AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a trois ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Préparez-vous à frémir de peur
L'événement d'Halloween ne va pas tarder à montrer le bout de son nez ♥️

 Welcome in the family ❄︎ Solomos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/07/2017
Messages : 42
Avatar : Dominic Sherwood
Age : 23
Métier : Au chômdu

Message
Sujet: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Mer 12 Juil 2017 - 13:23

Welcome in the family
Eileen, Lucas, Lucy & Archie
Life is a book and there are a thousand pages I have not yet read.

Il y était. Le grand jour. Ou du moins, l’un des grands jours de sa vie. Autant le dire, cette nuit-là, il n’avait pas beaucoup dormi tellement il était angoissé. Aujourd’hui, Eileen allait venir lui rendre visite avec Néo. Il allait présenter son fils à sa famille. Bien sûr, tout le monde était au courant. Archie en avait d’abord parlé à sa sœur, parce qu’il ne savait pas de base si c’était une bonne idée. Et elle en avait parue tellement excitée qu’il était tout de suite parti trouver sa mère pour le lui annoncer. Et ainsi de suite jusqu’à ce que la nouvelle fasse le tour de la maison Solomos. Il s’était levé tôt pour se préparer, alors qu’elle n’arrivait qu’en début d’après-midi. De toute façon il ne dormait pas, et s’il y avait bien une chose qu’il détestait faire, c’était tourner en rond dans son lit. Il avait trouvé sa mère déjà debout dans la cuisine. Elle non plus n’avait pas beaucoup dormi, mais c’était plus l’excitation que l’inquiétude qui se peignait sur son visage. Elle s’était tournée vers son fils, l’avait serrée dans ses bras comme si elle ne voulait plus le lâcher, avant de le regarder, les larmes aux yeux, et un sourire présent sur son visage. « Ton père serait très fier de toi. » Elle ne lui avait encore jamais dit ça. Et le fait que ces mots sortent de sa bouche réchauffaient le cœur d’Archie. Il ne savait pas trop où il y avait de quoi être fier de lui, mais il n’avait pas envie de protester. Parce qu’il ne voulait pas gâcher cette journée. Alors il s’était contenté de sourire à sa mère, de la prendre à nouveau dans ses bras, et de lui dire qu’il l’aimait. Après un bon petit déjeuné, il avait filé à la salle de bain pour prendre sa douche. Pour se coiffer et tout le bordel aussi. Une vraie nana, quand il s’y mettait. Mais il voulait vraiment que chaque instant de cette journée soit parfait. Il n’avait pas tardé à entendre sa sœur toquer à la porte et se plaindre. Il n’avait pas tardé avant de lui ouvrir la porte, et elle avait bien vu qu’il était en train d’angoisser. « Eh, ça va bien se passer. J’suis certaine que ton fils est plus mignon que toi en plus. » Une réplique qui l’avait fait rire, il doit bien avouer, et aussi un peu détendue. Elle avait raison, il n’avait pas à angoisser. Il n’y avait aucune raison pour que les choses se passent mal.

Il avait passé le reste de la matinée plongé dans les papiers de l’entreprise de son père. Il ne savait pas encore s’il allait la reprendre, sa décision n’était pas prise, même s’il y pensait de plus en plus. Mais il fallait bien que quelqu’un gère tout ça, et il ne voulait pas laisser tout ce boulot à sa mère. Alors il s’en chargeait. En plus, ça lui changeait les idées. Et le temps était passée à une vitesse affolante. Ils étaient ensuite tous passés à table, devant un bon repas de famille, préparé par sa maman, qui avait toujours été une excellente cuisinière. Elle avait préparé de la moussaka, ce plat grec que son père cuisinait toujours quand ils étaient petits et qui avait l’air de ravir tout le monde. La bonne humeur était là, et plus les assiettes se vidaient, plus l’arrivée d’Eileen se rapprochait. Ils avaient ensuite pris le café tous ensemble, toujours assis autour de cette table. Ils discutaient, ils riaient. Comme une vraie famille. Et pour la première fois depuis longtemps, Archie se sentait vraiment bien. La sonnette avait fini par retentir, et le blond sentait les battements de son cœur s’accélérer. L’instant était arrivé. Il se leva de table avant de traverser la maison pour partir ouvrir. Et il avait l’impression que cet instant s’éternisait de trop, alors qu’il faisait au plus vite. Il tournait la clé dans la serrure, il abaissait la poignée, tirait le battant. Et il baissait les yeux sur son petit garçon avant de se mettre à genoux pour pouvoir le prendre dans ses bras. « Oh mon p’tit cœur ! » Il se relevait, toujours avec Néo dans les bras qui ne voulait visiblement pas le lâcher. Son regard s’était alors tourné vers Eileen, et il ne put s’empêcher de se dire qu’elle était magnifique. Il lui servit un grand sourire, passant un bras autour d’elle pour lui dire bonjour d’un câlin. Il l’aurait bien embrassé, il l’avoue, il en avait envie mais… Il ne savait pas si elle aussi elle désirait la même chose. Alors il préférait s’abstenir.

Archie ne se gêna pas pour autant de lui prendre la main après avoir fermé la porte derrière lui. Il se doutait bien qu’elle devait être angoissée elle aussi, certainement plus que lui. Il la connaissait par cœur. Mais il voulait la rassurer, d’une étreinte, d’un regard. Il savait que les choses allaient bien se passer. Il le fallait, pour lui. « T’es prêt à voir mamie mon grand ? » Bien sûr, il n’y avait pas que Mary qui était là, mais Archie ne se voyait clairement pas faire un listing de toutes les personnes présentes. Il avait évoqué sa maman parce que c’était celle qui était la plus impatiente de tous à voir son petit-fils. Pourquoi, le blond l’ignorait bien, mais bon, la réponse à cette interrogation n’avait pas vraiment d’importance. Bien sûr, quand ils étaient tous les trois arrivés dans le salon, les larmes avaient commencé à couler, de la part de la mère d’Archie et de sa sœur. Les deux-là étaient tellement émotives que c’était étonnant qu’elles n’aient pas encore noyés tout le pays. Néo était tout calé contre son papa. Il était timide, et pour l’instant, Mary et Cassandre n’avait réussi qu’à décrocher un petit bisou. Archie ne pouvait s’empêcher de trouver son fils encore plus adorable, et de l’aimer encore plus. Posant une main sur sa tête, il avait ensuite emmené son fils voir le frère de son père. Il voyait les petits yeux de Néo regarder le colosse avec curiosité. Archie était persuadé que ces deux-là allaient bien s’entendre. « Ça c’est Lucy. C’est le tonton de papa. » Les yeux de Néo se firent encore plus curieux. Et ils avaient finis par se poser sur Eileen, comme s’il lui demandait une sorte d’autorisation, ou quelque chose dans ce genre. Archie ne savait pas trop ce qu’il voulait, il n’arrivait pas encore à tout comprendre, et il savait que ça finirait par venir avec le temps. En tout cas, il avait aussi profité de ce petit instant de distraction de son fils. « Lucy, je te présente Eileen. » Il était le seul dans cette pièce, avec Lucas, à ne pas la connaître. Il ne l’avait vu qu’en photo le jour où il était arrivé, et pourtant, il en connaissait déjà beaucoup, vu qu’Archie lui avait raconté leur histoire. Il espérait juste que Lucy ne la jugerait pas, et qu’il arriverait à voir à quel point cette femme pouvait être fabuleuse.
Made by Neon Demon

_________________________
Shadow World

and it's always hurt.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 11/07/2017
Messages : 47
Avatar : Kat. McN.
Age : 23
Métier : Graphiste

Message
Sujet: Re: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Mer 12 Juil 2017 - 13:39

Welcome in the family !
“You can say sorry a million times, Say "I love you" as much as you want, say whatever you want, whenever you want. But if you're not going to prove that the things you say are true, then don't say anything at all. Because if you can't show it. Your words...don't mean a thing.”

Ma vie a, récemment, une fois de plus pris un tout nouveau tournant. C'est arrivé déjà un nombre incroyable de fois dans ma jeune vie, un fait d'ailleurs si étourdissant que j'en perds presque la tête. Vraiment. Il y a d'abord eu l'entrée d'Archie dans ma vie, pour laquelle j'ai du apprendre à vivre à deux. Puis son départ, face auquel j'ai du réapprendre à vivre seule. Ma grossesse puis la naissance de Néo, qui m'ont privé de ma famille et de quelques amis -parfois volontairement, je le reconnais-. Heureusement, Jacob était près de moi pour m'épauler lorsque la fatigue devenait bien trop importante pour tout gérer. La vie de jeune mère, célibataire, qui élève son p'tit garçon seule, chez elle, entre deux clients, sincèrement : c'est la grosse galère. Et il me fallait lâcher prise de temps en temps pour ne pas péter une pile. En plus de cette présence, je peux aussi compter sur Angela, une voisine, qui garde souvent Néo le temps que j'aille courir ou faire quelques courses sans avoir Néo avec moi. Non pas que je tente de me débarrasser de lui, non. Juste que c'est quand même, par moment, agréable d'être seule face à soi-même. Et, il y a aujourd'hui. Avec le retour d'Archie dans la ville, même si je me doute qu'il va finir par repartir en France. Je ne sais tout simplement pas comment le compter dans cette équation résumant ma p'tite vie qui, je le crois, ne ressemble à très peu d'autres. Voire à aucune, en fait. C'est quelque chose auquel je pense constamment. Et cette nuit, bien écourtée, n'a pas échappé à la règle depuis ce fameux jour où il a su. Je n'arrête pas de me répéter la moindre de ses paroles en boucle, tout en tentant de voir si j'arrive toujours à décortiquer la moindre de ses expressions. J'ai peur de me planter, la chute risque d'être dangereusement mortelle. Du coup, je tâtonne. Et je réfléchis. Néo est tout simplement aux anges depuis qu'il a rencontré Archie pour la première fois. Il n'arrête pas de me demander quand est-ce qu'on le reverra, s'il va pouvoir venir jouer aux voitures avec lui et tant d'autres choses. Des banalités pour la très grande majorité des couples qui sont de jeunes parents, mais qui, pour moi, ne cessent de fragiliser cette carapace forgée autour de mon p'tit cœur. Allongée de côté, le regard perdu sur cette immensité sombre qui plonge bon nombre de personne dans le sommeil, je n'arrive pas à fermer l’œil. Néo va revoir son père cet après-midi, et pas seulement lui. Chose qui m'inquiète d'une force ! Non pas au sujet de leur réaction face à Néo. Je sais très bien que la mère d'Archie tout comme sa sœur seront ravies. Mais, plutôt face à moi. Après tout, je les ai fuis du jour au lendemain, sans donner la moindre explication. Je ne voulais pas qu'ils apprennent ma grossesse et qu'ils en parlent à Archie. Si je n'ai pas eu la force de lui envoyer ce fameux mail, c'était bien pour ne pas le faire revenir "juste" parce que j'étais enceinte.

Finalement, je ne sais pas vraiment quand ni comment, j'ai réussi à m'endormir au moins pour quelques heures. Et c'est un Néo survolté qui fait office de réveil aujourd'hui, puisqu'il ne tarde pas à me rejoindre, dans mon lit, alors que le jour est déjà bien levé. Tout en me passant une main sur le visage, je me remets sur le dos, levant l'un de mes bras pour qu'il vienne se blottir contre moi. « On va voir papa ? » Je souris, doucement, en tournant ma tête vers lui tout en remontant la couverture sur lui. C'est fou, il n'a que ça en tête depuis que je lui ai annoncé cette petite nouvelle. « Cet après-midi, chaton. » que je lui réponds de ma petite voix encore endormie, contrairement à la p'tite anguille dans mes bras qui couvre ma joue de petits bisous, espérant me tirer de là pour filer prendre le petit-déjeuner. Un réveil assez habituel, du moins, lorsqu'il est debout avant moi. Finalement, on finit par se lever tout les deux et je lui prépare son repas, alors qu'il regarde ses dessins animés du matin. Et les heures qui passent nous rapprochent de plus en plus de cette visite aux Solomos. J'en ai un nœud au ventre, surtout lorsqu'on doit commencer à se préparer tranquillement. Néo choisit ses habits, comme d'habitude. J'essaie de le responsabiliser dès que possible et surtout, pour des tâches qu'un petit garçon de son âge est capable de mener à bien. Choisir ce qu'il veut mettre -avec un droit de veto de maman, si jamais-, c'est une chose qu'il aime bien faire, d'ailleurs. Une fois qu'il est prêt, j'en profite pour aller moi-même me préparer. Face à mon armoire, je me mords la lèvre. Comment s'habiller en une telle occasion ? Comme tous les jours ? Un peu mieux ? Carrément mieux ? J'en sais rien, mais je ne traîne pas à m'occuper du reste. Mais, toujours en gardant cette idée de ne pas trop en faire. Après tout, c'est juste une visite à son père et sa famille, pas un défilé de mode, non ? Un dernier regard vers Néo, installé sur le canapé, et je lance ce petit « Aller, on y va ! » à mon fils, qui saute directement sur ses petits pieds pour que je lui enfile ses chaussures. J'ai exprès vu large pour qu'on puisse y aller, tranquillement, à pied. Après tout, la nouvelle maison des Solomos n'est même pas bien loin. Et pour que le trajet passe mieux pour lui, il a pu prendre son petit vélo à deux roues (bon, ok : avec les deux petites encore !) qu'il adore. Poussant le petit portail de leur jardin, Néo pose son vélo bien à l'abris des regards pouvant passer dans la rue, et nous voilà face à cette porte. Me mordant la lèvre, j'ai du mal à sonner. Juste parce que je n'ai aucune idée du visage qui va nous ouvrir. Et ça m'angoisse.

Rapidement, on se retrouve face à Archie. Le revoir me comprime le cœur, à nouveau, alors qu'il est à genoux entrain de prendre Néo dans ses bras. Ce qui signe, forcément, un regard assez brumeux d'un coup. Maudite sensibilité ! Je croise finalement son regard alors qu'il se redresse, le petit toujours contre lui, ce qui m'arrache un petit sourire en réponse à celui du blond. Et là, oui : petit plantage alors qu'il passe l'un de ses bras autour de moi. « Salut. » que je lui réponds alors, assez simplement c'est vrai. J'étais à deux doigts de faire demi-tour, là, pour rentrer chez moi et les laisser entre eux, alors qu'Archie me prend par la main pour me faire rentrer. Un geste douloureusement familier qui a au moins le mérite de m'adoucir un peu. « T’es prêt à voir mamie mon grand ? » Si le petit acquise d'un petit signe de tête, ce n'est étrangement pas vraiment mon cas. Non, je ne suis pas armée, en ce moment, pour affronter les Solomos ! Gardant le silence lorsqu'on entre dans cette pièce où se trouvent pas mal de personnes, je sens une nouvelle vague de larmes prêtes à dévaler mes joues lorsque mon regard se pose sur la mère et la sœur d'Archie. Deux autres hommes sont présents, mais je ne les connais pas. Même si l'un d'entre eux me rappelle étrangement le père d'Archie.. Pas le temps de m'attarder sur ces pensées puisque me voilà, du coup, face à cet homme justement. J'essaie de m'échapper de la prise du blond sur ma main, en vain. « Ça c’est Lucy. C’est le tonton de papa. » Oh.. J'avais donc vu juste. Je jette un petit coup d’œil à Néo qui semble bien curieux face à cet homme, ce qui m'arrache un nouveau sourire en croisant son regard, justement. Auquel je réponds d'un petit signe de la tête se voulant rassurant. J'en mets ma main à couper (pas celle qu'Archie tient, par contre, désolée !) qu'une fois plus en confiance, le p'tit blond va se faire un malin plaisir de questionner ce fameux Lucy sur tout et n'importe quoi. « Lucy, je te présente Eileen. » Surprise, je détourne mon regard de Néo pour le poser sur cet homme qui nous fait face. « Bonjour, Lucy. » que je lui dis alors, sentant mes joues rosir doucement alors que je lui tends maladroitement la main, ne sachant clairement pas quoi faire. « Et lui ? » Une intervention digne d'un petit Solomos (toujours intimidé, mais quand même curieux de mettre un nom sur tous ces visages, même s'il risque de les oublier rapidement), également bien intrigué par ce grand brun que je ne connais pas. Un cousin ? Un ami ? Je suis tout autant curieuse que Néo. Déstresse, Eileen.. Ils ne vont pas te bouffer, quand même !
© Mister Hyde

_________________________


Never ignore a person who loves you, cares for you, and misses you. Because one day, you might wake up from your sleep and realize that you lost the moon while counting the stars. ©️by anaëlle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Mer 12 Juil 2017 - 13:46



Welcome in the Family
Feat. Solomos&co.

Cela faisait un petit moment maintenant que Lucian était en Louisiane et il commençait à bien prendre ses marques. Si ça avait été dur de s'adapter au climat, il s'y était fait plus rapidement qu'il ne l'aurait cru. Puis un peu de changement ça ne lui faisait pas de mal. Evidemment, il était toujours triste d'avoir perdu son frère et de ne pas avoir été plus proche de sa famille avant tout ça. Lucian avait toujours été quelqu'un de très solitaire, mais plus le temps passait plus il appréciait vivre en famille. Il se rendait compte qu'il n'était pas si nul que ça en temps qu'oncle et faisait de son mieux pour rattraper le temps qu'il avait perdu. Puis si il pouvait filer des coups de pouces à droite et à gauche ce ne serait pas un mal non plus. Il lui semblait même qu'il se débrouillait bien pour le moment.

Aujourd'hui était un peu spécial vu qu'il était question que la famille mange ensemble et que Eileen et son fils, Neo, passe les voir. Lucian avait été mit au courant plutôt rapidement de la situation avec Archie. A vrai dire, dès son arrivé, il avait trouvé son neveu dans un tel état… Il lui avait raconté toute son histoire et ses doutes en enchaînant les verres de Whisky. Lucy n'était pas sûr que ses conseils aient été efficace, dans tous les cas, la situation du jeune couple c'était sans doute amélioré pour qu'Eileen soit invité. Et il n'y avait rien qui pouvait ravir davantage l'historien. Ce n'était pas forcément ses affaires, mais il aimait voir sa famille heureuse. Il s'étonnait lui-même de réussir à se faire autant de soucis pour les personnes qui vivaient sous le même toit que lui. Il faut dire que ça faisait longtemps que Lucy n'avait pas vécût avec quelqu'un d'autre que sa propre personne.

Le repas se déroula dans la joie et la bonne humeur. C'était devenu le genre d'instant préféré de Lucian. Tout le monde parlait de tout et n'importe quoi, ils rigolaient bien tout en mangeant un repas délicieux sous le soleil de la Nouvelle Orléans. Bref, il n'y avait pas de meilleur ambiance possible. Pour une fois Lucy avait vraiment l'impression de faire parti d'une famille, une vraie, soudée et unie, qui ne s'engueulait pas à la moindre parole de travers, c'était agréable. Il comprenait mieux pourquoi son frère était rester ici loin des autres Solomos. Cette ambiance changeait vraiment de celle qu'il y avait en Grèce, surtout avec Héra et leur mère dans les parages. Lucian s'en sortait toujours bien entre les deux, mais seulement parce que Héra était sa jumelle et qu'il était du genre à rester calme en toute circonstances sans prendre parti. Mais cela ne signifiait pas pour autant qu'il trouvait la situation supportable. Après tout, il était parti lui aussi.

Lorsque la sonnette retentit Archie bondit sur ses pieds. Il semblait plus tendu que jamais et se mit presque à courir jusqu'à la porte. Lucy échangea un regard amusé avec Mary en restant tranquillement assis à sa place. Il se leva en même temps que tout le monde, lorsque Eileen arriva accompagnée de son petit bout de chou qui était mignon tout plein qui ne semblait pas vouloir lâcher Archie. C'est vrai que voir autant de grandes personnes c'était impressionnant. Puis Lucy avait bien conscience qu'il n'avait rien de très rassurant. Il s'approche du petit groupe et Archie se charge des présentation. Amusé par le regard du petit, Lucy lui adressa un sourire et un clin d'oeil :

- Salut Néo !

Il n'osa pas forcément en dire plus de toute façon, Archie était déjà en train de le présenté à Eileen. Cette dernière le salua poliment en tendant une main. Lucy était décidément de bonne humeur ajourd'hui et s'exclama :

- La fameuse Eileen encore plus jolie en vraie qu'en photo ! Enchanté !

Là dessus, il pris la main de la jeune femme pour l'attirer contre lui ans une étreinte amicale. Il relâcha rapidement Eileen, avant que ça ne paraisse trop bizarre. Mais il était comme ça Lucy, quand il était de bonne humeur, rien ne l'arrêtait et il avait tendance à être très tactile et enjoué avec tout le monde. Puis ce fut Néo qui repris la parole en demandant qui était ce grand brun. Maintenant qu'il vivaient ensemble, on pouvait dire que Lucy et Lucas étaient de bons amis. Tout du moins ils s'entendaient bien. Alors le blond se permit de le pousser vers les deux arrivants pour le présenter avant qu'Archie n'ait le temps de le faire :

- Je vous présente Lucas. Bras droit et fidèle camarade de combat de notre cher Archie, pour vous servir.

Oui, on peut ajouter que Lucy avait la mise en scène et qu'il avait du mal à s'en cacher. A croire qu'il vivait vraiment son travail à chaque jour qui passait. Puis c'était une façon bien plus amusante de présenter quelqu'un non ? C'était plus original en tout cas que de dire simplement qu'il était le meilleur ami de son neveu.

© made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Mer 12 Juil 2017 - 21:30

Welcome in the family
Archie & Eileen & Lucian & Lucas

Pour être totalement honnête, Lucas avait été un peu brusqué au départ, quand il avait entendu qu’Archie avait un gosse, mais en même temps… Qui ne le serait pas ? Mais sinon, il était content pour lui, faut pas croire ! Il trouvait même que c’était mignon dans un sens. Faut dire que les gosses, c’est mignon en temps normal. Du moins, il pense. Faut dire qu’il n’avait jamais vraiment eut l’occasion d’en rencontrer des masses, mais ce n’était pas plus mal quand on regarde. Sinon, il pourrait probablement passer pour une sorte de Pédophile ou quelque chose du genre, chose qu’il n’était pas bien évidemment. Faut dire que ces personnes étaient vraiment horrible quand on y pense, mais bref. Il ne va pas faire toute une tirade à ce sujet. Pas qu’il ne serait pas capable, au contraire. Bref. Pour le moment, ils avaient tous passé le repas dans la bonne humeur, comme toujours. Il faut dire que ça se passait bien souvent comme ça en fait, ce qui n’était pas plus mal, au contraire. Lucas aimait l’ambiance qu’il y avait chez les Solomos, et il devait bien avouer que la nourriture était aussi bien que l’ambiance. Les plats de Mary étaient clairement mieux que ce qu’ils avaient avec Archie quand ils avaient leur appartement, mais c’était probablement à cause du manque d’envie de faire quelque chose le soir ou des conneries comme ça, mais là,  il n’y avait pas de ça ! Et Lucas était bien content de toujours pouvoir goûter quelque chose que Mary préparait pour eux. Mais bon, là n’était peut-être pas le sujet.
La sonnerie retentissait bien rapidement après qu’ils aient fini leur repas et pris un café et Lucas regardait son meilleur ami se lever pour marcher vers la porte. Bon sang, ce qu’il avait l’air tendu et pendant un instant, il se demandait s’il devrait aller lui dire que tout se passer rien, mais une partie de lui se disait que ce n’était pas forcément la meilleure chose à faire. Puis, il pensait bien qu’il ne ferait que s’immiscer entre Archie et Eileen. Puis avec les autres Solomos aussi. Il s’était même presque demandé s’il n’aurait pas dû les laisser faire cette première rencontre en famille. Ouais parce que c’est ça ce qu’on fait en temps normal ? D’abord la famille, puis les amis et même si Lucas habitait avec eux et faisait presque partie de la famille, ça reste un presque. Mais bon, maintenant qu’il était là, hein… S’il ne s’était pas fait virer – même s’il ne l’aurait pas mal pris – c’était qu’il devait bien y avoir une raison. Mais il ne pouvait empêcher le grand sourire qui venait se poser sur ses lèvres lorsqu’il voyait Eileen arriver – elle était d’ailleurs aussi jolie qu’en photo – un bout de chou dans les bras. Pendant un instant, Lucas se demandait même s’il allait être autant un sale gosse que son père. Ça ne l’étonnerait pas beaucoup. Quand on est aussi un petit con, ça se transmets probablement. Il se rapprochait peu après Lucian et faisait un petit signe de la mains aux arrivants.Ouais, Lucas était du genre à beaucoup parler, mais sur le coup, il n’était pas persuadé de vraiment savoir ce qu’il était sensé dire jusqu’à ce que l’attention soit portée sur lui grâce au bout de chou, Néo. D’ailleurs, il aimait bien ce prénom. Bon, c’était le nom d’une sous-marque un peu dégueu d’Oréos en Allemagne, mais… C’est pas bien grave. Il trouvait tout de même que c’était un joli prénom, il se demandait même pourquoi il s’appelait comme ça. Faut croire qu’il faisait une fixette sur les prénoms et le pourquoi du comment.
En entendant Lucy, il ne pouvait s’empêcher de lâcher un rire parce que… C’était une bien bonne façon de le présenter en fait. Faisant une sorte de pirouette suite à la phrase de Lucy, il se mettait à la hauteur de Néo, ce grand sourire toujours sur le bout des lèvres. Faut dire qu’on parle de Lucas, il a toujours un sourire idiot collé sur le visage. « Enchanté de vous rencontrer et de pouvoir vous servir aussi petit homme. » Finissait-il par dire au garçon avant de se tourner vers la mère du petit. « Et c’est un plaisir de te rencontrer aussi. » Il avait entendu parler d’elle, c’est sûr et même s’il ne connaissait pas toute l’histoire… Il pensait bien que si elle était là, qu’Archie l’avait laissée rentrer, qu’il y avait quelque chose entre eux qui s’était amélioré. Probablement. Sinon, ce serait tout de même assez étrange en fait. Et bien plus malaisant.
made by black arrow ♦ 794 mots
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/07/2017
Messages : 42
Avatar : Dominic Sherwood
Age : 23
Métier : Au chômdu

Message
Sujet: Re: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Ven 14 Juil 2017 - 15:50

Welcome in the family
Eileen, Lucas, Lucy & Archie
Life is a book and there are a thousand pages I have not yet read.

Cette journée était vraiment spéciale, quand on regardait bien. Ce n’était pas tous les jours que l’on présentait son petit garçon de quatre ans à sa famille, après tout. Alors oui, Archie stressait légèrement. Il espérait que sa famille allait bien l’accueillir, que son petit garçon allait se sentir bien ici, et surtout, qu’Eileen ne finirait pas par prendre la fuite. Il la connaissait assez bien pour savoir à quel point elle devait être aussi stressée que lui à cet instant même. Surtout qu’aujourd’hui, il y avait deux personnes qu’elle ne connaissait pas encore qui seraient là. Le blond espérait sincèrement qu’ils ne tiendraient pas rigueur à Eileen de ce qu’il s’était passé entre eux. Et qu’ils prendraient la peine d’apprendre à la connaître avant de lui porter un jugement hâtif. Eileen était la femme la plus gentil qu’il avait pu rencontrer dans sa vie. Et elle était surtout la seule capable de le rendre totalement heureux et épanoui. Et il espérait que c’était une chose que son oncle et son ami avaient pu voir. Enfin, de toute manière, ils avaient bien vus l’état dans lequel il se trouvait quand tout allait mal entre eux hein… Surtout Lucas. Même s’ils ne connaissaient pas toute l’histoire, ils n’avaient pas besoin de ça pour se rendre compte qu’Archie avait besoin d’elle plus que de n’importe quoi au monde. Et puis, s’ils ne s’en rendaient pas compte, le blond était certain que sa sœur ne se gênerait pas pour le leur faire comprendre. Elle était d’ailleurs bien la seule à savoir exactement ce que le jeune homme pouvait ressentir à chaque instant. L’avantage d’être jumeaux. Ou le contraire, ça dépendait des fois. Et oui, Archie voulait bien admettre que ça ne devait pas être simple tours les jours de l’avoir comme jumeau. Ou comme fils. Voir même comme petit ami. Enfin, il n’était pas un ange tout le temps, et quelques fois, il pouvait être sacrément con et absolument tout gâcher. Même s’il le regrettait par la suite, le mal était quand même fait.

Enfin, il avait été bien content d’entendre cette sonnette enfin retentir, parce qu’il avait l’impression qu’il allait exploser sous le stress. Et quand il sentit enfin son fils dans ses bras, ça l’avait soulagé. Il avait gagné un peu plus de confiance, sans vraiment savoir pourquoi. A croire que Néo contenait tout le courage qu’il pouvait bien avoir. Et la main d’Eileen qui se trouvait à présent dans la sienne, avait accentué ce sentiment. Il était actuellement prêt à tout affronter, avec eux à ses côtés. Il ne tarde pas à emmener les deux personnes les plus importantes de sa vie dans le salon pour les présenter au reste de la famille. Et il sent Néo dans ses bras un peu timide. Timide, mais curieux tout de même. Il a l’impression de se voir à son âge, et en croisant le regard de sa mère, il se rend bien compte qu’elle a exactement la même impression que lui. Son attention se porte à nouveau sur Lucy quand il salut son fils. Et que ce dernier se planque encore un peu plus dans le cou d’Archie. Un léger sourire sur les lèvres, il dépose alors un petit bisou sur le front de son garçon. « Il va pas te manger tu sais. Lucy est très gentil, regarde ! » Le blond doit bien se retenir de rire en voyant son oncle prendre la rousse dans ses bras. Il n’a pas besoin de croiser son regard pour décerner son malaise, surtout au vu de la situation. Et… Oui, ça le fait rire un peu, c’est bien vrai. Mais il prend soin de garder ce rire intérieur, surtout. Il ne veut pas non plus qu’elle prenne la fuite, surtout qu’il aimerait bien pouvoir échanger quelques mots avec elle. Histoire, par exemple, de lui dire qu’il avait décidé de rester, autant pour elle, que pour leur petit garçon. Il allait peut être pas formuler les choses de cette manière, mais dans sa tête, c’était ça. Il ne se voyait pas repartir en France et laisser son fils et la femme qu’il aimait derrière lui. Une fois de plus. C’était tout simplement horrible, rien que l’idée de penser à faire une chose pareille. Et c’était peut-être un sacré Bougre quand il s’y mettait, mais il avait tout de même ses limites.

Vient ensuite l’introduction de Lucas. Ouais, Archie restait assez silencieux, c’est bien vrai. Mais bon, vu que Lucy s’était désigné maître des présentations, il ne savait pas trop quoi faire de plus, en réalité. Et il avait du mal à ne pas laisser échapper un rire, en fait. Camarade de combat… Camarade de beuverie serait plus exact, en réalité, mais bon. Soit. Archie n’avait pas trop envie d’expliquer tout de suite à son fils ce que c’était une beuverie de toute manière, alors ça l’arrangeait pas mal. « Papa ? » Alors que Lucas se présentait à son tour à Eileen, le regard du blond s’était tourné vers son petit garçon. « Oui trésor ? » Il se demandait ce qu’il voulait, et intérieurement, il espérait que ce n’était pas un truc compliqué. Parce qu’il n’était pas encore habitué à être papa, et qu’il avait toujours la trouille que son fils lui demande un truc impossible. Du genre lui expliquer comment on faisait les bébés. Cette question-là, sérieusement, il espérait ne jamais avoir à y répondre, parce qu’il allait certainement se retrouver comme un con. « Il parle bizarre le monsieur…. » Ok, là Archie n’avait pas pu s’empêcher d’exploser de rire en lançant un petit regard à Eileen. Ce gosse allait finir par le tuer un jour, vraiment. Il était exceptionnellement unique. Et le blond ne pouvait pas s’empêcher d’être fier de ça. « C’est normal mon cœur, Lucas, il est pas d’ici. Il a grandi dans un autre pays, et là-bas, on parle pas la même langue. » Il ne savait pas vraiment comment expliquer les choses plus simplement. Il n’était pas vraiment encore très doué pour expliquer les choses à un enfant, et il espérait qu’il n’avait pas merdé… Tiens ça d’ailleurs aussi, il allait devoir faire gaffe à ce qu’il pouvait dire devant son fils. Ben voilà, il paniquait de nouveau. Best dad ever les gens, franchement. Au secours Eileen ! « Tu veux boire quelque chose, Néo ? » La distraction ultime. Boisson et bouffe. Ça marchait à chaque fois. En plus, il restait du dessert de ce midi, et Archie était certain que sa mère allait finir par en proposer. Elle était comme ça, après tout.
Made by Neon Demon

_________________________
Shadow World

and it's always hurt.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Sam 5 Aoû 2017 - 15:21

Welcome in the family.Cassandre, Archie, Eileen, Lucian & Lucas
Va savoir pourquoi j’me sens aussi stressée, comme si c’était limite le jour le plus important de ma vie ou quelque chose du genre.. Alors que bon, c’est pas le mien, à la rigueur c’est celui de mon frère. M’enfin. Quoi qu’il en soit, le sommeil à pas mal manqué cette nuit, du coup, le premier truc que je me dit quand je me lève, c’est que j’suis tentée d dormir tout l’après midi. Mais bon, ça serait quand même assez moyen de le faire aujourd’hui. j’dois être là pour Archie. Ouais. Allez. Motivation. Bon, d’abord que je la trouve. Je pousse un soupir, je fini par me redresser pour m’asseoir, je vire le petit draps qui me couvre et j’reste sans bouger pendant pas mal de temps. C’est que ça serait quand même pas mal que j’arrive à émerger un jour.. Et ça serait encore mieux que ce jour ça soit aujourd’hui tiens.

Bon, au bout de pas mal de temps, j’ai quand même réussi à me tenir sur mes jambes. L’espace d’un instant, j’me suis dit que limite j’y arriverais plus facilement si j’étais totalement torchée. C’est dire. J’ai enfilé quelques vêtement pour ne pas me balader à moitié à poil dans la maison puis je suis descendue à la cuisine. Café. Au moins une bonne centaine si possible. J’pense que j’ai au moins besoin de ça pour me réveiller.. Je m’en suis servi déjà un pour commencer, même s’il était chaud, je l’ai quand même bu directement, j’devais être trop morte pour pouvoir me brûler ou un truc comme ça. Après ce café, j’étais vraiment toujours aussi claquée. Je me suis même demandée si c’était pas pire en fait. J’vais aller prendre une douche, ça ira mieux après. Enfin, peut être, en tout cas, j’pourrais déjà cacher ma fatigue sous un peu de maquillage, c’est quand même déjà un début.

J’me plante devant la salle de bain, j’essaie d’ouvrir la porte et vas y qu’elle est squattée. Forcément, j’me plains, puis comme la personne pas civilisé que j’suis le matin, j’me défonce l’épaule contre la porte pour faire comprendre à la personne dedans, a Archie que ça serait pas mal qu’il se remue un peu. Je me suis reculé pour m'appuyer contre le mur en face et j’ai pas eu à attendre bien longtemps avant qu’il ouvre. Il avait l’air tellement stressé. Le pauvre. J’peux que le comprendre tiens. Je m’approche, j’lui sors une petite phrase à la con pour le rassurer comme je peux, et je suis pas trop doué pour ça quand j’ai l’impression que j’vais crever à tout instant, donc faut pas m’en vouloir. Je l’ai laissé vaquer à ses occupations, moi, j’ai pris le temps qu’il me fallait pour me préparer. A savoir certainement bien trop longtemps. Mais c’est pas grave, j’ai tout mon temps déjà, puis faut que je sois quand même présentable quoi non ? C’est la moindre des choses.

J’ai pas pris la peine de manger à midi, je m’en sentais pas capable, du coup j’ai juste attendu dans mon lit que ça arrive. Puis, finalement, j’ai entendu sonner. Je me suis levé, je me suis regardé dans le glace pour vérifier que je ressemblais toujours à quelque chose, puis je suis descendu rejoindres les autres. Je me suis planqué derrière Lucas. Je regarde mon frère qui arrive avec le petit. J’avoue que sur le coup, j’suis quand même émue. J’verse quelques larmes, et pour le coup, j’me sens un peu conne. C’est qu’un petit bonhomme, pas la peine de pleurer quand même. J’me débarrasse assez vite des larmes, je regarde ma mère qui est encore pire que moi. Je laisse mon frère présenter le petit à tout le monde. Sérieux, c’est limite si j’ose pas m’approcher quoi. Alors j’me sers du francais comme bouclier humain. De temps en temps je baisse les yeux, je regarde mon frère, je regarde la rouquine. Je dis rien, je reste un peu en retrait, c’est bête, mais c’est limite si j’ai pas peur que le petit m’approche. Genre. Si je fais mal quelque chose ? Si je fais mauvaise impression ? J’ai jamais su y faire avec les petits. Et j’imagine que même le petit de mon frère fait pas exception. Puis de toute façon, il ne me remarque pas, il semble plus intéressé par Lucy, forcément, mon sieurs est grand, ça impressionne quand on a quatre ans. Enfin je pense. La remarque du petit sur l’accent de notre cher Lucas a eu le dont de m’arracher un sourire. Faut dire qu’il a pas tord. « La vérité sort de la bouche des enfants. » Je murmure à Lucas avant de finalement me bouger, je commence par serrer la rousse dans mes bras pour la saluer. Parce que c’est bien beau de rester cachée, mais faut pas que j’oublie la politesse quoi. « Salut Eileen. » Je commence par lui souffler avant de lui adresser un sourire. « Contente de te revoir. » Je pose ma main sur son épaule et lui donne une petite caresse avant de regarder le petit, je me suis accroupie pour me mettre à son niveau. « Coucou toi. » Je pose ma main sur sa petite tête et je décoiffe un peu ses cheveux. « T’es bien plus mignon que ton papa, tu le sais ça ? » Je dis au petit avant de lever les yeux vers mon frère pour lui tirer la langue, mais je me reconcentre vite sur le petit. « Moi c’est Cassandre, je suis la soeur de ton papa, et je t’aime déjà beaucoup. » Je lui dit avant de me redresser un peu, je vais quand même pas monopoliser toute son attention ! C’est à son père de faire ça plutôt.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 11/07/2017
Messages : 47
Avatar : Kat. McN.
Age : 23
Métier : Graphiste

Message
Sujet: Re: Welcome in the family ❄︎ Solomos    - Dim 27 Aoû 2017 - 0:04

Welcome in the family !
“You can say sorry a million times, Say "I love you" as much as you want, say whatever you want, whenever you want. But if you're not going to prove that the things you say are true, then don't say anything at all. Because if you can't show it. Your words...don't mean a thing.”

Aujourd'hui, c'est tout simplement un jour important pour Néo. Il va découvrir des visages qui lui étaient inconnus jusqu'alors et surtout, faire la connaissance d'une partie de sa famille. J'ai bien conscience que tous ces changements font sans doute beaucoup pour un p'tit gars de son âge. Mais, il ne semble pas si mal le vivre que je ne le craignais. J'avais vraiment peur qu'il soit déphasé en voyant son père, mais c'est bien loin d'être le cas. Et oui. Il se met à me parler un peu de lui, pour me demander s'il allait venir pour jouer avec lui. Des questions qui me font sourire autant qu'elles m’attristent, parce que c'est à cause de moi s'il n'a pas connu son père plus tôt. Je m'en veux. Oui. Mais, je ne pouvais vraiment pas faire autrement. C'était plus fort que moi. Il n'y a qu'à voir ce nombre fou de mails entamés qui pourrissent dans les brouillons de ma boîte, depuis tout ce temps. J'aurai dû lui en envoyer un. Pourquoi je ne l'ai pas fait, sérieusement ? Les choses auraient sans doute été plus "simples" si seulement je m'étais lancée.. Bref. Peu importe. Il est impossible de remonter le temps. A moi d'assumer et de ne pas craquer devant Néo. Après tout, les Solomos sont des gens adorables. Il ne doit pas sentir ma gêne. Il ne le faut pas. C'est une affaire de grands, pas celle d'un p'tit garçon comme Néo.

Face à la porte de cette maison que je connais si bien, le stress me ronge. Il me faut pourtant prendre sur moi pour éviter que mon p'tit blond ne ressente quelque chose et se ferme comme une huître. Un petit inconvénient d'avoir une relation mère-fils aussi forte. Voir que c'est Archie qui m'ouvre la porte et personne d'autre, ça me rassure un peu. Surtout lorsqu'il me fait rentrer tout en prenant Néo sur un bras et en prenant ma main de celle qu'il a encore de libre. J'ai le ventre noué d'arriver sous ce toit. J'espère qu'Archie a bien conscience que je ne vais pas m'éterniser ici, prétextant avoir des choses à faire. Ca aussi, je ne peux juste pas.. Petite surprise : des visages que je ne connais pas sont présents. Ce qui me colle une teinte rosée sur mes joues, alors qu'Archie me tire vers eux. Un peu comme si de rien était, au final. Je souris, en voyant ce fameux Lucy saluer Néo et surtout, l'intriguer. Puis c'est à mon tour. Ce qu'il me dit accentue cette couleur sur mon visage, et me voilà directement dans ses bras. Une étreinte que je lui rends, un peu maladroitement, il est vrai. « La fameuse ? » que je lui réponds alors, à mi-voix, un peu surprise, il est vrai, de savoir qu'ils ont pu parler de moi et laisser filtrer quelques photos. Bien que ce soit logique, dans un sens. Avec un peu plus d'assurance, alors que cette étreinte prend fin, j'ajoute simplement : « Merci, Lucy. » Les compliments sont toujours agréables à entendre. Ils font toujours plaisir et sont bons à prendre. Et c'est Lucas qui entre en scène. Une présentation qui a le don de faire sourire Néo et moi aussi, dans la foulée. Un sourire qui s'accentue lorsque Lucas salue le p'tit puis moi, par la suite. « Plaisir partagé. » Réponse bien sincère, même si je me questionne forcément sur le lien entre ce jeune homme et Archie. Jacob est-il toujours dans l'équation ? D'ailleurs.. Il n'est pas présent ? Néo est vraiment intrigué en tout cas, et il ne lâche pas Lucas et Lucy du regard. « Sympa, ton accent ! » Même s'il parle très bien Anglais, il a tout de même ce petit accent chantant bien Français. Une piste pour savoir d'où ils peuvent bien se connaitre. Et forcément, au même moment, Néo se lance dans ses observations qui sont parfaitement justes et en échos de ce que je viens de dire à Lucas. Et ça me fait sourire encore un peu plus, surtout en entendant Archie en rire. Et son regard, vers moi, me fait buguer sur le moment une courte seconde, même si je ne tarde pas à tenter de le rassurer par un petit signe de la tête se voulant encourageant face aux explications qu'il donne à Néo. Il ne se débrouille pas si mal que ça ! Finalement, c'est à Cassandre de s'avancer vers moi, pour me prendre dans ses bras. Et là, j'avoue que je craque un peu. Ces foutues larmes qui menaçaient de couler se pressent, prêtes à passer à l'abordage de mes joues. Elles restent silencieuses, bien entendu. Mais, elles sont là. Et je ne peux pas les ignorer tant ma vue en devient brouillée. Je m'étais promise de ne pas pleurer. Il semblerait que j'ai surestimé mes forces .. Pour tenter de les contenir, je ferme les yeux tout en serrant cette belle brune dans mes bras. « Cassie.. T'es toujours aussi belle ! » que je finis par dire une fois face à elle, à nouveau. Souriante, tout de même. Peut-être que cela va faire passer cette vague d'émotion qui m'a prise, d'un coup. Il faut dire que j'ai peur de l'avoir blessé en lui cachant tout ça et sans avoir été capable de ramener son frère par ici .. J'ai vraiment du mal, en fait. Plus que je le pensais, ça c'est sur. En la voyant se baisser vers Néo, je m'en mords la lèvre avant de détourner le regard. Tout ça, c'est de ma faute. J'ai sans doute été trop égoïste ou je ne sais pas trop quoi, et je les ai juste privé du p'tit tout ce temps. Et voilà que j'en sens une dévaler le long de ma joue. « La soeur à papa ? »  Cette répétition du p'tit me fait sourire alors que je passe l'une de mes mains sur ma joue. Il n'empêche que Néo garde toujours un oeil sur Lucy, il est vraiment intrigué par ce grand monsieur barbu. En fait, son regard passe de Lucy, vers Lucas puis son père, en passant par Cassandre. Le pauvre, ça fait beaucoup pour lui à retenir, mais il en dans la tête. Et même s'il joue encore au petit timide, nul doute que d'ici quelques minutes, il va passer de bras en bras juste pour trouver quelqu'un avec qui jouer. Mais, là, avec son père qui a parlé de boire quelque chose, ce sera pour après. Il est plus simple de partir à l'aventure le ventre plein !
© Mister Hyde

_________________________


Never ignore a person who loves you, cares for you, and misses you. Because one day, you might wake up from your sleep and realize that you lost the moon while counting the stars. ©️by anaëlle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Family First : II
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Montage débile : Family Sim Bower
» Family is all. {Mael - Liora}
» •• MODERN FAMILY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-