AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥
Les soldes sont à nouveau présentes jusqu'au 30 juin.
Intéressés ? Alors n'hésitez pas à aller lire ce sujet

 Kara & Aiden # "Un glaçon peut faire effet de lentille et créer une flamme."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 09/07/2017
Messages : 12
Avatar : Chris Wood
Age : 27
Métier : Sans emploi, sort tout juste de l'armée et recherche ses parents biologiques.

Message
Sujet: Kara & Aiden # "Un glaçon peut faire effet de lentille et créer une flamme."    - Lun 17 Juil 2017 - 23:32





"Un glaçon peut faire effet de lentille et créer une flamme."

Feat KAra A. Sergeï.

Aiden était arrivé la veille à la Nouvelle-Orléans, dans cette chambre d'hôtel qu'il avait réservé. Elle n'était pas grande et dès qu'il avait pénétré dans la pièce, il savait que le séjour dans cet établissement serait compliqué pour lui. Directement, il traversa la pièce et ouvrit la fenêtre en grand afin de laisser rentrer de l'air dans cet espace qu'il trouvait confiné. De toute façon, il ne comptait rester dans la chambre seulement pour dormir. Il déballa rapidement ses affaires et reparti directement. Dans le taxi qui l'avait emmené jusqu'ici, il avait pu regardé où se situait le commissariat, c'était le premier endroit où il devait se rendre.

Il n'avait rien, aucune donnée sur lui, sur ses parents biologiques. En réalité, Ady' ne savait même pas s'il était né à la Nouvelle-Orléans, ou bien si le trafic avait simplement fais un passage par cette ville. Peut-être en apprendrait-il un peu plus aujourd'hui... Une fois arrivé au commissariat, il se présenta à l'accueil, quelques jours plus tôt, il avait demandé à avoir un rendez-vous avec un lieutenant afin de parler de ses recherches. Si on pouvait appeler ça des recherches puisque ça n'avait pas abouti à grand chose.

Un policier vint le chercher à l'accueil et l'accompagna dans un bureau à l'intérieur du commissariat. Il resta silencieux, comme détaché. C'était le nouveau lui, celui qui avait combattu, qui avait vu des personnes mourir, parfois même par ses mains, celui qui avait été torturé mais qui s'en était sorti "sain et sauf" comme ils l'avaient si bien dis à l'armée. C'est vrai, pas trop d'égratignure durant cette prise d'otage. En tout cas pas physique. Ces traits étaient plus fatigués, ça c'était certain. Et puis, il fallait avoué qu'il avait peur de se retrouver face à rien en fait, à aucune information concernant ses parents biologiques. Il avait réellement envie des les connaître. Ses parents étaient décédés il y a plusieurs années, et désormais il se retrouvait complètement seul.

Le policier frappa à une porte et l'ouvrit pour lui lorsqu'ils entendirent tous les deux un "entrer". Aiden entra alors dans la pièce, près à se présenter alors que le policier fermait la porte, laissant le lieutenant et le militaire seuls dans la même pièce. Et quel lieutenant. S'il s'était attendu à ça... Comme si toute cette histoire n'était pas assez compliqué, il fallait que ce lieutenant soit Kara. Est-ce qu'il s'agissait là d'une blague ? Le lieutenant était la femme qu'il avait quitté plusieurs années auparavant, et de la pire manière qu'il soit. Même si au fond il savait que ça n'avait été que pour son bien, il avait regretté de ne pas s'être enfui avec elle. Ou au moins lui souffler l'idée. Mais avec des "si", on referait le monde.

"Salut Kara.", débuta-t-il, s'asseyant sur la chaise face à elle avant de continuer. "Écoutes, je te propose un truc. On voit pour mon problème, et on se met sur la gueule après. Ou alors envoie moi vers un autre lieutenant, mais j'aimerais avancer sur mes recherches avant de me prendre la tête avec autre chose.". Direct, ça c'était sûr... Et oui, le Aiden qu'elle avait connu n'était plus vraiment là malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Se laisser aller peut faire du bien.
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» J'AI ENTENDU LE CRIS DE BOULOS !SEUL PREVAL PEUT FAIRE UN COUP D' ETAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-