AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a cinq ans
merci à tous pour ces merveilleuses années. ♥️
La course aux RP
L'événement spécial 5 ans est lancé. Venez vous inscrire par ici si ce n'est pas déjà fait !
Discord
Venez nous retrouver sur le serveur discord du forum !
Les soldes, le retour !
Vous les aimez ? Elles vous ont manqué ? ELLES SONT DE RETOUR !
Les soldes sont revenues ! Quelques petites règles pour éviter les abus, mais n'hésitez pas à en profiter. ♥️

Partagez
BEYOND THE CITY :: Life In New-Orleans :: Quartier Français :: Habitations
 
 push too far [sara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R. Sunee Patcharapa

Date d'inscription : 02/11/2014
Messages : 166
Avatar : DL
Age : 25
Métier : Bloggeuse mode/musique

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: push too far [sara]    - Mar 1 Mai - 15:28push too far [sara] Empty
Let's do this right
Sara & Sunee.
Depuis ce fameux jour, quelques semaines auparavant, notre mère avait pris la décision de s'installer chez nous. Par chez nous, comptez chez Sara et moi, puisque Sara créchait aussi par ici, à ma demande. Alors qu'elle aurait pu récupérer sa maison des îles vénitiennes, que mon père a été obligé de lâcher sous notre pression, elle était toujours là, comme une sangsue. J'adorais ma mère, profondément. Mais elle était envahissante. "Sunee, fais-ci", "Sunee apporte-moi ça" alors qu'elle était à côté. Un vrai calvaire.

Ce matin là, j'avais commencé à faire mon ménage tranquillement. J'aimais prendre mon temps pour que ce soit bien fait. L'appartement étant suffisamment petit, en deux heures, vu que je nettoyais souvent puisque j'étais quasiment tout le temps chez moi, même pour travailler. Mon blog se tenait à distance je n'avais pas besoin d'être dans des locaux quelconques à trimer derrière un bureau. Ce que je faisais, c'était sans doute le seul job que j'aurais accepté de faire avec ce fichu handicap. Après deux heures de ménage, je demandais à Sara, étant complètement exténuée de passer la serpillère partout, j'avais sali le sol et ne pouvais plus rien faire... Quand soudain elle sortit de la chambre où elle dormait, des biscuits à la main, en marchant pendant qu'elle grignotait. Je soupirais, j'en avais marre. Depuis qu'elle était là, elle foutait plus rien, elle salissait derrière elle, et tout ce qu'elle faisait, c'était nous pourrir la vie. Au sens propre comme au figuré.« MAMAN ! tu fais des miettes partout, je viens de tout nettoyer et Sara s'apprêtait à passer la pièce. Déjà que tu aides pas, tu veux pas arrêter de pourrir derrière nous ? » J'étais assez agacée, et ça s'entendant dans mon ton. J'avais même pas signé tellement ça me soulait, moi qui le faisais toujours avec ma famille.

_________________________
Live your life as if today was your last
One love, one life.When it's one need in the night. One love, we get to share it, leaves you baby if you, don't care for it.
Too late. Tonight. To drag the past out into the light. We're one, but we're not the same, We get to carry each other
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara C. Patcharapa

Date d'inscription : 17/05/2015
Messages : 246
Avatar : candelaria molfese
Age : 24
Métier : étudiante en musique, même si je suis censée être en médecine.

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - Mar 3 Juil - 9:02push too far [sara] Empty

  • Let's do this right
    Sara & Sunee.
    Depuis quelques temps, c'était pas facile à la maison. Après la révélation de la trahison de notre père, on n'avait pas pu la laisser seule avec lui. Déjà qu'elle avait passé tout ce temps, auprès de lui, à souffrir parce qu'elle savait, il était hors de question de l'y laisser encore une seconde de plus. Alors on avait fait ses bagages avec elle, et elle était venu dans l'appartement qu'on partageait Sunee et moi. Mais après, ce qu'on a pas compris, c'est qu'alors qu'elle aurait pu retourner dans sa maison, elle était restée. On avait tellement fait pression sur celui qui était notre père, qu'il avait finalement quitté les lieux, ne nous laissant pas peu fières de nous. Sauf que voilà. Notre mère, et bien, c'est notre mère. Et ça faisait déjà quelques années qu'on ne vivait pas avec elle, et que nous n'avions plus à la supporter. Alors évidemment, ça devenait compliquer de la supporter, à se faire parfois servir, ou à jouer les maîtresses de maison, sur le long terme.

    J'avais eu une heure de cours, très tôt dans la matinée; Je n'avais toujours pas avoué à mes parents que j'avais arrêté Médecine, pour partir sur quelque chose qui me plaisait. Comment le leur dire, comment l'avouer à ma mère, dans ces conditions. Elle qui la veille me parlait de ma carrière future de médecin, je n'ai pas même su sauter sur l'occasion pour lui dire la vérité en face. Elle avait ce genre de sentiment sur moi que j'avais toujours peur de la contrarier.
    Quand j'étais rentrée, j'avais un peu fait la grimace que Sunee me demande de passer la serpillère, mais j'acceptais. La pauvre avait passé sa matinée dans le ménage. Alors que j'allais m'apprêter à nettoyer le sol, j'entendais la voix de Sunee retentir, d'un seul coup, me faisant sursauter, et me tapir, de peur de prendre l'engueulade moi aussi. Mais en regardant la scène, je comprenais que notre mère l'avait un peu chercher.

    Je hochais la tête devant ma mère, sans un mot. Sunee avait raison. Mais je craignais peut-être un peu la réaction de maman pour en dire quoi que ce ne soit. Enfin, c'était jusqu'à ce qu'elle marche sur les coups de serpillère que je venais de passer. « Tu le fais exprès ou quoi ? » là, c'était moi qui n'en pouvais plus. Je me dépêchais de finir, avant d'aller sur notre balconnet/terrasse. J'attendais que ma sœur ne me rejoigne avant de souffler. « j'en peux plus là. On est d'accord qu'il faut qu'elle s'en aille, hein ? »



+ pardon pour le temps de réponse, j'ai complêtement zappé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Sunee Patcharapa

Date d'inscription : 02/11/2014
Messages : 166
Avatar : DL
Age : 25
Métier : Bloggeuse mode/musique

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - Mar 24 Juil - 13:31push too far [sara] Empty
Let's do this right
Sara & Sunee.
Je commençais à en avoir plus qu'assez. Je n'étais pas le genre à avoir toujours besoin que mon chez moi soit immaculé, mais après avoir fait mon ménage et le faire tous les jours, je m'attendais à ce que ça le reste encore comme ça au moins une journée, puisque je passais mon temps à essayer de faire en sorte que ça ne soit pas trop bordélique.
Ce n'était clairement pas pour voir ma mère, supposément en pleine crise actuellement, salir tout le travail effectué. Cela me soulait d'autant plus que, des années auparavant, c'était elle qui me faisait la morale pour trois fois moins. Je trouvais donc son attitude bien plus qu'exagérée. Demander à Sara de finir, c'était peu, mais voir notre mère agir de la sorte, c'était trop. J'avais beau rouler des yeux, râler, peu importe. J'en avais que trop marre de voir le manque d'efforts qu'elle faisait sous prétexte qu'elle n'allait pas bien.

Et voir qu'elle faisait ça aussi sur le travail de Sara, ça me rendait encore plus dingue. Je rejoignais ma sœur sur le balconnet l'air dépité. j'en avais tellement ma claque que je ne me forçais même plus à donner l'impression que ça allait encore un peu avec un sourire. « Oh oui, il faut qu'elle s'en aille. » D'ailleurs, je ne comprenais toujours pas que, finalement, ce ne soit pas elle qui ait récupéré la maison des îles vénitiennes alors que c'était notre père qui était allé voir ailleurs...

_________________________
Live your life as if today was your last
One love, one life.When it's one need in the night. One love, we get to share it, leaves you baby if you, don't care for it.
Too late. Tonight. To drag the past out into the light. We're one, but we're not the same, We get to carry each other
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara C. Patcharapa

Date d'inscription : 17/05/2015
Messages : 246
Avatar : candelaria molfese
Age : 24
Métier : étudiante en musique, même si je suis censée être en médecine.

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - Ven 10 Aoû - 0:00push too far [sara] Empty

  • Let's do this right
    Sara & Sunee.
    Je pense pouvoir dire que j'étais vraiment patiente avec notre mère. Et compréhensive. Voilà des années que ça ne m'était pas arrivé de tenter de faire preuve de compassion. Mais voilà, l'heure était venue ou je n'avais pas eu le choix. Et surtout, j'avais tenté d'imaginer la sensation de la trahison de notre père. Ca m'avait surtout brulé la peau, déchiré le coeur. Je n'arrivais même pas à imaginer comment on pouvait surmonter d'être trahie de la sorte. Alors, évidemment, pendant quelques temps, j'avais essayé de laisser passer les agissements de notre mère, pendant le temps qu'elle était chez Sunee et moi. Mais voilà déjà plusieurs jours où je n'en pouvais plus. Etre malheureuse, je comprenais. Faire exprès d'emmerder son monde, j'avais beaucoup plus de mal.

    Désormais qu'elle vivait avec nous, elle ne respectait plus rien. Outre bien sûr, de ne rien faire du tout pour aider. Elle se faisait passer pour une princesse. Encore, ça, j'aurais pu tolérer. Mais les princesses capricieuses qui prend son monde pour son esclave, là, ça ne passait pas. Je n'arrivais pas à l'accepter.
    Après l'avoir engueulée parce qu'elle venait de marcher sur le sol mouillé et propre, j'avais rejoins le balconnet. Et quand j'étais avec Sunee, je lui lançais qu'il fallait qu'elle s'en aille. Plus facile à dire qu'à faire. Je soupirais un instant. « Oui, mais comment la faire partir ? » je m'appuyais sur le rebord, totalement dépitée. « Le but n'est pas de lui faire de la peine.. juste de retrouver notre liberté.. » Oui, sauf que moi, dès que je l'ouvrais, je lui faisais de la peine, c'était toujours comme ça, même si je ne voulais pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Sunee Patcharapa

Date d'inscription : 02/11/2014
Messages : 166
Avatar : DL
Age : 25
Métier : Bloggeuse mode/musique

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - Mer 20 Fév - 11:01push too far [sara] Empty
Let's do this right
Sara & Sunee.
Jamais je n'aurais pensé vouloir mettre ma mère hors de chez moi. Mais je n'aurais jamais non plus pensé avoir à l'héberger. Une double peine pour elle comme pour moi... et pour Sara aussi, que je logeais surtout en tant que colocataire, par envie, puis parce qu'elle m'aidait à payer une grosse partie du loyer. Je trouvais plutôt ironique que, plus jeunes, notre mère ne nous supportait pas quand nous mettions le bazar chez elle, et qu'elle en fasse de même désormais qu'elle avait un endroit où dormir autre que chez notre père. Notre père qui n'avait eu aucune honte à la tromper et à ne pas se trouver davantage d'excuse que "avec le temps, la passion s'évapore". Le respect aussi visiblement.

Elle avait à peine réagit à la réflexion de Sara sur ses marques de pieds sur le sol mouillé. Elle était repartie en sens inverse en faisant davantage de marques. De quoi nous rendre aussi dingues l'une que l'autre. Dire qu'avant ça, mon appartement était toujours nickel. C'était de l'histoire ancienne tant que ma mère était dans les parages. Je comprenais bien son état. À sa place, je serais sans doute une loque comme elle. Mais trop, c'était trop. « Il faut qu'on lui donne une raison de partir... ou que je lui parle... tu optes plus pour quoi ? » Sara, elle avait un franc parler trop développé pour avoir du tact dans ce genre de situation. Moi, j'avais l'avantage du langage des signes. Je ne haussais pas le ton sur elle et ça lui plaisait plutôt bien, ce silence.


je suis désolée, je pensais avoir répondu et t'attendre push too far [sara] 3617773800

_________________________
Live your life as if today was your last
One love, one life.When it's one need in the night. One love, we get to share it, leaves you baby if you, don't care for it.
Too late. Tonight. To drag the past out into the light. We're one, but we're not the same, We get to carry each other
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara C. Patcharapa

Date d'inscription : 17/05/2015
Messages : 246
Avatar : candelaria molfese
Age : 24
Métier : étudiante en musique, même si je suis censée être en médecine.

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - Ven 15 Mar - 11:28push too far [sara] Empty

  • Let's do this right
    Sara & Sunee.
    Ce n'était pas question d'aimer ou pas sa mère. Si l'amour était en jeu, clairement, il n'y aurait pas eu de problème concernant le fait qu'elle reste à l'appartement. Mais il manquait singulièrement des règles à établir et à suivre dans le comportement de notre mère. Comme si elle le faisait vraiment exprès, comme pour établir sa tristesse, son chagrin, comme si elle avait besoin d'imposer son droit à être malheureuse, mais de façon telle qu'il fallait forcément que nous devenions nous aussi victimes de tout ça, de cette situation malsaine et venimeuse pour toute la famille. Elle ne le faisait pas exprès, mais elle était tellement stressante que j'avais l'impression constante qu'il allait m'arriver un problème. Et puis, c'était fatigant de devoir toujours repasser derrière ce qu'on venait de faire parce que quelque chose, ou quelqu'un en l'occurrence, venait de tout défaire, de tout salir.

    Avec Sunee qui était presque maniaque, en plus, et qui avait besoin de temps pour elle, pour ses soins, c'était d'autant plus compliqué. Elle avait besoin de temps, besoin de prendre soin d'elle. Mais à ce niveau là, lui servir de bonnes, ça n'était pas la bonne solution. Clairement pas.« Lui donner une raison ? Non, non, ce serait pire, tu la connais, elle partirait fâchée. » Je réfléchissais comme je pouvais, même si la solution venait d'elle-même et c'était Sunee qui l'avait émise. « Non, c'est toi qui as raison, il faudrait lui parler. Pourquoi pas lui offrir un weekend détente, loin, pour qu'elle se change les idées, aussi ? Même si c'est clair qu'il faut lui parler. Ca devient urgent. » dis-je, dans une moue. Parler de ce genre de choses avec la personne qui nous as élevée et hébergée pendant des années, c'était tout de même délicat..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Sunee Patcharapa

Date d'inscription : 02/11/2014
Messages : 166
Avatar : DL
Age : 25
Métier : Bloggeuse mode/musique

push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - Sam 11 Mai - 15:15push too far [sara] Empty


Let's do this right
Sara & Sunee.
Je ne pouvais plus la supporter. Car nous en étions-là. Sara et moi avions déménagé ensemble pour ne plus avoir d'autorité parentale pesant sur nos épaules et nous étions désormais bien loin de ce que l'on pouvait considérer être indépendant. J'étais libre dans mon appartement, mais je me sentais emprisonnée. Et je savais qu'il en était de même pour Alexander, qui la tolérait, lorsqu'il était là, plus pour me faire plaisir que par réelle volonté. Mais même ces efforts ne me faisaient désormais plus plaisir. Ils me fatiguaient autant que me fatigait notre mère, c'était pour dire.


Je soupirais pendant que j'échangeais avec ma sœur sur un moyen de finir cet enfer. « Ce n'est pas faux… et la renvoyer vers papa ? » Je savais que c'était impossible. Nous étions les raisons pour lesquelles elle l'avait quitté après cette infidélité qui nous avait créé une sœur. Et puis Sara finit par confirmer que la première idée semblait la bonne. « Il faut qu'elle parte, de toutes façons. Sinon je vais commettre un meurtre. » En voyant la tête de ma petite sœur, je crus comprendre ce qui la tourmentait. « Je lui parlerai moi, si tu veux. Je peux m'exprimer sans mots avec elle. » Une "chance" que m'avait donné le langage des signes en famille.

_________________________
Live your life as if today was your last
One love, one life.When it's one need in the night. One love, we get to share it, leaves you baby if you, don't care for it.
Too late. Tonight. To drag the past out into the light. We're one, but we're not the same, We get to carry each other
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


push too far [sara] Empty
Message
Sujet: Re: push too far [sara]    - push too far [sara] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

push too far [sara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I want you against me even though I stubbornly push you away pv Drake
» Sara Davis...
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» Dossier de Jack O'Neill
» Table de Sara et Broom [ouverte aux bavardages ^^]
BEYOND THE CITY :: Life In New-Orleans :: Quartier Français :: Habitations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-