser. Et puis oh ! Une autre soirée ! Déjà ? Tout ce temps là ? Une journée ? passée ? Sans elle ? Mais ça passait si vite ! Et le temps allait être mon pire ennemi ! A tenter de me faire oublier tout ce dont je tenais à me souvenir. Saleté de temps. Saleté de sentiments. Saleté de coeurs qui ne fonctionnent plus. Saleté de vie j'vous jure. On est quasiment heureux si on enlève la maladie, et il faut que ça vienne tout dramatiser alors qu'on a très bien vécu avec jusqu'à aujourd'hui ? De la merde. J'vous jure.
Et cette fois je m'en souvenais bien de cette autre soirée. Voilà que je m'y point en titubant encore imbibé de ma propre bringue de la veille qui ne m'a ni fait oublier ni diminuer mes souffrances. Quelle merde l'alcool aussi. V'la qu'ça n'avait servi : A RIEN. Ca va juste empirer les choses...
Jo..Joe...! Joe ! Il y avait Joe ! Je la vois et mon coeur s'emballe. Mais oui ! C'était elle la clé. Mais...! Mais j'étais pas visible et pas dans mon état. Elle n'avait pas à me voir comme ça et à supporter quelqu'un dans cet état là ne serait-ce qu'une seconde. Parce que Joe ne me méritait pas. Maintenant que j'étais tombé si bas...
J'essaye de la fuir mais c'est pas évident l'alcool plein le sang et le cerveau...... Et puis je me suis cogné et ça m'a fait rigoler, parce que je crois que j'étais vraiment pas du tout du tout frai. Et puis en voilà une qui avait trop bu aussi. Qui me pousse violemment contre un mur. Plus remplie d'un désire sexuel qu'autre chose. Mais j'avais pas vu cette partie venir. Je ne pensais pas être attiré de cette manière par un aspect si charnier de l'amour. De l'amour brut, là où je n'ai jamais trouvé quelque chose d'intéressant à prendre. Et elle m'embrasse et tous les hormones du cerveau et d'ailleurs étaient partis à pleine balle. Et une slave d'adrénaline ou de je sais pas comme ça s'appelle m'emporte, et ce désire de m'approprier cette fille tout entière était trop fort pour que je la laisse s'en aller ou se détacher de moi. Et je l'embrasse si violemment, sans aucune émotion, sentiment.
Et puis un bruit trop strident pour pas me tirer de mon affaire attire mon attention. J'avais mal au crane avec cette musique et autant d'alcool. Pourquoi ce bruit en plus ?!
Et puis Joe... et puis la descente fut immédiate.

Et puis j'avais encore plus mal qu'avant. Je me suis précipité vers elle, m'excuser, lui expliquer... Mais en puant l'alcool et sans pouvoir aligner plus de 3 phrases sans fautes de grammaires ? Ca n'allait pas être possible.
Elle s'en allait et... Après tout, elle avait raison. Ce soir je n'étais pas à voir, et elle aurait eu encore plus mal en restant...
Elle me tournait le dos et je, j'ai tenté de marcher vite pour la rattraper, mais je suis tombé, et j'ai essayé de me redresser, me relever pour continuer, mais voilà que je pleurais comme pas possible et que pour une fois j'ai pu exprimer tout le reste : l'énervement, la haine, la douleur...
Et puis après plus rien. J'ai surement du m'endormir là, en plein milieu.

A mon réveil j'étais dans ma chambre. J'avais mal partout, mais surtout à la tête et au coeur. Et la vie continuait. Et j'avais pas le choix. Il fallait que la vie continue...

Il fallait surtout que j'essaye d'avoir la vie la plus belle qu'il soit. Mes journées de désert obscures étaient terminées. Maintenant c'est à l'image de ma grande soeur que je voulais que ma vie ressemble : belle, rayonnante, plein de joie, éclatante !
Et pour en arriver là... Il me fallait inévitablement la clé de tous ces mots : Joe.





Dernière édition par Patch Cipriano le Ven 27 Mai 2016 - 2:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 561
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 0:31

Dans ma tête il se passe actuellement ceci :

Même par ici jotem toujours autant quoi.
Merci beaucoup de tenter mon scénario.
Bienvenue parmi nous encore une fois !
Et bon courage pour ta fiche et si tu as besoin de quoi que ce soit surtout n'hésite pas une seconde.

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 0:35

Haha :D !
Mais avec plaisir ;) j'te promets !
Tu comptes rester éveillée jusqu'à c'que j'ai fini :p...??


Dernière édition par Patch Cipriano le Ven 27 Mai 2016 - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 701
Avatar : Camilla Luddington
Age : 28
Métier : Humanitaire

Message
Sujet: Re: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 0:42

Bienvenuuuuuuueeee ! Super choix de scénario, puis avec Jo' tu vas voir on s'éclate toujours à fond
Bon courage pour ta fiche
J'ajoute également que si l'oreillette de Joan en décide autrement et qu'enfants il y a Alize va faire un scandale pour être marraine #StalkeuseLaNuit

_________________________
you never tell me, cauz' that's not our deal
I used to loved you so much i forget who i really was. Now we are just strangers to each others but i hope one day we'll finally be more, like we are meant to be. With you i feel real every single minute of my life and i hope i'll feel this way for ever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 561
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 0:44

POUHAHAHAH la fille cramée à mort , ne me tente pas jeune padawan, tu ne sais pas de quoi je suis capable.
Vu le nombre de rp que j'ai en retard, je suis pas couchée cela dit.

@Leah : HAAAN l'espionneuse !   le commentaire de la maturité bonsoir

Promis, j'arrête de pourrir ta fiche .

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 561
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !    - Ven 27 Mai 2016 - 4:00

Félicitations

Patch Cipriano!


Ta trop cool fiche est désormais validée ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous !
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain !
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question


ps. l'une de mes collègues s'occupera de t'ajouter à ton groupe.

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Patch Cipriano - Smiiiiiiiiiiile !
» 1 000 messages et 4 mois chez les meilleurs. LO special Mather!!
» Un nouveau patch
» Patch notes Livre 7 (anglais)
» Nouveau patch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-