AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a quatre ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Les soldes anniversaire sont désormais fermées.
Mais ne vous inquiétez pas, vous les retrouverez très bientôt ! ♥️

Partagez | .
BEYOND THE CITY :: RP
 
 Two bookworms in a bookstore - FT. Henry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Two bookworms in a bookstore - FT. Henry    - Mer 8 Aoû - 16:06
Two bookworms in a book store - Henry & Quincy
EXORDIUM.
Il y a un peu plus d’un mois maintenant, Quincy avait sorti un nouveau roman. Un roman sur la découverte de soi, si son dernier roman suivait les aventures d’une femme qui se retrouvait coincée dans une vie qui ne lui convenait pas, celui-ci suivait l’histoire d’un jeune homme à l’avenir tout tracé, sachant exactement ce qu’il voulait faire et finit par échouer et se rendre compte que ce qu’il voulait -Amour, fortune et célébrité- n’était pas du tout ce dont-il avait besoin. Le genre de bouquin qu’on voit certes beaucoup de nos jours, mais Quincy n’est pas du genre à finir ses œuvres avec un côté compte de fée. Ici son personnage finit juste comme monsieur et madame tout le monde, avec les aléas de la vie, mais il a un job qui lui plaît, et des amis qui l’aiment, et ça lui suffit. On est loin de la grande histoire d’amour après qui tout le monde court, et des fins joyeuses avec un personnage qui a tout pour lui. Les histoires de gens normaux valent elles aussi la peine d’être racontées selon Quincy. Lui a largement de quoi être heureux, c’est vrai, argent, célébrité… Mais dieu sait qu’il ne fait pas tout ça pour ça. En vérité, il a fait des études littéraire parce qu’il aimait ça, et il est devenu prof parce que c’était sa voie. Quant à l’amour, il est comme tout le monde, il veut le trouver, mais ce n’est pas pour autant qu’il lui court après! Son roman avait relativement bien décollé, on était très loin du best seller, certes, mais il se vendait bien, et il avait déjà eu l’occasion d’en parler à la radio, et certaines critique télévisée en avait parlé en bien.

Quincy évitait de se montrer à la télé, il n’avait pas plus envie que ça qu’on connaisse son visage. Il avait la chance de ne pas avoir le physique le plus extraordinaire qui soit, alors il se doutait que s’il sortait dans la rue, personne n’allait le reconnaître, il n’était pas Georges Clooney, mais tout de même, il préférait éviter. Aujourd’hui, il avait accepté de faire une petite séance de dédicace dans une librairie de la ville. Il n’y avait généralement pas grand monde, et il pouvait parler avec ses lecteurs, ça lui faisait toujours plaisir, et il était sûr de ne pas prendre la grosse tête avec ça! Il était largement en avance à la librairie, du coup il zieutez les livres non loin de la table où était installé la pile de bouquin qu’il allait devoir signer. Un jeune homme de quelques années son cadet l’interpella en lui demandant si lui aussi attendait la séance de dédicaces. Quincy lui sourit avant de lui répondre.

Oui en effet, je suis là pour ça, vous aussi je présume?

S’il n’était pas là, il n’y aurait pas de dédicaces, du moins, pas de son livre à lui. Ce n’est pas pour autant qu’il criait sur les toits que c’était lui l’auteur, son interlocuteur le découvrirait bien assez tôt s’il venait faire signer son livre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 03/05/2018
Messages : 65
Avatar : Trevor Wentworth
Age : 27
Métier : Développeur back-end

Message
Sujet: Re: Two bookworms in a bookstore - FT. Henry    - Jeu 9 Aoû - 18:14
Two bookworms in a bookstore
ft Quincy


Je suis assez excité comme à chaque fois que je vais dans une librairie. Je revois encore le regard dépité de Jay. Il ne comprend pas mon attrait pour les livres, ni qu’on puisse être excité à l’idée d’aller rencontrer un de ses auteurs préférés. Et pour cause, ça ne fait pas longtemps que j’ai découvert l’œuvre de Mr Barnes. Au hasard d’une librairie, un jour, je suis tombé sur un de ses livres, je ne sais pas si c’est le titre ou la couverture, mais je l’ai saisis dans mes mains et j’ai fini par l’acheter. Je n’ai pas regretté. Par la suite, j’ai lu tout ce qu’il avait écrit de ses débuts jusqu’à maintenant. Je suis absolument fan de son style. D’ordinaire, son genre me fruste. Parce que j’aime les histoires d’amour grandiloquentes, avec beaucoup de retournements de situations mais qui se terminent bien. Lui, il termine de manière souvent très réaliste, mais étonnamment, ça me convient comme ça. J’ai envie de lui demander quel est son secret.

Son dernier roman m’a fait me poser des tonnes de questions sur mon propre parcours et m’a fait me demander si j’étais vraiment heureux dans ma vie actuelle. J’avoue que je n’ai pas trouvé la réponse. J’y réfléchis encore. Quand j’ai appris qu’il faisait des dédicaces j’ai sauté sur l’occasion. Mr Barnes est un mystère. Il n’y a pas de photos de lui sur ses livres, ni sur internet. Tant de mystères m’intriguent tellement que j’en viens à me demander…s’il est bien celui qu’il prétend. Mes pas s’arrêtent devant la librairie. Les battements de mon cœur s’accélèrent. J’ai la sensation que je vais lever un mystère aujourd’hui. J’écoute le carillon de la porte retentir à mon passage et je me glisse dans la boutique.

Je hume l’air avec contentement. J’adore l’odeur des livres. Neufs, vieux, j’aime l’odeur du papier, l’ambiance que dégage ce genre d’endroits. Je me sens excité et apaisé tout à la fois. Je me sens à ma place parmi les livres. Je me promène entre les divers étalages, caressant çà et là les cotes de livres. Je repère la table de dédicace, encore vide, avec le petit écriteau comportant son nom. Je souris. Je suis bien en avance il faut dire…. C’est sûrement pour ça qu’il n’y a quasiment personne par ici. Mais ça ne me dérange pas. Je déteste être dans une foule en délire. Mon regard parcourt les lieux jusqu’à tomber sur un homme au pas de promenade également. Toute son allure m’intrigue. Alors, je ne sais pas ce qui me prend, mais je lui demande : « Bonjour. Vous êtes là pour la séance de dédicace ? »

Je rougis un peu. Ça ne me ressemble pas beaucoup d’apostropher les gens comme ça. Mais je jauge de la future file d’attente devant l’auteur. L’homme me retourne la question. Je hoche la tête. « Oui, je suis très curieux de voir à quoi ressemble la personne qui écrit ces romans qui me retournent la tête. » Je souris timidement. « Vous l’avez déjà vu ? J’ai lu sur des forums qu’il y a des gens qui pensent que c’est une femme ! Que c’est pour ça qu’il ne se montre jamais. Et personne n’est venu démentir. » Je pouffe un peu. L’idée est à la fois très farfelue et sensée. J’observe mon interlocuteur avec attention. Il fait une bonne tête de plus que moi et porte des lunettes similaires aux miennes. Il a les yeux aussi foncés que les miens sont clairs, pareil pour les cheveux.

(c)MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Two bookworms in a bookstore - FT. Henry    - Sam 11 Aoû - 21:32
Two bookworms in a book store - Henry & Quincy
EXORDIUM.
Quincy a toujours aimé parler à ses lecteurs sans que ceux-ci ne sachent qu’il est l’auteur qu’ils viennent voir où qu’ils lisent. C’est toujours amusant de voir ce qu’ils pensent de lui, de ces écrits, les gens ont tendances à se retenir quand il savent qu’ils ont l’auteur en face d’eux, surtout ceux qui ont un avis négatif sur le livre. Il ne peut s’empêcher de sourire quand il entend le jeune homme lui dire que certaines personne pense qu’il est une femme. Pourquoi pas après tout? On ne peut pas deviner le sexe d’un auteur par son écriture, du moins, pas souvent.

“J’ai en effet eu l’occasion de le voir, et je vous assure, c’est un homme! Il a autre chose à faire que démentir les rumeurs faites à son sujet!”

C’était mal ce qu’il faisait là! Prétendre qu’il n’était pas l’auteur, et parler de lui à la troisième personne. Mais c’était aussi très drôle. Il aimerait savoir pourquoi certains pensent que c’est une femme, il doit bien y avoir une raison à cela. En soit, les gens pouvaient croire ce qu’ils voulaient, ça l’amusait. Il Avait eu l’occasion de lire sure tumblr entre autre quelques trucs sur lui et ses ouvrages qui l’avait bien fait rire, mais il répondait rarement à ses rumeurs. D’autant plus que personne ne croirait que derrière l’écran, c’est bien lui qui répond.

J’ai eu l’occasion de lire plein de trucs différents à son sujet, c’est parfois assez drôle, souvent les critiques négatives sont plus drôles que méchantes. On lui reproche ses fins trop pessimistes.”

Tout ses bouquins ne se finissent pas triste, mais les histoires d’amour ne finissent pas toujours bien, son fiancé par exemple a été froidement tué. Son histoire d’amour a connu une fin horrible. Et il n’est pas le seul à avoir connu ça. Il a lu des critiques disant de lui qu’il n’était qu’un dépressif voulant détruire le rêve et le bonheur des autres? C’est loin de le cas, il a deux ou trois livres qui se finissent dans le plus grand bonheur, mais il ne faut pas non plus négliger les histoires plus “communes”. Il est loin de dire dans ses livres que le grand amour n’existe pas. Il écrit juste l’histoire de personne qui ne l’ont pas trouvé, l’ont perdu ou se sont trompés, suivant ses ouvrage. Il n’a au final écrit que deux drames où les choses terminent vraiment mal. Le reste se finit relativement bien. Et il n’a pas non plus envie de tomber dans le cercle vicieux des auteurs qui écrivent toujours le même type de livre, avec les même trame, les même happy end.

“Les critiques peuvent dire ce qu’elles veulent, on aime ou on aime pas. Si des gens se pointent aujourd’hui, c’est ce qui compte, non? Les lecteurs!”

Oui, c’est l’une des deux choses principales. La deuxième étant lui même. Il écrit à la fois pour les autres, mais aussi pour lui. Sinon, il ne le ferait pas. On écrit pas si ce n’est pas quelque chose qui nous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 03/05/2018
Messages : 65
Avatar : Trevor Wentworth
Age : 27
Métier : Développeur back-end

Message
Sujet: Re: Two bookworms in a bookstore - FT. Henry    - Mar 14 Aoû - 12:03
Two bookworms in a bookstore
ft Quincy


Je hausse un sourcil intéressé. Alors comme ça, cet homme a eu l’occasion de rencontrer notre auteur ? J’en suis presque jaloux. Je l’envie, peut-être même que Mr Barnes va le reconnaître, et alors il aura un instant privilégié avec lui ? Je secoue un peu la tête. Pourquoi je pense comme quelqu’un d’envieux et d’égoïste tout d’un coup ? Mais c’est qu’il a l’air de drôlement bien le connaître pour prétendre à sa place qu’il a mieux à faire que de démentir des rumeurs à son sujet. « Oh d’accord, je pensais…enfin, l’image que l’on a auprès des fans ne fait-elle pas partie intégrante du métier ? » Je souris. Il poursuit sur les critiques, mon sourire s’agrandit encore plus. « Oui c’est vrai qu’il a souvent des fins pessimistes mais…il les écrit suffisamment bien pour qu’on ne se sente pas frustré. »

Je fais une pause et lui explique avec le plus grand des sérieux. « Je ne sais pas vous, mais moi, quand je lis un livre, c’est pour vivre autre chose que ce que je connais dans la réalité, alors comme le style de Mr Barnes est très réaliste, je pourrais comprendre que les gens qui lisent ce qu’ils ont déjà vécus restent sur leur fin concernant ses livres, mais je trouve qu’il a ce don pour nous faire accepter cette réalité et…je ne sais pas comment expliquer mais, ça me laisse satisfait. » Je suis un peu gonflé de parler d’expérience. De mon côté c’est tellement…c’est n’importe quoi. Je ne suis même pas fichu de dire à Anya que je veux sortir avec elle, alors, m’identifier à une histoire d’amour…Des histoires j’en ai lu beaucoup, qui se terminent bien, malgré tous les obstacles, celles-là me laissent de l’espoir. Mais celles de Barnes qui ne se terminent pas forcément dans un univers à paillettes, je les trouve presque rassurantes. Disons qu’elles mettent la barre moins haut. « Et vous, qu’est-ce qui vous plaît chez cet auteur ? »

J’observe mon interlocuteur avec attention. Je trouve ses grands yeux noirs captivants. Il a l’air d’avoir une grande histoire en lui. Je ne saurais pas dire pourquoi il m’intrigue autant, mais j’aurais pu oublier la raison de ma présence ici rien qu’avec notre discussion si elle n’était pas centrée sur l’auteur. J’ai soudain envie de lui poser des questions très personnelles. Mais, je me retiens, ça ne se fait pas et puis ça ne me ressemble pas. Je me contente de lui sourire chaleureusement.

(c)MademoizelleZ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message
Sujet: Re: Two bookworms in a bookstore - FT. Henry    -
Revenir en haut Aller en bas
 

Two bookworms in a bookstore - FT. Henry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...
» Thierry Henry [Barcelone]
» JEAN HENRY CEANT N'EST PAS TOTALEMENT INOSANG !VIVE LUNITE DES FAMILLES
» Mark Henry vient parler
» Henry Valmont [Finish !]
BEYOND THE CITY :: RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-