AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥

 Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Lun 19 Mai 2014 - 20:22

Je t’ai enfin trouvé aurais-je le cran de te parler
ft. Gemma & Laney


Comme je le craignais les hommes Gordon n’ont pas tardés à faire leur apparition, me sentant quelque peu étrangère j’ai alors trouvé le prétexte d’aller me chercher une pomme d’amour. Certes nous portons le même nom, mais au sens sanguin du terme ce n’est pas ma famille et en ce moment l’image de Gemma obsède mon esprit jour et nuit …. Je profites de ce moment seule pour laisser mon subconscient s’exprimait , j’ai beau avoir de la famille je ne me suis jamais sentie aussi seule . Je ne sais pas depuis que j’ai appris l’existence de cette sœur inconnue c’est comme-ci un morceau de moi me manquait au plus profond. Pourtant je ne crois pas à tous ces trucs qu’on dit sur les jumeaux, le fait qu’ils sont liés de manière inconsciente, que lorsque l’un souffre l’autre aussi , sinon elle aurait cru mourir lorsque j’ai perdu l’homme de ma vie . Le pire c’est quand deux ans dans cette ville je ne l’ai pas trouvé, enfin si je l’ai croisé deux fois , mais moi l’effrontée que je suis n’a pas su lui parler …
Et puis si je la croise je fais quoi hein , je me présente et lui balance « et tu sais tu es née un dix avril mille neuf-cent quatre-vingt dix tout comme moi ! Comment je le sais ?! Bah je suis ta jumelle » Non vraiment c’est impossible de l’aborder comme cela , mais alors comment ? Moi elle me manque sans la connaître mais si elle non ? Si elle me dit qu’elle s’en fou qu’elle ne veut pas me connaître ?! Je fais quoi ! Je me descends une bouteille de Whisky ? Tout ça est franchement trop compliqué et pourtant aujourd’hui j’en ai besoin pour avancer ! Je l’avais promis à Eryk en plus .
Complétement dans mon esprits je percute quelqu’un devant le stand et la barbe à papa fini sur le haut de ma robe je regarde la personne, complétement confuse je présente mes excuses lui rendant sa friandise.
– Excusez-moi j’étais perdue dans mes pensées …
C’est alors que je réalise je marque alors un arrêt détaillant le moindre trait de son visage, mes jambes se mettent à trembler , et ma respiration s’accélère, le cœur palpite , comme quoi quand les choses doivent se faire, quelque soit le moyen cela se produit.

fait par Blueberry

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Mar 20 Mai 2014 - 16:35




Delaney L. Gordon & Gemma C. Becker
Le Destin se Met à Nous Jouer des Tours
Aujourd'hui était mon jour de repos et je n'avais pas envie de le passer chez moi, toute seule. J'avais donc appelé quelques amis et on c'était tous mis d'accord sur un endroit où aller: la fête foraine. On aimait tous ce genre d'endroit et dès qu'il y en a un qui se présentait à l'horizon, on y allait à coup sur. Je m'étais donc préparé en tenue légère car il faisait très beau aujourd'hui et plutôt chaud, mais je prévoyais quand même un gilet si le temps se dégradait. Après m'être préparé, je sortis de mon loft, du bâtiment et me dirigea vers ma voiture avant d'y monter. Je démarra et en route pour l'aventure. J'écouta de la musique pendant le trajet tout en chantant en même temps que les chanteur(se)s, c'était plus fort que moi, il fallait que je chante. Une fois arrivé, je coupe le moteur et sors de la voiture avant de la verrouiller et je me dirige vers l'entrée du parc.
J'y entre et me met à la recherche de mes amis, mais personne. Je patiente quelques instants avant de recevoir un message. Jetant un coup d'oeil au sms, j'apprend que l'une des voitures de mes amis a un pneu de crevé, donc ils seront un peu en retard. Je ne peux m'empêcher de sourire: L'ami à qui appartient la voiture a toujours un problème, un vrai porte-poisse comme il aime dire, mais on l'adore quand même. En attendant qu'ils arrivent, je me promène un peu et m'arrête devant le stand de barbe à papa, chose que j'adore. J'en demande donc une et la paie avant de remercier l'homme qui tient le stand et allait continuer ma promenade quand sans que je ne m'en aperçoive, une personne arrivait devant le stand et on se bouscula l'une l'autre, ma barbe à papa se retrouvant sur le haut de la robe de la jeune femme. J'étais toute confuse et je l'entendis s'excuser, qu'elle était dans ses pensées.


Je suis désolée, je ne vous avais pas vu non plus.

Je regardais le haut de sa robe, voir si ma friandise n'avait pas fait trop de dégâts, mais apparemment non. En revanche, quand mon regard se posa sur le visage de la jeune femme, je vis que celle-ci me regardait fixement, c'était un peu gênant d'ailleurs.

Vous allez bien?
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Lun 26 Mai 2014 - 22:45

Je t’ai enfin trouvé aurais-je le cran de te parler
ft. Gemma & Laney


Qui aurait pût dire qu’aujourd’hui je rencontrerais ma sœur, sûrement pas moi, depuis des semaines j’ai le cerveau embrumé qui se démène pour trouver un moyen et surtout le courage de l’aborder . En deux ans je l’ai vue à quelques reprises, sans pour autant lui adresser la parole . N’ayant pas pu me résoudre à jouer le jeu d’une rencontre fortuite et faussement innocente et par la suite devenir son amie, pour ainsi me faire une place dans sa vie, j’aurais pu mais cela aurait été hypocrite de ma part ! Et puis soyons franc ça ne m’aurait jamais suffit , non j’ai besoin qu’elle sache que j’existe même si au début elle me rejette , j’ai besoin qu’elle sache que je suis une partie d’elle-même. Je ne suis pas si naïve que cela, les vingt-quatre ans de séparation ne s’effaceront jamais , c’est une trace indélébile .
C’est pour cela que même si ma famille est proche, là je parle des Gordon comme je les appelle, les voir ensemble me fait mal, parce qu’en les voyant cela ne me rappelle qu’une chose que ma sœur n’est pas à mes côtés et j’ai beau pouvoir me confier à Elena elle ne pourra jamais vraiment pas comprendre . Aussi étrange que cela puisse paraître je n’en ai jamais voulu à notre mère de nous avoir abandonner, mais je n’arrives à avoir aucune information sur elle malgré mon poste tout cela reste très confidentiel ! Ce que je ne comprends par contre c’est pourquoi nous avons été séparés ? Peut-être par-ce-que nous étions plus « adoptables » ainsi, et si je n’avais pas trouvé ces lettres je ne saurais pas qu’elle existe tout comme elle à mon sujet à ce jour .
Et là ce jour alors que j’avais envie d’un peu de douceur comme pour réchauffer mon cœur si cela est encore possible, voilà que je la percute je me confond en excuse et quand je réalise qui j’ai en face de moi , plus un mot ne sort …. Je reste là figée à la regarder . Elle doit se dire qu’elle est tombée sur une nana qui n’a pas l’électricité à tous les étages de mieux en mieux Laney tu pouvais pas faire pire ! Je souris sans m’en rendre compte .
– Oui excusez-moi j’ai vraiment la tête dans la lune ce soir …. Vous voulez que je vous en paye une , ou celle-ci n’a pas trop souffert ?
Je détourne la conversation, me râclant la gorge il va falloir qu’en plus de la pomme d’amour je me prenne quelque chose à boire . Certes ce soir je ne suis pas de service l’occasion est belle pour passer un moment avec elle, mais comment présenter cela sans que semble suspect . Etant flic je suis d’une nature suspicieuse et vous comment vous réagiriez si une fille vous proposait de passé un bout de la soirée avec vous alors qu’elle ne vous connait ni d’Eve ni d’Adam hein ? Je passe alors commande au forain pour ma pomme d’amour et le jus de fruit, et attend de savoir l’état de la barbe à papa de Gemma . Chose bizarre encore je connais même son prénom elle non, je peux au-moins remédier à cela .
– Je m’appelle Delaney ravie de la rencontre …. Et vous ? Si vous voulez je vous raccompagne jusqu’à vos amis
Pour ne pas qu’elle trouve cela étrange et ne me prenne pour une perverse je regarde autour de moi et ajoute .
– Je connais les contrebands Days d’habitude je suis de service alors je connais les dérives qui se produisent et même si là il est encore tôt, mieux vaut ne pas trop se balader seule longtemps au risque de faire une mauvaise rencontre
Je récupère ma commande croquant dans ma pomme attendant sa réponse j’envoie un texto à Elena lui disant que j’arrives et qu’il faudra absolument que je lui parles , mon estomac se noue à l’issue qu’aura la soirée, va –t-elle m’apprécier ou non ?


fait par Blueberry

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Mer 28 Mai 2014 - 17:49




Delaney L. Gordon & Gemma C. Becker
Le Destin se Met à Nous Jouer des Tours
Cela fait une dizaine d'années maintenant que j'ai appris que mes parents m'avaient adoptés. J'ai été tellement furieuse en l'apprenant. Je sais qu'ils ne voulaient pas me blesser mais j'aurais voulu qu'il m'en parlent plus tôt. C'est dingue, les parents pensent toujours que les enfants ne peuvent pas comprendre car ils les trouvent trop jeunes. Ce qu'ils ne savent pas par contre, c'est que ça peut faire du mal à l'enfant uand il l'apprend alors qu'il est adolescent. Déjà que c'est pas un âge facile l'adolescence alors rajouter à ça une nouvelle comme celle-là, c'est pas la joie. Malgré tout, j'ai fini par leur pardonner et j'ai continué à vivre ma vie tout en me demandant de temps ce qui avait pu se passer pour que mes parents ou tout au moins ma mère m'abandonne. Parfois, je me demande même qui elle est, comment elle est, etc... Mais j'ai eu la chance d'avoir un grand frère génial qui n'a pas fait de différence. Et puis j'ai ma bande d'amis, surtout mes deux meilleures amies. Je ne sais pas ce que je ferais sans elles. Et pourtant, j'ai un secret, que je n'ai jamais révélé à personne: J'ai touojurs eu l'impression qu'il y avait un vide en moi, dans ma vie mais je n'ai jamais su ce que cela voulait dire. Peut-être que c'est juste moi qui me fait des films.
Enfin, me voilà à la fête foraine et je viens de rentrer dans une jeune femme et ma barbe à papa que je venais juste d'acheter alla se coller sur le haut de la robe de la jeune femme mais n'avait pas fait trop de dégâts. En revanche, je vis que la jeune femme me regardait fixement et je lui demandais si elle allait bien. Elle me répondit qu'elle avait la tête dans la lune ce soir et elle me demande si elle devait me repayer une autre barbe à papa ou si celle-ci allait n'avait pas trop souffert. Je lui souris.


Non merci, c'est gentil. Elle n'a quasiment rien. Par contre, j'espère que la tâche sur votre robe va partir. Elle ne se voit pas trop, mais bon...

J'entends la jeune femme se présenter et me demanda mon nom.

Moi c'est Gemma. Enchantée.

J'entends la jeune femme, Delaney, me demander si je souhaitais qu'elle me ramène vers mes amis et rajouta qu'elle connais les Contrabands Days et qu'elle est de servie d'habitude donc elle connais les dérivés qui peuvent se produire et que même si il était encore tôt, il ne valait mieux pas se balader seule car on pouvait quand même faire de mauvaises rencontres

En fait, mes amis ne sont pas encore arrivés, donc je suis seule, enfin pas à cet instant précis.

Je vois Delaney qui a son portable en main, elle doit envoyer un texto et moi j'en profite pour voir si j'ai des nouvelles de mes amis. Mais non, pas d'appels ou de texto. Qu'est-ce qu'ils font?
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Mar 10 Juin 2014 - 21:11

Je t’ai enfin trouvé aurais-je le cran de te parler
ft. Gemma & Laney


La nécessité de prendre l’air m’avait prise subitement, la seule excuse que j’avais trouvé ,c’était l’envie de douceur ; je dis excuse parce que je n’ai pas vraiment faim, je me sentais mal psychiquement tout simplement. Même si mes cousins et Elena aurait pu m’écouter je n’avais nul envie de gâcher leur joie, j’entrepris donc une balade en solitaire avant d’arrêter de ressasser ! Mais ce n’était pas aussi facile à dire qu’à faire …. Les idées noires semblaient se coller à ma peau littéralement , ce mal être date depuis si longtemps depuis mes seize-ans !
Apprendre que j’avais été adopté premier gros choc, dans une famille qui prônait franchise et l’honnête le comble de l’hypocrisie en somme , c’est sans doute cela qui m’avait le plus choquée. Ce fût cet évènement qui me fit partir littéralement en vrille , enfin pas le fait d’être une enfant adoptée mais d’avoir une jumelle inconnue, le pire dans tout cela c’est que nos parents se connaissaient parfaitement , je l’ai vécu comme une véritable trahison ; un coup de poignard dans le dos ! Certes il y a aussi l’incompréhension sur cette femme inconnue qui nous abandonne, on se pose mille et une question ; il y a cette peur d’être rejetée qui reste au plus profond de nous . Et puis un milliard de questions sur cette jumelle inconnue et des questions qui trouvent soudainement leur réponse, pourquoi ce sentiment de solitude profonde, qu’une partie de vous, n’est pas là . C’est la quête de cette sœur perdue qui m’a mené à la Nouvelles –Orléans : dire qu’avec Eryk on avait le projet de fuir vivre ensemble dans cette ville, c’était notre eldorado nous les passionnés de Jazz , et la vie à fait en sorte pour une tout autre raison, et là où elle fut cruelle c’est que je m’y rendais seule, je me rappelle encore le promettre sur sa tombe. Etre chanteuse je n’ai pas pu réaliser son second souhait , quand je l’ai perdu rien qu’enchaîner quatre accords me faisait fondre en larmes, pour guérir et faire mon deuil, je fis aussi le deuil de ma passion ….
Malgré le nombre d’année passées je n’ai pu rejouer qu’il y a peu , sans que la tristesse s’empare de moi , peu à peu le plaisir de jouer reprend son droit . Que penserait-il de moi s’il me voyait pétri de terreur quand j’ai vu Gemma pour la première fois au point de ne pas arriver à l’aborder ; idem la seconde fois … Il ne me reconnaîtrait pas mais surtout il serait me donner la force de lui parler et de pouvoir lui dire un jour la vérité . Mais comment faire ? Et ai-je le droit de le lui dire si elle ignore tout de notre histoire , même le fait d’être adoptée, je ferais exploser tout son monde d’un coup , je sais le mal que cela m’a fait je ne veux pas le faire vivre à autrui. Vous l’aurez compris je suis totalement perdue , et le sort veut que je la rencontre au stand de barbe à papa, pire quand elle me fait face je reste encore figée telle une statue le cœur battant à mille à l’heure. Je parviens non sans mal à m’excuser et me présenter .
Par la même occasion après l’achat de ma pomme d’amour si elle veut que je la raccompagne jusqu’à ses amies mettant alors mon métier en avant , okay pas très top de ma part mais j’ai envie que la discussion dure quelque peu alors il faut bien trouver quelque chose, si le boulot peut m’aider . Elle m’informe que pour l’instant elle est seule ils doivent la rejoindre, elle tient d’ailleurs son portable de sa main lire guettant une réponse .
- Je n’ai pas dis cela pour vous effrayer c’est juste qu’en deux ans que je vis ici , j’ai toujours été de service pendant les contrebands days c’est la première fois que je profite de l’évènement, mais disons que la dégustation de vin pas loin fait parfois monter les gens en ébullition.
J’ai le défaut de voir le monde autrement depuis que je suis dans la police je l’avoues , je vois le monde dans toute sa noirceur si je puis dire, je suis plus méfiante et vigilante . Je continues de marcher avec elle ne sachant pas trop quoi lui dire, j’imaginais étrangement que le feeling viendrait seul autant là je me sens mal à l’aise peut-être parce que je sais qui elle est alors que de son côté je ne suis que la fille qui lui est rentrée dedans il y a un quart d’heure .

fait par Blueberry

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Sam 14 Juin 2014 - 16:42




Delaney L. Gordon & Gemma C. Becker
Le Destin se Met à Nous Jouer des Tours
En apprenant mon adoption, j'ai été très en colère contre mes parents adoptifs au point de leur en faire baver en étant insupportable avec eux. Mais plus tard, après une longue, très longue conversation, j'ai fini par leur pardonner et comprendre leur point de vue. Ca ne veut pas dire pour autant que j'approuve leur manière de faire
Bref, mes amis se faisaient encore attendre et je n'avais toujours pas de nouvelles d'eux, mais comme j'étais en compagnie d'une jeune femme, je ne me sentais pas trop seule et ne m'ennuyait pas. J'étais touché que Delaney se montre prévenante avec moi mais comme je vis à la Nouvelle-Orléans depuis mes un an, je connaissais bien l'ambiance de la fête. J'apprend qu'elle est en ville depuis deux ans et que ces deux dernières, elle était de service pendant les contraband Days. Elle devait donc être dans les services de l'ordre ou un truc du genre. Je ris donc légèrement avant de lui sourire.


Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas effrayée, je connais l'ambiance de la fête. Je vis à la Nouvelle Orléans depuis que j'ai un an et je suis toujours accompagnée de mes amis, enfin, à part cette année.

Je changea de sujet pour le porter sur son métier, juste histoire d'apprendre à la connaître.

Alors, vous êtes dans la police ou quelque chose du genre? Ca fait longtemps?

Ma première question n'en était pas vraiment une puisque je l'avais deviné, enfin je pense avoir bien décodé la phrase. J'ai toujours été admirative des personnes qui se consacraient aux autres.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Lun 16 Juin 2014 - 20:26

Je t’ai enfin trouvé aurais-je le cran de te parler
ft. Gemma & Laney



– Lieutenant de Police oui veuillez m’excusez la déformation professionnelle commence à m’affecter (je rigoles alors avant d’ajouter) Cela vous déranges si on se tutoie comme on semble avoir le même âge , j’ai vraiment du mal avec le vouvoiement…
Je n’ai pas trouvé d’autre moyen pour passer du temps avec ma sœur, mon dieu que cela fait bizarre de penser ces mots j’ai encore du mal à me dire que la situation est réelle et que je ne rêves pas …. Bref je n’ai rien trouvé d’autre que de mettre mon travers professionnel en avant … Certes les contreband days c’est génial mais parfois je sais que ça dérape alors la savoir seule même si ce n’est pas pour une longue durée ses amies devant arriver , je préfères l’accompagner. Evidement avec ce comportement elle n’a pas eu de mal à connaître mon métier . En attendant ce qu’elle vient de me dire confirme ce que m’avait dit le détective était vrai elle est installée depuis peu en ville .
Je ne pensais pas la croiser aujourd’hui encore moins l’aborder, mais en lui rentrant dedans je n’ai pas eu vraiment le choix, mais le mal aise reste cependant présent, alors que je suis du genre bavarde dans la vie , mon cerveau semble être en off lorsque je marche à ses côtés , ou plutôt il ne pense qu’à une seule chose pourrais-je lui dire un jour la vérité ? Et personne ne peut avoir la réponse malheureusement . Autrefois je m’étais dit que si j’avais la chance de la rencontrer et si le courant passé, que je ferais partie de sa vie de façon purement amicale, ça me suffirait de l’avoir dans ma vie même si ce n’était pas en tant que sœur à proprement dit . Au moins je l’aurais connu d’une façon ou d’une autre, oui j’ai toujours pensé faire ainsi et me voilà perdu face à elle . Mais la connaissant à peine je ne peux rien dire et si un jour nous sommes amenées à nous revoir je ne sais pas si je le pourrais. Je me rappelle ce que j’ai ressenti je ne peux pas lui faire vivre la même chose délibérément !
Non je ne pourrais jamais lui faire cela, il est peut-être écrit que nous ne devons pas connaître notre lien familial, nos parents ont-ils scellés nos destins en nous séparant et en nous cachant la vérité , aujourd’hui vingt-quatre ans plus tard n’est-ce pas trop tard ? Je vais chambouler toute sa vie et si ses parents ne lui ont rien dit je vais déclencher un ouragan dans sa vie.
Toujours indécise je ne peux pas pour autant rester si silencieuse sinon je vais à la mettre mal à l’aise je dis alors tout en me raclant la gorge .
Et toi ton métier lequel est-ce ?
Oui c’est cela que je dois faire , être une amie discrète envers elle, mais elle risque de m’en vouloir si un jour la vérité se sait, dans les deux cas je suis coincée alors comment agir au mieux je ne sais pas, en attendant peut-être égoistement je veux aire partir de sa vie

fait par Blueberry

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Le destin se met à nous jouer des tours Feat. Gemma    - Jeu 19 Juin 2014 - 15:47




Delaney L. Gordon & Gemma C. Becker
Le Destin se Met à Nous Jouer des Tours
J'entendis Delaney me dire qu'elle était Lieutenant de Police et elle s'excusa pour la déformation professionnelle dont elle avait fait preuves il y a quelques minutes. Pourtant, je ne trouve pas qu'elle doit s'excuser, au contraire, c'était plutôt gentil à elle de me prévenir contre les dangers des fêtes de ce genre, même si je les connaissais déjà

Il ne faut pas vous excusez. J'aurais pu être toute nouvelle et ne pas connaître les risques que cette fête peut entraîner, surtout avec le festival Wine and Food dans le coin.

Delaney me demande ensuite si ça me dérangeait que l'on se tutoie vu qu'on semble avoir le même âge et qu'elle avait du mal avec le vouvoiement. L'idée était plutôt bonne même si certains diraient que je suis dingue parce que je la connais à peine. Pourtant, je sais que je peux lui faire confiance, je le sens.

Ca ne me déranges pas du tout, ce sera peut-être même plus pratique. Et puis je n'aime pas vouvoyer les gens qui sont dans mes âges. Je réserve ça à ceux qui peuvent être mes parents ou grands-parents.

Ma nouvelle amie me demanda ensuite ce que je faisais comme métier. Comparé au sien, le mien était un peu ridicule.

Je suis chanteuse et barmaid dans un bar plutôt sympa de la ville. Mais c'est rien comparé à toi.
BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dana ~ il n'y a pas de destin, mais ce que nous faisons
» Le destin nous réunit comme il nous sépare
» Le destin choisit nos parents, nous choisissons nos amis - Kalyani Darcher
» A croire que le destin se fou de nous ♦ Aétios.
» (f) Nala E. NOM ~ Nous sommes un ¤ (feat Taylor Momsen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-