AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a quatre ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Les soldes anniversaire sont désormais fermées.
Mais ne vous inquiétez pas, vous les retrouverez très bientôt ! ♥️

Partagez | .
BEYOND THE CITY :: Life In New-Orleans :: Centre-Ville :: Habitations
 
 Les joies du sport [Ellie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Date d'inscription : 10/12/2016
Messages : 71
Avatar : Andrew Garfield
Age : 29
Métier : Coach assistant des Saints de la Nouvelle-Orléans

Message
Sujet: Les joies du sport [Ellie]    - Jeu 21 Juin - 1:42


Les joies du sport !


Ellie & Liam


C'était un dimanche printanier fort agréable, le temps était superbe et le centre ville était en effervescence. Liam en avait profité pour emmener les deux femmes qui partagent maintenant sa vie, sa fille Lilou ainsi que sa compagne Elerinna. Ellie et lui formait un couple certes jeune, mais très heureux ensemble. Cela n'était pas un long fleuve tranquille, mais la plupart du temps la complicité régnait dans leur relation. Alors il n'avait eu aucun problème à lui proposer de l'accompagner ce jour-là.

D'autant que les blondinettes de sa vie s'entendaient fort bien ensemble et passer le moment que Liam avait eu besoin pour laisser un peu respirer sa fille et accepter que quelqu'un d'autre s'occupe d'elle, Ellie et Lilou commencèrent à passer du temps toutes les deux et Liam en fut agréablement ravi. Il les emmena au stade de la ville pour leur montrer un match de football américain de l'équipe des Saints de la Nouvelle-Orléans. Du haut de ses trois ans, Lilou n'avait pas tout compris à ce qu'il se passait sur le terrain, mais elle était contente d'être dehors au soleil avec Ellie et Papa qui lui, semblait beaucoup s'amuser.

De retour du stade, Liam décida de rentrer chez lui, la journée avait été fatigante pour tout le monde et le soleil harassant avait quasiment assommé le trio. Lilou était dans les bras de son père quand ce dernier appuya sur le bouton de l'ascenseur pour le faire monter jusqu'au second. Les portes se refermèrent et Liam se tourna vers Ellie avec un sourire. Elle dort ? demanda-t-il, Liam ne voyant pas le visage de son petit ange. C'était certain que la petite dormait. Après le match, Liam les avait emmené visiter les coulisses du stade, comme il était un coach assistant de l'équipe, il y avait accès. Comme c'était un match d'exhibition, il avait pu assister au match depuis les tribunes comme tout spectateur. Et la visite avait donc fini de fatiguer Lilou qui en plus ne l'avait pas beaucoup intéressé, quoi de plus normal pour son âge.

L'ascenseur arriva et Liam les fit entrer chez lui. Il déposa son sac dans l'entrée et se dirigea lentement vers la chambre de Lilou. Je vais la coucher tout de suite, tu peux t'installer tranquillement ou m'accompagner, c'est comme tu veux ? proposa-t-il à Ellie en chuchotant pour ne pas réveiller Lilou.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 04/01/2017
Messages : 357
Avatar : A.J. Cook

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Mer 27 Juin - 21:28
Les joies du sport
Liam et Elerinna

En ce moment, mon bonheur est au maximum : J'ai enfin prit la décision de quitter la boite de mes parents qui sont sources de problèmes et d'angoisse pour rentrer dans un cabinet reconnu comme l'un des meilleurs de la ville. D'un côté plus personnel, mon couple fonctionne à merveille. Certes il arrive parfois que des disputes éclatent mais j'arrive rarement à rester fâcher contre ou avec lui très longtemps. La présence de Lilou ne fait qu'augmenter ce bonheur... Plus encore depuis que Liam accepte que nous passions des moments entre filles, quelques heures certains jours. Ce n'est pas ma fille mais je l'aime comme telle... Liam ne doit absolument pas en douter !

Quand Liam me propose d'aller voir un match de son équipe avec lui et Lilou, j'accepte même si je ne suis pas très fan du foot américain. Si j'accepte c'est pour passer un bon moment avec mon homme et m'intéresser à son métier.

Après le match et la visite du stade privée, Liam en accord avec moi, prit la décision de rentrer chez lui. C'était une belle journée mais assez fatigante. Surtout pour une enfant de l'âge de Lilou. En parlant, de la fillette, celle-ci c'était rapidement endormie dans les bras de son père. C'est donc d'une voix assez basse que je réponds : « Oh que oui elle dort... A poings fermés » avec un sourire plaqué sur mon visage.

L'ascenseur arrive à bon port en quelques secondes. Heureusement, car je n'aime pas trop les ascenseurs. Je ne suis pas claustrophobe, j'ai juste peur qu'il tombe en panne ou de rester coincer mais avec Liam, je me sens un peu plus en sécurité. Enfin bref, nous voici déjà dans l'appartement. Je suis Liam et ferme la porte derrière moi. Je l'observe et décide de venir avec lui pour mettre la petite canaille au lit. D'une même voix que mon homme je le préviens de ma décision : « Je viens avec toi »

Sur la pointe des pieds, je marche derrière Liam. Une fois dans la chambre, je m'arrête et embrasse doucement le front de Lilou avant de laisser son papa la coucher. Pendant quelques secondes je la regarde dormir avant de glisser dans l'oreille du second adulte :« Elle est tellement belle quand elle dort. Elle te ressemble beaucoup tu sais ? »

- code by l.mactans, avatars by Liam et Elerinna -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 10/12/2016
Messages : 71
Avatar : Andrew Garfield
Age : 29
Métier : Coach assistant des Saints de la Nouvelle-Orléans

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Mar 3 Juil - 0:25


Les joies du sport !


Ellie & Liam


Comme à la naissance de Lilou où la petite s'était incrustée dans sa vie, la présence d'Elerinna était une évidence pour Liam, il ne pourrait surement plus jamais s'en passer. Il voulait être avec elle le plus souvent possible, bien qu'en général la vie à deux n'allait pas plus loin que quelques jours, le temps d'un week-end par exemple. Le couple n'habitant pas encore ensemble. La proposition d'aller chez lui après le match avait été acceptée par sa belle et Liam comptait bien lui demander de rester un peu plus que seulement cet fin d'après-midi.

Mais chaque chose en son temps. Liam sourit à la réponse d'Ellie dans l'ascenseur. Parce que déjà la situation l'amusait, mais il était aussi attendri face à la prévenance qu'avait Ellie pour Lilou. C'était une des choses qui l'avait fait rapidement tomber amoureux de l'avocate. Elle avait tout de suite accepté Lilou et des rendez-vous principalement à trois n'avaient semble-t-il pas ennuyé Ellie. Elle aimait sincèrement Lilou et Liam en était très heureux. Cette affection se traduisit au travers de la seconde réponse d'Ellie qui suivit Liam jusqu'à la chambre de Lilou pour coucher cette dernière.

Je sais, lui répondit-il, autant pour l'affirmation que la question d'Ellie. Liam enleva les sandalettes de Lilou qu'il avait préalablement coucher dans son lit, sa fille somnolant à moitié. Il abandonna l'idée de retirer sa robe verte et alluma plutôt le ventilateur du plafond. Mais c'est avant tout à une Bell qu'elle ressemble. Je te montrerais les photos de Luna à son âge, c'est Lilou toute crachée, raconta-t-il toujours en chuchotant, mais le sourire aux lèvres. Il embrassa une dernière fois Lilou puis il prit la main d'Elerinna, plus dans un geste tendre que pour la tirer hors de la chambre. Ils repartirent naturellement vers le salon.

Et je pense qu'elle aura les mêmes fossettes que Leah. En tout cas elle est bien partie pour, lui dit-il toujours sa main dans la sienne. Il s'installa dans le canapé. Ce qui est certain, c'est que je préfère qu'elle me rappelle mes sœurs, moi ou n'importe quel autre membre de ma famille plutôt qu'elle ressemble à sa mère, dit-il d'un ton un peu plus sérieux. Ce n'est pas qu'elle est horrible, loin de là, seulement ça aurait été plus difficile, de la voir tous les jours dans sa fille. Avec ces déclarations, Liam expliquait simplement qu'il ne voulait pas voir le souvenir de la mère de Lilou à travers celle-ci.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 04/01/2017
Messages : 357
Avatar : A.J. Cook

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Mer 4 Juil - 13:01
Les joies du sport
Liam et Elerinna

A la période de Noël, Liam ne m'avait plus parlé suite à mon refus de nous mettre en couple à cause de l'inconnu qui me faisait peur et qu'il me fallait du temps pour prendre cette décision. Aujourd'hui, cela va beaucoup mieux, je ne suis plus aussi catégorique car je sais que quoiqu'il arrive je ne serai pas seule... Pour mon amoureux, je sentais qu'il lui fallait aussi du temps supplémentaire : Il me l'avait démontré quand je lui avais proposé de garder Lilou quelques heure s'il en avait besoin...

J'aime Liam et je ne vois pas ma vie sans lui. Parfois j'aimerai rester plus longtemps qu'un week-end  chez lui mais je ne le sens pas prêt à le faire. Je ne peux pas lui en vouloir car si j'en parle ouvertement à mon frangin ou à certaines personnes de confiance, au fond de moi je me pose encore pas mal de questions et j'ignore si je suis réellement prête à quitter mon chez moi pour une nouvelle maison... L'inconnu me pose encore quelques soucis... mais moins qu'il y a quelques mois tout de même.

En observant les gestes de Liam envers sa fille je souris tout en écoutant les paroles de mon homme. « J'ai vraiment hâte de voir ça. » Dis-je toujours en souriant. Depuis toute petite j'ai toujours aimé être assise dans le canapé a regardé les photos de famille. De retour sur terre, je regarde à nouveau Liam qui embrasse sa fille puis serre la main qu'il m’attrape avant de quitter la chambre et de nous rendre vers le salon.

Je reste silencieuse quelques secondes essayant de voir Lilou avec les fossettes de sa Tatie avant de sourire et de rire doucement « Il faudrait que je revois Leah... Car j'essaie d'imaginer mais j'ai du mal. » Quand il s'installe dans le canapé, je fais de même en me lovant dans ses bras. Lorsqu'il utilise son ton sérieux et qu'il parle de la mère biologique de Lilou, cela me met mal à l'aise : Je n'excuse pas le geste de la mère de Lilou, loin de là mais elle restera toujours sa mère biologique et qu'il y aura toujours une part en elle... Encore dans ses bras, je « joue » avec ses cheveux avant de lui expliquer : « Je crois comprendre que tu n'aimerais pas voir le souvenir de sa maman à travers ta fille mais sans elle, Lilou ne serait pas là. Donc même si elle ressemble à la famille Bell, il y aura toujours quelque chose de ton ex. » Je ne connais pas sa mère et je ne sais pas du tout à quoi elle peut ressembler donc je ne sais pas ce que Lilou a pu hériter d'elle. « Enfin c'est de la logique, on ne peut pas le nier mais si je peux te rassurer... quand je regarde ta fille, c'est toi tout craché... Tant au niveau physique que parfois caractère... » Dis-je avant de capturer ses lèvres.

- code by l.mactans, avatars by Liam et Elerinna -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 10/12/2016
Messages : 71
Avatar : Andrew Garfield
Age : 29
Métier : Coach assistant des Saints de la Nouvelle-Orléans

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Mer 4 Juil - 17:56


Les joies du sport !


Ellie & Liam


Liam aimait autant Ellie qu'elle l'aimait lui. Et il aurait aimé avoir les sentiment qu'il a pour elle quand ils se sont rencontrés pour la première fois au lycée. Mais l'histoire (et son machisme de l'époque) en avait décidé autrement et aujourd'hui elle leur accordé une nouvelle chance d'être heureux ensemble. Alors cette fois-ci Liam ne laisserait pas tout se gâcher entre eux. Certes une vie à deux à temps plein était difficilement envisage pour lui et jusqu'à présent l'avocate s'était toujours montré très complaisante vis à vis de ça, mais cela pourrait ne pas durer encore très longtemps. Liam avait sorti l'excuse de sa fille qui avait déjà un manque affectif fort, surtout en l'absence de mère. Une excuse tout à fait compréhensible, mais qui au bout de plusieurs semaines voir même de mois de relation avec Ellie, commençait fortement à s’essouffler.

Une fois sortis pour laisser Lilou se reposer un peu avant le dîner, Liam et Ellie rejoignirent le salon pour s'installer dans le canapé. Ellie avait rapidement pris ses aises en se blottissant contre Liam qui ne s'en plaignait pas, loin de là. Il passa un bras derrière ses épaules pour laisser sa main reposée sur le haut de son bras. Il lui avait ensuite raconté ses angoisses vis à vis de la mère de Lilou. Il avait surtout peur de voir resurgir dans la personnalité de Lilou les mêmes troubles psychologiques qui avait frappé sa mère. Puisqu'en parlant d'abandon, celui-ci n'était en aucun cas volontaire. Le déséquilibre mental s'était fortement aggravé avec les changements physiologiques de la grossesse et avait entraîné le rejet total de sa mère à la naissance de Lilou. C'était-là la principale raison du retour de Liam à la Nouvelle-Orléans.

Je sais bien oui. Et je ne serais surement pas le même homme non plus aujourd'hui si je ne l'avais pas rencontré, raconta-il en caressant son bras. Les quelques années qui l'avait passé en Californie avait fait de lui un tout autre homme. Celui qui l'était avant n'aurait jamais pu faire craquer la jolie avocate qu'il avait près de lui en ce moment. Merci ! Même si je ne sais pas si c'est vraiment rassurant, les Bell ne sont pas toujours faciles à vivre. Heureusement qu'on est canons tout de même, dit-il en rigolant en recevant son baiser. Un baiser qu'il rendit tout en tendresse. Puis leurs échanges s'intensifièrent et la chaleur monta d'un cran. Il resserra sa prise sur elle pour coller un peu plus leurs corps. On pourrait monter dans ma chambre ? On doit bien avoir une petite heure de tranquillité là. proposa-t-il ses lèvres collées aux siennes. À moins qu'on garde cette activité pour ce soir... si jamais tu aimerais rester ? dit-il en laissant sa question en suspens, c'est que c'était la première fois qu'il lui proposait de rester le dimanche soir.  
roller coaster


Dernière édition par Liam Bell le Mer 11 Juil - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 04/01/2017
Messages : 357
Avatar : A.J. Cook

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Dim 8 Juil - 22:36
Les joies du sport
Liam et Elerinna

Une après-midi, alors que je me trouvais chez Liam, j'avais mit sur le tapis la discussion d'habiter ensembles afin de tâter le terrain avec mon homme. Rapidement, il avait donné l'excuse du manque affectif de Lilou suite à l'abandon de sa maman. A ce moment là, je comprenais cette excuse mais dans un futur plus ou moins lointain, elle ne serait plus valable... Je peux être patiente sur certains points pendant longtemps mais ma patience a tout de même des limites...

Bien installée dans les bras de mon homme, je profite du moment et des caresses qu'il fait sur mon bras. A l'écoute de ses angoisses, je comprends parfaitement qu'il a peur que Lilou présente les mêmes troubles psychologiques que sa maman. Pour moi, ça ne sera pas le cas … Car Lilou était encore petite lorsque c'est arrivé et elle vit dans une famille saine d'esprit, entourée de gens qui l'aime énormément. Seul l'avenir nous le dira mais j'espère ne pas me tromper !

J'écoute ensuite ce qu'il me dit sur son ex femme. On pourrait croire que ça me fait mal mais au contraire j'aime en apprendre sur sa vie passée car quoiqu'il arrive, cela fait partie de son histoire. Lui avait la maman de Lilou, moi j'avais mon alcoolisme... Après quelques secondes dans mes pensées, je me concentre sur ses paroles « Ce n'est que mon avis mais... je pense que ça peut l'être... Mes parents ne sont pas du tout faciles à vivre et pourtant j'ai mon caractère mais je ne suis pas comme eux. Ce sera peut-être la même chose avec ta fille... » Avant de vouloir rajouter autre chose mais d'être couper par un baiser qu'il me rend et un comportement qui me surprend : Je sens son bras se resserrer sur moi afin de coller un peu plus nos corps. Dans mon bas ventre, je ressens de petits papillons... Et ce n'est pas la seule chose que je ressens... « Mhhh... Oui... » Dis-je en répondant au baiser qu'il me fait et passant doucement ma langue vers ses lèvres avant de stopper net, surprise par la proposition qu'il me fait... « Si cela ne te pose pas de problème je veux rester ce soir... » Par contre pour le moment de tranquilité... C'est trop injuste de nous laisser comme ça... Lentement, la main qui jouait avec ses cheveux passe sous son tee-shirt et mes lèvres retournent sur les siennes.

- code by l.mactans, avatars by Liam et Elerinna -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 10/12/2016
Messages : 71
Avatar : Andrew Garfield
Age : 29
Métier : Coach assistant des Saints de la Nouvelle-Orléans

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Mer 11 Juil - 1:53


Les joies du sport !


Ellie & Liam


Le Liam qui était parti en Californie et celui qui en était revenu n'avaient rien en commun. Le premier était un gamin arrogant, égocentrique et se sentait invincible et le second devint un homme sage, droit et beaucoup plus attentionné, certain dirait même un peu sensible. Cet écart de changement en l'espace de quelques années, purent s'expliquer par les nombreuses épreuves qu'il traversa. Autant dans sa vie personnelle que professionnelle.

Pour cette dernière catégorie, il faut se rappeler que son départ de la Nouvelle-Orléans était motivé  par son entrée dans une prestigieuse équipe de football U.S de l'état californien, à son poste traditionnel de running-back. C'était une formidable occasion pour lui, mais ce poste était une case morte, une voie de garage. Il n'avait pas du tout le niveau de la compétition et il ne put jamais briller dans cette équipe, réalisant une prestation moyenne. Ce n'était pas seulement dû à son niveau, puisqu'il apprit aussi que les américains pouvaient faire preuve de beaucoup de discrimination. En tant que natif européen, on lui refusa de nombreuses fois sa place dans l'équipe, le laissant sur la touche. Surement une question de "marketing", les supporters n’appréciaient pas qu'un petit français prenne la place d'un natif américain. Et les sponsors détestent contredirent les supporters.

Cette expérience californienne lui apprit l'humilité, une chose qui lui a manqué beaucoup dans sa jeunesse. Mais il lui fallait apprendre la compassion et la sagesse. Cela, il l'apprit en rencontrant Sabine. C'était la fille d'un homme d'affaires de San Diego, la ville où il résidait. Elle était fragile, sensible et peu indépendante. Allez savoir ce qui a pu poussé Liam à l'aimer, mais c'est ce qu'il fit. Sabine était très fragile psychologiquement et bien que Liam ne fut jamais connu pour être très protecteur, seul et loin de sa famille, il devint quelqu'un de très rassurant. Il s'occupait et faisait très attention à elle, en retour, elle lui assurait une présence à ses côtés dans une ville où il ne connaissait personne.

Peut-être aurait-il fallu qu'ils s'en tiennent à une amitié, tant le trouble mental de Sabine rendait une relation amoureuse difficile pour elle. Mais ils tombèrent amoureux et rapidement un enfant vint à naître. Lilou, bien évidemment. A la naissance de la petite, Sabine rejeta totalement sa fille, laissant Liam complètement désemparé. Avec une fille à charge, une carrière au point mort et les parents de Sabine sur son dos après l'internement volontaire de leur fille, pour son bien, Liam comprit que sa vie n'avancerait jamais dans le bon sens sous le soleil californien. Il profita donc d'une place de coach des running-back des Saints pour rentrer.

Tout ça faisait de Liam ce qu'il était à présent, l'homme dont Ellie était peut-être tombée amoureuse. L'homme qui la tenait en ce moment dans ses bras. Toujours dans le canapé l'un près de l'autre, ils profitaient de ce moment de tendresse entre eux. Pour finir la discussion sur leur famille, il haussa les épaules, n'ayant rien d'autre à rajouter. Seul le temps leur dira si Lilou sera comme sa mère, son père, un autre Bell ou pourquoi pas comme Ellie, si la petite vint à prendre exemple sur l'avocate.

Liam proposa de monter dans la chambre pour continuer plus sereinement, faudrait pas que Lilou débarque dans le salon pendant leurs ébats. Mais c'était difficile de décoller la demoiselle quand elle était lancée. Elle lui répondit un oui très peu convaincante, toujours accrochée à ses lèvres. Elle se figea seulement quand il enchaîna avec sa proposition de rester le soir. Si je te le propose, c'est que j'en ai très envie et que ça me pose aucun problème, lui répondit-il avec un sourire. Il ne s'amuserait pas à lui faire ce genre de proposition pour rire, c'était un sujet délicat. Il aurait aimé lui donner plus, mais c'était déjà un premier pas encourageant vers une vie à deux. Pas le temps d'y réfléchir davantage, Ellie repartit à l'assaut de son homme. Liam frissonna au contact des mains de sa belle sur son torse. Il bascula Ellie sur ses genoux lui permettant de se retrouver à califourchon sur le canapé.

Il enleva son t-shirt à lui, pour laisser libre court à l'exploration de son corps commencée par Elerinna. Mais avant que tout se précipite il passa ses bras sous les fesses de la blonde, pour se redresser en la tenant dans ses bras. Le plus difficile fut de se relever, une fois debout, Ellie ne pesait plus rien dans ses bras. En la soutenant toujours par le bas, il posa son menton sur son épaule pour voir devant lui et se dirigea prudemment vers sa chambre. Il posa délicatement Ellie sur son lit. Avec un grand sourire aux lèvres plein de malice, il s'allongea près d'elle pour la rejoindre et il recommença à goûter à ses lèvres.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 04/01/2017
Messages : 357
Avatar : A.J. Cook

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Mer 22 Aoû - 15:54
Les joies du sport
Liam et Elerinna

Je fais partie des gens qui ont connu leur grand amour durant l'adolescence et même si ce n'était pas gagné au début : les aléas de la vie de Liam avait fait qu'il avait changé dans le bon sens. Comme tout couple qui se respecte, nous avions discuté de notre passé. C'est comme ça que j'avais su pour sa carrière, sa rencontre avec la maman de Lilou, le rejet de celle-ci pour sa fille et le retour de Liam dans notre ville.

En échange et non sans difficulté, j'ai mit sur la table les sujets qui m'étaient les plus sensibles : Mon kidnapping, les viols de ma sœur car notre kidnappeur voulait qu'elle tombe enceinte, le sauvetage par mon petit frère dans une sombre ruelle et finalement l'incapacité de la police à retrouver le salop qui avait fait ça. Ensuite, j'ai parlé de mes études de droit, de mes différents stages, de mon boulot au travail de mes parents, si parfait à mes yeux à ce moment là. J'avais tout pour être heureuse (mise à part l'amour vu qu'entre ma séparation avec Liam en étant plus jeune et ma mise en couple avec lui, je suis restée célibataire) mais lors d'un anniversaire de la date du kidnapping, j'ai sombré dans l'alcool et dans les médicaments. J'avais des sautes d'humeur, je ne supportais plus personne. Je continuais à travailler mais j'étais parfois trop soule pour recevoir des clients dans mon bureau ou répondre au téléphone. L'ambiance était devenue invivable : mes parents ne m'ont plus parlé et lorsque mon petit frère a prit la bonne décision de m'envoyer dans un centre de désintoxication ils ont continué à me nier.

Aujourd'hui encore, c'est ainsi mais en moi-même je sais que je n'ai plus besoin d'eux. Je suis majeure, vaccinée, sobre et j'ai l'homme le plus extraordinaire à mes côtés. Grace à son soutien de tous les jours, j'avance enfin dans la vie sans me poser des questions et mon problème d'addiction semble si loin à présent.

Je sais par expérience que si mon homme me propose de rester c'est qu'il en a très envie. Ce n'est pas le genre à faire des propositions et à ne pas les tenir surtout sur un sujet si sérieux pour lui. Je souris et réponds sérieusement : « Alors je resterai cette nuit. » Avant de rire à ma prochaine phrase : « Même si je n'ai pas de pyjama pour dormir. » Et de redevenir sérieuse pour la suite. En effet quelques minutes après, je sens Liam me basculer sur ses genoux afin que je me retrouve sur lui. Ma bouche ne quittant pas la sienne, ma langue essayant de jouer avec la sienne avant qu'il n'enlève son tee-shirt.

Continuant à l'embrasser, je sens qu'il passe ses bras sous mes fesses et qu'il tente de se redresser. Une fois debout, il pose son menton sur mon épaule et monte dans sa chambre avant de me déposer délicatement sur son lit. Couchée sur le dos, j'ouvre une de mes jambes au cas où, il voudrait venir sur moi. Allongé, il recommence à goûter mes lèvres, mes mains caressent son torse et s'éternisent sur ses abdos avant que ma bouche ne quitte sa bouche et commence à goûter la peau de son cou.

- code by l.mactans, avatars by Liam et Elerinna -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 10/12/2016
Messages : 71
Avatar : Andrew Garfield
Age : 29
Métier : Coach assistant des Saints de la Nouvelle-Orléans

Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    - Jeu 30 Aoû - 17:12


Les joies du sport !


Ellie & Liam


Discuter de leurs passés avait été une étape importante pour eux, bien évidemment ça ne s'était pas fait en une seule fois, elle et lui avaient des choses dures à dire et le faire en une fois aurait été impossible. Liam avait vécu des choses moins traumatisantes alors il avait fait le premier pas pour se confier, d'une part parce qu'il devait lui raconter et d'une autre part pour la mettre en confiance de lui parler de son passé. Liam était partagé entre le plaisir qu'elle s'ouvre à lui et la tristesse qu'il ressentait face à son récit assez dure. Comment un homme pouvait faire des choses aussi atroces à un autre être humain ? Ça relevait principalement de l'incompréhension pour Liam. Bien qu'il ne connaissait pas la sœur d'Ellie, il avait beaucoup de peine pour elle. C'était peut-être un peu dégueulasse à penser et il s'en voulait de l'avoir fait, mais il était un peu soulagé que ça ne soit pas tomber sur sa Elerinna. Bien que la jeune femme ne s'en soit pas sorti complètement indemne non plus, ayant été elle aussi enlevée. Il voulait lui faire comprendre qu'elle ne devait plus se sentir en danger, que quelqu'un d'autre maintenant veillerait sur elle, lui.

Des ces conflits avec sa famille, Liam ne pouvait que comprendre, lui aussi dans sa famille ça ne se passait pas toujours bien, alors oui il comprenait. Il n'irait pas non plus essayer d'arranger les choses par lui-même, il ne se permettrait pas de se mettre dans les histoires de famille d'Ellie, tout comme elle ne le ferait probablement pas pour la sienne.

Il était soulagé qu'elle accepte, sa proposition tombait un peu de nulle part et était plutôt précipité, elle aurait pu avoir un empêchement. Mais non, elle avait accepté et Liam entrevoyait déjà une soirée très agréable avec les deux femmes de sa vie, surtout qu'Ellie n'était plus maintenant pressée par le temps. Il sourit à sa remarque sur son pyjama et ajouta: On se débrouillera dans ce cas, d'un ton tout aussi comique.

Une fois installée dans la chambre, les affaires sérieuses continuaient. Il profita de l'observer quelques instants depuis sa position debout. Elle était tellement belle. Comment cette fille avait pu rester célibataire après leur rupture ? S'il avait le temps de culpabiliser, il se dirait que c'était peut-être de sa faute. Mais Ellie ne le laisserait surement pas gâcher la passion grandissante entre eux avec des remords inutiles. Alors il accepta son invitation non verbale en s'allongeant et en remontant entre les jambes ouvertes de sa belle. Il fit courir ses mains le long de ses cuisses et continua sur le haut de son corps. Arrivé devant elle il mit tout son désir et son envie d'elle dans un baiser torride. Sa langue cherchant à danser avec la sienne. Les douces mains d'Ellie le firent soupirer de plaisir en les sentant sur ses abdos. C'est qu'il était très chatouilleux de cet endroit et nul doute qu'elle savait ce qu'elle faisait.

Le temps qu'elle s'attarde sur son cou, il en profita pour les faire rouler afin de se retrouver en dessous, il pouvait maintenant se redresser et l'aider à retirer son haut. Ainsi fait il pouvait librement la serrer contre lui et faire circuler ses mains dans son dos et ses hanches, parties d'elle toutes aussi douces que le reste de son corps.
roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: Les joies du sport [Ellie]    -
Revenir en haut Aller en bas
 

Les joies du sport [Ellie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel sport faite vous?
» GAS32, Manager du Gabardan Athlétique Sport
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Nouveau sport extrême
» Les joies du Jardinage [Selenda]
BEYOND THE CITY :: Life In New-Orleans :: Centre-Ville :: Habitations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-