AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a quatre ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Les soldes anniversaire sont désormais fermées.
Mais ne vous inquiétez pas, vous les retrouverez très bientôt ! ♥️

Partagez | .
BEYOND THE CITY :: RP
 
 Keep calm and come again ft. Thiago
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 670
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 26
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Ven 24 Nov - 22:36
Keep calm and come again

Il aurait été possible que je comprenne ce qu'avait dit Thiago, quelques instants auparavant. Mais j'étais sans doute bien trop aveuglée pour réaliser quoi que ce soit. À tel point que je ne me rendais même pas compte qu'il y avait quelque chose à savoir, derrière tout ça. Encore aurait-il fallu que je sache lire entre les lignes, et, en l'occurrence, entre les mots. Mais ça n'était pas le cas.

En revanche, je m'étais rendue compte que Thiago mentait. Ca ne se voyait pas particulièrement sur son visage, non, mais dans l'exercice de ses fonctions, j'étais certain qu'il était capable de mentir. Et puis, nous mentions tous pour quelque chose, même si c'était insignifiant et complètement minuscule, comme mensonges. « T'es peut-être pas du FBI, mais je suis certaine que parfois tu patrouilles et quand t'as un suspect en visuel, tu le poursuis. Puis quand il faut l'interroger et que t'as pas de supérieur disponible, c'est sûrement parfois toi qui fait l'entretien, et t'es obligé de le bluffer pour lui tirer les vers du nez. C'est ce qu'on appelle prêcher le faux pour avoir le vrai. Vous, les flics, vous fonctionnez comme ça. Enfin... je crois. » Sans être sûre de quoi que ce soit, j'avais tout de même finit par prouver quelque chose : je regardais un peu trop la télévision. Mais, pour ma défense, ça n'était pas ma faute. En effet, je ne regardais la télé que pendant que je pâtissais, grâce à la cuisine ouverte qu'avait faite aménager Nonna, pour nous permettre de ne pas avoir à crier dans toute la maison pour nous entendre quand nous discutions d'une pièce à l'autre et que nous ne nous bougions pas pour pouvoir dialoguer normalement. Alors non, je n'étais pas une grand fanatique de visionnage d'émissions et feuilletons en tout genre, mais ma grand-mère, si, et j'étais parfois obligée d'entendre ce qu'elle regardait, et je jetais parfois, moi aussi, un oeil à l'écran en attendant que le four fasse son travail lui aussi.

Je m'étais fait prendre au piège à trop vouloir faire la maline. Je ne savais plus quoi répondre. D'un côté, je ne voulais pas vexer Thiago, d'un autre, j'étais complètement prise au dépourvu. Et j'étais incapable de donner une véritable réponse. En prenant une chips, n'ayant pas touché le sachet avant, un sourire s'exposa alors. « Faut voir. » Il ne m'avait pas vraiment répondu, je lui retournais donc la pareille. Il fallait voir beaucoup de choses, avec moi, mais à commencer par savoir si c'était un rendez-vous ou non, et pas une simple éventualité. D'autant que mes mauvaises expériences me laissaient sur mes gardes et, encore une fois, qu'est-ce qu'un type comme lui irait faire avec moi, sérieusement ? Fallait vraiment qu'il aime faire la charité pour se tirer un boulet du genre dans les pieds. Enfin, pas un vrai gros boulet, mais un gentil petit boulet qui accumulait les boulettes.

Il avait vite trouvé le nom de mon chien convenable, pour des raisons qui n'étaient pas les miennes. « Malheureusement je ne peux pas t'approuver... » Le Nutella, très peu pour moi. J'avais beau être pâtissière aujourd'hui, mon passé compliqué avec la nourriture m'avait fait être réticente à toute nourriture comme celle-ci. Résultat ? En plus d'une dizaine d'années, pas un seul fastfood, pas un seul sucre ajouté sans contrepartie saine, et des aliments comptés à la calorie près. Je vérifiais tout, même si les deux surveillantes avec qui je vivais étaient particulièrement regardantes pour que je mange suffisamment. Quant à moi, je comprenais l'inquiétude de Bianca et notre grand-mère, mais je suivais les instructions de la nutritionniste, qui voulait que je mange un minimum d'un certain nombre de calories. Alors, oui, je mangeais ce qu'elle me disait de manger par jour. Mais il était bien rare que je mange plus que prévu. Généralement, c'était ni plus ni moins. Et le nutella, outre le goût qui ne me plaisait pas, c'était tout sauf l'aliment à ingurgiter pour mon "régime spécial", comme l'appelait ma soeur. En fait, j'avais appelé mon chien comme ça, parce que c'était sympa, c'était l'année des N, et que je voulais quand même lui donner un prénom en rapport à la nourriture. Histoire d'aimer quelque chose que je ne mangerai certainement jamais. Je manquais d'exploser de rire. « Sérieux ? Tu as appelé ton chien Pongo ? Enfin... Peut-être Perdita si c'est une femelle... » Je me mordais la langue. Il ne s'était pas moqué du nom de mon chien, je devais lui rendre la pareille. « Manquerait plus que ce soit un dalmatien aussi, tiens ! »
 


_________________________
Say something I giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 91
Avatar : Mariano Di Vaio
Age : 30
Métier : Sergent dans la police

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Dim 3 Déc - 22:17




"Keep calm and come again ."

Feat I. Alize James.

Après l'explication d'Alize concernant sa capacité à mentir grâce à son travail, Thiago l'avait regardé avant de rire. Dans le fond, elle n'avait pas forcément tort mais... "C'est pas faux. Mais... avec les petits voleurs, suspects ou autre qu'on a ici, j'ai d'autres moyens pour les faire parler.", le jeune homme lui annonça d'un ton amusant. "Tu n'en as peut-être pas conscience parce que je ne le fais pas avec toi, mais je sais paraître...méchant on va dire.", il lui expliqua en riant un peu. Bon, il n'utilisait pas cette "technique" (si on peut appeler ça ainsi) bien souvent, mais elle marchait parfaitement bien avec les jeunes surtout. Et il pouvait passer de cette "gueule d'ange" à quelque chose de beaucoup plus intimidant. "Du coup, j'ai pas tout le temps besoin de mentir pour obtenir la vérité.", rajouta-t-il amusé. Elle ne l'avait jamais vu en colère, à moins qu'elle se souvienne de cette fois-là, dans la ruelle, où il avait été à deux doigts d'assommer l'ex de la jolie blonde. D'ailleurs, cette fois-là, le regard de Thiago avait suffi à faire comprendre à ce con de partir avant qu'il ne lui mette son poing dans sa gueule. Rien qu'en repensant à cette scène dont il avait été témoin, ses mains s'étaient resserrées sur le volant, espérant qu'Alize n'y repense pas, ne se souvienne pas l'avoir vu énervé, à la limité de péter un câble.

"A voir.", lui avait-elle répondu. Le brésilien avait alors tourné la tête vers elle afin de voir si elle bluffait. Mais si c'était le cas elle savait parfaitement le faire ! Alors, il secoua légèrement la tête, riant un peu. En fait, il ne s'était pas attendu à cette réponse de sa part. Il avait plutôt imaginé un silence gêné de la part de la jolie blonde, auquel il aurait répondu par un "je plaisante, soit tranquille." pour la rassurer. "Ok, on verra alors.", rajouta-t-il avant de prendre une chips à son tour, ne la lâchant pas du regard malgré tout. Lui ne bluffait pas, c'est ça qui était sûr. Mais comment pouvait-elle ne pas voir ce qui était sous son nez ? Et puis honnêtement, il se fichait qu'il lui arrive que des malchances, ça n'arrivait pas à ne pas l'attirer vers elle, contrairement à ce qu'elle pensait. El se voyait comme un boulet, il la voyait comme une femme forte.

Elle ne pouvait pas l'approuver ? Elle n'aimait pas le Nutella ? "Comment ça tu ne peux pas m'approuver ? Tu n'aimes pas le Nutella ?", demanda-t-il surpris car, pour lui, s'était inconcevable de ne pas aimer cette pâte à tartiner pleines de cochonneries certes mais avec un goût si... WAOUH ! En tout cas non, il ne pouvait pas se moquer du nom de son chien lorsque le nom du sien était Pongo. "Manquerait plus que ce soit un dalmatien aussi, tiens ! " lui lança-t-elle alors, ce qui amusa fortement le jeune homme. Il sortit alors son téléphone, cherchant une photo dans sa galerie photo. Ayant trouver ce qu'il cherchait, il tendit le téléphone à Alize, pour la deuxième fois de la journée, avant de lui dire, un sourire aux lèvres "Voilà Pongo.". Aucune originalité c'est vrai. "Mais j'ai une bonne excuse. Les 101 dalmatiens c'est le premier film que j'ai vu et compris en anglais.", lui expliqua-t-il amusé. C'était une bonne excuse et en même temps, c'est vrai qu'il aurait pu donner un autre nom à son chien en cherchant un peu. Mais celui-là lui était venu automatiquement à la vue de ce chiot qu'il avait eu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 670
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 26
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Mar 12 Déc - 12:23
Keep calm and come again

Je me mis à rire. Sérieusement ? J'espérais qu'il n'essayait pas de me faire peur ou de me mettre la pression parce que, vraiment, c'était complètement raté. Il avait l'air tout sauf sérieux et c'était presque trop comique pour être vrai. Et puis, j'avais beau me creuser les méninges je n'imaginais pas du tout quelles techniques il pouvait avoir pour effrayer les gens. Jusque là, Thiago c'était un peu une tare. Non pas qu'il était dérangeant. Il était très gentil et plutôt mignon dans son genre mais chaque fois que je le voyais ce n'était pas de bonne augure. Et pourtant, la journée venait de changer complètement de tournure au point où je venais à remettre en doute le fait que je ne le voyais que dans les moments où j'étais dans la merde. Bon, concrètement, je n'avais pas retrouvé mon sac pour autant et je n'avais toujours pas de clés pour rentrer mais ça ne me préoccupait plus tellement non plus.

Il avait essayé de me tirer les vers du nez. Tout ce qu'il avait obtenu c'était la réponse comme quoi il faudrait voir si j'accepterai un jour ou non un rencard. Voyant ça sur le ton de la rigolade, je n'avais pas plus relevé. Fallait qu'il soit dérangé pour me proposer ça sérieusement, je ne me faisais donc pas plus de souci que ça. Je n'avais pas davantage relevé. Ni lui ni moi ne verrions quoi que ce soit, je n'imaginais pas probable d'être invitée à un rencard par quelqu'un d'aussi... lui, et je ne me posais donc même pas la question de savoir si j'accepterai ou non un jour. Thiago n'était même pas un ami. Il était parfois un allié, souvent un oiseau moqueur, mais je ne l'imaginais pas comme autre chose. Nous ne nous connaissions pas assez non plus.

Je grimaçais. Ce n'était pas ça et l'expliquer serait compliqué. « Ce n'est pas que je n'aime pas le Nutella... C'est que depuis mes... mes problèmes alimentaires, je ne mange plus tellement de sucre. Enfin, je m'en sers pour mes pâtisseries, mais j'en mange peu et rarement. » Je jetais un coup d'oeil à mon paquet de chips. Pas la peine de préciser que d'ordinaire je n'en mangeais pas, même si j'aimais, parce que je comptais souvent chaque calorie avalée. Manger assez, mais surveiller de ne pas en manger plus que prévu. Ca rendait ma soeur et ma grand mère complètement folles.

Je me mordais la lèvre. « C'est Pongo ? » Oups la boulette... c'était effectivement un dalmatien. Je me retenais tant bien que mal d'exploser de rire. Alors, en hoquetant, j'ajoutais : « Désolée, je ne savais pas que c'était vraiment un dalmatien » Et puis ce qu'il ajouta me sécha immédiatement le rire. Ouais, une grosse boulette. Coucou ! « Ah d'accord ! C'est une jolie explication ! » Moi aussi j'aimais bien les 101 Dalmatiens mais pas au point d'avoir une Perdita ou un Pongo à la maison... Enfin, je ne critiquais pas non plus son chien était vraiment mignon sur la photo qu'il me montrait. « Il est drôlement beau en tout cas ! »
 


_________________________
Say something I giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 91
Avatar : Mariano Di Vaio
Age : 30
Métier : Sergent dans la police

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Jeu 14 Déc - 0:20




"Keep calm and come again ."

Feat I. Alize James.

Même si le but n'avait pas été forcément de la faire rire, il était content de l'entendre s'amuser. En réalité, ça le changeait de toutes ces fois où elle avait était totalement à l'opposé de ça. Parfois énervée, parfois triste... Vraiment, il préférait la voir rire et ne pas se prendre la tête, comme à l'instant présent. Et franchement, il se sentait un peu fier d'avoir réussi ça. Même s'il se doutait que d'autres choses pouvaient la faire rire, d'autres personnes. Mais lui, c'était une des premières fois. "Tu rigoes, mais le jour où tu auras la malchance de me voir énervé, tu rigoleras moins, c'est moi qui te le dis !", plaisanta-t-il légèrement, même s'il y avait une part de vérité car, Thiago énervé, ce n'était pas beau à voir. Vraiment. Donc il espérait qu'elle n'aurait pas à le voir ainsi. En tout cas, il l'espérait.

L'idée d'avoir un rendez-vous avec elle, à l'avenir, l'enchantait. Même s'il essayait de contenir sa joie. Elle n'avait pas dis oui, mais elle n'avait pas dis non. Peut-être qu'un jour il lui proposerait. Déjà, il fallait voir comment se passerait cette journée. Après, il aviserait. Elle 'navait pas eu de chances en amour. En tout cas, de ce qu'il en savait. Et, ce qu'il savait, c'est qu'elle était sortie avec un abruti de première, le genre de gars sur lesquels Thiago pourrait perdre patience et se montrer violent. Il s'en était fallu de peu d'ailleurs la dernière fois qu'il l'avait vu. Bref, le mieux pour l'instant, était de passer à un autre sujet et de voir comment la journée allait se dérouler.

Quel boulet... Il n'avait pas pensé à ça... Pour lui, la nourriture s'était la vie, mais elle, ça avait été u combat. Il l'avait découvert il y a quelques années, lorsqu'elle s'était évanouie en face de lui, faisant une hypoglycémie. Malgré tout, il écouta ce qu'elle lui disait, attentif comme toujours. "Ce n'est pas que je n'aime pas le Nutella... C'est que depuis mes... mes problèmes alimentaires, je ne mange plus tellement de sucre. Enfin, je m'en sers pour mes pâtisseries, mais j'en mange peu et rarement. ", Thiago hocha alors la tête doucement, avant de suivre le regard d'Alize, en direction du paquet de chips. Est-ce que cet aliment aussi avait été banni des aliments qu'elle s'autorisait à manger ? Sans doute. Mais, il préféra ne pas relever, ne voulant pas la rendre mal à l'aise. Alors, il préféra détourner le sujet. "Un jour, il faudra que tu me fasses goûter tes pâtisseries.", lui lança-t-il avec un sourire amusé. "Je pourrais même faire ton testeur personnel si tu veux.", lui proposa-t-il amusé. Lui, contrairement à elle, c'était un grand gourmand. Même si, de par son métier, il essayait de rester en forme et donc, de manger sainement. Mais un petit écart ne lui avait jamais fais peur. Bien au contraire. Après tout, la salle de sport était faite pour ça non ?

Le visage surpris d'Alize face à la photo de son chien valait tout l'or du monde. Elle semblait tellement scotchée de voir que le chien de Thiago s'appelait Pongo et qu'il s'agissait d'un dalmatien qu'il ne put s'empêcher de rire un peu. "Ne soies pas désolée. Je ne me suis pas vraiment foulé pour son prénom mais... j'aime bien.", lui dit-il amusé, reprenant son téléphone. Et puis, en fait, il aimait beaucoup que son chien soit en réalité, un personnage de dessin animé. "Merci.", répondit-il reprenant quelques chips. "Il est beau, mais il aime bien faire des bêtises.", plaisanta-t-il légèrement. Non en fait, ce n'était pas une plaisanterie, c'était vrai. Mais bon, ça le faisait rire, après coup, quand il avait fini de nettoyer la bêtise en question.

Le jeune homme remit son téléphone dans sa poche, puis approcha les sandwich en tout genre qu'ils avaient pris en face d'Alize. "Choisis celui ou ceux que tu veux, et je prendrai le reste."
, lui proposa-t-il. Il n'était pas chiant avec la nourriture. Il fut un temps où il n'avait pas vraiment le choix niveau nourriture alors, désormais, il se contentait de peu. Pendant qu'elle choisissait son repas, le brésilien prit sa bouteille d'eau et en but plsueiurs gorgées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 670
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 26
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Dim 31 Déc - 15:49
Keep calm and come again

Je riais de plus belle. « Vous ne me faites toujours pas peur, Sergent Reis. » Je savais qu'il pouvait être effrayant, comme tout le monde pouvait l'être à un moment donné dans sa vie. Mais je n'arrivais sérieusement pas à me l'envisager. Ca me paraissait bien trop irréel pour voir Thiago dans un tel état, réellement. Il fallait dire que j'avais aussi la mémoire assez courte sur les mauvaises choses de ma vie et tout particulièrement les mauvaises relations. Qu'il s'agisse de Yohan ou même Kris, mes relations passées n'avaient pas eu que du bon. Un dealer et un mec violent. De bonnes fréquentations en somme. Surtout quand on voulait finir par la case prison. Ce qui avait d'ailleurs bien failli m'arriver. Avec Thiago d'ailleurs, comme représentant des forces de l'ordre. C'était sans doute pour ça que je le détestais autant au début. Parce que depuis ce jour il n'avait eu de cesse d'interférer dans ma vie, et je n'avais plus cessé de le croiser entre mes dépositions etc. Sans doute un mauvais souvenir après tout. Mais les choses semblaient changer quand j'y mettais un peu du mien. Qui l'aurait cru ? Pas moi en tout cas.

Nous en étions venus à parler nourriture. J'avais senti le malaise de Thiago. Allez savoir pourquoi, j'étais à l'aise avec mes problèmes. Enfin, non, pas exactement, mais disons que je les assumais, et c'était déjà un grand pas dans tout ça. Mais il était vite passé à autre chose. Peut-être que mes problèmes d'ordre alimentaire le gênaient ? En même temps, ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait se faire un pique-nique sandwiches-chips avec une anorexique, donc je pouvais comprendre d'où ça provenait. « Très volontiers. Tu peux venir à la boulangerie quand tu veux. » Je me mordais la lèvre pour réfléchir avant d'ajouter, sans vraiment réaliser ce que cela pouvait sous entendre : « Puis un jour, tu viendras à la maison et je t'en ferais. » Madame je-dis-tout-ce-qui-me-passe-par-la-tête-même-quand-il-faut-pas-et-sans-m'en-rendre-compte est de retour ! Je ne tardais pas à grimacer, un rire derrière cette immonde mimique. « Désolée, je vais devoir te mettre sur liste d'attente, j'ai déjà ma testeuse personnelle... » Le pauvre !

Et puis j'avais gaffé devant l'image de son chien. Je m'étais moquée de lui sans même y réfléchir plus que ça. « En même temps, c'est vrai que ça lui va bien comme nom... » Je ne tardais pas à sourire. « Ils sont tous comme ça. Surtout quand ils sont jeunes. Quel âge il a ? » En attendant qu'il me réponde, je me saisissais d'un sandwich qu'il avait mis sous mon nez. Celui avec le plus de choses dedans, pas forcément plus gros que les autres. Salade, tomates, oignons, olives, poulet, fromage... bah quoi, le déjeuner, c'était un repas important tout de même ! Puis je mangerais sans doute moins le soir.
 


_________________________
Say something I giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 91
Avatar : Mariano Di Vaio
Age : 30
Métier : Sergent dans la police

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Lun 8 Jan - 21:19




"Keep calm and come again ."

Feat I. Alize James.

A sa réplique, le jeune homme lâcha un petit rire. C'était une bonne chose qu'elle n'ait pas peur de lui ! En même temps, il n'avait jamais cherché à l'effrayer. "Il ne manquerait plus que ça !", s'exclama-t-il alors, amusé. Même s'il avait pu s'être énervé alors qu'elle était dans le coin, elle ne semblait pas s'en souvenir. Mais, c'était peut-être une bonne chose. De toute façon, en principe, il était et avait toujours été de nature calme et discret. EN tout cas, il était heureux de voir une autre relation s'installer entre Alize et lui, s'éloignant petit à petit de la relation simplement professionnelle qu'ils avaient eu jusque là.

Pas que cette maladie face à la nourriture le dérangeait, c'était surtout qu'il ne voulait pas qu'elle se sente gênée elle, par rapport à lui. Il savait que parler de ses problèmes du passé, ou même du présent d'ailleurs, était compliqué. Il en savait quelque chose, certains sujets lui étaient tabous, n'en parlant même pas avec sa famille ou bien les personnes dont il pouvait être très proche. C'est pour ces raisons là qu'il avait changé de sujet, aussi subtilement que possible, même si ça n'avait peut-être pas été suffisant puisqu'Alize avait compris. "Il ne faut pas me le dire deux fois.", lui apprit-il en riant un peu, insinuant par là qu'il passerait sans hésitation ! "Puis un jour, tu viendras à la maison et je t'en ferais.", alors là, ça non plus il n'allait pas falloir lui répéter ! "Fais gaffe, je vais finir par débarquer chez toi avec des invitations comme ça.", plaisanta-t-il gentiment, pour la taquiner. Enfin, si elle le lui proposait sérieusement, il n'était pas contre l'idée de goûter les gâteaux d'une pâtissière ! "Une testeuse ! Il te faut un avis masculin, c'est obligé !", tenta-t-il en riant un peu. Bah quoi ? C'est pas de sa faute s'il était gourmand !

Thiago s'en fichait totalement que le nom de son dalmatien la fasse rire. En même temps, c'était drôle, elle pouvait se moquer du manque d'originalité du brésilien, il n'y avait pas de mal, loin de là. "Il a trois ans.", lui répondit-il alors. Le jeune homme l'avait eu lorsqu'il avait reçu sa promotion, quelques années après son arrivée dans la police de la Nouvelle-Orléans. A l'époque, ça faisait un moment qu'il voulait un chien, et puis dans sa tête, ça avait toujours été un dalmatien. Même si à ce moment là, il n'avait aucune idée du prénom qu'il pourrait lui donner. Pourtant, dès qu'il avait vu sa petite frimousse, Pongo était venu directement. "Je fais de longues balades avec lui comme ça, ça lui évite de saccager mon appartement.", plaisanta-t-il légèrement. "Et il aime bien aller courir avec moi.", ce qui était totalement vrai, lorsque Thiago mettait sa tenue de sport, les oreillettes autour du cou pour écouter de la musique en courant, Pongo semblait comprendre et lui faisait à chaque fois la fête afin que son maître l'emmène avec lui, ce qu'il faisait à chaque fois. Au moins, ils se dépensaient tous les deux. "Ils sont attachants ces petits monstres.", lança-t-il légèrement, parlant à la fois du chien de la jeune femme, mais aussi du sien. Bien sûr, le mot "monstres" avait une connotation affectueuse, c'était un grand ami de ces boules de poils.

Le brun la laissa choisir le sandwich qui la tentait le plus et, une fois,
en prit un à son tour avant de le déballer. "Buon appetito", lui lança-t-il dans un italien approximatif. Il avait grandi avec des amis italien alors, il savait quelques mots. Enfin... à peine un bonjour, au revoir, merci et bon appétit... Rien de bien extravaguant. Le jeune homme croqua alors à son tour dans le sandwich, se rendant compte qu'en fait, il avait vraiment faim. En même temps, il s'était levé tôt et n'avait pas rpis de petit encas dans la matinée, bien trop occupé par ses affaires et par l'arrivée de la jolie blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 670
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 26
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Mar 9 Jan - 11:23
Keep calm and come again

« Exactement ! Donc tu ne me fais pas peur ! » Ca aurait été difficile sans ça. Thiago, c'était plus le genre à m'agacer au poste, mais à toujours être là pour moi, je ne pouvais pas avoir peur de lui et je finissais presque par être reconnaissante qu'il soit toujours là. Même si j'étais pas prête non plus à l'avouer. Ca m'aurait fait rougir, sans doute, et j'aimais pas ça.

Je l'avais plus ou moins invité. Je ne m'en étais pas tout à fait rendue compte, mais je l'avais fait, un peu contre mon gré. A la fois à venir à la boulangerie, mais aussi à venir chez moi. Si je m'en étais rendue compte, je serai certainement morte de honte sur le champ. Puis, gaffe sur gaffe, je n'en loupais pas une. « On peut bien inviter un ami sans problème, non ? » Bon, un ami sacrément mignon, mais je m'efforçais encore et toujours de ne pas y penser. Parce que ça, je le savais, et l'ébruiter n'aurait fait que délier les langues pour du commérage gratuit. Et j'avais déjà trop subi de commérage dans mon quartier en étant adolescente. Tu pensais à Elizabeth. Avec un autre testeur, tu aurais l'impression de la trahir, de pas être si fidèle que ça à tes propositions... « Peut-être pas testeur, mais si tu veux connaître les nouveautés après ma testeuses cobaye, tu peux tenter, oui. » Il allait finir par me détester, à la longue, de toujours lui dire à la fois oui et non.

Pongo était adorable. Et le fait qu'il ait trois ans m'avait un peu perturbée. Il avait cette tête adorable qu'on les jeunes chiens, entre l'adulte et le chiot. Et puis, je finissais vite par comprendre qu'il était un peu turbulent, du moins sans ses promenades. « C'est pour ça que je suis contente que ma grand mère ait un extérieur. J'ai pas trop le temps de lui faire faire des balades, entre mes examens qui approchent et le travail... même si le week-end, il attend ça avec impatience, parce qu'il sait qu'il a droit à des balades toute la journée. En général, je pars toute la journée avec ma soeur ou des amis, et il court partout. Il est tout fou. Mais Nut, lui, il a pas exactement un an. » Ce qui expliquait qu'il était tout fou, en l'occurrence. J'acquiesçais. Ouais, ils étaient attachants comme tout.

Je souriais en l'entendant me souhaiter bon appétit en italien. « Benissimo ! Si tu voulais m'impressionner, c'est presque réussi ! Bon, t'as un accent terrible, mais ça, ça peut s'arranger ! » C'était à mon tour de le taquiner un peu. Mais en l'occurrence, j'étais vraiment impressionnée, parce qu'il était rare que "bon appétit", fasse partie des expressions les mieux retenues quand on ne parlait pas italien.
 


_________________________
Say something I giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 91
Avatar : Mariano Di Vaio
Age : 30
Métier : Sergent dans la police

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Dim 14 Jan - 22:20




"Keep calm and come again ."

Feat I. Alize James.

Il ne lui faisait pas peur, bah... tant mieux non ? "Tant mieux, ce n'était pas vraiment le but recherché.", lui lança-t-il alors amusé. Et en même temps, ça se voyait que son but à lui, était de l'aider, à chaque fois qu'il le pouvait. Il ne faisait pas seulement ça parce que c'était son métier, bien sûr c'était son devoir, mais, normalement, et pour certaines choses, ce n'était pas lui qui s'en occupait. Comme aujourd'hui avec son vol de sac à main. Non, il faisait aussi ça parce que c'était elle. Mais ça, l'avait-elle seulement compris ?

Le jeune homme ne savait pas vraiment si l'inviter chez elle était réellement ce qu'elle voulait dire. Mais bon, Thiago prenait tout ce qu'elle pouvait lui proposer tant qu'il pouvait la voir. Ouais... elle le faisait craquer. Mais ça, il n'en parlait pas. Même si certains de ses collègues, comme Kara par exemple, l'avait facilement deviné, tout comme l'agent d'accueil à qui il avait demandé de lui envoyé Alize à chaque fois qu'elle pénétrait dans le commissariat. Ce n'était pas anodin. Mais pourtant, il ne l'avait jamais vraiment avoué. Non, la première personne à qui il l'avouerait,ce serait sûrement Alize elle-même. Les autres, ce n'était pas leurs affaires alors il ne voyait pas pourquoi il irait leur en parler. Thiago avait toujours été comme ça, ne parlant pas vraiment de sa vie privée ou bien de ses sentiments. En tout cas, pas aux personnes qui n'étaient pas concernées. "Ah ? Je suis ton ami ? Je ne suis plus ce flic emmerdant ?", lui demanda-t-il en plaisantant, un petit sourire aux lèvres. Il savait parfaitement qu'il l'avait agacé profondément parfois. Mais... c'était lui, c'était sa personnalité... En tout cas, ça lui faisait plaisir qu'elle le considère comme un ami. "Ok, ça me va.", lança-t-il alors.

Thiago mangea quelques chips du paquet alors que la jolie blonde lui expliqua que sa grand-mère avait un jardin, permettant à Nutella de se dépenser. "Si tu veux, on pourra s'organiser un samedi pour que nos chiens s'amusent ensemble.", proposa-t-il l'air de rien. Mais... est-ce que ce ne serait pas un peu trop pour Alize ? Il lui avait proposé une autre sortie où elle choisirait la destination, au hasard de la route, elle venait de lui proposer de venir goûter ses pâtisseries, et il venait, à son tour de nouveau, de lui proposer de se voir un week-end. Pour deux personnes ne se voyant que professionnellement, ils avaient quand même pas mal de projets non ? Pas que ça ne le dérange lui ! Bien au contraire. Mais Alise ne verrait sans doute pas ça du même oeil.

Le brun croqua dans son sandwich après avoir souhaité un bon appétit à Alize, dans un italien approximatif. "Benissimo ! Si tu voulais m'impressionner, c'est presque réussi ! Bon, t'as un accent terrible, mais ça, ça peut s'arranger ! ", le jeune homme ne put s'empêcher de rire un peu. Forcément qu'il avait un accent terrible, il avait pris son accent portugais pour le dire donc bon... "Mouais... je sais pas si j'ai bien envie d'apprendre l'italien. J'ai déjà du mal à ne pas mélanger l'anglais et le portugais parfois que rajouter une autre langue serait trop compliqué je pense.", lui expliqua-t-il amusé. Ce n'était pas rare que parfois, des mots portugais lui venaient à l'esprit alors qu'il parlait en anglais. Cela se passait surtout lorsqu'il était énervé ou bien fatigué. Et lorsque ces deux émotions étaient mélangés, ce n'était pas beau à voir. Heureusement, c'était rare, voire inexistant. Mise à part la fois où son oncle avait voulu essayé de lui parler de son mère, lorsqu'il n'arrivait toujours pas à faire le deuil de sa mère. L'avait-il fais d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 670
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 26
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Mar 16 Jan - 10:09
Keep calm and come again

e lui souriais. C’était peut-être pas le but recherché, mais il devait bien en intimider un peu non ? Mais je ne m'étendais pas plus sur la question. C'était obligé,sinon il n'était pas un bon flic. Et on en revenait encore là. Je ne disais donc rien, histoire de ne pas radoter encore un peu.

Je lui avais proposer de venir chez moi, en tout bien tout honneur sans même réaliser l'impact que cette suggestion pouvait avoir. J'étais sans doute trop à côté de la plaque pour le prévoir. Et puis il avait sûrement autre chose à faire, mais il voulait tester mes nouveautés. Moi qui avais déjà une testeuse, je voyais surtout dans sa proposition le fait qu'il était un peu trop gourmand. Ça le perdrait, ça. Et tant pis pour lui, mais moi, ça me faisait bien rire dans mon coin en tout cas. Parce que, si ça se trouvait, il allait juste détester mes pâtisseries après tout. Je roulais des yeux. « Ne me faites pas regretter ce que je viens de dire Sergent Reis. » C'était compliqué. Je me mordais la lèvre. J'avais dit ami sans forcément penser ami, plus parce que dire ''j'invite ce flic emmerdant'' au-dit flic emmerdant, c'était assez limite. Et parce que je ne savais plus comment le qualifier puisqu'à cet instant précis, il ne m'agaçait pas et était même plutôt sympa avec moi. Une fois encore, il m'avait sauvé la mise, de toute façon.

J'acquiesçais. « Euh... oui, pourquoi pas.  » Je n'avais aucune idée de savoir si nos chiens allaient s'apprécier ou non, mais je n'étais pas contre tester. Après tout, Nut' était plus heureux avec d'autres toutous que toute la journée seul à attendre que l'on rentre à la maison. Et, dans l'immédiat, je n'étais pas certaine d'avoir envie d'organiser mes jours en fonction de tout ça. Mon ton le laissait comprendre, de toute façon. Mais peut-être que ça me passerait vite, ou peut-être pas, en fait. « Mais... pas tout de suite si ça ne te dérange pas ? » J'étais prête à prétexter tout et n'importe quoi pour exprimer ce refus de les faire se rencontrer immédiatement. Même s'il fallait mentir. J'étais un peu mal à l'aise, subitement, et j'espérais qu'il ne m'en voudrait pas pour ça.

Après son italien, très mal accentué, mais je me doutais que c'était sa langue natale qui avait pris le dessus sur l'italien, je l'avais félicité. « Je peux comprendre. Mais parfois, avoir plus de langues qui se ressemblent un peu, ça aide à faire le tri. Après, c'est qu'une simple suggestion ». Parce que, oui, ça pouvait aider à faire le tri, mais ça pouvait empirer le mélange des langues, aussi. Mais ça, je me gardais bien de le souligner. Quand on essaie de convaincre quelqu'un, autant mettre les bons arguments de son côté.

 


_________________________
Say something I giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 91
Avatar : Mariano Di Vaio
Age : 30
Métier : Sergent dans la police

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Dim 21 Jan - 22:39




"Keep calm and come again ."

Feat I. Alize James.

Voilà qu'elle venait d'avouer, peut-être sans vraiment s'en rendre compte, qu'elle voyait Thiago comme un ami, chose qu'il n'avait pas manqué de souligner. Bah quoi ? C'était tout lui ça ! "Ne me faites pas regretter ce que je viens de dire Sergent Reis.", le jeune homme rit légèrement à ses mots. "Ok, ok... Je ne dirais plus rien.", lui lança-t-il en levant les mains en l'air, l'air de dire qu'il se rendait. Non vraiment, si elle le voyait comme un ami, il n'allait pas l'embêter davantage que ce qu'il ne faisait déjà. Mais ça n'empêchait pas le policier d'être heureux de cette nouvelle évolution. Elle avait arrêté de lui tirer une tête de six mètres de longs et avait commencé à lui adresser des sourires, elle semblait aussi se détendre petit à petit, chose qu'il n'avait jamais vraiment vu lorsqu'il était dans les parages, et en plus, elle lui avouait être son amie. Il ne voulait pas se répéter mais quand même ! Cet exploit se devait d'être noté dans le calendrier non ?

"Mais... pas tout de suite si ça ne te dérange pas ?", le brésilien hocha la tête à la demande de la jolie blonde. Oui, il s'était peut-être un peu trop emballé... Il s'en était rendu compte en lui proposant ça, mais c'était déjà trop tard à cet instant. Tant pis. En tout cas, elle ne lui avait pas dis non, ce qui déjà était une bien belle évolution par rapport à avant, où elle n'aurait même pas accepté de quitter le commissariat avec lui. Et, après tout, lorsqu'on les voyait maintenant, c'était déjà un grand pas. "Désolé, je me suis emballé.", lui avoua-t-il avec un sourire un peu gêné. "Oublie, ok ?", lui lança-t-il en voyant son air gêné. Pourquoi l'était-elle d'ailleurs ? C'était plutôt à lui de l'être. Enfin bref, ce n'était pas grave. Il préféra reprendre leur conversation, l'air de rien, comme si rien ne s'était passé.

"Je peux comprendre. Mais parfois, avoir plus de langues qui se ressemblent un peu, ça aide à faire le tri. Après, c'est qu'une simple suggestion.", Thiago hocha doucement la tête à l'explication d'Alize. "Peut-être. Mais... Je dois être l'exception qui confirme la règle...", plaisanta-t-il avant de reprendre. "Ou alors je suis un peu idiot, ce qui n'est pas impossible.", rajouta-t-il avant de rire un peu. Bon, ce n'était pas Einstein, loin de là, mais il n'était pas un parfait idiot non plus. "J'avais fais un peu d'espagnol au lycée, quand je suis arrivé à Lafayette, et ça avait été tellement galère...", lui avoua-t-il en secouant légèrement la tête en se rappelant du cauchemar que ça avait été pour lui. Bon, c'est vrai qu'à cette époque, il apprenait également l'anglais en même temps, ce qui n'avait sans doute pas aidé. Il termina son sandwich avant de prendre quelques gorgées d'eau dans sa bouteille et de venir piocher quelques chips dans le paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 670
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 26
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Dim 4 Fév - 14:58
Keep calm and come again

J'aurais pu regretter de lui avoir dit que je nous pensais amis, mais la vérité, c'était que j'avais peu d'amis, regretter d'en avoir n'était donc pas dans ma nature. Puis, les choses semblaient être devenues subitement simples avec lui, alors pourtant que j'avais encore eu besoin de porter plainte pour signaler que je n'avais plus de sac. Quelle merde, sérieusement !

Tout prenait tout à coup beaucoup de vitesse. À tel point que j'en avais le tournis et j'en venais même à demander aux événements et à Thiago de ralentir un peu. J'étais gênée par la situation. Demander une telle chose, c'était pas dans mes habitudes. Je prenais généralement les choses comme elles venaient, mais là, elles venaient beaucoup trop vite. Même mes amis de toujours, j'avais pris le temps de faire une chose à la fois, parfois une fois par moi, sinon par an. C'était peut-être pour ça, aussi, que j'avais pas beaucoup d'amis après tout. Et j'étais encore plus gênée par le fait  qu'il avoue s'être emballé et qu'il me demande d'oublier. « Ok... » dis-je, à moitié à contre-coeur. Je n'avais pas envie de lui faire de la peine non plus, mais j'étais une vraie handicapée de la vie, quand je m'y mettais.

Je riais.  « Peut-être, mais je ne pense pas que tu sois un idiot ! » Chaque point de vue sur l'apprentissage des langues était différent, je pouvais donc comprendre que si de mon côté je trouvais ça plus simple, il trouvait, quant à lui, ça bien plus compliqué. J'étais drôlement contente qu'il me parle un peu de son passé avec tout ça. Sans savoir pourquoi, à vrai dire. Mais il en savait beaucoup trop sur moi, et pour moi, il était un véritable inconnu. Au moins, je savais qu'il avait tenté l'espagnol à Lafayette. Pas une très grosse révélation, mais tout de même. « Moi aussi j'ai testé l'espagnol ! Mais j'ai arrêté parce que ça m'a gavé. J'ai préféré apprendre un peu de français et de grec. Pas une très grande utilité, mais avec les cours, on avait droit à de la civilisation autour. J'en sais un peu plus sur les mythologies et les Histoires de ces langues et tout. ».
 


_________________________
Say something I giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/08/2017
Messages : 91
Avatar : Mariano Di Vaio
Age : 30
Métier : Sergent dans la police

Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    - Mar 6 Mar - 20:50




"Keep calm and come again ."

Feat I. Alize James.

Contrairement à elle, même s'il ne le savait pas, Thiago savait passer rapidement à un autre sujet. Alors, le fait qu'il se soit peut-être un peu trop emballé, comme il le lui avait suggéré, fut vite écarté de son esprit. De toute façon, ce qui était fais était fais, point. En fait, la gêne qu'il avait pu ressentir c'était surtout parce qu'il s'était senti mal à l'aise de l'avoir gêné, pas de s'être vu refuser gentiment sa proposition. Il l'aurait à l'usure. Non en fait, ça ce n'était pas le style de Thiago. Ok, il pouvait être déterminé, mais jamais ô grand jamais il ne se montrait insistant. Lui-même trouvait ça lourd les gens qui ne cessait de répéter les mêmes choses afin d'obtenir, à l'usure, ce qu'il souhaitait. Alors pourquoi le ferait-il ?

"Peut-être, mais je ne pense pas que tu sois un idiot ! ", à cette phrase d'Alize, le jeune brésilien posa sa main sur son coeur, baissant légèrement la tête. "Merci.", lui répondit-il amusé avant de rajouter : "Pour une fois que tu me fais un compliment... J'aurais du filmer...", lui lança-t-il taquin. En même temps, combien de fois avait-elle pu le traiter de crétin ou au moins le penser ? "Le français ? J'aurais peut-être du prendre ça à la place d'espagnol. Parce que l'espagnol et le portugais, même si c'est loin d'être pareil, il y a quand même quelques ressemblances, alors tout se mélangeait dans ma tête.", lui expliqua-t-il en se souvenant de cette galère qu'il avait vécu... En plus, à l'époque il apprenait aussi à parler anglais, ça n'avait peut-être pas aidé.

Leur repas terminé, le jeune homme ramassa les boîtes, les papiers en tout genre, et alla les mettre dans une poubelle à proximité. Le lieu était propre lorsqu'ils étaient arrivés, il le resterait à leur départ. C'était un principe chez lui. Il ne supportait pas les gens qui laissaient leurs affaires traîner. "On y retourne ? Il n'y en a plus pour très longtemps maintenant.", lui apprit-il en laissant glisser une nouvelle fois son regard sur le paysage, avant de remonter dans la voiture et de la démarrer. Bien sûr, il attendit que la jolie blonde le rejoigne, s'installe et s'attache, en faisant de même. Une fois fais, ils se remirent en route, faisant le chemin inverse pour rejoindre la bonne route puisqu'ils s'étaient légèrement éloignés pour déjeuner tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: Keep calm and come again ft. Thiago    -
Revenir en haut Aller en bas
 

Keep calm and come again ft. Thiago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Hey guys, keep calm ! ☮
» Keep Calm And Carry Swords
» KEEP CALM & kill zombies
» [OU] M-Latias Sub Calm Minder
BEYOND THE CITY :: RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-