AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a trois ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Préparez-vous à frémir de peur
L'événement d'Halloween ne va pas tarder à montrer le bout de son nez ♥️

 Matthew J. Wright | Colocation détonante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 29/10/2017
Messages : 17
Avatar : Xavier Dolan
Age : 24
Métier : Etudiant en école d'art supérieure

Message
Sujet: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 0:00

Matthew J. Wright

« L'amour, on en a peur. Mais qu'est-ce qu'on aime aimer, au final… »

Tell us about you


Moi c'est Matthew James Wright mais tu peux aussi m'appeler Matth, Matthy ou encore Wright. Je suis né le 26 février 1993 à Liverpool ce qui me fait donc 25 ans. Je suis  un anglais de pure souche, un vrai british qui aime le thé au lait et les puddings. Je suis hétérosexuel et complètement célibataire. Je bosse en tant qu'étudiant en école supérieure d'art dans les arts graphiques et décoratifs, je veux faire de la bande dessinée plus tard. Je fais partie des Barbra Streisand, les rêveurs. Mes amis me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Xavier Dolan.
©️tumblr
Comment te définirais-tu ?

The radio reminds me of my home far away.

« Moi je préfère être ivre de bonheur, ça donne moins mal à la tête et ça fait du bien au cœur. »

A bullet for your dreams.

« Oui je suis un rêveur. Car un rêveur est un homme qui ne trouve son chemin qu’au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l’aurore avant le reste du monde. »

If you can make me smile. I'll remember you.

« Je ne suis pas en train de te dire que ça va être facile, je te dis juste que ça en vaut la peine… »


Pour toi, que représente la musique ?

« La musique chasse la haine chez ceux qui sont sans amour. Elle donne la paix à ceux qui sont sans repos, elle console ceux qui pleurent. »

Je vis au rythme de la musique, lorsque je cours, lorsque je joue du piano, lorsque je fais la cuisine ou encore quand je joue avec le chat. La musique fait partie d'une routine agréable, elle partage mon quotidien, me ramène à des souvenirs, cadence mes journées et délivre mes sentiments.

Quelle est la chose la plus importante pour toi ?

« Quand on aime quelqu’un, se battre vaut le coup, peu importe les probabilités. »

Je ne parle pas seulement d'Amour avec un grand A, mais d'amitiés, de rencontres, de rivalités aussi, tout ces sentiments qui font naître un attachement pour une personne, qui vous font penser que voulez le protéger, que vous voulez partager un bout de chemin ensemble. J'ai besoin des autres pour vivre, pour me sentir bien, pour progresser. Pas étonnant que j'ai choisi d'habiter en colocation.

Caractère & Physique
• Derrière les responsabilités et les études, derrière mes ambitions et mes rêves, j'aime profiter de la vie. Assez calme de nature, je suis pourtant un bon vivant et de bonne compagnie. Je me retrouve moi-même à travers les autres, en prenant soin d'eux, en veillant sur mes amis et ma famille. S'il faut un parent responsable dans chaque colocation, aucun doute que je suis le papa de notre petite bande. Ne l'ai-je pas toujours été un peu depuis que ma soeur est née ?

Ma vie est dirigée par deux choses essentielles : ceux qui la peuplent et mes passions. En plus de pratiquer la course et de jouer du piano quand le coeur m'en dit, je rêve depuis mon plus jeune âge, du plus loin que je m'en souvienne, de tirer un trait sur mon imagination. Au sens littéral du terme, je souhaite devenir dessinateur de bandes dessinées. Je vous laisse imaginer la réaction de mes parents lorsque je leur ai assuré vouloir faire des études d'art, eux qui ne vivent que pour l'argent et leurs affaires d'entreprise, ça les a laissé sans voix. C'était jouissif. Ils ont refusé, forcément, mais j'ai pas écouté. Leur absence était omniprésente dans mon passé, quels droits avaient-ils de me dicter mon avenir ?

Il ne faut pas se fier totalement à mon calme et à ma maturité apparente, quand quelque chose me déplaît, je peux devenir très impulsif voir excessif et imprudent. Je ne cherche pas la bagarre mais je rends les coups. Il m'est arrivé de me retrouver dans des situations que j'ai regretté par la suite, principalement avec mes parents mais parfois, le coeur l'emporte sur la raison. On a qu'une seule vie.

• Je suis de taille et de corpulence moyenne, les joggings quotidiens me permettent de garder la forme et de sculpter un peu mon corps, c'est toujours agréable de se sentir bien dans sa peau. J'ai les cheveux marrons avec quelques reflets châtains de la même couleur que mes yeux noisettes. J'arbore des tatouages, pas plus pour embêter mes parents que parce que j'en avais envie. J'ai fais faire le premier à 16 ans, Icare qui se brûle les ailes. Je n'ai pas fait ce tatouage pour me garder de trop d'ambitions mais pour me rappeler que les gens ont peur de rêver jusqu'au bout. Depuis, c'est des oeuvres que j'aime, des chagrins d'amour, des rencontres, je marque chaque moment important de ma vie.

Habitudes
• J'ai l'habitude de courir presque tous les jours, entre 30 et 45 minutes avant de commencer la journée ou en soirée.
• Je joue du piano quand je me sens épuisé moralement ou lorsque quelque chose ne va pas. Ca m'aide à me détendre, à évacuer la pression.
• J'aime regarder le football américain à la télé, certainement pas le foot. Je ne suis pas passionné comme Aaron mais je suis un mec et j'aime ça. Parfois, je vais voir les matchs de mon colocataire quand j'ai des places et j'encourage l'équipe adverse, évidemment.
• Dès qu'une idée me traverse l'esprit, je la griffonne sur un morceau de papier, si bien que les murs de ma chambre sont couverts de dessins inachevés, de simples mots, d'ébauches et de peintures.
• Je fume exclusivement en soirée ou les mauvais jours.
• Je fais souvent la cuisine et je me débrouille bien, sans vouloir me vanter.
• Je m'endors très souvent sur le canapé, mon chat nommé Quidditch sous le bras.



▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom Juliette • Âge 21 ans • Scénario/Inventé Scénario • Fréquence de connexion 7/7 • Comment as-tu découvert le forum ? Facebook • Qu'en penses-tu ?      • Ton avatar Xavier Dolan • Un double compte ? - • Un dernier mot ?    

Code:
<span class="pris">XAVIER DOLAN</span>♠️ Matthew J. Wright


Dernière édition par Matthew J. Wright le Sam 4 Nov 2017 - 6:00, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2017
Messages : 17
Avatar : Xavier Dolan
Age : 24
Métier : Etudiant en école d'art supérieure

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 0:01


« Pris de nausée, je me rendis compte que j’étais malade. J’avais mal au cœur, mal à l’âme, et j’en avais plus qu’assez de tout ça. »
Je suis né un 26 février au coeur de la grande Liverpool, cité connue pour son port, sa vie multiculturelle ou encore son équipe de football. Je vivais dans une grande maison, dans ces quartiers loin de l'agitation du centre ville et des dangers de la rue, loin de la dure réalité de la vie et des immeubles de 12 étages avec pour seul extérieur un trottoir où un soulard avait vomi la veille. Je n'y suis pas resté longtemps, je n'en ai que quelques souvenirs flous, du chat des voisins à la couleur des murs de ma chambre, des souvenirs classiques et peu importants pour moi. Je peux dire sans nul doute que ma vie a réellement commencé à NOLA, la belle, la grande NOLA.

La ville était incroyable, l'ambiance chaleureuse, accueillante et pleine de vie. Loin de la flegme de l'Angleterre et de la British Reserve. J'ai grandi bercé par le rythme de la Nouvelle Orléan sans perde pour autant quelques habitudes britanniques comme une légère trace d'accent trainant ou bien mon goût prononcé pour les puddings, dessert qui écoeure la plupart des américains. Toute une religion. La seule ombre au tableau, c'était mes parents. Je les aimais, ils étaient gentils, ils nous gâtaient ma soeur et moi mais plus que tout, ils étaient absents. Le travail. On avait déménagé à NOLA pour leurs affaires, ils avaient promis qu'ils auraient plus de temps à nous accorder, moins de déplacements et de voyages d'affaire. Il n'en était rien.

A 14 ans, je passais mes soirées entières à garder ma soeur au lieu de m'amuser avec les copains du collège. D'une certaine façon, ils m'avaient privé d'une partie de ma jeunesse et je leur en voulais pour ça. Pas seulement pour moi-même mais aussi pour Marley. Je me rappelle de son 13ème anniversaire, nous avions cuisiné tout l'après-midi, enchaînant les fournées de cookies et de fondants au chocolat, testant des recettes plus farfelues les unes que les autres, mélangeant M&m's et Carambars. Puis j'avais joué au piano toutes les chansons Disney qu'elle connaissait tandis qu'elle les avait chantées à tue tête, perchée sur le canapé, le rouleau à pâtisserie à la main. Les parents lui avaient promis d'être là, elle était comblée. Imaginez sa déception quand à plus de 23 heures, elle était allée se coucher en pleurant, inconsolable et seule. Ce soir là, pour la première fois en 16 années, j'avais craqué. J'avais veillé jusque'à leur retour puis j'avais hurlé. Juste hurlé. Je leur ai dit dans quel état elle se trouvait, quel mal ils lui avaient fait. J'ai crié pendant une dizaine de minutes jusqu'à être à bout de souffle, ignorant leurs tentatives pour me calmer. J'ai terminé en éclatant les biscuits et les pâtisseries sur le parquet du salon, le coeur au bord des lèvres. Puis j'ai été puni mais je n'ai jamais regretté de m'être emporté comme ça. Jamais.



« Je veux qu’on me secoue, qu’on me bouleverse, qu’on entre sans frapper dans ma vie et qu’on y foute le bordel. »
Après ça, ils ont commencé à faire attention ce qui ne m'empêchait pas de continuer à garder Marley que je trouvais de plus en plus... Collante ? Merde quoi, j'avais 16 ans, j'étais au lycée, je voulais sortir, faire mes propres expériences, tester mes limites, tomber amoureux, me prendre des râteaux, fumer une clope, boire de l'alcool, sortir en douce et profiter, juste profiter. Pas facile de faire tout ça en se rongeant les sangs pour Marley. Est-elle bien rentrée ? J'espère qu'elle n'a pas mis le feu au micro-onde ! Ou encore : et si elle avait enfermé le chat dans le four comme la dernière fois ? Je plaisante pas, vraiment pas.

On a finalement fini par trouver un équilibre elle et moi. J'arrêtais d'imaginer les pires scénarios apocalyptiques et elle promettait d'être sage en échange de trois soirs par semaine. Dure en affaire la jeunesse. Elle devait tenir ça de ses parents. Marché conclu. Avec les années, j'ai commencé à profiter de plus en plus du lycée. J'ai fais la connaissance de Lane, ça a tout de suite marché entre nous. On s'est retrouvé à travers des caractères complémentaires et on s'est entraidés. Il a toujours été là, quand je me suis battu dans ce bar alors que je savais à peine lancer un crochet du droit, il a pris des coups pour moi, le soir où j'ai tout envoyé en l'air avec mes parents ou encore quand on a fait la connaissance de Joana. Je ne vous ai pas encore parlé de Joana ? Si j'ai trouvé un véritable frère à travers Lane, je suis littéralement tombé amoureux de Joana. Elle a très vite fait partie de notre bande sans que je ne lui avoue jamais que je l'aimais. On se cherchait, on s'amusait, on profitait. Un jeu dangereux. Ca n'a pourtant jamais été plus loin que des câlins, des bisous, parfois des caresses. Probablement parce que nous ne voulions pas perdre ce qui s'était créé entre nous, quelque chose de rare et d'intime, plus qu'une amitié.

A mes 17 ans, ma soeur et moi héritâmes d'une villa dans une banlieue chic de NOLA, d'un oncle éloigné. Mes parents n'avaient pas suffisamment de temps pour leurs propres enfants, ils n'en avaient pas plus pour leurs frères et soeurs si bien que nous ne les avions rencontrés qu'à de rares occasions. Mais cette nouvelle était une opportunité sur laquelle je comptais bien mettre la main alors qu'une idée germait dans mon esprit. Il restait moins d'une année avant ma majorité et les études supérieures. Je comptais rejoindre une école d'art supérieure, ce à quoi mes parents s'opposaient catégoriquement. Peu importe. Je les suppliais d'accepter, je me suis montré irréprochable, j'ai obtenu mon diplôme avec une mention très honorable et j'ai promis de me débrouiller pour les factures. Ils ont fini par craquer et accepter que j'y vive toute l'année, me promettant un retour au bercail au moindre faux pas. Quant à Marley... Après des jours entiers à bouder, à pleurer, à boycotter les repas et à revenir avec des notes moyennes et des mots dans son carnet, ils ont cédé. Autant dire que nos méthodes étaient à l'opposé mais que chacune a porté ses fruits. Je m'occupais de ma petite soeur depuis que j'avais 14 ans, je pouvais continuer encore un peu, surtout vu la taille de la maison. Et puis elle commençait à s'occuper d'elle très bien toute seule, elle grandissait et gagnait en maturité.

A ma majorité, je disposais enfin de la villa. Lane et Joana acceptèrent d'y vivre en tant que colocataires, pour partager les frais et l'entretien. Marley était ravie, elle ne ratait jamais sa chance pour me taquiner sur ma relation ambigüe avec Joana. Finalement, je la préférais à 12 ans, elle devenait bien trop perspicace, une vraie petite peste. On se disputait de temps en temps mais Lane, toujours présent, apaisait les tensions. Les deux années qui suivirent virent défiler nombre d'étudiants, de stagiaires ou encore de jeunes adultes. Puis Aaron est arrivé. J'aurais bien refusé, j'aurais volontiers dit non, pour la première fois. Dire que je ne l'aimais pas est un euphémisme. Mais Lane l'appréciait. Je lui devais bien ça. Alors j'ai bridé mes sentiments, j'ai mis de côté mes préjugés.

Après l'arrivée d'Alaina et de Chrissy, la colocation a petit à petit fini par trouver son équilibre, chacun occupant une place dans notre monde fantastique. Malgré les tensions avec Aaron, les disputes avec Marley et mes maladresses avec Joana, je n'aurais pu rêver mieux.


Dernière édition par Matthew J. Wright le Sam 4 Nov 2017 - 0:45, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 08/08/2017
Messages : 56
Avatar : Kaya Scodelario
Age : 21
Métier : Etudiante en fac de lettre/ Serveuse et guitariste des White Jumpers

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 9:24

Comme je te l'ai dis sur la cb bienvenue à toi !
Bonne chance pour le reste de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 23/06/2014
Messages : 202
Avatar : Maggie Grace
Age : 31
Métier : Monitrice d'équitation

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 9:46

*n'est pas sur le bon compte*

Hiiiiiii Bf ! :calin :
Encore une fois bienvenue, et bon courage pour ta fiche ! N'hésite pas si t'as des questions sur le scénario ❤️❤️❤️❤️

_________________________
OUT OF TIME
YOU'RE THE SUN
I'M THE MOON❤️

« Tu es parti, et c'est trop tard...Tu es parti sans un regard, qui m'aidera à t'effacer de ma mémoire ? J'ai essayé de t'oublier, mais quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse l'amour a parfois tort..» ©️    sleeping ∆ monday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2017
Messages : 17
Avatar : Xavier Dolan
Age : 24
Métier : Etudiant en école d'art supérieure

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 10:18

Merci les filles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 03/07/2017
Messages : 340
Avatar : Louis Tomlinson
Age : 23
Métier : étudiant en musicologie, barman au Johnny's & batteur des White Jumpers

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 11:25

Bienvenue parmi nous

_________________________

   

   you could be who you were, or who you'll become.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 18/10/2017
Messages : 21
Avatar : Madelaine Petsch
Métier : Etudiante en théâtre

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 16:29

Bienvenu Coloc' ! Et bon courage pour ta fiche !

_________________________
Chrissy Freya Dixon-Mills
✻ A famous man once said, "We create our own demons." Who said that? What does that even mean? Didn't matter. I said it 'cause he said it. You start with something pure. Something exciting. Then come the mistakes, the compromises. We create our own demons. ••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 14/04/2016
Messages : 608
Avatar : holland roden

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Lun 30 Oct 2017 - 16:55

Bienvenue parmi nous ! Bonne rédaction pour ta fiche.

_________________________

I'M STILL. BREATHING.
find light in the beautiful sea. i choose to be happy, you and i, you and I we're like diamonds in the sky. you're a shooting star i see a vision of ecstasy when you hold me, i'm alive. we're like diamonds in the sky i knew that we'd become one right away oh, right away at first sight i felt the energy of sun rays. i saw the life inside your eyes. so shine bright, tonight you and i. we're beautiful like diamonds in the sky. eye to eye, so alive. we're beautiful like diamonds in the sky shine bright like a diamond.©️.mad love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2017
Messages : 17
Avatar : Xavier Dolan
Age : 24
Métier : Etudiant en école d'art supérieure

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Mar 31 Oct 2017 - 10:45

Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 769
Avatar : Camilla Luddington
Age : 28
Métier : Humanitaire

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Mar 31 Oct 2017 - 10:56

Je suis pas non plus sur le bon compte mais...
Officiellement bienvenue
Et je confirme on va aimer se détester en tout cas je suis fan de ce que tu as déjà écrit

_________________________
you never tell me, cauz' that's not our deal
I used to loved you so much i forget who i really was. Now we are just strangers to each others but i hope one day we'll finally be more, like we are meant to be. With you i feel real every single minute of my life and i hope i'll feel this way for ever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2017
Messages : 17
Avatar : Xavier Dolan
Age : 24
Métier : Etudiant en école d'art supérieure

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Mar 31 Oct 2017 - 11:36

Merci miss, contente que ça te plaise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 09/10/2017
Messages : 15
Avatar : Zendaya Coleman

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Mer 1 Nov 2017 - 12:14

Bienvenue parmi nouuuuuus !
Comme je disais à Joana, toi aussi, tu étais très attendu, tu fais des heureux comme tu n'imagines même pas ! (Aaron passe ses journées à faire la danse de la joie quand elle est connectée sur le forum, au lieu de RP )
Si tu as la moindre question n'hésite pas !
Bon courage pour ta fiche en espérant que tu te plairas sur le forum ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/10/2017
Messages : 17
Avatar : Xavier Dolan
Age : 24
Métier : Etudiant en école d'art supérieure

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Jeu 2 Nov 2017 - 11:38

Ca me fait plaisir, merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 17/05/2015
Messages : 172
Avatar : *candelaria molfese
Age : 23
Métier : étudiante

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Jeu 2 Nov 2017 - 13:29

Bienvenue par ici ! Bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 09/10/2017
Messages : 34
Avatar : K.Stew *w*
Age : 29
Métier : graphiste

Message
Sujet: Re: Matthew J. Wright | Colocation détonante    - Jeu 2 Nov 2017 - 19:53

Bienvenue sur le fow'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» Colocation temporaire à trois(Papa et Mélanie)
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» Matthew "Matt" Williams
» Simon postule pour rejoindre ZE colocation ^^ [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-