AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a trois ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Préparez-vous à frémir de peur
L'événement d'Halloween ne va pas tarder à montrer le bout de son nez ♥️

 kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 09/07/2017
Messages : 69
Avatar : Claire Holt
Métier : Lieutenant de police

Message
Sujet: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Dim 9 Juil 2017 - 21:23

Kara Arwen Sergeï

" Notre vie est le reflet des choix que nous faisons. Et ce qui nous différencie les uns des autres, ce ne sont pas nos choix, mais l'engagement qui nous lie à eux. »

Tell us about you


Moi c'est Kara Arwen Sergeï mais tu peux également m'appeler tornade blonde. Je suis né(e) le 04/04/1990 en Russie. J'ai donc 27 ans. J'ai des origines américaines. Je suis hétérosexuelle et célibataire. Je bosse en tant que lieutenant de police. Je fais partie des John Lennon. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Claire Holt.
©️ crédits
Comment te définirais-tu? Je sais que j'ai un fort caractère mais c'est plus fort que moi, je refuse de me laisser marcher dessus. J'ai toujours eu une âme de justicière. Petite, j'étais une vrai terreur, je faisais fuir les grosses brutes de l'école. Bien souvent, je finissais dans le bureau du directeur pour parler de mon comportement avec de bons arguments en poche « mais les grosses brutes lui volaient son goûter, je l'ai juste défendu ! » et cela ne s'améliorera pas en grandissant. D'ailleurs j'opère librement puisque je fais partie des forces de l'ordre au rang de lieutenant de police.
Pour toi, que représente la musique? Pour compagnie quand je fais mon footing seule, se mettre en train, moment d'évasion, de détente le soir après le travail.  A mon sens, la musique est partout, elle nous accompagne au quotidien, à divers moments de nos vies, suit nos humeurs.
Quelle est la chose la plus importante pour toi? Comme beaucoup de personne à mon avis, ma famille, bien que j'en ai été séparé très jeune. Je me suis toujours battu pour elle. C'est elle-même qui m'a poussé à devenir lieutenant de police dans l'espoir de réunir toutes les preuves nécessaires afin d'innocenter mon père.  J'ai aussi eu la chance d'être confié à un couple exceptionnelle que je considère tout autant comme mon sang.

Caractère & Physique • Légèrement musclé du à la condition physique qu'implique sa profession. Kara est une femme qui prend soin d'elle. De longs cheveux blonds ondulés et un regard bleu désarmant méfiez-vous derrière ce visage angélique sommeille un démon. En effet, Kara a un sacré tempérament, on la compare souvent à une tornade du fait de son impulsivité. Impulsive mais non violente même si elle sait bien se protéger lorsque c'est nécessaire. Son arme de défense les mots et fait souvent preuve de sarcasme. Elle refuse d'être hypocrite et dit tout haut ce qu'elle ou les autres pensent tout bas. Elle peut aller très loin dans ses propos, quitte à les regretter par la suite. Toutefois c’est par son intelligence et son sens de la réflexion qu’elle prend ses décisions.  Déterminé, elle est sure d'elle et ne perd jamais de vue les objectifs qu’elle se fixe, passera des heures même des jours à traquer sa proie, ne lâchant rien jusqu'à obtenir satisfaction.  Taquine et drôle, elle a toujours la réplique qui tombe à pic pour donner du baume au cœur. D'une grande fiabilité. Kara est aussi une personne compréhensive, à l'écoute, aimante et empathe. Courageuse, elle ne cède pas sous la panique et n'hésite pas non plus à faire front et proposer son aide. Impliquée parfois même trop dans son travail c'est également ce qui fait d'elle un bon élément de la police de la Nouvelle Orléans. Concernant sa vie privée,  elle n'est ni douée pour exprimer ce qu'elle ressent ni romantique, elle tente par tous les moyens de garder le contrôle de ses sentiments pour ne pas s'attacher mais c'est sans compter une certaine personne.. En revanche, elle a la rancune tenace au point de ne pas pardonner ou difficilement.

Habitudes •  Son pêché mignon, les oursons à la guimauve. Elle en raffole et en consomme souvent sans modération, d'ailleurs si vous ouvrez l'un de ses tiroirs à son bureau au commissariat, vous trouverez à coup sûr une boîte de ses gourmandises + Version féminine de robin des bois. C'est à cette pratique que la jeune femme doit son talent dans le maniement d’armes et son excellent résultat à l'examen de tir à l'école de police. + Elle ne rate jamais sa cible + Son insigne l'a sauvé d'une balle ce qui lui a valu une cicatrice au niveau au dessus de la poitrine côté gauche. Depuis elle a conservé son ancienne insigne telle qu'elle est comme un porte bonheur + Protéger et servir sont des mots qui lui ont toujours parlés. Son travail est une vocation. Souvent on demande aux enfants quel métier ils voudront exercer plus tard quand ils seront grand. Les réponses sont multiples et incertaines, n'ayant pas encore assez de recul pour prendre une telle décision. Contrairement à tous ses amis, Kara savait quelle serait sa voie : elle assurerait la sécurité de chacun, opérerait à rendre les rues plus sûres, gravirait les échelons petit à petit par le fruit de son labeur et à aucun moment elle ne s'en est éloignée. Son objectif : innocenter son père + Travaillomane, son métier est également un refuge pour la jeune femme qui peut restée des heures éveillés à travailler sur une enquête. Sa persévérance lui a valu de bons résultats et le respect de tous ses collègues et supérieurs hiérarchique + Arpente chaque jour les rues de la ville, le matin très tôt ou en fin de journée pour pouvoir profiter du calme de la ville, un parcours qui prend généralement fin sur la plage, les pieds dans l'eau peu importe la température de celle-ci. +  Elle appuie toujours des dizaines de fois sur les boutons d’ascenseur même si elle sait très bien que ça ne les fera pas venir plus vite + Elle n'aime pas laisser le volant et encore moins sa voiture à qui que ce soit + Elle aime cette sensation de non limite que lui procure la vitesse lorsqu'elle est au volant + La pluie l'apaise  tout comme cuisiner, difficile à croire pour une femme d'action comme Kara + la solitude oui mais à petite dose, elle aime retrouver et être entourée de ses amis + pas doué pour combler un vide, pour faire la conversation lors d'un moment gênant. + a pour habitude de retrouver ses collègues au bar à l'angle du commissariat à chaque affaire classée + avec ses amis les plus proches, toujours prête à passer avec un bon pot de crème glacée après une énième déception sentimentale ou coup de mou + Parle sa langue maternelle, le russe, quand elle est énervé.


▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom Tracy/Dory • Âge 25 ans • Scénario/Inventé Kara sort tout droit de ma petite tête • Fréquence de connexion je passe tous les jours • Comment as-tu découvert le forum? Par Joy    • Qu'en penses-tu? très beau design. Je sens que je vais me plaire ici • Ton avatar Claire Holt • Un double compte? Aucun • Un dernier mot? j'adore vos smileys              

Code:
<span class="pris">CLAIRE HOLT </span>♠️ kara arwen sergeï

_________________________
« Always and forever »
All of the things that I want to say just aren't coming out right. I'm tripping on words. You've got my head spinning. I don't know where to go from here. LifehouseYou & Me
©crackintime


Dernière édition par Kara A. Sergeï le Sam 15 Juil 2017 - 1:26, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 09/07/2017
Messages : 69
Avatar : Claire Holt
Métier : Lieutenant de police

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Dim 9 Juil 2017 - 21:24


L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité.


Accomplir très vite un acte de bravoure désintéressé comme sauver in extremis la vie du fils de la grosse tête du réseau. Donner l'impression d'avoir besoin d'être aidé et montrer avec son potentiel pour les rejoindre. Supprimer la principale menace, généralement le bras droit en détournant son attention si c'est une femme, développer une relation intime, s'il s'agit d'un homme, gagner sa confiance en partageant des centres d'intérêts ou en devant le petit nouveau à former et ainsi comprendre sa façon de penser. Les clefs d'une infiltration réussie, Silas Sergeï les connaissait pourtant quand il a fait le choix d’infiltrer le réseau des Salazar, à la tête deux frères américain à l'empire fulgurant au fil des années, réputé pour le trafic de stupéfiants et d'armes. Un masque à enfiler avec une certaine aisance pour l'agent Silas Sergeï, plus les années passaient. Mais c'était sans compter sur la variable inconnue propre à chaque mission. Et quelle variable. Andie Salazar. Quand on dit que l'amour nous tombe dessus dans crier gare ... Mais quel idiot avait-il été de tomber amoureux de la sœur de ses pires ennemis. Une liaison dangereuse a vu le jour à l'abri des regards devenue une faiblesse au fil du temps et à laquelle il du se résigner non sans difficulté..prenant soin d'assurer sa sécurité lorsque le réseau fut démanteler.

La mission était terminée depuis presque un an que Andie donna naissance dans le secret le plus absolu à une petite fille avant de la confier à leur père pour leur protection. Oublier les missions d'infiltration, le jeune papa était devenu consultant et passait le plus de temps possible auprès de sa fille. Cette vie paisible dura cinq années avant qu'il ne lui soit arraché de force par la police, arrêté pour conspiration contre son pays, un coup monté.  Là où tout le monde le pensait et le pense encore, même ceux se disant ses amis, coupable, Kara n'a a aucun moment condamner son père.

Du fait des charges qui pesaient sur son père, ce fut le début d'une série de famille d'accueil qui défilèrent dans la vie de la fillette mais un désir de vengeance qui ne s'est jamais éteint.. Elle rétablirait la vérité, peu importe le temps que cela prendrait.

Finalement à l'âge de 12 ans, Kara a été adoptée par un jeune couple déjà parents d'un garçon de 3 ans son aîné et désireux d'accueillir un enfant en situation difficile.

Il arrive souvent à l'homme d'être marqué par une personne qu'il a côtoyée à un moment de sa vie. Cette impression peut être produite soit par son physique ou par sa personnalité peut-être même les deux. Des personnes précieuses, nos propres parents, des amis et  même des professeurs, une connaissance au regard perçant dont le visage restera gravé en mémoire, sans savoir si nous nous reverrons un jour, et quand bien nos chemins se recroisent, nous le reconnaîtrons toujours. Parfois indescriptible, comme une évidence, une complicité s'opère.

Ce visage porte le prénom Aiden ... Kara était à Los Angeles depuis quelques semaines à peine quand elle a fait sa rencontre...Arrivant dans une nouvelle région, un nouveau pays même, elle ne connaissait personne mais l'avait très vite remarqué surtout il l'intriguait. Tout aussi impulsif que pouvait l'être Kara voire même plus encore, il en était agaçant mais l'appréciait tout autant au fil du temps. Et soyons honnête comment résister à son sourire et son humour?  En sa présence, elle se laissait aller à profiter de l'instant présent. Le problème de la confiance qu'elle avait du mal en temps normal à accordé, blessé et marqué par un passé toujours aussi présent, n'en était plus un, petit à petit il était parvenu à lui faire baisser les armes. Rare était les personnes qui avaient un tel impact sur elle, à vrai dire ils se comptaient sur les doigts d'une main. Seul ombre au tableau ses amis, faisant d'ailleurs souvent l'objet de réflexions de part de la belle. C'était plus fort qu'elle, ils ne lui inspiraient aucune confiance et elle avait bien raison..plus qu'elle ne le pensait.. ces derniers à l'origine de leur rupture, Aiden souhaitait sa protection par dessus tout.

Aiden n'a jamais été un garçon très bavard, Kara avait apprit au fil du temps à décrypter ses réactions si bien que ce soir là, lorsqu'elle l'avait rejoint à la plage, à la nuit tombée comme à leur habitude, elle su que quelque chose clochait : il était nerveux, ses mains dans ses cheveux qui tombaient ensuite dans sa nuque, le regard fuyant, un sourire qui n'était pas le sien. Autant de signes et pourtant, heureuse de le retrouver, elle s'était approchée de lui pour l'embrasser. Première claque! Il recula avant, évitant le contact. "Salut. Je voulais te parler. Je pense qu'il faudrait qu'on arrête de se voir." Deuxième claque.  Il voulait arrêter de la voir. Pour quelle raison?  Kara ne comprenait pas.  Ce matin encore ils s'étaient réveillées ensemble, sur un petit nuage, tout allait bien enfin c'est ce qu'elle pensait et ce soir il la rejetait. Qu'est-ce qui lui était arrivé entre temps? Avant même que Kara puisse ouvrir la bouche en quête d'explication, Aiden reprenait. "Je sens que t'es en train de t'accrocher et moi, je cherche juste à m'éclater. J'ai pas besoin de ça." Qu'on la pique! Il lui tenait le discours du parfait salaud qui n'avait voulu qu'une chose : profiter.  Durant un quart de seconde, Kara resta figer tentant d’assimiler ce qu'elle venait d'entendre, les mots « m’éclater », « j'ai pas besoin de ça » passaient en boucle dans sa tête. Non c'était impossible. Il y avait cette complicité entre eux et ce depuis leur première rencontre. Elle ne pouvait pas l'avoir inventé... Elle refusait d'y croire.  “Tu n'as pas besoin de ça? Tu saurais me redire ça en me regardant dans les yeux? Parce que je n'y crois pas un mot!”  Pas maintenant, il ne pouvait pas lui faire ça!  “Regarde-moi Aiden!” Lui ordonna t-elle cette fois ci, colère et tristesse se mêlant face à la cette perspective de s'être fait avoir. Son cœur se serra dans sa poitrine, seule la déception se lisait dans son regard pour ne pas laisser place aux larmes. Hors de question qu'elle pleure devant lui!  Les mots qui s'en suivie furent plus durs, plus violent, elle s'en souvenait comme si c'était hier... "Je n'ai pas besoin de toi. Je n'ai pas envie d'être avec toi. Ça ne signifiait rien pour moi." « Il s'est  jouer de toi! » Lui tentait de faire entendre raison cette voix de petit démon en elle. Kara ne voulait pas l'entendre et pourtant que pouvait-elle faire d'autre? Il était plutôt clair dans ses propos. Pire encore était son comportement. Elle ne le reconnaissait pas, le Aiden qui lui faisait face maintenant était distant, froid, arrogant, jamais il ne s'était adressé à elle de cette manière.  “Félicitations, tu es comme eux!” Lâcha t-elle à son tour froidement, sans détourner son regard du sien,  en référence aux amis d'Aiden qu'elle a toujours vu d'un mauvais oeil. L'ultime tentative pour le provoquer, être bien certaine que c'est ce qu'il désirait, vraiment, qu'elle sorte de sa vie définitivement. Mais rien, aucune réaction. Kara recula sous le choc. Ainsi donc c'était son vrai visage.  Kara sentit son coeur se serrer un peu plus dans sa poitrine. Elle avait mal. “Très bien!” ont été les derniers mots que lui a adressé Kara, signe de résignation, avant de tourner les talons, s'éloignant rapidement tandis qu'elle laissait ses larmes perler le long de ses joues. Quelques semaines plus tard, Kara  pliait bagages, retournant à la Nouvelle Orléans, pour un nouveau départ. Il faut dire que croiser constamment son ex dans les rues de Los Angeles n'aidait pas aller de l'avant.  Heureusement Kara a pu compter sur sa meilleure amie, Joy, même lorsque des milliers kilomètres les séparaient.


Tribunal de la Nouvelle Orléans, deux ans plus tôt "J'appelle l'officier Sergeï à la barre!" Tous les regards retournés vers elle, Kara respira profondément pour se donner du courage avant de se lever et aller de nouveau s'asseoir cette-fois face à la cour, l'estomac noué même si elle n'en montrait rien. "Jurez vous de dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité ?... Levez la main droite, dîtes : Je le jure !" Kara s’exécuta résigné "Je le jure" A ses mots, son regard se posa sur l'avocat de la partie civile dont les pas le menaient jusqu'à elle pour un face à face.  “Officier Sergeï, avez-vous entretenue une liaison avec l'accusé?” Comme Kara le craignait, son témoignage serait porté sur sa relation avec l'accusé. “Oui” Il n'y avait rien de plus à dire pour le moment, les premières questions n'étaient rarement les plus compliqués.  “Combien de temps a t-elle durée?” Trois longues années. Ils se sont rencontrés à la Nouvelle Orléans, dans un bar alors que Kara y était avec des collègues pour fêter une arrestation, à l'époque la jeune femme faisait ses débuts au sein de la police. Le courant est tout de suite bien passé entre ces deux là et rapidement ils ont officialiser leur relation peut-être même trop vite bien que Kara n'ai jamais vraiment révélé son identité auprès de sa famille. Il avait été sa première relation sérieuse depuis un moment. Puis les jours sont devenus des semaines et des mois jusqu'à qu'ils concrétisent par une demande en mariage.  “Vous n'avez jamais eu de soupçon à son égard?” Ne ditons pas l'amour rend aveugle. Dans son cas, cette expression avait prit tout son sens. “Non, à aucun moment... Nous ne parlions que très peu de mon métier. Je tenais à dissocier vie privée et vie professionnelle” Mais voilà quelques jours avant l'annonce de leur futur mariage, la jeune officier a découvert le pot au roses, son fiancé était impliqué dans diverses affaires toutes en lien sur lesquelles elle travaillait. Après des jours à jouer l'innocente, le temps de rassembler des preuves l'incriminant en coopération avec son chef, Kara a procédé à son arrestation. “Jusqu'à ce soir là où j'ai entendu une conversation via mon téléphone. J'entendais clairement la conversation entre l'accusé... mon fiancé et ses hommes de mains... en fouillant un peu plus j'ai trouvés des informations classés confidentielles et un accès à mon poste de travail pourtant hautement sécurisé.” Expliqua t-elle délibérément.  “Merci Officier, je n'ai plus de question” Conclua l'avocat à l'attention du juge présidant l'audience. “Je ne comprends pas...” Se manifestait à son tour l'avocat de la partie adverse. Voilà la partie que Kara redoutait. C'était maintenant que tout se jouait et qu'elle devait défendre sa personne mais aussi son insigne. “Comment en trois ans on peut ne pas voir ce qu'il se passe devant nos yeux, qui est la personne avec qui nous vivons?” Soupçonnait-elle que Kara connaissait ses intentions mais qu'elle avait préféré les ignorer..“Je me pose la même question chaque jour.” Réprimait-elle avec force. Kara se sentait assez coupable de n'avoir rien vu venir et rien de ce que pourrait dire cette avocate ne sera à la hauteur de l'opinion qu'elle avait d'elle ces dernières semaines. A l'avenir, on ne l'y reprendrait plus...“Vous souhaitiez monter en grade?” Sur le coup, Kara cru mal entendre. “Oui comme tout officier je pense.” Où voulait-elle en venir? Kara avait sa petite idée sur la question mais espérait se tromper “Était-ce là une manière de vous faire remarquer auprès de vos supérieurs? Parce que vous avez été promue lieutenant de police n'est-ce pas?” Ses mots claquaient dans l'air, ahurie d'entendre de tels propos. Cette avocate ne reculait vraiment devant rien pour me discréditer. Une manifestation de l'avocat de la partie adverse jugeant la question déplacée et sans rapport avec l'affaire résonna. “Pardon? Est-ce qu'il s'agit de mon procès? Est-ce que mon insigne est remise en cause? ” Soufflait-elle en écho toujours aussi scotché face à ses accusations. Le regard en direction du juge, Kara poursuivit "Je tiens à répondre” D'un mouvement de la tête, il accéda sa requête. “J'ai toujours voulu faire partie des forces de l'ordre, servir mon pays, rendre les rues plus sûre. J'ai travaillé, je travaille dure pour. Regardez mon dossier, le nombre d'arrestation à mon actif. Je continuerais encore pendant longtemps, officier ou lieutenant de police. Garder la tête froide, penser à l’intérêt général avant le mien c'est ce que j'ai fait. Alors oui j'ai été promue mais ce n'était pas mon but dans cette affaire! Relise le rapport, j'ai été soupçonné de trahison puis innocenté!" Ainsi s'achevait son témoignage. Au final, son ex fiancé fut reconnu coupable et inculpé d'une peine de 15 ans de prison.

_________________________
« Always and forever »
All of the things that I want to say just aren't coming out right. I'm tripping on words. You've got my head spinning. I don't know where to go from here. LifehouseYou & Me
©crackintime


Dernière édition par Kara A. Sergeï le Sam 15 Juil 2017 - 18:47, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 769
Avatar : Camilla Luddington
Age : 28
Métier : Humanitaire

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Dim 9 Juil 2017 - 21:55

Bienvenue par ici J'espère que tu te plairas parmi nous et je suis ravie que le design te plaise
Bon courage pour ta fiche, en cas de besoin, n'hésite pas.

_________________________
you never tell me, cauz' that's not our deal
I used to loved you so much i forget who i really was. Now we are just strangers to each others but i hope one day we'll finally be more, like we are meant to be. With you i feel real every single minute of my life and i hope i'll feel this way for ever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 558
Avatar : Peter Facinelli ♥
Age : 44
Métier : Chef Cuisinier et gérant du O' Sullivan

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Dim 9 Juil 2017 - 23:11

ReBienvenue par ici ! J'espère que tu te plairas

Ma VDD l'a déjà dit, mais n'hésite pas en cas de besoin ♥️ Bon courage pour ta fiche :P

_________________________

FAMILY LIES 
ABOVE THE REST



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 03/07/2017
Messages : 340
Avatar : Louis Tomlinson
Age : 23
Métier : étudiant en musicologie, barman au Johnny's & batteur des White Jumpers

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Lun 10 Juil 2017 - 14:24

Ohhh Claire, bon choix
Bienvenue parmi nous bonne chance pour la fiche

_________________________

   

   you could be who you were, or who you'll become.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 02/11/2014
Messages : 124
Avatar : DL
Age : 24
Métier : Bloggeuse mode/musique

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Mar 11 Juil 2017 - 21:46

Bienvenue ! Claire est un superbe choix

_________________________
Live your life as if today was your last
One love, one life.When it's one need in the night. One love, we get to share it, leaves you baby if you, don't care for it.
Too late. Tonight. To drag the past out into the light. We're one, but we're not the same, We get to carry each other
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 09/07/2017
Messages : 38
Avatar : Chris Wood
Age : 27
Métier : Pompier, ancien militaire dans les SEALs.

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Mar 11 Juil 2017 - 23:16

My Loooooooooooooooooooooove !!! 🆓 :rougir: :danse:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 10/05/2017
Messages : 85
Avatar : Emma Watson
Age : 26
Métier : Barmaid au Johnny's et écrivain, ou du moins en passe de l'être

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Mar 11 Juil 2017 - 23:34

Biiiiienvenue parmi nous

Bon courage pour le reste de ta fiche

_________________________

❝ jean jacket ❞  
Whenever I look back now, Forever nineteen somehow, Cause
when I put on my jean jacket, I still think about you, I wish I
couldn't drive you home, Listening to Thunder Road, Cause when
I put on my jean jacket, I still think about you ● The Summer Set
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 09/07/2017
Messages : 69
Avatar : Claire Holt
Métier : Lieutenant de police

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Sam 15 Juil 2017 - 14:39

Merci beaucoup à tous Vous êtes tous beaux

@ Aiden : je t'ai manqué pas vrai?

_________________________
« Always and forever »
All of the things that I want to say just aren't coming out right. I'm tripping on words. You've got my head spinning. I don't know where to go from here. LifehouseYou & Me
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 09/07/2017
Messages : 38
Avatar : Chris Wood
Age : 27
Métier : Pompier, ancien militaire dans les SEALs.

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Sam 15 Juil 2017 - 22:16

Ah la la... Si seulement tu savais !! Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 535
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: kara Ҩ on ne peut être trahit que par ceux à qui l’on fait confiance    - Dim 16 Juil 2017 - 23:00

Félicitations

Kara A. Sergeï !


Oulàlà je m'excuse pour ce retard Je ne me rappelle que très peu de votre duo, mais j'ai hâte de pouvoir vous stalker

Ta fiche est désormais validée ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous !
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain !
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question

_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Ce qui ne peut être évité, il faut l'embrasser.
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-