AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥
Les soldes font leur retour pour la rentrée !
C'est par ICI ♥

 but if you close your eyes (hugo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: but if you close your eyes (hugo)    - Mar 11 Oct 2016 - 22:38

Hugo Caballero

Nothing changed at all

Tell us about you


Moi c'est Hugo Caballero mais tu peux également m'appeler Hug, Gogo, le nerd, binoclard et j'en passe. Je suis né le 24/09/92 à Madrid. J'ai donc 24 ans. J'ai des origines espagnoles. Je suis homosexuel et célibataire. Je bosse en tant que libraire. Je fais partie des John Lennon. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Alberto Rosende.
© Ilyria
Comment te définirais-tu? Parfait ? Ok ok, on se calme, je blague là ! Non justement, loin d'être parfait. J'ai ce qu'on appelle un sentiment de manque de confiance en moi, ce qui fait que j'ai pas une très bonne opinion de moi-même. Je me définis comme un gars dans son monde, un monde commun à d'autres en fait, qui n'arrive pas à s'imposer. Le bon ami qui ne devient jamais plus, celui qui fait toujours rire, qu'on aime avoir pour positiver, mais qu'on oublie finalement bien vite. Enfin j'ai un coeur en or et même si j'ai pas beaucoup de qualités, j'estime être assez intellligent et rusé pour pouvoir survivre dans ce monde de tarés.
Pour toi, que représente la musique? La musique adoucit les moeurs, c'est bien ce qu'on dit, non ? Enfin, je vois pas comment c'est le cas pour le métal ou le rock, mais bon. La musique, j'adore ça, comme tout le monde en fait. C'est un rythme que l'on peut mettre sur notre vie quotidienne, un moyen de rêvasser et de s'évader un moment, un réconfort pour les moments tristes et solitaires. Ouais, j'adore la musique, pas au point d'en jouer malheureusement, j'ai bien essayé d'apprendre la guitare mais j'ai trop vite abandonné. En tout cas si je ne peux pas mettre mes oreillettes au moins une fois dans la journée, c'est vrai que ça me fera chier.
Quelle est la chose la plus importante pour toi? D'être entouré je dirais. Bon, c'est sans doute à cause de ma peur de l'abandon, mais j'estime qu'être entouré c'est ce qu'il y a de mieux. Y a quoi de bon dans la solitude ? Rien, sauf si ça ne dure qu'un court instant. Avoir de la famille, des amis, un amoureux, c'est ça que je considère comme le plus important. C'est la famille qui nous soutient constamment, ce sont les amis qui nous conseillent au mieux et c'est l'amour qui nous fait sourire. C'est peut-être niais ou stupide pour certains, mais le fait est que personne n'aime être seul et ce n'est pas pour rien.

Caractère & Physique • Oh je ne suis pas quelqu'un de bien compliqué pour être franc. Tiens bah voilà une bonne transition, je suis honnête, parfois trop. J'ai tendance à dire ce que je pense, mais étant donné que je suis aussi maladroit, il arrive que mes propos soient mal interprétés. Enfin en général, je réussis toujours à me rattraper. Mais ma maladresse ne touche pas que la parole, j'ai tendance aussi à me casser la gueule d'un coup ou ce genre de choses, je suis même tombé une fois en trébuchant sur mon propre pied. Je suis ce qu'on appelle un geek, un nerd, je suis passionné par l'informatique, les jeux vidéos et les comics et même si je suis censé avoir passé l'âge comme on me dit, j'arrive pas à me résoudre à abandonner ce monde, mon monde. Mais bien que je sois dans mon monde, je ne suis pas timide pour autant. Bien au contraire, je suis assez extraverti en fait. Je suis celui qu'on entend de lui, celui qui enchaîne les blagues, pourries ou pas, pour amuser la galerie et celui qui n'hésiteras pas à vous sauter dans les bras ou à vous embêter. La honte ? Connais pas et puis comme on dit, la honte ne tue pas. J'ai le cœur sur la main, c'est ce qu'on me dit souvent. Je suis généreux, aimable et je serais toujours le premier à secourir la vieille dame dont le sac de course est trop lourd ou l'homme blessé à terre. Mais malgré ça j'ai un énorme manque de confiance en moi que je combats comme je peux, mais chaque fois on me la rappelle un peu plus.

Oh physiquement je n'ai rien d'exceptionnel, on reconnait facilement que j'ai des origines latines. J'ai les cheveux bruns, les yeux marrons, rien de plus banal en soit. Je ne suis pas gros, mais pas mince non plus et mes tentatives de faire du sport ces derniers temps semblent bien porter leurs fruits puisque je commence à voir des muscles pointer le bout de leur nez. Ouais, je suis des plus banal et pourtant, il se peut que vous me confondiez avec un autre. Je crois pas qu'on se ressemble comme deux gouttes d'eau, mais il y a des airs entre nous, enfin je suppose. Les faux jumeaux se ressemblent forcément un peu, non ? En tout cas pas de tatouage, pas de piercing ni même une pilosité abondante ou je ne sais quoi. Monsieur tout le monde je suis et je ne m'en porte pas plus mal. Ce n'est pas physiquement que je veux me démarquer, c'est mentalement.

Habitudes • Il faut avant tout savoir que je dois porter des lunettes lorsque j'écris, je lis, que je joue, etc. J'ai des lunettes de fatigue oui, mais je les mets le moins souvent possible, j'aime pas trop. Je vous ai dit que je suis un geek, vous devez vous douter du coup que j'aime passer du temps sur ma playstation ou même ma DS, mais que j'aime aussi mon ordi plus que tout au monde ou encore que mon étagère est remplie d'histoires de Batman ou encore de Iron Man. En parlant de lecture, je suis passionné de tous les genres de livre et j'ai pris l'habitude de lire dès que j'ai du temps libre au boulot. Je me suis mis au sport deux fois par semaines, chaque fois les mêmes jours et il s'agit de natation. J'essaie de m'améliorer petit à petit. Sinon, je suis plutôt boxer, je mets mon dentifrice sans mouiller ma brosse à dent et j'adore les chiens, mais pas trop les chats, ils sont trop imbus de leur personne.


▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom Sushi/Thibaud • Âge 21 piges • Scénario/Inventé Moite moite, mais disons inventé vu que le scénario ne s'est pas fait • Fréquence de connexion 5/7j environ • Comment as-tu découvert le forum? Via Diego    • Qu'en penses-tu? Il est beau, simple, agréable, il me plait !    • Ton avatar Alberto Rosende • Un double compte? Nop chef ! • Un dernier mot?    

Code:
<span class="pris">ALBERTO ROSENDE </span>♠ hugo caballero


Dernière édition par Hugo Caballero le Mar 11 Oct 2016 - 23:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mar 11 Oct 2016 - 22:38


How am I gonne be an optimist about this ?

J'étais sur l'ordinateur, en train de combattre ce putain de roi liche qui nous défonçait presque en un seul coup. Ce soir je ne pouvais pas perdre face à lui, je m'étais préparé à fond. Mon pote lance son attaque et je le soutiens, lançant la mienne à mon tour. On va le battre ! On va le... Eh merde. Je frappe contre mon bureau, de rage, ayant encore une fois perdu contre cette enflure. Bordel mais pourquoi on arrive pas à le battre ? J'entends toquer à ma porte et retire mon casque pour me tourner vers cette dernière. « Ouais ? Entrez ! » Ma mère ouvre la porte et entre dans la chambre, suivi de mon père. Ils s'assoient sur mon lit et je me tourne pour être face à eux. Ils ont un visage grave, comme s'ils s'apprêtaient à me dire quelque chose d'important et ça me fait un peu flipper. « Euh... Tout va bien ? » Ma mère soupire. Merde, ils ont vraiment un truc grave à m'annoncer. Je déglutis bruyamment, de moins en moins rassuré. « Il faut qu'on te parle de quelque chose mon chéri... On t'a dit qu'on ne savait rien sur tes parents, n'est-ce pas ? Ce n'est pas tout à fait vrai... » Je fronce les sourcils, intéressé et perdu à la fois. Oui, mes vrais parents m'ont abandonné quand j'étais petit. J'ai passé du temps dans un orphelinat avant que mes parents, ceux qui pour moi sont les vrais, ceux qui m'ont vu grandir, ne m'adoptent. Je ne me souviens pas vraiment de mon enfance, seulement d'un sentiment d'abandon, de rejet qui ne m'a jamais quitté depuis. C'est pour ça que j'ai toujours fait en sorte de plaire aux autres, dans ma manière d'être, pour ne jamais être seul. Même le rôle du simple ami m'allait tant que j'avais quelqu'un. Enfin je n'avais pas à me plaindre, j'avais grandi dans une famille aimante, je n'avais manqué de rien et je n'avais jamais vraiment eu de soucis avec mes études. J'avais d'ailleurs bientôt fini l'université et je pourrais bientôt bosser et avoir mon chez moi. Non, je n'ai pas à me plaindre, j'ai eu une vie simple mais heureuse. Mon père enchaîna « Ne te méprends pas, nous ne connaissons pas tes vrais parents ou quoi que ce soit, mais l'orphelinat où l'ont t'a adopté nous a donné une information te concernant. » J'étais de plus en plus curieux, ne sachant pas du tout à quoi je devais me préparer. Qu'est-ce qu'ils voulaient me dire ? J'avais l'impression de revivre mon coming out, sauf que c'était eux qui stressaient cette fois. « En fait, Hugo, tu as un frère jumeau. Un faux jumeau. Il a été adopté avant toi par une autre famille alors on a pas pu vous prendre tous les deux. Nous ne savons pas où il se trouve aujourd'hui, mais nous pensions que tu devais le savoir. » Là, j'ai carrément eu un bug. Pendant deux bonnes minutes, mon esprit était vide. Le temps que je saisisse les informations. Un jumeau ? C'était quoi cette histoire ? « Ne nous en veux pas mon chéri... » Je voyais ma mère sur le point de pleurer. Leur en vouloir ? « Je ne vous en veux pas, je... Je ne sais pas trop comment je dois réagir en fait... Vous pouvez me laisser tout seul ? Mais merci de me l'avoir dit ! Je vous aime hein ! » Ils m'étreignirent avant de sortir tandis que je m'allongeais sur mon lit, les yeux perdus dans le vide. J'avais un frère jumeau.

Je n'avais jamais cherché à retrouver mes parents. Ils m'avaient abandonné, je ne voyais donc pas la raison de les chercher, mais là c'était différent. Mon frère n'avait rien choisi, il fallait que je le vois, que je le trouve, que je lui parle. Après tout, nous étions jumeaux, nous étions destinés à être proches, à être ensemble. J'étais curieux, excité et effrayé à la fois, mais j'étais déterminé à le retrouver. Je voulais savoir à quoi il ressemblait, comment il s'appelait, comment était sa vie. C'était mon frère quand même. J'ai fait de longues recherches et par chance, mon nom de famille m'a bien aidé. Lui aussi semblait l'avoir gardé. J'ai mis du temps à trier tous les Caballero, mais j'ai fini par mettre la main sur une piste. Diego Caballero. C'était lui, j'en étais presque sûr, il me ressemblait un peu sur ses photos. Le problème, c'est qu'il était loin. Une fois mes études terminées, je suis aussitôt parti jusqu'à la Nouvelle Orléans, aidé par mes parents financièrement. Là-bas, j'ai trouvé un appartement et j'ai même été recruté dans une librairie. Mais je n'ai pas toute de suite tenté de retrouver mon frère, j'étais d'abord occupé. « Nan mais attends, t'es sûr que c'est pas une blague là ? » Le mec à côté de moi étira un sourire amusé à vous faire fondre. « Non Hugo, je t'assure que ce n'est pas une blague. » Si, c'en était forcément une. Je m'étais inscrit sur un site de rencontre, ouais j'étais désespéré, et j'avais commencé à bien discuter avec un gars. Un mec beau comme un Dieu, c'était bizarre mais je me suis dit pourquoi pas ? Sauf que là, je venais de passer quelques heures avec lui et qu'il était vraiment trop beau pour moi. Je ne pouvais pas croire que je lui plaisais, c'était trop impensable. Liam, c'était son nom, me donna même son numéro à la fin pour que l'on se revoit. On s'était mis d'accord sur un prochain rendez-vous et il m'avait envoyé un message juste avant que l'on se voit. Désolé d'être aussi cash, mais j'ai vraiment trop envie de toi. Je laisserais ma porte ouverte quand tu viendras, retire tout sauf ton boxer et viens directement dans ma chambre. Je n'étais pas du genre à coucher facilement, en fait je n'avais même jamais couché jusque là, mais justement mes hormones étaient bien trop en ébullition. Je n'ai pas fait attention et je suis entré chez lui, j'ai retiré tous mes vêtements à l'exception de mon boxer et je me suis rendu dans sa chambre, un sourire gêné sur les lèvres. Là, un flash m'aveugla et j'entendis des rires moqueurs. Il y avait Liam et quatre de ses potes, en train de me prendre en photo et de me filmer. « Tu croyais vraiment que tu pouvais te taper un mec comme lui ? Tarlouze ! » Je me suis enfui, me rhabillant à la hâte, les larmes aux yeux. J'étais humilié et je me sentais comme un gros con. Ces enfoirés avaient joué avec moi et moi, j'y avais cru. J'étais tombé dans leur piège comme un abruti. Je n'étais qu'un con, un gros con. On ne peut pas dire que depuis cet incident, je sois toujours aussi enjoué et positif qu'auparavant, mais je me dis qu'il me faut simplement du temps pour encaisser tout ça. Enfin, avec les photos de moi en boxer en train d'essayer de me cacher et les yeux humides qui traînent sur internent, je ne suis pas prêt de passer à autre chose. Une chose est sûre, les sites de rencontres, je n'ai plus jamais essayé depuis.

Un an. Cela fait déjà un an que je suis arrivé à la Nouvelle Orléans. Je ne sais pas si c'est la peur ou bien l'incident Liam, mais je n'ai toujours pas eu le courage d'aller rencontrer mon frère, en espérant évidemment que ce soit bien lui. Un an que je vis ici, un an que je me suis adapté à cette nouvelle culture, à la langue et aux gens sans oser aller le voir lui. Celui pour qui je suis ici. Pourtant, j'en crève d'envie. Je finirais par y aller, je le sais, j'attends juste le déclic, le moment où je ne réfléchirais plus et où j'irais le voir en prenant mon courage à deux mains. Diego Caballero, prépare toi bien mon gars, une tempête s'apprête à entrer dans ta vie.


Dernière édition par Hugo Caballero le Mer 12 Oct 2016 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mar 11 Oct 2016 - 22:45

Alors tu le sais déjà mais je suis hyper contente que tu sois là Avec le jumeau de mon bébé en plus
Bref JOTEEEEEM mon chou
Ton vava il est tellement        


Bon bah sur ce bienvenue et courage pour ta fichounette
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 74
Avatar : Zac Efron
Age : 30

Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mer 12 Oct 2016 - 0:29

OMG CE CHOIX JUSTE GRAVE RESSEMBLANT ET TELLEMENT PARFAIT
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ♡

_________________________


Family is everything.
Nymphadora Tonks ☽ i dreamt about a life where you aren't. that was a huge nightmare. we were meant to be brothers and sisters, no matter what.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/07/2014
Messages : 211
Avatar : Taylor Lautner
Métier : Actuellement au chômage pour maladie

Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mer 12 Oct 2016 - 0:35

Bienvenue sur le forum, bon courage avec ta fiche, hâte de la lire **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 753
Avatar : Camilla Luddington
Age : 28
Métier : Humanitaire

Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mer 12 Oct 2016 - 14:19

Bienvenue bienvenue
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à venir voir le staff en cas de besoin

_________________________
you never tell me, cauz' that's not our deal
I used to loved you so much i forget who i really was. Now we are just strangers to each others but i hope one day we'll finally be more, like we are meant to be. With you i feel real every single minute of my life and i hope i'll feel this way for ever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 573
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mer 12 Oct 2016 - 19:57

Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche. Si tu as la moindre question n'hésite pas

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Mer 12 Oct 2016 - 22:02

Merci à tous, vous êtes adorables !

Et tu peux parler toi Diego Content de te retrouver en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 753
Avatar : Camilla Luddington
Age : 28
Métier : Humanitaire

Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Ven 14 Oct 2016 - 13:51

Félicitations

Hugo Caballero!


Ton bout de chou est parfait J'aime beaucoup ton choix de vava (ouais parce que SIMON QUOI!) et ta fiche est tellement bien écrite (faut d'ailleurs que j'aille chercher "roi liche" sur google ) Enfin bref, encore bienvenue parmi nous et merci pour ton inscription Je vais d'ailleurs de suite ajouter des points à Diego pour t'avoir amené parmi nous :3
Ta fiche est désormais validée ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous !
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain !
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question  

_________________________
you never tell me, cauz' that's not our deal
I used to loved you so much i forget who i really was. Now we are just strangers to each others but i hope one day we'll finally be more, like we are meant to be. With you i feel real every single minute of my life and i hope i'll feel this way for ever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: but if you close your eyes (hugo)    - Sam 15 Oct 2016 - 19:39

○ Welcome petit poney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Come together ▽ 23/05 | 17h20
» ARMAGEDON ☞ close my eyes.
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» Caleb - I don't want to close my eyes, I don't want to fall asleep

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-