AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥

 Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Dim 16 Oct 2016 - 23:32

Eryn Burke

   
I don't wanna be another wave in the ocean.

   
Tell us about you

   

   Moi c'est Eryn Burke mais tu peux également m'appeler surnom. Je suis né(e) le 14/05/1991 à Houston, Texas. J'ai donc 25 ans. J'ai des origines américaines. Je suis hétérosexuelle et fiancée. Je bosse en tant que écrivain, ou du moins en passe de l'être. Je fais partie des Barbra Streisand. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Chloe Bennet.
   © crédits
Comment te définirais-tu? Tu es une personne tout à fait normale. Qui ne passait que son temps à rêvasser à l'école, qui voyait toujours le monde en rose, même si tu sais aujourd'hui que cela n'est pas toujours le cas. Tu es une personne qui chaque jour se bat pour vivre de sa passion quitte à devoir à nouveau reprendre un boulot que tu n'aimais pas le moins du monde. Qui fait tout pour être heureuse. Qui est heureuse.
Pour toi, que représente la musique? La musique a toujours fait partie de ton quotidien, elle représente les moments de ta vie qu'ils aient été bons ou mauvais, chaque endroit où tu allais, que tu visitais, tu étais suivit par une mélodie. C'est quelque chose avec laquelle il t'arrive de t'endormir la nuit, que tu écoute quand tu bosse pour te concentrer. C'est un moyen de t'évader lorsque tu pense que tout va mal et qui te fais remonter la pente et te montre que non il y a toujours pire.
Quelle est la chose la plus importante pour toi? La chose la plus important à tes yeux est plus que certainement ta famille. Tes parents, Wyatt et l'homme que tu vas épouser. Ce sont des personnes qui t'ont fait devenir celle que tu es aujourd'hui, qui t'ont construite au fur et à mesure et ce sont les personnes que tu chéris le plus au monde.

   
Caractère & Physique • Tu es une demoiselle que l'on peut qualifier de rêveuse, il n'y a pas un jour sans que tu pense à ta vie idéale auprès de l'homme que tu aime. Tu te vois déjà en sa compagnie à élever vos enfants. Tu fais tout pour réaliser tes rêves, tu es d'ailleurs en passe de réaliser le plus important de ta vie. Tes amis pensent de toi que tu quelqu'un d'idéaliste, tu vois le verre à moitié rempli, tu pense également qu'il y a du bon en chacun et ce même si certaines personnes t'ont parfois prouvé le contraire. On pourrait te croire naïve à force ... Cela dépend des situations parce que plus jeune tu accordais ta confiance beaucoup trop vite. Tu as apprit de tes erreurs même si tu vois toujours les gens différemment, d'une autre manière que les autres. Tu es également une personne curieuse, qui est toujours en quête de nouveautés et de savoir. Tu es aussi du genre sociable et digne de confiance, tu ne tourneras pas le dos à un ami dans le besoin. Il peut t'arriver de te montrer bornée, quand tu as une idée en tête tu ne l'a lâche pas. Tu te montre aussi très calme, qu'importe la situation, tu n'a jamais été une enfant nerveuse de toute manière.
Physiquement, tu as prit beaucoup du côté de ta mère, ton père t'as toujours avoué que tu étais son portrait crachée lorsqu'elle était jeune. Tu pense toi, cependant, que tu ressemble à n'importe quelle américaine lambda. Des cheveux longs, bruns, les yeux bruns également. Tu mesure un bon mètre soixante-cinq. Tu as l'art de t'habiller comme bon te semble, tu te fiche pas mal si les autres trouvent que tel pull ne se marie pas avec tel pantalons, tant que toi tu trouve que cela va bien ensemble, tu les porte.
   Habitudes • Tu te ronge les ongles, une très mauvaise manie depuis que tu es enfant. • Tu es également végétarienne, tu n'as jamais vraiment aimé la viande après tout, tu ne sais plus avaler un morceau de viande ou volaille, ça vaut également pour le poisson. • Tu as peur des orages, enfant tu te réfugiais chez Wyatt le temps que le mauvais temps passe. • Tu adores écrire, cela a toujours été ta passion et aujourd'hui cela devient plus qu'une passion. • Tu adore également lire, généralement l'écriture et la lecture vont de paire. • Tu adore chanter sous la douche, tu sais très bien que tu chante comme une casserole mais cela ne t'empêche pas de te faire des concerts le matin sous les jets d'eau. • Tu écoute beaucoup de musique, il y a toujours un fond de musique lorsque tu travaille, lorsque tu prépare le repas ou bien lorsque tu tente de faire une sieste sur le canapé. • Tu es une lève tôt, tu n'a jamais aimé traîner au lit le matin. Il t'arrive cependant, lorsque tu passe une mauvaise nuit de dormir plus longtemps qu'à ton habitude.
   

   
▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom Pixelle • Âge 25 ans • Scénario/Inventé Scénario • Fréquence de connexion 3 à 4 jours sur 7 • Comment as-tu découvert le forum? Par Svana :D • Qu'en penses-tu? Je l'adore, sinon je serais partie depuis longtemps  Ton avatar Chloe Bennet • Un double compte? Nope • Un dernier mot? Patate    

   
Code:
<span class="pris">CHLOE BENNET </span>♠ eryn burke
   


Dernière édition par Eryn Burke le Mar 18 Oct 2016 - 0:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Dim 16 Oct 2016 - 23:32


   
Come on, come on, turn the radio on; It's Friday night and I won't be long; Gotta do my hair, put my make up on

Childhood

❝ It's time to learn to walk ❞
Tu es née il y a à présent vingt-cinq ans, à Houston, dans l'état du Texas. Une ville que tu connais aujourd'hui par cœur à force d'être promenée de long en large dans chaque endroit se trouvant sur ton chemin. Tu es cependant fille unique, biologiquement en tout cas. Tes parents après ta naissance ne pouvaient plus avoir d'enfant, ils ont failli ne même pas t'avoir toi. Tu étais leur petit miracle pour ces jeunes parents qui rêvaient d'une grande et belle famille. C'est peut-être pour ça qu'ils ont décidés d'accueillir d'autres enfants, délaissés, abandonnés ou bien orphelins tout simplement, chez eux, chez toi. Dans votre petite famille. De ce que tu te rappelles tu as toujours connu tes parents s'occuper d'autres enfants en plus de toi. Petite tu pensais que tu avais beaucoup trop de frères et sœurs. Tu jalousais l'attention que tes parents leur portèrent bien que malgré tout tes parents te gâtaient, mais impossible pour eux de faire d'énormes différences entre leur fille unique et les autres enfants. La jalousie ne devait pas avoir lieur entre eux et toi. Tu étais leur fille, et eux des enfants qui avaient besoin d'amour et de tendresse. Mais lorsque tu fus en page de comprendre, tes parents t'expliquèrent que ces enfants n'avaient pas ou plus de familles, qu'ils étaient pour un temps, le temps de trouver une famille qui les aimerait comme ils t'aimaient toi. Tu finis par comprendre, tu commençais à t'attacher à certains de ces enfants qui parfois avaient le même âge que toi, qui étaient plus jeunes ou plus vieux. La vie ne leur avait pas fait de cadeaux en les séparant de leurs parents, tu essayais donc d'égayer leur séjour dans ta famille. Tu voulais qu'ils se sentent bien. Mais tu n'étais qu'une fillette à ce moment-là, tu pensais que chaque enfant qui partait de votre famille trouvait la sienne juste après. Tu n'imaginais pas que certains enfants avaient déjà vécus dans d'autres famille avant la tienne. Et tu n'imaginais pas qu'après la tienne ils pouvaient il y en avoir plus d'une ... Et puis tu as grandi, prenant conscience de ce qu'il se passait pour ses enfants, toi qui avait des parents tu ne serait jamais obligée de vivre comme eux, tu étais cependant très triste parce que tu arrivais à te mettre à leur place, tes parents t'ont toujours trouvée très empathique envers les autres. Puis les choses ont changées en grandissant. Tes parents trouvant que tu étais devenue indépendante, ont commencés à s'occuper de plus en plus de ces enfants ... Tu n'étais donc plus, à tes yeux, leur petite fille chérie ? Tu n'étais plus assez suffisante à leur yeux ? Tu commençais à leur en vouloir alors que tu rentrais en pleine période d'adolescence.  

Big brother

❝ Someone very important in a life. ❞
Wyatt, ton grand frère. Avec lui, ça n'a jamais été comme les autres. Il est arrivé dans ta famille alors que tu n'étais encore qu'un poupon. Il t'a vu alors que tu ne savais faire que manger, dormir et pleurer comme la plupart des nourrissons. Mais il s'est occupé de toi, il t'a aimé comme sa sœur. Tu faisais partie de sa famille. Sa nouvelle famille. Tu ne te rappelles pas de l'année qu'il a passé à tes côtés et à ceux de tes parents ... Trop petite pour garder des souvenirs. Mais lui il ne t'a pas oubliée lorsqu'il a dû partir à cause d'un problème familial dont tu ne te souviens pas non plus de ce qu'il s'est passé. Mais Wyatt est revenu trois années plus tard à nouveau dans ta famille. Tu avais grandis, tu n'étais plus ce petit bébé, mais une fillette qui était à cette période de jalousie envers les autres enfants, avant de comprendre. De les comprendre. Mais Wyatt, il était bien plus grand que toi. Il s'occupait même de toi alors que parfois tu te montrais insupportable. C'était un grand frère que tu n'avais jamais eu au final. Et puis tu as décidé de le laisser rentrer dans ta vie. D'apprendre à le connaître. Votre relation n'a jamais été comme avec les autres enfants. Oh que non. Tu avais cette impression que l'enfant qui prenait soin de toi avait toujours fait partit de ta famille. Tu avais fini par t'attacher à lui, à l'aimer comme un frère et aussi à te disputer parfois avec lui, parce que malgré tout des disputes il y en a toujours dans chaque famille. La tienne n'était pas épargnée, mais jamais ce n'était dans la violence ... Plus des petites chamailleries enfantines qui se réglait très vite. Tu ne pouvais pas être fâchée contre Wyatt très longtemps. Quoiqu'il arrivait, tu retournais souvent près de lui, parce que lui il te comprenait et il savait que tu ne ressentais pas assez l'amour que te portait tes parents. Tu as commencé à te confier, beaucoup te confier à lui. Il savait ce qui te tourmentait, il arrivait à le voir dès que ton visage changeait d'expression. Il était ton réconfort quand tu en avais le plus besoin. Vous partagiez une relation assez fusionnelle. Très complices. Il ne t'a jamais jugée lorsque tu lui as avoué que tu en voulais à tes parents d'offrir plus d'attention aux autres enfants qu'à toi qui avait besoin d'eux en grandissant. Puis vous avez continué à grandir ensemble dans cette famille. Toujours présent pour toi, et toi présente pour lui. Vous avez continuer à souder des liens forts, tu pensais que personne ne pouvais comprendre votre relation si forte, parce qu'après tout rare sont les frères et sœurs s'entendant aussi bien. Tu l'as vu plus d'une fois parmi tes amis. Les années ont passées, et ton frère fût reçu pour être pompier. Tu étais tellement heureuse pour lui, toi qui l'avait poussé à poursuivre son rêve d'enfant. Tu connaissais les risques du métier et bien sûr tu avais peur pour lui, mais ton frère voulait tellement faire ce métier que tu l'avais poussé et encouragé. Cependant, ce n'était pas à Houston ... Ni au Texas. Il devait s'envoler pour la Louisiane, oui l'état juste à côté, mais tellement loin malgré tout. Tu te sentais tellement triste de voir s'éloigner ton frère. Il te rassura comme il pouvait, vous alliez vous voir aussi souvent que possible. Mais tu ne pouvais t'empêcher de verser des larmes à chaque fois que tu le voyais occupé de faire ses valises. Qui serait là pour toi quand tu en aurais le plus besoin ? Qui te rassurerait lors des nuits orageuses ? Tu lui rendis visite aussi souvent que possible lorsqu'il était à Bâton-Rouge, puis lorsqu'il s'était retrouvé muté à Lake Charles. Tu lui téléphonais toutes les semaines pour lui donner de tes nouvelles et pour prendre des siennes.

Teen

❝ She's a rebel, she's a saint. ❞
Tu as grand, tu es devenue une adolescente presque épanouie. Tu as toujours été une bosseuse à l'école, et tu faisais en sorte de toujours être dans les premiers élèves de la classe, même si cela te faisais passer pour l'intello. Tu t'en fichais à vrai dire, en grandissant tu étais devenue une jeune fille plutôt rêveuse, voir idéaliste, tu n'imaginais pas qu'au collège ou au lycée cela se passerait comme dans les films ou séries d'ado où certains élèves se faisaient brimer, insulter ou ennuyer en cours. Tu pensais que c'était de la dramatisation. Évidement tu tomba de bien haut au collège lorsque des lycéennes vinrent te chercher des noises à toi et tes amies. Malgré tout, tu pensais que tout le monde n'était pas comme elles. Tu restais persuadée qu'il y avait des gens biens. A ton entrée au lycée tout se passait comme tu l'imaginais. Tu retrouvais tes amies, tu retrouvais des professeurs. Bref tu étais heureuse de retourner en cours et cette histoire avec les lycéennes n'était qu'un lointain souvenir. Tu continuais à bosser tous les jours, révisant tes cours à chaque fin de journée. Tu étais devenue très douée en français, ton rêve était de devenir écrivain. Tu t'étais mise à écrire des nouvelles, à participer à des concours, ne terminant pas toujours première. Mais tu arrivais à te classer parmi les meilleurs. Faisant la fierté de tes parents. Tu avais grâce à ça, capté leur attention, tu avais l'impression qu'enfin ils allaient s'occuper de toi. Mais non. Tu décidais cependant de continuer à poursuivre ton rêve. Tu en parlais à Wyatt, qui ne pouvait qu'approuver ton choix de carrière, car après tout tu l'avais soutenu dans le choix de son métier. Tu fût diplômée lorsque tu avais dix-neuf ans. Tu entamas par la suite des études littéraires afin d'en apprendre plus sur les écrivains qui te passionnais, sur les styles d'écritures qui pouvaient exister. Ce n'était pas des cours à l'université, mais des cours par correspondance, ce qui te permettait de bosser en même temps. Tu t'épanouissais dans ces études, tu devins une jeune femme resplendissante avec un rêve en tête. Cependant, tu n'étais pas tout à fait heureuse. Wyatt venait de partir pour la Louisiane, et bien que tu gardais un contact permanent avec lui, il te manquait. Sans compter l'attention que ne te portais quasi plus tes parents, bien sûr qu'ils t'aimaient, ils te le rappelait d'ailleurs chaque jour par des petites attentions qui ne te suffisait plus. Tu vivais encore chez eux d'ailleurs, tu pouvais partir, quitter cette maison remplie d'enfants, et de jeunes ados avec qui tu ne t'entendais pas forcément tous les jours. Mais tu restais, besoin d'économiser afin de vivre par toi-même.Tu te mis en quête de petits boulots qui te permettraient de mettre de côté et de pouvoir continuer à écrire sur le côté. Bien sûr tu ne te voyais pas rester caissière dans la supérette de ton quartier toute ta vie. Tu voyais tes voisins, tes amis, des gens que tu connaissais depuis que tu étais enfant passer à ta caisse. C'est souriante que tu les accueillais à chaque fois. Tu n'avais qu'une hâte : être publiée, gagner de l'argent en vivant de ton rêve et vivre ailleurs.

Love

❝ Something that makes us grow wings. ❞
Depuis le départ de ton frère tu n'étais pas au top de ta forme, tu vagabondais comme une âme en peine dans la maison familiale. Il avait du partir en pleine période de vacances scolaires, déjà que tu ne voyais pas beaucoup de monde en dehors des cours à part ta meilleure amie, tu t'ennuyais à mourir depuis leur départ à elle en vacances et à ton frère à Bâton rouge. Donc tu n'avais plus vraiment d'occasion ou l'envie de sortir te balader en pleine rue ou faire les boutiques en attendant d'avoir un boulot pour la rentrée. Tu voulais profiter de tes dernières vacances avant longtemps. Tes journées étaient moroses et à part aller promener ton chien, passer des heures à écrire des chapitres de ton futur roman, tu ne faisais pas grand chose. Tu ne t'occupais pas non plus des enfants accueillis par tes parents. Tu n'avais pas, ou plus, envie de t'attacher à ses bouilles parfois adorables quand tu savais qu'ils ne resteraient pas chez toi. Cela faisait trop de peine et tu avais assez donné. Tu t'étais donc mise à naviguer sur le net, histoire de te trouver une nouvelle occupation. Un forum attira ton attention. Il était fait pour une littéraire comme toi, on y parlait des poèmes, des romans, des nouvelles enfin tout ce qui touchait de près à l'écriture. En quelques clics tu t'étais inscrite, c'était sur un coup de tête, tu n'étais même pas sûre d'y retourner tous les jours ou bien même si après les vacances d'été tu y serais encore. Mais bon, rien ne t'empêcha ce jour-là de passer de nombreuses heures à naviguer de catégories en catégories, lire les essais des uns et des autres. Tu en loupa même le dîné préparé par ton père pour une fois. Ta mère t'apporta quand même de quoi grignoter, elle savait que tu irais dans le frigo durant la nuit pour trouver de quoi manger après avoir loupé le repas. Elle t'embrassa sur la tête, comme elle ne l'avait plus fait depuis longtemps. Tu l'enlaça, peu de temps mais tu le fis quand même. Tu aimais ta mère et ton père mais ce n'était plus la même chose depuis que tu étais devenue en âge de t'auto-gérer. Elle s'en alla et tu repris ton occupation. Tu commençais à lire et à commenter les essais et nouvelles des autres membres. Tu te faisais ta place à ton aise. Jusqu'à ce que tu te décide à partager à ton tour ton travail. Tu voulais voir ce que les gens pensait, si continuer sur la voie de l'écriture pouvait te permettre d'en vivre ou si tu devais te contenter simplement d'écrire pour toi ... Tu ne t'attendais pas à recevoir autant de messages gratifiants, d'encouragement et c'était plaisant à lire. Tu avais failli exploser de joie en lisant tout ces petits mots. Puis tu as reçu ce message privé, tu l'as lu, il était remplit de compliments et tu remercia cet étranger en lui répondant. Vous avez continué par la suite à correspondre de message privé en message privé, échangeant des banalités, en apprenant à vous connaître. Vous avez finalement échangé vos adresses mails pour correspondre plus facilement. Puis vos numéros de téléphone. Il était aisé pour toi de lui parler. Tu as continué à échanger avec lui pendant des mois, tu avais appris qu'il vivait aussi à Houston, qu'il était un peu plus âgé que toi, et qu'il était policier. Tu parlais de lui à ton frère qui te demandais de faire attention malgré tout, tu ne le connaissais qu'a travers un écran. Il avait raison, tu le savais. C'est pourquoi, lorsqu'il te proposa de faire une rencontre tu demanda à ta meilleure amie de vous surveiller au loin et qu'au moindre ennuie elle débarquerait. Mais elle n'en eut pas besoin. Il était charmant, galant, adorable. Vous étiez tous les deux timides au final, il était difficile pour toi de lui parler de vive voix. Tu avais peur de passer pour une idiote. C'est alors qu'il t'envoya un texto, et vous aviez l'air de deux idiots à vous parler par messages alors que vous étiez l'un en face de l'autre. Cependant, tu avais passé une agréable après-midi, il t'assura que c'était son cas également. Et vous êtes repartis chacun de votre côté. Ta relation avec lui ne s'est pendant pas arrêtée là. Il t'a proposé de vous revoir, un rendez-vous galant cette fois-ci dans un restaurant côté en plein cœur du centre ville. Cette soirée-là avait été aussi tout agréable, et tu remarquais qu'il te plaisait de plus en plus. Bien qu'au final tu savais que tu étais tombée amoureuse de ce jeune homme bien avant de l'avoir vu en vrai.
What about now

❝ Start of something new. ❞
Tu fréquentais donc ce jeune homme rencontré sur internet depuis près de deux ans maintenant. Tu l'aimais, et il te prouvait son amour chaque jour en retour. Tu avais troqué la tenue de caissière de supermarché pour devenir vendeuse dans une librairie depuis peu, tu étais au moins dans ton élément : les livres. Tu vivais toujours chez tes parents car tu voulais continuer à mettre de côté pour ta vie future. Bon il est vrai que le salaire de caissière n'était pas mirobolant donc tu n'avais pas énormément d'économies. Mais c'était déjà ça. Tu étais enfin heureuse. Enfin presque. Avec tes parents votre relation s'est dégradée peu à peu, sans que tu t'en rende compte. Tu t'étais éloignée à force ... Tu avais toujours ressentie depuis ton enfance qu'ils t'aimaient mais pas autant qu'ils auraient dû, tu pensais qu'ils préféraient de loin ces autres enfants. Et cela t'as toujours pesé. Tu aimais tes parents comme jamais mais cela n'allait plus, cela n'a plus été le jour où ton père et toi vous êtes disputés pour une broutille et que tu as déballé ce que tu avais sur le cœur. Ta mère était triste, bien évidement, elle n'imaginait pas le mal qu'elle t'avais fait sans le vouloir. Et ton père, furieux claqua la porte, il s'en voulait certainement, il t'en voulais peut-être également de n'avoir rien dit plus tôt. Tu évitais depuis ce jour tes parents le plus possible en partant avant qu'ils ne se lèvent et en rentrant le plus tard possible le soir après le boulot. Tu ne lésinais pas sur les heures supplémentaires, tu avais même failli prendre un deuxième job si cela pouvait t'éviter une confrontation. Tu avais peur de voir à nouveau leurs visages blessés. Tu avais peur d'être blessée en retour. Tu l'étais déjà un peu depuis toutes ces année mais tu espérais qu'un jour tu puisse leur reparler. Tu fuyais la situation pendant des semaines. Tu rentrais chez toi après un dîner entre amoureux, il te raccompagnait toujours, tu dormais de temps à autre chez lui. C'était du sérieux entre vous, tu le savais, mais tu ne t'imposais pas chez lui. Tu ne t'attendais certainement pas à ce qu'il te propose de vivre chez lui, définitivement et pour toujours. Il savait la situation à laquelle tu faisais face, et il ne voulait que ton bonheur. Tu accepta rapidement le sourire aux lèvres. Les semaines passèrent, tu emménagea, tu en avais parlé à tes parents. Tu avais fini par leur reparler, parce qu'ils devaient être au courant de ton bonheur, bien que tu n'avais pas besoin de leur aval pour quitter le foyer dans lequel tu avais vécu depuis toute petite mais tu voulais qu'ils sachent, qu'ils soient heureux pour toi. Il était clair que tes parents étaient heureux, qu'ils avaient malgré tout du mal à te voir partir, et qu'ils s'en voulaient encore. De ton côté tu ne leur en voulait plus, ou presque, votre relation était à présent difficile. Tu embrassais tes parents sur le pas de la porte alors que celui avec qui tu allais vivre embarquait le dernier de tes cartons dans le coffre de sa voiture. Tu te promis d'aller voir tes parents une fois par semaine, pour essayer de régler vos problèmes, vos différents et essayer de retrouver une relation comme autrefois. Tu n'as toutefois par osé parler de cela à Wyatt ... Par téléphone c'était impossible. Il fallait que tu le vois pour lui en parler. Mais avec ton boulot tu n'avais pas le temps, tu n'avais pas prit le temps. Cependant, tu continuais à appeler Wyatt une fois par semaine comme depuis son départ pour prendre de ses nouvelles, tout en évitant le sujet de vos parents. Tu as continué à couler des jours heureux auprès de cet homme, il te comblait de bonheur. Tu continuais à travailler sur ton roman, tout en travaillant dans cette libraire. Un an s'était écoulé depuis ton emménagement auprès de cet homme que tu aimais. Et du jour au lendemain, il te demanda en mariage. Votre relation s'étoffait de jour en jour, vous vous aimiez personne ne peut le nier. Le mariage était une étape, une nouvelle étape, de plus entre vous. Tu n'avais qu'une hâte que le jour J arrive. Tu imaginais ton mariage idéal à chaque fois que tes yeux se posaient sur la bague qu'il t'avais offerte. Tout allait pour le mieux dans ta vie. Ton frère t'apprit lors de vos conversation qu'il avait à nouveau été affecté dans une ville. Il ventait la beauté de la ville à chaque fois qu'il t'en parlais. Tu t'imaginais là-bas un jour. Il devait être heureux sur place. La Nouvelle-Orléans, tu étais très heureuse pour lui, tu lui promis de lui rendre visite sous peu. Tu avais une bonne nouvelle à lui annoncer après tout. Après maintes discussion avec ton futur époux, tu décidais de quitter ton boulot, il voulait que tu poursuive ton rêve. Tu avais bientôt terminé ton roman, il ne te restait que quelque chapitres à écrire avant de pouvoir le faire publier. Tu lui parla de rendre visite à ton frère, que tu puisse le présenter autrement que part visioconférence. Tu avais du temps à revendre à présent et lui des vacances à prendre. Tu t'occupas de prévenir ton frère de votre venue, et tu aida ton fiancé à faire vos bagages. Direction la Nouvelles-Orléans.


Dernière édition par Eryn Burke le Mar 18 Oct 2016 - 0:57, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 463
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Dim 16 Oct 2016 - 23:38

Comme t'y es re belle ! (ou pas!)
Bienvenue à nouveau parmi nous et bon courage pour cette nouvelle fichette

_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Lun 17 Oct 2016 - 14:48

Merciiiiiiii ma toute belle !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 89
Avatar : Jay Ryan
Métier : Pompier

Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Lun 17 Oct 2016 - 19:47

Maaaaaaahhhhhhh

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Lun 17 Oct 2016 - 21:38



J'espère que ce que j'ai déjà écrit te plaira
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Mer 19 Oct 2016 - 10:58

Bienvenue ou devrais je dire rebienvenue ??
Je te souhaite pas bon courage vu que ta fiche est fini
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Mer 19 Oct 2016 - 11:01

Ouip rebienvenue héhé, un p'tit changement de personnage s'imposait

Merciiiiii beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 24/09/2016
Messages : 89
Avatar : Jay Ryan
Métier : Pompier

Message
Sujet: Re: Eryn Ҩ I've got thick skin and an elastic heart    - Jeu 20 Oct 2016 - 11:47

Félicitations

Eryyyyyn !

Déjà, je souhaitais présenter mes excuses pour les deux jours d'attente, l'ordinateur est resté froid 0.0
Bref, je pensais t'avoir dit un peu ce que je pensais de ton histoire dans mon premier post, ou du moins, de ton début d'histoire, et bon, ben, ça a été tout mangé par les smileys de ma tablette #sadlife #encombataveclatechnologie
Du coup, je suis juste fan de ce que tu as rendu d'Erin. L'histoire, le rendu, l'avatar.. et simplement que tu aies pris ce scénario, tu ne t'imagines même pas ô combien je t'aime
BREFOUIIIILLES !
Ta fiche est désormais validée ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous !
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain !
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Robin ✘ I've got a thick skin & an elastic heart
» [Achat]Skin de chat
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Skin Interface
» [skin]Magie sur ma skin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-