AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a trois ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Préparez-vous à frémir de peur
L'événement d'Halloween est toujours là ! Les inscriptions sont fermées mais il vous est toujours possible de poster dedans ♥️

 There's nothing you can say, nothing you can do but wait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 113
Avatar : Jay Ryan
Métier : Pompier

Message
Sujet: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Sam 24 Sep 2016 - 18:39

Wyatt A. Rowley

   
C'est ton chemin, mon chemin.. le chemin.

Tell us about you

 
   Moi c'est Wyatt Adam Rowley mais tu peux également m'appeler Wiwi (et oui...). Je suis né(e) le 29 Juin 1985 à Auckland, New-Zéland. J'ai donc 31 ans. J'ai des origines Australiennes et Américaines. Je suis hétérosexuel et Célibataire. Je bosse en tant que pompier. Je fais partie des jimi hendrix. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Jay Ryan.
   © sweetdisaster
Comment te définirais-tu? Je dirais déjà pas que je suis parfait. Je suis quelqu'un d'assez impatient, et parfois froid, parce que j'aime me donner un air détaché. La vérité, c'est simplement que je n'aime pas m'ouvrir trop aux gens, tant que je ne les connais pas assez du moins.
   Pour toi, que représente la musique? La musique, c'est un art de vivre, qu'il faut apprendre. Sans elle, il n'y a pas de vie. Parce que toute chose crée de la musique. Le battement d'un cœur, la respiration, la vie tout simplement. La vie est essence de la musique tout comme la musique est essence de la vie.
   Quelle est la chose la plus importante pour toi? En voilà une question. Je ne sais pas trop. Le temps m'a appris à vivre au jour le jour, et à arrêter de me demander pourquoi. Je ne crois pas à beaucoup de choses, et j'avoue que j'ai toujours eu du mal à me mettre dans une catégorie précise. Mais je dirais simplement qu'au final, la chose la plus importante pour moi ressemble à celle de tout le monde, peu importe comme on est : arriver à trouver ce qui me rend heureux, trouver le bonheur.

   
Caractère & Physique • J'ai un caractère parfois difficile. Je n'exprime pas forcément ce que je ressens, et je donne souvent l'air de n'avoir d’inquiétudes sur rien. Beaucoup me disent passif, peut-être qu'au fin fond, ils ont raison ? Je préfère rester distant, parce que dans la vie, j'ai eu assez de problème à trop me préoccuper des autres, et à trop leur laisser de place dans ma vie, dans mes habitudes et tout simplement à les laisser me connaître vraiment. Pour autant, je ne suis pas un bonnet de nuit, un rabat-joie ou quoi. Non, je sais rigoler, ne pas me prendre la tête.. mais toujours en laissant une barrière avec les autres. Peut-être un peu par protection, et disons que ça ne facilite pas toujours mes relations avec le reste du monde.
   Habitudes • En dehors de mon métier de pompier, je passe beaucoup de temps à faire du sport. C'est peut-être un stéréotype pour vous, mais c'est un besoin pour moi. J'aime aussi voyager. Si demain, l'envie me prends, je vais prendre ma voiture et changer d'Etat, pour le weekend, parfois plus si je suis en vacances. J'aime regarder des séries et des films, surtout quand dehors, il fait moche. Ca, avec un bon bol de lait chaud, il n'y a rien de mieux. Je passe aussi beaucoup de temps à aider à une association en faveur d'orphelins. Parce que je n'ai pas envie que les gamins vivent ce que j'ai pu vivre dans mon enfance. Sinon, je suis un fan de café, j'en prends plusieurs doses par journée. C'est une vraie drogue, un vrai problème parfois, parce que ça me fait m'énerver assez vite, mais c'est un quelque chose d'indispensable à mes yeux.
   

   
▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom Mélaïs• Âge 21 ans• Scénario/Inventé inventé • Fréquence de connexion 4j/7 environ • Comment as-tu découvert le forum? Je fais partie des créatrices• Qu'en penses-tu? *pasobjective*• Ton avatar Jay Ryan • Un double compte? Sullivan & Valentino• Un dernier mot? ♥♥

   
Code:
<span class="pris">JAY RYAN </span>♠ wyatt a. rowley
   


Dernière édition par Wyatt A. Rowley le Dim 16 Oct 2016 - 19:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 113
Avatar : Jay Ryan
Métier : Pompier

Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Sam 24 Sep 2016 - 18:40


   
Once I was seven years old..

« Arrête de chercher, Wyatt, tu te fais du mal. » Elle me regarde d'un air inquiet et accusateur à la fois. Je ne savais même pas que c'était possible. Mais d'un autre côté, je la comprends. Je cherche l'impossible à trouver, et qui sait, quand j'aurais trouvé, si ça se trouve, toute ma vie va changer. Et par conséquent, la sienne aussi. « A te voir, j'ai l'impression que tu es malheureux avec nous. » Ces quelques mots, c'est l'équivalent d'un coup de poignard en plein cœur. Je n'ai jamais voulu qu'elle ne pense ça. Et ça me tue simplement. Seulement voilà, j'ai besoin de savoir.

_____________________

Quelques semaines après  sa naissance, Wyatt a été laissé à l'orphelinat le plus important de la ville de Houston, où avait voyagé sa mère pendant quelques jours, principalement pour y laisser son enfant. Les raisons ont toujours été floues, d'autant que sa mère biologique n'a jamais souhaité être retrouvée. Elle a fait signer des papiers comme quoi l'orphelinat s'engageait à ce que jamais, si des questions à son propos émergeait, son identité ou aucune information sur elle ne devaient être divulguées. Ses premières années, environ les huit premières, il les a passées de maison d'accueil en maison d'accueil, dans l'espoir impossible de trouver une famille qui l'accepterait, et voudrait l'adopter. Espoir qui s'amoindrissait à chaque changement de procédure, car il passait d'une famille à une autre, qui s'occuperait de lui momentanément. Même si dans toutes ces familles, deux avaient été particulières, et avaient offert un courant qui passait bien avec le garçon, rien n'aboutissait. Le problème avec le petit garçon, c'était qu'il était très renfermé sur lui même, pas un brin émotif, et dès que quelque chose lui rentrait à l'esprit, il semblait devenir un peu trop obsessionnel. Autrement dit, il faisait peut-être un peu peur parce qu'il n'était pas un enfant joyeux, surexcité, et que ça le rendait différent.
A huit ans et quelques mois, pour Wyatt, ça a été un retour à la case départ, l'orphelinat. Aucune chance que disaient les membres de l'institut où séjournait désormais le jeune garçon.

_____________________

« Wyatt, Wyatt ! Lève toi, je crois que cette fois-ci, c'est pour toi ! » Les yeux désormais ouvert, le petit garçon, de presque dix ans, semblait apporter un intérêt incrédule à sa meilleure amie, elle aussi atterrie dans l'orphelinat, quasiment au même moment que lui, demoiselle avec qui il avait grandi. « Arrête tes conneries, Millie. Tu les as bien entendus, non ? Ils disent que ça n'arrivera jamais, que c'est impossible. Et puis de toute façon, je les comprends. » De désespoir, Wyatt avait enfoui son visage dans son oreiller, avec l'envie de pleurer, en se rendant compte de son triste destin. Il finirait seul, à faire un métier de dépit, parce que personne ne lui aurait jamais fourni aucune aide à faire des études, ou l'école qu'il voulait faire. Pas même la formation pour devenir un combattant du feu. « Mais si, je te promets ! En plus, c'est une famille qu'on a déjà vue, une chez qui tu as déjà été ! Je jure je mens pas. Alleeez, lève toi ! » La dénommée Millie avait commencé à lui tirer les vêtements, pour le faire venir avec lui, ce qui, évidemment, finit par fonctionner.
C'est à partir de ce jour que Wyatt a vécu en accueil parmi la famille Burke.
Ce n'avait été que deux ans plus tard qu'officiellement, Wyatt avait été adopté. Par des mesures de simplification, on lui avait laissé son nom de famille, bien qu'il ne dise à tous et chacun, qu'il s'appelait Wyatt Burke. Bien que ce n'était pas entièrement vrai.

_____________________

FLASHBACK - « Le but de la leçon d'aujourd'hui, c'est de déterminer ce que vous voulez être plus tard. Ça ne veut pas dire que ce sera définitif, mais il faut que vous soyez en mesure d'expliquer ce que vous voulez faire comme travail, et pourquoi. » Le maître parlait d'un ton calme, posé, ce qui le rendait rassurant. Il laissait son regard bienveillant aller d'un enfant à l'autre, pour choisir lequel il allait mettre à l'épreuve de s'exprimer en premier. Chaque enfant semblait être en réflexion, de manière plus ou moins intensive selon de qui il s'agissait. Cependant, son regard s'arrêta sur l'élève qui avait l'air le moins conscient qu'autour de lui, chaque cerveau entrait en ébullition. En fait, il semblait peut-être un peu trop détaché, ce qui intéressait son instituteur, qui venait juste de faire son choix. « Tiens, par exemple, Wyatt. Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ? » Wyatt sortit alors de ce qui semblait être un état de détachement des plus extrêmes, et planta son regard dans celui de son professeur. Etait-ce une mise à l'épreuve ? Un moyen de lui montrer et de lui faire comprendre qu'en plus d'être orphelin, il n'arriverait jamais à atteindre son rêve ? Wyatt semblait souvent se braquer contre le monde, mais dans sa tête, toute tentative d'approche de quelqu'un comme lui paraissait suspecte. Pourtant, il se redressa, et se racla la gorge avant de se lancer. « Je veux être pompier. Parce que je veux servir à quelqu'un. Au moins une personne. Je veux compter pour les autres, mais surtout, faire quelque chose qui guidera le reste de ma vie. Quelque chose qui me fera dire que mon existence n'est pas vaine et que finalement, je suis bien ici pour une bonne raison. Je veux être capable de protéger les autres et sauver des vies. » Moment de silence. Le professeur semblait dubitatif, ce qui faisait craindre au garçon ce qu'il allait être dit plus tard. Mais ce fut un sourire qui se dessina sur les lèvres du maître. « Merci Wyatt. C'était très intéressant. » Et le jeune élève se renfrogna sur lui-même, mais, cette fois-ci, il restait attentif à ce que disaient les autres. Voilà quelque chose qui l'intéressait, et pour une fois, son avis semblait compter, et ne pas offrir un futur si défini et pessimiste.

_____________________

La lettre était claire. Sans équivoque. Et positive. Sur la chaise de son bureau, dans sa chambre, Wyatt lisait, et relisait de but en blanc ce bout de papier, qui venait de changer sa vie. Il avait été accepté. Une bonne petite demi-heure pour assimiler l'information avait été nécessaire. Quand finalement, Wyatt se mit à pousser des cris de joie, accompagnés d'une petite danse. Alertant sa sœur, ou celle qu'il considérait comme telle, puisque depuis un moment, elle l'était, sur le papier, Eryn tapait à la porte. « Tu pourrais faire moins de bruit s'il te plait Wyatt, j'ai un examen pour demain.. » Elle allait argumenter, d'un ton plaintif, mais pas avec des reproches, mais quand elle vit l'expression du visage de son frère, qui avait presque des larmes de joie, elle se stoppa. « Qu'est-ce qu'il t'arrive, ça va pas ?» Wyatt s'arrêta un instant, et regarda la demoiselle, avant de fondre sur elle et de la prendre dans ses bras, ce qui, malgré leur proximité spirituelle, n'était encore jamais arrivé. « Eryn... Eryn.. je suis pris ! Je suis pris pour être un pompier ! Tu te rends compte ? » Bien évidemment, pas la peine de vous raconter ô combien la famille était heureuse. Mais Eryn tout particulièrement, elle qui avait tellement poussé son frère à suivre ses rêves, même si c'était risqué, et que ce n'était pas un métier facile, qu'il pourrait faire forcément toute sa vie, donc qui entraînait un métier de repli au cas où, était très fière de son frère.

_____________________

« Tu dois vraiment partir ? » Elle le regardait avec un air triste, les larmes aux yeux. « Oui, mais ce ne sera pas pour toujours, et on sera souvent l'un chez l'autre, au contraire, ce sera super, on aura deux mondes à nous.. » Eryn venait d'enfouir son visage dans le polo de Wyatt. « Je veux pas que tu partes, tu vas trop me manquer. » Sa phrase se brisa en un pleur, ce qui fit que son frère la prit dans ses bras. « Shhh ne pleure pas.. on ne sera jamais à plus de six heures de route l'un de l'autre.. En avion, ça ne fait même pas une heure. Heeey... » fit-il en lui relevant son menton.« Tu verras, quand on sera ensemble, on fera des trucs de fous, on s'amusera comme jamais ! Bâton Rouge, c'est pas si loin. » A 26 ans, c'était l'heure pour Wyatt de partir, pour le grand chemin que lui préparait la vie.

Pendant trois ans et demie, Wyatt était resté à Bâton Rouge, et pendant à peu près un an, il a été affecté à Lake Charles, avant finalement, d'obtenir une mutation pour La Nouvelle-Orléans. C'est depuis début 2015 qu'il y séjourne désormais, et compte bien y rester. Même si avec un caractère comme le sien, arriver dans une nouvelle ville sans connaître personne est assez compliqué, autant dire que son travail ne lui laisse pas le temps de se poser trop de questions, mais joue aussi un rôle de socialisant. Notamment avec une jeune femme, un agent de police qui se nomme Greenway.. Les choses avec elle pourraient changer la donne à près de 100% de chances. Alors, que fera le destin ?



Dernière édition par Wyatt A. Rowley le Dim 9 Oct 2016 - 17:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 547
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Sam 24 Sep 2016 - 22:09

NAÏS


_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/07/2014
Messages : 139
Avatar : Nicole Anderson
Age : 24

Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Lun 26 Sep 2016 - 22:35

Bienvenue !

_________________________
Don't give me wrong
I was a liar, I gave into the fire. I know I should've fought it at least I'm being honest, feel like a failure. 'Cause I know that I failed you, I should've done you better. 'Cause you don't want a liar. And I know, and I know, and I know she gives you everything. But, boy, I couldn't give it to you but I got nothing here without you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Mer 28 Sep 2016 - 18:11

Bienvenue mon petit amour, mon pompier préféré
Je vais bientôt finir ma fiche et vite vite toi aussi pour qu'ensembles : On rox du poney
PS:Et t'a plutôt intérêt à ma mettre quelque part dans ton profil sinon j'te viole muahhaha ! Attends ..Tu as vu le miens ou c'est comment ? O_o *ressors*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 610
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Mer 28 Sep 2016 - 19:24

Rebienvenue à la maison ! Voilà qui est fait pour le.pompier je suis contente ! **

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 113
Avatar : Jay Ryan
Métier : Pompier

Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Lun 3 Oct 2016 - 0:22

Merciii ♥

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 547
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    - Ven 7 Oct 2016 - 22:43

Félicitations

Wyatt A. Rowley!


Ta fiche est désormais validée ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous !
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain !
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question

_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: There's nothing you can say, nothing you can do but wait.    -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» 02. Wait a minute girl, can you show me to the party ?
» It's Gonna Be Legen..wait for it..Dairy ! (or not)
» The time will not wait for us. [Az']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-