AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥

 ARIZONA → chercheuntitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: ARIZONA → chercheuntitre    - Dim 19 Juin 2016 - 15:47

Arizona C. S. Cepreani

   
I'm the master of my fate, the captain of my soul

   
Tell us about you

   

   Moi c'est Arizona C. S. Cepreani mais tu peux également m'appeler Ari'. Je suis né(e) le 14/05/99 à Turin, Italie. J'ai donc 17 ans ans. J'ai des origines Italienne. Je suis hétérosexuelle et célibataire, c'est compliqué. Je bosse en tant que lycéenne. Je fais partie des Jimi Hendrix. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Barabar Palvin.
   © crédits
Comment te définirais-tu? Avant, j'étais ce genrre de fille toujours souriante, toujours drôle, qui est pleine de vie. Avant, j'étais cette même fille qui pouvait rire aux éclats, sans jamais sans lasser. J'étais une personne heureuse. Mais les choses ont changés. J'ai appris que la vie était difficile et qu'elle ne faisait pas de cadeaux. J'ai appris à encaisser les coups jusqu'au jour où j'ai décidé de mettre fin à mes jours. Aujourd'hui, je suis une personne triste, qui n'attend plus grand chose de la vie. Je suis une personne qui ne veut que quitter ce monde.
   Pour toi, que représente la musique? La musique, c'est un refuge. Un remède. Un endroit où je pars m'envoler quand rien ne va. La musique c'est cette façon de s'éloigner du monde réel. La musique c'est ma drogue. La musique, c'est cette façon de voir le monde autrement. Essayer de changer les choses. La musique me remonte le moral, même si quand je l'arrête, la redescente est dure.
   Quelle est la chose la plus importante pour toi? Mourir, sans doute. Je crois que j'ai finis part toucher le fond et que je veux vraiment en finir. Je crois que j'ai l'impression de ne plus compter pour personne. Je souffre, intérieurement. Et je n'attends plus rien de personne. Dix-sept ans et l'impression d'être qu'une ombre.

   
Caractère & Physique • J'étais une fille pleine de vie qui est devenue suicidaire, déprimée et incomprise. Dans le fond, depuis que ma mère est morte, j'ai des idées noires que je ne cache par forcément. Instable est l'un des traits de caractère qui me définie le mieux, dans le fond. Fêtarde, j'enchaîne les soirées. Je bois. Je Fume. Je me drogue. Je plane. Je test mes limite. Je vis tout simplement. Anticonformiste, je n'ai jamais les règles. J'ai toujours voulu faire ce que je voulais, quand je le voulais. Je n'ai jamais aimé entrer dans un moule. Manipulatrice, j'ai toujours adoré jouer avec mon monde. Je fais croire ce que je veux à n'importe qui. Ca a toujours été comme ça. Mais je suis également peureuse. J'aime regarder des films d'horreur même si j'en fais des cauchemars pendant les trois semaines qui suivront. Je suis également sensible. Peut-être trop. J'essaie de le cacher mais c'est difficile.

Au niveau du physique, je suis plutôt petite de taille, j'ai de long cheveux châtain et de grands yeux bleus. Je suis toujours à la pointe de la mode. J'aime m'apprêter même si ces derniers c'est plus une corvée qu'autre chose. J'adore les bijoux et les vêtements de marques. Et je suis fan de sac et de chaussures. Et pour cause, je n'ai jamais le même sac ou les même chaussures deux jours de suite.
   Habitudes • Je ne démarre jamais une journée sans boite un chocolat chaud su Starbuck. Je ne me déplace jamais en transport en commun, uniquement en voiture. Je n'écoute jamais en cours et je réponds souvent aux professeurs pour leur montrer que j'ai du caractère. Je tripote souvent mon pendentif lorsque je suis stressée. Je me remaquille et me recoiffe après chaque heure de cours pour être toujours au top. J'enchaîne les soirées et j'ai l'habitude de toujours repousser mes limites.
   

   
▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom .QUEEN A / Amandine • Âge 23 ans • Scénario/Inventé Inventé • Fréquence de connexion 7/7 • Comment as-tu découvert le forum? Sur Bazzart • Qu'en penses-tu? Il a l'air cool    • Ton avatar Barbara Palvin • Un double compte? nope' • Un dernier mot? j''vous aime  

   
Code:
<span class="pris">BARBARA PALVIN </span>♠ arizona c. s. cepreani
   


Dernière édition par Arizona C. S. Cepreani le Jeu 23 Juin 2016 - 22:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Dim 19 Juin 2016 - 15:48


   
Once upon a time...


Il s’en est passé des choses en dix-sept ans d’existence. Surtout si on considère le fait que j’adore vivre à deux cents à l’heure et toujours repousser mes limites. Je suis née un 14 mai à Turin, en Italie mais je n’y ai jamais vécu. Je n’ai jamais connu mon père. Il parait qu’il est venu à la clinique le jour de ma naissance mais c’est tout. Très sincèrement, je m’en moque. C’est vrai, avec ma mère j’ai toujours eu le droit de faire ce que je voulais. Quelques jours après ma naissance on est partit à La Valette, capitale de Malte mais aussi ville dont était originaire ma mère. Grâce à l’argent de mes grands-parents on a pu vivre dans une belle villa au bord de la mer. Le paradis sur Terre. Ma mère cédait à tous mes caprices soi-disant pour mon bien. J‘avais tous ce que je voulais dans la minute. Certains disaient que j’étais pourrie gâtée, ce n’était pas totalement faux mais pour moi c’était tellement naturel d’obtenir ce que je voulais. Je n’ai jamais réellement souffert de l’absence de mon père. En fait, jusqu’à mes sept ans je ne savais pas ce que c’était que d’avoir un père. Puis ma mère à rencontrer un homme, un milliardaire. Je ne l’ai jamais réellement apprécié. Déjà parce que je ne voulais d’un homme à la maison et d’autre part parce qu’il a toujours voulu me faire comprendre que l’argent avait une valeur et qu’il ne pouvait pas être dépensé comme ça. Avec lui, je n’avais pas ce que je voulais et ça ne me plaisait pas du tout. Néanmoins, lorsque je prends du recul sur ma vie, je remarque que je n’ai que très rarement fait les bons choix mais pour rien au monde, je ne changerais quoi que ce soit à ma vie.

Comme tous les enfants de mon âge, j’ai été scolarisée à l’âge de trois ans. Ma mère m’a mise dans une école privée, l’une des plus select de la ville. J’ai rapidement vu que tous les autres avaient autant d’argent que moi. C’est cette année-là que j’ai rencontré ma meilleure amie. Une fille avec qui j’ai mes plus belles conneries, mes meilleures soirées. On a les même goûts, presque le même caractère même si elle est un peu plus sage que moi enfin bref, c’était un peu comme ma jumelle. On a toujours été dans la même classe. On était un duo de choc, beaucoup nous détestait parce qu’on devenait vite insupportable. Petite je m’amusais déjà à mener la vie dure à ceux que je n’aimais pas. Je me donnais des airs de peste, j’adorais me sentir supérieur même si dans le fond ce n’était pas pour être méchante. A l’école primaire, je suis le genre de fille à me mettre au fond de la classe contre la fenêtre, à ne pas apprendre mes poésies à jouer la provocation. Je suis petite mais je sais qu’à la maison ma mère ne dira rien. Puis, c’est surtout qu’elle pense que ça va s’arranger avec le temps. Alors elle laisse passer. Seulement en grandissant rien ne s’arrange. Même si mon beau-père essais de me remettre dans le droit chemin, ma mère ne fait rien. Je le fais d’ailleurs bien remarqué à mon beau-père. D’ailleurs à chaque fois que j’en ai l’occasion, je lui fais remarquer que je ne suis pas sa fille, qu’il ne sera jamais mon père. Blessant mais réaliste.

Au collège, je suis encore pire. Pas en ce qui concerne mon comportement envers les autres, puisque dans le fond je ne suis pas méchante mais plus en ce qui concerne les cours. J’arrive pour la plupart du temps en retard, je réponds aux professeurs et j’obtiens un nombre incalculable d’heures de colle. J’ai des capacités tout le monde le sait mais personne ne comprends pourquoi je ne les exploite pas. En réalité, je n’ai juste pas envie de travailler. Je veux vivre avec l’argent de ma mère et de mon beau-père. A l’âge de treize ans, je commence à trainer avec des gens peu fréquentable. Ma meilleure amie me suit dans mes conneries. Grâce ou à cause de ces personnes, je suis allée à ma première soirée à l’âge de quatorze ans. Drogue, alcool, sexe tout y passe. C’est d’ailleurs lors de cette soirée que j’ai perdu ma virginité avec un garçon que je ne connaissais pas. De plus, Je devais avoir tellement ingurgité d’alcool ou fais des mélanges bizarre que je ne me souviens même pas de l’acte en lui-même. Je me rappelle juste que la police est intervenue ce soir-là et que je me suis retrouvée au poste. Ma mère a payé une amende et je suis rentrée à la maison. Mon beau-père m’a engueulé comme quoi je n’étais pas mature. Déjà que je ne l’aimais pas beaucoup mais maintenant, je le détestais tout simplement. Cela ne m’a pas empêcher de lui emprunter son yacht lorsque j’en avais envie.

Souvent dernière de la classe parce que je ne viens pas assez en cours et aussi parce que je n’écoute rien, mon beau-père suggère à ma mère de me mettre dans un internat. Elle refuse. De mon côté, je continue à me comporter comme une adolescente complètement irresponsable : je passe plus de temps dans les bars que sur les bancs du lycée. Je sèche les cours, je ne travaille pas. Je passe juste mon temps à m’amuser. J’enchaîne les soirées, je couche un peu avec n’importe qui. Au lycée, on me voit comme la fille facile et la plupart des garçons veulent sortir avec moi. Enfin, ils veulent surtout coucher avec moi. Mais ce qu’ils ne savent pas c’est que j’ai toujours un faible pour les hommes plus âgés. Pour moi, j’avais une vie parfaite : aucunes limites sauf celle de mon beau-père que j’adorais enfreindre. Ma théorie c’est qu’on est jeune et qu’il faut en profiter. Moi, j’en profite un peu trop et ça peut me jouer des tours plus tard.

Aujourd’hui, je suis à la Nouvelle-Orléans. Ma mère est morte dans un accident de voiture et vu que mon beau-père n’a aucun lien de parenté avec moi, il n’a pas pu me garder. Il n’aurait peut-être pas voulu non plus. On a également découvert que j’avais un frère et une sœur plus âgé que moi et que je portais leur nom de famille. D’ailleurs, c’est eux qui devront s’occuper de moi puisque je suis mineure. J’ai beaucoup souffert de la mort de mère mais j’évite d’en parler. J’évite ce sujet. Au niveau de mon caractère, je suis une fille fêtarde, trop fêtarde même. Assez peste dans mon genre, je ne suis pas méchante. J’ai toujours été populaire, pas forcément pour les bonnes raisons mais l’important c’est que je le suis. Je ne traine pas forcement avec un des gens fréquentables. En cours, je ne suis pas le genre à travailler, surtout depuis que je suis inscrite dans un lycée privé. Je préfère aller trainer les bars et draguer des garçons, c’est plus intéressant.

Les cours et moi ça fait deux. Il faut bien se le dire, je suis mauvaise élève même si j’aurais les capacités d’être douée. La seule chose qui me motivait vraiment, c’était mon professeur de littérature, Mr Lawson. Il avait peut-être vingt-cinq ans, ça ne nous a pas empêché de sortir ensemble lorsque j’ai débarqué dans sa classe. On avait rien le droit de dire sinon sa carrière aurait largement pu se finir. J’ai respecté le fait qu’on se voit de façon caché. Ca rendait notre relation plus excitante. Mais une chose en entrainant une autre, j’avais l’impression de moins compter à ses yeux au fil du temps. Une dispute en entrainant une autre, j’ai finis par faire une tentative de suicide. Se tailler les veines pour oublier et quitter définitivement ce monde. C’est ce que je voulais au fond de moi. Au moins, j’aurais retrouvé ma mère. Seulement, il a voulu m’en empêcher mais j’ai catégoriquement refusé de l’écouter. Il ne comprenait pas ma souffrance. Et il ne la comprendra jamais. Il a finalement décidé de rompre. Est-ce que je l’ai bien vécu ? Absolument pas. D’ailleurs, je ne l’ai pas revu depuis ce temps-là. Il doit sûrement être passé à autre chose.  Toutes les filles lui courraient après de toute façon.


Dernière édition par Arizona C. S. Cepreani le Jeu 23 Juin 2016 - 21:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 571
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Dim 19 Juin 2016 - 15:52

Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche.
BARBARA est juste ckenfvcosnfv
Si tu as la moindre question n'hésite pas.

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 25/02/2015
Messages : 351
Avatar : Jesse Lee Amazing Soffer
Age : 34
Métier : Flic à la Criminelle

Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Dim 19 Juin 2016 - 15:56

Bienvenue parmi nous demoiselle :3 Si tu as la moindre question n'hésite pas ! Au passage, j'adore ton pseudo :chou: Bon courage pour ta fiche ♥

_________________________


She just walk away
She just walked away.. Why didn't she tell me, and where do I go tonight? She didn't say a word, just walked away.. When she left me, i was the last to know..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 16/04/2016
Messages : 236
Avatar : Sophia Bush
Métier : Agent de Police

Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Dim 19 Juin 2016 - 17:32

Barbara est tellement belle...

Bienvenue parmi nous jolie miss ! Bon courage pour ta fiche !

_________________________

    'Cause I got issues, but you got 'em too. So give 'em all to me and I'll give mine to you. Bask in the glory, of all our problems. 'Cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues. And one of them is how bad I need you...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Lun 20 Juin 2016 - 6:36

Bienvenue par nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 29/07/2014
Messages : 201
Avatar : Taylor Lautner
Métier : Actuellement au chômage pour maladie

Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Lun 20 Juin 2016 - 10:44

Bienvenue à toi ! Sympa l'avatar, elle est jolie comme tout :3 bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Lun 20 Juin 2016 - 20:22

Biiiieeenviendu :D !!!

Bon courage pour la suite de ta fichette !

have fun sur Beyond the city avec nous :D !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Jeu 23 Juin 2016 - 22:02

Merci à tous pour cet accueil
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 571
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: ARIZONA → chercheuntitre    - Jeu 23 Juin 2016 - 23:21

Félicitations

   Arizona!


   Ta fiche est désormais validée, l'une de mes collègues passera pour te mettre ta couleur au plus tôt! Nous espérons que tu te plairas parmi nous !
   Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain !
   N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
   Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question  

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Comment prendre une douche froide en un instant, même glaciale... | Arizona
» Arizona Coyotes
» arizona
» Au Mexique, les gens osent descendre dans la rue!
» Breathe Me [Arizona] -Abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-