AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a cinq ans
merci à tous pour ces merveilleuses années. ♥️
Summer is now
L'événement de l'été est lancé. Venez nous rejoindre par ici si ce n'est pas déjà fait !
Discord
Venez nous retrouver sur le serveur discord du forum !
Les soldes, le retour !
Vous les aimez ? Elles vous ont manqué ? ELLES SONT DE RETOUR !
Les soldes sont revenues et ce jusqu'en août ! Quelques petites règles pour éviter les abus, mais n'hésitez pas à en profiter. ♥️

Partagez
BEYOND THE CITY :: Life In New-Orleans :: Quartier Français
 
 Open up your mind and let me step inside || Nathaniel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Lun 1 Juil - 15:22Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ Une fois n’est pas coutume : il fait chaud, terriblement chaud et humide dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si Will n’était pas si déterminé à toujours avoir le dernier mot, la météo à elle seule suffirait à lui faire quitter la ville. C’est d’autant plus frustrant qu’hier encore, il était à Boston où les températures sont toujours parfaites, d’après lui tout du moins. Ce qui ne lui a pas manqué non plus, durant son bref séjour dans sa famille, ce sont les charmants étudiants de l’université de Tulane. Heureusement le lundi, il n’a que deux T.D dans l’après-midi, mais avec les beaux jours qui reviennent, il est rare que ses élèves soient attentifs à quoi que ce soit et certainement pas à la physique nucléaire. Il est presque admiratif de ceux qui ont choisi de devenir enseignant pour le reste de leurs vies, quand sa dernière salle de classe se vide lentement. Lui n’est que chargé de T.D - adorable obligation pour participer aux recherches qui l’ont amenées ici - et il déteste la plupart de ses étudiants. Il ne fait même plus l’effort de prétendre le contraire quand il presse les derniers à sortir de la salle pour qu’il puisse enfin rentrer chez lui.

En quelques vingts minutes, il retrouve le confort et le silence de son loft et surtout, le semblant de fraîcheur qu’il a réussi à y conserver. Il s’offre le luxe d’une douche pour se rafraîchir et de traîner longuement en sous-vêtements sur son canapé avant de décider qu’il est temps qu’il bouge. Il a plusieurs messages non lus dans sa boite de réception. Au moins l’un vient d’Aiden, mais il s’efforce d’ignorer le soldat, dans le but parfaitement ridicule de donner une chance à sa relation naissante avec Jasper. Ridicule, parce que les trois autres messages qu’il n’a pas ouvert viennent de ce dernier. Non pas que l’étudiant en biologie ne lui plaise pas ou qu’il s’en soit déjà lassé, mais… Y aller doucement, apprendre à se connaître et toutes ces conneries, ce soir… Il n’est pas d’humeur. Il n’a aucune envie d’aller regarder la télé dans un canapé moins confortable que le sien, sur un écran plus petit que le sien à espérer vainement pouvoir enfin s’envoyer en l’air. Quitte à ce que ce soit le cas, autant qu’il le fasse en étant complètement ivre et en ayant l’impression que s’il rentre seul, c’est parce qu’il l’a voulu et pas parce qu’il sort avec un gosse qui veut faire les choses biens. Ils n’ont pas encore eu la conversation sur l’exclusivité, de toute façon.

Il est donc presque certain qu’il ne fait rien de mal quand, au début de la soirée, il entre dans un bar particulièrement animé dans lequel il n’a jamais mis les pieds avant, mais la promesse d’une happy hour aux tarifs les plus concurrentiels de la ville suffit à l’attraper. Il n’y a pas de petit drapeau arc-en-ciel en vue sur la porte du bar ni nul part ailleurs, aussi Will commande-t-il l’un de ces cocktails fruités particulièrement colorés, juste pour que tout le monde sache bien qu’il ne porte pas le moindre intérêt à la gente féminine. C’est un horrible cliché qu’il déteste de tout son être, mais il porte bien souvent ses fruits, malheureusement. L’endroit est quasiment bondé, il y a l’air d’y avoir un concert organisé, si l’on peut considéré le type sur la scène avec sa guitare comme un artiste, et pas une table libre en vue. Mais puisqu’il a déjà payé sa consommation, l’ingénieur se contente d’un soupir las et s’approche d’un tabouret laissé libre au bar. Juste à côté, un homme est assis tout seul, d’après les apparences en tout cas. “Salut ! Je peux m’asseoir ?” lui demande Will, par politesse uniquement car peu importe la réponse de l’homme, il compte bien s’installer là. Il n’attend même pas qu’on lui réponde, d’ailleurs, et s'assoit sur le tabouret, son verre posé devant lui sur le comptoir du bar. Il observe un moment autour de lui, jusqu’à ce que son regard ne revienne se poser sur l’homme à côté duquel il vient de s’asseoir. Et tout à coup, il est frappé d’une étrange impression de déjà-vu. Ce qui lui donne l’air du pire dragueur de l’univers quand il se penche de nouveau vers le type et demande, les sourcils froncés : “On se connaît, non ?” Il n’y a rien d’autre que de la curiosité sincère dans sa question, mais il regrette de l’avoir posé presque immédiatement tellement ça ressemble à la pire phrase d’approche qu’il ait jamais prononcé. “Ce n’est pas ce que vous croyez,” se corrige-t-il en levant les mains devant lui en signe de reddition, “J’ai vraiment l’impression de vous avoir déjà rencontré.” Quoique, après tout… Si sa technique pourrie fonctionne, pourquoi pas ? Ce mec n’est pas si mal, dans le genre. Et il a beaucoup moins l’air d’un gosse que Jasper, beaucoup moins l’air d’un enfoiré qu’Aiden. En un mot comme en mille, il semble bien mieux que les autres possibilités dont Will dispose ce soir.

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Sam 6 Juil - 4:15Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside

Il faisait terriblement chaud en ce mois d’été, c’est pourquoi j’étais dans un bar. Encore seul oui et je crois bien que cela allait rester ainsi malgré que j’était DJ et acteur mon passé de gardien de but non plus n’avait pas jouer autant sur la popularité pour vraiment dire que je tombe en amour. Car cet amour la personne que j’aimais l’avait complètement brisé et maintenant, j’avais complètement perdu sa trace. C’était vraiment difficile,mais j’allais sûrement remonter un jour ou l’autre. De même pour me faire des amis cela serait bien, car je n’en n'avais pas vraiment. Je regarde autour de moi, je me demandais même si je ne devais pas essayer de coucher avec un gars un jour. Car bon déjà, actuellement ses pulsions étaient assez fortes pour tout dire. Toujours assis  je regarde autour de moi et je buvais mon verre tranquillement. Cela n’était pas mon premier et ni mon dernier,je crois bien. Soudaient un gars demande à s’asseoir bien sûr qu’il pouvait après tout, je lui fis un simple signe de tête. Je sentais vraiment qu’il m'observe lui soit il m’avait reconnue sois qu’on s'était déjà vu ou bien, il me trouvait de son goût. Je le regarde un moment et je souris à son regard très bien celui-là, je l’avais effectivement déjà vu également. Je ris légèrement à ses paroles hum oui peut-être bien, cela était probable. Je deviens alors rouge d’accord,je le regarde de plus près moi aussi, je l’avais déjà vue bon,j’avais eu un passé compliqué alors je ne savais pas trop si  je l'avais déjà vu,mais je ne lui avait sûrement pas vraiment parlé après tout.

Oui malgré mon passé pas trop bien, cela se peut, je m’appelle  Nathaniel. Je suis Acteur et Dj et avant, j’étais gardien de but au hockey. Toi, tu es qui alors?



Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Mer 10 Juil - 16:23Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ L’homme ne semble pas prendre la mouche face à la terrible façon dont Will vient de l’aborder, mais il y a quelque chose dans sa réaction qui laisse l’ingénieur perplexe. Peut-être que ça vient de la soudaine couleur sur ses joues ou de la manière dont il dévoile toutes ces informations sur sa vie sans que Will n’ait rien demandé. Le jeune homme ne répond pas tout de suite, va même jusqu’à détourner le regard pour avaler une gorgée de son cocktail dont le rose profond tire presque sur le rouge et il réfléchit. Il n’aime pas vraiment les gens qui se dévoilent sans qu’on ait besoin de forcer, mais d’un autre côté, c’est tout l’inverse de ce qu’il traverse avec les deux autres hommes de sa vie en ce moment et c’est incroyablement reposant. Il a l’impression qu’il vient de tomber sur le genre de mec dont il pourra se faire une idée précise et exacte en quelques minutes. Ceux dont il se lasse le plus vite, mais qui sont le plus satisfaisant pour son esprit curieux toujours à l’affût. Alors, tranquillement, Will repose son verre et se tourne pour de vrai, son regard revenant peser sur le DJ-slash-acteur-slash-joueur-de-hockey probablement vaguement célèbre pour que même Will ait réussi à imprimer son visage dans un coin. “Je m’appelle Will.” dit-il en tendant une main vers le mec - Nathaniel, c’est bien ça ? Il se le répète deux ou trois fois pour ne pas l’oublier en route. Il serre la main de l’inconnu avec un habile mélange de fermeté et de langueur, un talent qu’il a acquis très tôt dans sa vie de futur politicien et incorrigible dragueur. C’est exactement ce qu’il faut de pression pour montrer qu’il est un homme sûr de lui et juste assez de douceur pour sous-entendre qu’il veut un peu plus qu’une conversation civilisée.

Il pourrait rendre la politesse en détaillant son curriculum vitae à Nathaniel, l’abreuver un moment de toutes sortes d’informations lourdes sur la physique et sur les recherches sur lesquelles il collabore, mais ça ne l’intéresse pas de se vendre à ce type. Quelque chose lui fait dire que ce n’est pas la technique idéale pour gagner des points. Non, il y a autre chose à faire ici… “Alors, quel genre d’acteur tu es ? Peut-être que je t’ai vu dans un film, plus ou moins grand public.” lance-t-il nonchalamment, avec le sourire au coin de ses lèvres qui veut tout dire. Il parle presque sans respirer, sans laisser le temps à l’homme d’en placer une et pourtant, sa voix n’a rien d’imposante, il ne manque pas de souffle et n’a pas l’air d’un fou ou d’une pipelette. Il applique seulement les conseils donnés à son grand-père pour ses nombreux discours : être sûr de soi, rester tranquille mais rester sur le devant de la scène. “Je ne suis pas un grand fan de sport, mais je suis presque certain que tu n’as jamais joué pour les Bruins de Boston. Je m’en serais souvenu si on avait eu un canon dans ton genre sur le terrain. Pour qui est-ce que tu jouais ?” Il y a quelques compliments par-ci, par-là, quelques regards appuyés, quelques sourires, pour que jamais son interlocuteur n’oublie dans quoi il s’engage tout en lui laissant toujours la place de fuir au plus vite. C’est vital quand on tente de lever un mec dans un bar orienté pour les hétéros : on ne sait jamais sur quel genre de malade arriéré on va tomber, alors mieux vaut ne pas se montrer trop direct pour éviter les mauvaises surprises, mais pas trop subtile quand même, qu’on ne l’accuse pas d’avoir manipulé sa cible. “Est-ce que je peux t’offrir un verre ?” propose-t-il avant de laisser enfin une chance à l’homme de lui répondre, accompagnant son offre d’un grand sourire.

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Ven 12 Juil - 2:31Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside
Je souris à ses paroles et je lui tends alors la main, et je fis oui de la tête oui cela était bien mon nom. Quel genre d’acteur j’étais et bien, je jouais dans toutes les sorte de films, je dirais bien. Je souris à son sourire, je souris pour une équipe qui a simplement pas duré longtemps en gros voilà, en plus je m’étais blessé alors cela avait écourté ma carrière en plus là-bas pour tout dire même si je jouais parfois blessé. Je me mords la lèvre à sa proposition d’un verre oui,je voudrais bien un verre. Je voyais bien où qu’il voulait en venir d’un coup et je n’en n’avais plus qu’en vie d’un coup. Je me cambre légèrement en sentant mon corps réagir, je rougis pour ensuite venir cacher le tout avec ma main gauche et je regarde celui-là dans les yeux et je respire légèrement, rapidement d’un coup. J’espère que ce verre allait me calmer un peu, car bon, je ne voudrais pas trop éclater d’un coup. Je regarde aussitôt devant moi pour ensuite baisser le regard, j’avais déjà assez chaud cela se voyait. J’avais hâte de boire son verre,mais pour cela fallait que je lui dit. Je me mords la lèvre et je sens des regards soudainement vers moi.

Je joue dans toutes les films et non pour le hockey, j’ai joué dans une équipe qui n’a pas duré trop longtemps en plus je me suis blessé donc. Oui mec merci pour le verre, je crois que je le prendrais bien...

Là j’étais assez mal, je regarde autour de moi pour après quelques minutes boire enfin mon verre. Je le remercie pour ensuite déposer celui-ci vu qu’il en restait encore. D’accord, là j’avais en tête de l’apporter seul avec moi dans un coin du bar celui-là. Je devais me retenir rien de plus, je ne pouvais pas faire en autant que lui ne réagit pas autant que moi. Il devait sûrement me trouver assez bizarre celui-là. Je gémis soudainement et je le regarde assez difficilement. J’apporte alors mon verre avec moi et j’allais directement dans les toilettes des hommes, je finis du même coup mon verre et je m’asperge alors d’eau sur le visage. Très bien, là ses pulsions étaient vraiment au plus haut d’un coup. Je hurle alors soudainement pour ensuite frapper dans le mur, je devais me calmer. J’allais aussitôt m’enfermer dans une cabine pour ensuite me mordre la lèvre. Soudainement j’avais le sentiment qu’il était auprès de moi, je soupire légèrement.

F...Faut vraiment que hum, j’ai envie de toi d’un coup...



Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Ven 12 Juil - 14:58Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ Dans l’art de répondre aux questions sans réellement donner d’informations, Nathaniel semble presque aussi talentueux que Will, si ce n’est plus. C’est tout à la fois frustrant et intriguant. Il n’a pas les réponses qu’il veut, alors il s’imagine que cette façon de ne pas lui dire ce qu’il veut savoir cherche à cacher quelque chose. Mais quoi ? Vu la vitesse à laquelle l’homme semble vouloir vider son verre d’alcool, le scientifique ne s’en fait pas trop : il lui suffira d’attendre un peu que la substance fasse son effet et il pourra savoir tout ce qu’il veut. Ce sur quoi il s’interroge le plus, en ce moment, c’est surtout ce qui ne va pas chez ce type. S’il est habitué à être sur le devant de la scène, pourquoi rougit-il comme ça ? Evidemment, Will a bien une idée et il trouve ça plutôt flatteur, d’accord, mais aussi très perturbant. Il ne se souvient pas de la dernière fois qu’il a fait un tel effet à un homme. En fait, à bien y réfléchir, le dernier en date devait être Peter, mais ils avaient tous les deux seize ans à l’époque et il ne valait vraiment pas mieux que son petit-ami… Peut-être que cet homme est simplement resté abstinent trop longtemps ? Et puis, vu la manière dont il s’est comporté dernièrement avec Aiden, il n’est clairement pas le mieux placé pour juger, quoique ça ne l’ait jamais vraiment arrêté et cette fois non plus. Il reste quand même une mince chance qu’il soit tombé sur un dingue, aussi il préfère calmer un peu sa drague pourtant déjà subtile et s’assurer qu’il ne risque pas de mauvaises surprises avant d’aller plus loin. “C’est vague, tout ça.” fait-il remarquer, reprenant le cours de leur conversation comme s’il n’avait pas remarqué l’état de son interlocuteur. “Mais enfin, si un jour t’en as l’envie, je serais ravi de voir l’un de tes films, peu importe le genre.” C’est visiblement plus fort que lui, il ne peut s’empêcher de laisser des sous-entendus passer dans sa voix plus que dans ses mots, pourtant choisis avec soin pour laisser libre à l’interprétation.

Il balaye le sujet d’un sourire et cherche un autre angle d’attaque pour essayer d’engager une conversation un peu moins laborieuse. “Tu…” Mais il a tout juste le temps de lâcher une première syllabe qu’un surprenant gémissement de son voisin de table l’arrête net. Il arque un sourcil surpris et légèrement moqueur. Ça alors… Ayant une très haute opinion de lui-même, Will ne doute nullement qu’il soit un amant exceptionnel, mais il doit généralement agir, ne serait-ce qu’un minimum, pour qu’une telle musique résonne à ses oreilles. Une remarque bien acerbe glisse sur ses lèvres, mais elle tombe dans le vide quand son charmant voisin se lève avant d’en profiter et prend la fuite vers les toilettes. La perplexité de Will, déjà imposante, ne fait que grandir à cette façon de faire. C’est original, cela dit et ça le sort totalement de son quotidien. Exactement ce qu’il voulait, n’est-ce pas ? Il hésite quand même sur ce qu’il doit faire. Il n’est clairement pas assez en manque pour se jeter dans un plan aussi bizarre, mais d’un autre côté… Ce pauvre homme a l’air carrément perturbé. Non pas que ce soit le problème de Will, certes, mais dans sa grande mansuétude, il n’a jamais su résister à l’appel d’une âme en peine. Bon, d’accord, il aime surtout se mêler de ce qui ne le regarde pas et partager sa grande sagesse avec tout le monde, même quand ils n’ont rien demandé. Surtout quand ils n’ont rien demandé, en fait. Avant d’aller plus loin, il termine tout de même son verre d’une seule traite pour se donner un peu de courage car il sent qu’il va en avoir vraiment besoin.

Le temps qu’il se fraye un chemin au milieu de la foule et entre à son tour dans les toilettes, l’endroit est totalement vide. Mais il n’a pas le temps de faire demi-tour que la voix, définitivement tremblante, de Nathaniel résonne de derrière la porte d’une cabine. Un sourire satisfait étire les lèvres de Will et il s’approche tranquillement de la cabine, mais ne fait aucun geste pour entrer. “J’avais cru comprendre, oui.” lance-t-il nonchalamment. Il ne voit pas l’intérêt de mentir à ce sujet. “Je ne suis pas vraiment le genre de mec à faire ça dans les toilettes publiques, désolé.” dit-il quand même. “Je préfère quand c’est confortable et que je ne risque pas de chopper une MST en ayant le malheur de poser une main sur le mur.” Dans ce bar comme dans tous ceux du monde, l’hygiène laisse à désirer dans les toilettes et le jour où le petit prince Burbank se laissera dévergonder loin de son palais n’est pas encore venu. “T’as pas l’habitude de faire ça, je me trompe ?” tente-t-il, commençant doucement à connecter les points entre eux. Il a fréquenté suffisamment d’endroits peu recommandables et d’hommes pour savoir qu’il vient de tomber sur un inexpérimenté. “T’as déjà couché avec un homme, au moins ?” Non pas qu’il s’en soucie, cela dit, mais ça ne coûte rien de demander. “Je me trompe peut-être, mais t’as l’air un peu perdu, non ? Peut-être qu’on pourrait discuter un peu avant de… voir où ça nous mène. Je n’habite pas très loin.”

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Sam 13 Juil - 5:12Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside
Oui effectivement, les informations que je lui avais données étaient assez vagues. Mais bon je n’avais pas pu lui en dire plus je crois bien et bon aussi, il allait bien le découvrir par lui-même au fur et à mesure qu’il allait me connaître pour mes films et mon travail de DJ s’il vient me voir un jour. Je lui avais simplement souri à ses paroles, car oui j’aimerais bien le revoir un jour après cette rencontre qui s’annonçait assez bizarre, je crois bien. Mais oui, j'étais d’accord pour mes films, j’étais heureux de cela. On pourrait même commencer très bientôt encore là, je lui avais souri pour lui confirmer que j’étais vraiment d’accord. J’avais été vraiment mal, qui avait remarqué le tout. Mais bon cela était vrai que je n’étais pas allé doucement avec tout cela, j’aurais dû me contrôler du moins essayer. Mais voilà tout cela avait été fait et je ne, pouvais plus revenir en arrière. Je me demandais bien ce qui avait voulu me dire celui-là. Il allait sûrement me le redire plus tard.

Après quelques minutes alors, que j’étais toujours dans une cabine des toilettes, j’écoute ses paroles. Très bien alors, oui il m’avait vraiment remarqué, je rougis fortement. Mais oui effectivement faire cela ici, n’était vraiment pas trop une bonne idée. Oui, moi aussi, j’aimais bien quand cela était plus confortable et oui il avait raison pour les MST. Mais oui effectivement, je n'avais pas trop eu l’occasion avec mon ex et encore aujourd’hui, je ne l'avais pas tellement fait cela me manquait assez et là tout ce manque devais sortir maintenant. Couché avec un homme non, je ne l’avais jamais fait, mais j’avais toujours trouvé quelque chose chez les hommes mais je ne pouvais pas non plus tromper mon ex que j’avais aimée, avant qu’elle part seule en me laissant cette simple lettre. Non, je ne veux pas me rappeler de tout cette partie de mon passé, c’était assez douloureux. Mais non, il ne se trompait pas, j’étais effectivement assez perdu pour tout dire maintenant je ne savais pas où aller à part mes travaux que j'avais j’étais seul et avec très peux d’amis. Je voudrais tellement trouver une vie normale comme les autres. Cette vie que j’aurais aimé vivre avec mon ex.

Non, j’ai jamais couché avec un gars seulement avec mon ex,mais pas longtemps elle est sûrement morte aujourd’hui... Mais non effectivement, je suis terriblement perdu, j’ai rien à part quelques, amis voir qu’un ami ou deux membres de ma famille et encore. Mais au moins j’ai mes deux travailles ici.

Je sors alors de la cabine et je le regarde droit dans les yeux.

Mais oui, je suis d’accord allons chez toi... Mais avant faux que j’aille pisser une seconde...

J’allais alors vers les urinoirs pour ensuite, faire ce que j’avais à faire. J’allais alors me laver les mains. Pour enfin aller le rejoindre à l’extérieur, j’avais déjà hâte d’être rendu chez lui. Je me demandais bien ce qu’il allait me dire là-bas et ce qu'on allait parler et faire avant de probablement agir.



Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Lun 15 Juil - 20:17Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ La réponse ne se fait pas trop attendre et Will est vraiment heureux qu’une porte se dresse entre lui et son interlocuteur, car malgré tous ses efforts, il n’arrive pas à cacher la grimace inquiète qui vient tendre ses traits. Il est bien heureux, aussi, que l’homme ne semble pas trop déçu à la perspective de ne pas avoir ce qu’il veut tout de suite. Une fois encore, il a droit à des informations qu’il n’a pas vraiment demandé et il ne sait pas trop quoi en faire. Une chose est certaine : cet homme est complètement paumé et la dernière chose dont il ait besoin, c’est que Will lui sorte son grand numéro. C’est vraiment dommage, dans le fond, il aurait pu se satisfaire d’un petit coup vite fait, mais il faut croire qu’il lui reste une légère conscience parce qu’il décide que ça n’arrivera pas de si tôt et il compte bien tenir cette promesse faite à lui-même. Il recule de quelques pas et se redresse quand la porte de la cabine s’ouvre et que l’homme en sort, son visage portant encore de légères traces de l’émotion. Will se pince les lèvres, hésite, mais finalement… “Ok, je t’attends devant le bar.” décide-t-il, sans trop savoir ce qui lui prend. Il n’attend pas de nouvelle confirmation pour quitter la pièce et s’extirper de là. Il fait tellement chaud au milieu de la foule qu’il se sent presque bien quand il arrive dehors et qu’un semblant d’air frais vient caresser son visage. Il y a du monde qui traîne sur le trottoir, mais c’est un peu mieux qu’à l’intérieur et pendant quelques minutes, Will n’a rien de mieux à faire que de se demander pourquoi il se fait ça, pourquoi il leur fait ça à tous les deux. Ça n’est pas son genre d’être le gentil garçon qui s’encombre des problèmes des autres. Ce mec a beau être un canon, le peu de conversation qu’ils ont eu annonce les emmerdes à grands pas et il sait déjà que quoiqu’il arrive entre eux, ça finira mal et ce sera entièrement sa faute. Il finira par se lasser, par vouloir autre chose et il laissera derrière lui un mec déjà mal en point, sans doute encore plus mal. Alors pourquoi rester ? Il pourrait simplement le larguer là et faire ce à quoi il n’arrête pas de penser : rejoindre Aiden, se faire du mal dans ses bras qu’il sait qu’il trouvera grands ouverts et blâmer quelqu’un d’autre de l’état pitoyable dans lequel il se sentira demain. Il pourrait aussi prendre une décision mature, retrouver Jasper et essayer vraiment de voir ce que ça fait d’entretenir une relation sérieuse et sincère avec quelqu’un qui en vaut la peine et qui l’apprécie comme il est. Mais rester là, entraîner cet inconnu dans sa spirale infernale… c’est cruel et inutile et pourtant, il n’a pas bougé d’un millimètre quand Nathaniel sort du bar à son tour.

Il lui adresse un sourire qui sonne faux et qui lui fait mal et pourtant, qui suffit à convaincre quiconque ne connaît rien de ses vrais sourires, si larges et si radieux qu’ils en ont ébloui plus d’un. “Par là.” souffle-t-il en faisant un signe de tête à l’homme. Pendant dix minutes, il marche sans faire le moindre effort pour lancer la conversation, le regard sur le bitume humide des rues du quartier français, les mains dans les poches de son jeans slim, le bruit de ses pas résonnant dans le silence. C’est la même chanson quand ils arrivent au pied de son immeuble et dans l'ascenseur qui mène jusqu’au troisième étage. Derrière la porte, son loft est exactement comme il l’a laissé : ses chaussures de ville traînent sur le sol près de l’entrée, ses vêtements de l’après-midi sont encore sur le dossier d’une chaise autour de la table à manger en chêne. Dans le fond, l’écran plat est éteint et sur le large canapé d’angle en cuir qui trône devant, plusieurs plaids et coussins colorés sont en désordre. À droite, la chambre ressemble presque à une pièce, mais au lieu d’une porte, c’est une large ouverture qui laisse tout voir du lit défait et une paire de rideaux sombres vaguement tirés ne parvient pas à masquer grand chose de son jardin secret. Il y a de la vaisselle dans l’évier de la cuisine à l’opposé et des livres partout, sur les immenses étagères qui recouvrent les murs autant qu’en petits tas sur le sol et sur les meubles. On voit qu’il vit seul, qu’il a aussi un certain sens de la décoration et de l’argent, mais qu’il lui arrive trop souvent de ne pas ranger derrière lui. Sur les murs, pas de photos de famille ni de posters de mauvais goût, mais seulement quelques cadres qui renferment des oeuvres d’artistes inconnus. L’un d’eux est presque la pièce maîtresse, tant il ressort sur le mur de la chambre, juste au-dessus du lit et c’est le seul signe vraiment ostentatoire de l’homosexualité du maître des lieux, puisqu’il s’agit du dessin à l’encre de chine de deux hommes qui s’embrassent, sur fond d’aquarelle aux couleurs de l’arc-en-ciel. Sans un mot, Will va à la cuisine pour récupérer une bouteille d’un bourbon trop cher et deux verres. Il dépose le tout sur la table basse du salon, en invitant Nathaniel à s’asseoir sur le canapé d’un geste de la main. Il sert les deux verres et se laisse tomber aux côtés de l’homme, pas trop près pour ne pas laisser la moindre ambiguïté quant à ses intentions, pas trop loin tout de même.

“Quel âge tu as ?” demande-t-il en observant le visage de l’homme avec attention. Il n’a pas l’air assez jeune pour n’avoir eu qu’une seule femme dans sa vie, c’est certain et c’est sans doute ce qui met Will le plus mal à l’aise. Tout le monde doit apprendre que la vie n’est pas toujours parfaite et qu’on ne tombe pas toujours sur le grand amour chaque fois qu’on ose s’offrir à quelqu’un, mais il n’est pas sûr d’avoir envie d’être le Bougre qui va apprendre cette leçon à ce type. Il avale une gorgée de son verre pour cacher la profonde inspiration qu’il se force à prendre pour rester tranquille et aimable. “Qu’est-ce que tu fais ici, exactement ?” Son ton est un peu moins doux malgré l’intention, mais c’est une bonne question, non ? Sans doute la seule qui compte réellement parmi toutes celles qu’il a posé ce soir. Il sent quand même que Nathaniel ne va pas tout suivre tout de suite, alors il reprend immédiatement la parole pour s’expliquer. “S’il n’y a jamais eu d’autre homme avant, jamais personne à part cette fille… Pourquoi est-ce que tout à coup, tu décides de t’intéresser à quelqu’un d’autre ? Pourquoi ce soir ? Pourquoi moi ?” Il est certainement trop sérieux, prend trop de précautions, mais il n’a vraiment pas envie de faire un faux pas et de se retrouver avec un nouveau problème sur les bras. Il veut savoir dans quoi il s’embarque avant de faire quelque chose de stupide. “Désolé si tout ça n’est pas comme tu l’imaginais, mais je n’en suis malheureusement pas à mon premier mec, moi. La première fois, ça n’est pas le genre de truc qu’on partage avec un inconnu dans un bar, d’autant moins quand on ne sait pas où on en est comme ça a l’air d’être ton cas. Si tout ce que tu veux, c’est essayer un truc différent parce que ta copine t’a brisé le coeur, il vaut mieux qu’on aille pas plus loin ou tu risques de le regretter sérieusement.” Servir d’exutoire lui est complètement égal, mais se retrouver avec un mec en larmes dans les bras ou un hétéro énervé qui finira par lui en coller une au moindre geste déplacé, non merci. Et honnêtement, il n’est pas sûr d’avoir envie de faire quoi que ce soit pour le moment.

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Mer 17 Juil - 5:03Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside

Alors que j’avais fini, j’allais alors le rejoindre à l’extérieur je le suis alors jusqu’à sa demeure. Cela était vraiment le silence entre nous,je me demandais s’il avait quelque chose contre moi d’un coup si j’avais faite quelque chose de mal ou pas. Je lui avais souris à son sourire, mais bizarrement, je ne l'avais pas trop aimé non j’espérais que la suite des choses allait bien se passer cela n’était pas de ma faute si j’avais agis ainsi à cause de lui. Après quelques minutes je rentre enfin dans son loft cela était pas mal, j’aimais bien la décoration même si cela n’était pas comme ma villa ce lieu était vraiment bien décoré même si c’était assez en désordre, mais je ne m’en préoccupe pas pour autant. Je regarde autour de moi une nouvelle fois et je souris. Je l'aperçois alors avec une bouteille bon cela était l’heure de parler je crois bien, j’étais assez nerveux, je me demandais ce qu’il allait me dire maintenant. À ses gestes j’allais aussitôt m’asseoir, mais je restais tout de même à une bonne distance de lui. Je bois alors tranquillement pour ensuite souris légèrement pour le remercier. Quel âge que j’avais, il me demandait cela pourquoi celui-là. Je le trouvais assez méfiant et bizarre avec moi.

J’ai 29 ans et toi ?

Bien oui pourquoi pas, lui retourner la question alors. D’accord là, il me rendait assez mal celui-là avec sa façon d’agir, mais je ne devais pas le lui montrer. Ce que je fait ici exactement j’étais venue ici pour retrouver ma petite ami après le voyage mais j’avais décidé de rester ici, car je voulais fuir ma vie d’avant qui n’était pas trop belle avec ma mère qui avait viré bizarre et mon père qui est mort je devais m’occuper seules de mes frères et sœurs j’espère qu’ils sont correct aujourd’hui là encore j’avais raconter en quelque sorte de la famille ici, c’était bien. Je soupire légèrement pour ensuite regarder autour de moi. Je me racle alors la gorge à ses autres paroles pour ensuite boire de nouveau. Je l'avais aimé bizarrement et j’avais vraiment besoin, d’évacuer ses pulsions aussi non, j’allais vraiment exploser. Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait cela et là mon corps en n’avait réellement de besoin, il l’avait sûrement vue à ma réaction là-bas. Je viens alors mettre mes jambes contre moi et je ferme mes yeux légèrement, je devais me calmer. Je gémis soudainement légèrement pour ensuite le regarder. D’accord, pourquoi il fallait que j’aille ses pulsions ce soir moi.

J’ai quitté ma ville, car je n’avais plus personne et je m’occupais seul de mes frères et sœurs, je voulais retrouver ma petite amie après un voyage, mais voilà , je l’ai perdu. Au moins j’ai de la famille un peu ici et je refais ma vie du moins j’essaie. Pourquoi toi et bien je veux essayer avec un gars et je t’ai trouver assez de mon goût et si je me trouve un gars après. Mais j’ai vraiment envie cela fait longtemps que je ne l’ai pas fait et là, je vais exploser si je ne le fait pas, j’ai tellement besoin de cela actuellement.

D’accord, il se moquait de moi ou quoi lui je ne lui voulais rien de mal. Je voulais simplement faire passer ses pulsions. Cela n’avait en aucun rapport à mon ex ou autre, j’allais pas me fâcher ou être en colère après. J’avais simplement besoin de faire passer cela mon corps en n’avait vraiment de besoin, il l’avait sûrement vu au bar. Je tremble alors j’essayais juste de me concentrer, je devais me calmer, j’avais trop le goût d’exploser d’un coup. Je le regarde droit dans les yeux et je me pris de nouveau à boire.

Non mec c’est pas cela, j’ai vraiment de besoin d’évacuer cette pulsion à l’intérieur de moi...


Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Ven 19 Juil - 20:22Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ “30 ans.” C’est une réponse terriblement concise, venant de Will, mais une réponse quand même et étant donné la situation, c’est un miracle qu’il prenne la peine de la donner. Il essaye d’être agréable, d’être compréhensif. Parce que même si ça fait presque quinze ans maintenant, il se souvient de la première fois qu’il a couché avec un homme. Il se souvient encore mieux de la première fois qu’il s’est rendu compte qu’il en avait envie. Il se souvient de quelques expériences, au cours de ces quinze dernières années, avec des homos refoulés ou des hétéros bourrés. Rien de tout cela n’était très agréable, ni pour lui, ni pour les hommes avec qui il se trouvait. Et même s’il est pas mal égocentrique, même s’il adore jouer le rôle du petit con hautain qui vaut mieux que tout le monde, qui est trop intelligent et trop parfait pour ressentir quoi que ce soit, il est loin d’être une mauvaise personne. Ni lui ni ce mec ne méritent que la nuit ne devienne qu’une douleur de plus qu’ils voudront oublier au plus vite. Alors, il essaye de comprendre, il essaye d’être sûr. Il va même jusqu’à renoncer à son plaisir personnel pour le bien de cet inconnu qui ne doit pas vraiment imaginer ce que c’est, que de faire l’amour avec un homme.

Mais à quoi bon être gentil ? C’est la question que Will se pose quand Nathaniel lui répond. Il pince les lèvres, s’appuie un peu plus fermement dans le dossier de son canapé, comme pour s’éloigner encore un peu sans le montrer. “Je t’assure que je sais ce qu’est la frustration, je veux bien croire que tu sois à bout de nerfs,” se force-t-il à répondre pourtant, aussi sympathique que possible. “Et honnêtement, si ce n’était que pour moi, on ne serait pas en train de discuter, là.” Mais, il y a toujours un mais et ce cher Nathaniel ne sait vraiment pas dans quoi il s’embarque. Il ne connaît ni Will, ni le sexe entre hommes et pourtant, il est là, prêt à tout pour évacuer une frustration que n’importe quelle fille suffirait à effacer. Même pas besoin d’un être humain, visiblement, vu la façon dont il en parle. “Même si c’est vraiment flatteur que tu me considères tout juste comme un sex-toy, je crois que je vais quand même refuser l’offre pour l’instant.” Will veut bien faire tous les efforts du monde, il n’en reste pas moins un peu vexé. Même quand il s’envoie en l’air avec Aiden, le soldat a encore la politesse de lui faire croire que c’est vraiment lui qu’il veut et personne d’autre. C’est la moindre des choses quand on veut déshabiller quelqu’un, non ?

“Le prend pas mal.” ajoute-t-il quand même, car ce n’est même pas parce que Nathaniel a froissé son orgueil qu’il réagit comme ça, ce qui a vraiment de quoi l’inquiéter. “Tu me plais vraiment, mais je pense que tu ne réalises pas ce que tu veux faire avec moi. Ça n’a rien à voir avec ce que tu as vécu avec les femmes. Si t’es vraiment sûr de toi, suis mon conseil et vas-y doucement.” Il se mord la lèvre, hésite un instant. Il n’a aucun mal à parler de ces choses-là, vraiment pas. Il est à l’aise avec son corps, avec sa sexualité. Mais ça retire quand même un peu de la magie de devoir en parler comme ça. Il ne doit quand même pas lui expliquer que même avec toute la douceur du monde, ce sera douloureux, pas vrai ? Il frissonne rien que d’y penser et secoue la tête, déterminé à ne pas tomber aussi bas que se transformer soudainement en professeur d’éducation sexuel pour un mec qu’il a ramassé dans un bar.

“Bois ton verre, détends-toi un peu ou ce sera encore pire.” dit-il, dans une piètre tentative de guider quand même son pauvre coup d’un soir sur la bonne voie. “T’es beaucoup trop sur les nerfs, même si je le voulais, on ne pourrait rien faire là.” A moins que… Soudainement, une pensée encore plus terrifiante traverse Will et ses yeux s’écarquillent. Ce type a bien conscience que s’il doit se passer quelque chose entre eux, Will ne sera pas passif, n’est-ce pas ? Il ne se fait même pas l’affront de poser la question à voix haute, c’est trop ridicule. Il secoue la tête pour chasser cette horrible idée au loin et avale une nouvelle gorgée d’alcool avant de retrouver son sérieux. “Ça fait combien de temps que tu n’as rien fait ?” demande-t-il en arquant un sourcil. C’est facile de juger pour Will qui est rarement resté inactif plus de quelques mois, mais tout de même. Le pauvre homme semble réellement sur le point d’exploser.

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Lun 22 Juil - 6:17Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside
D’accord il était légèrement plus vieux que moi, mais bon cela n’était pas bien grave, je crois bien. Je le regarde pour ensuite me mordre la lèvre oui effectivement, j’étais ainsi et à bout de nerf vraiment je gémis d’un coup à ses dernières paroles, pour ensuite baisser le regard alors, c’était ma situation qui le bloquait visiblement. Bon super je vais encore plus, m’enfoncer alors et je ne voulais pas cela. Je le regarde assez vexée d’un coup mais c’est bon, je comprenais. Je ne le prends pas trop mal, mais j’avais tellement envie je ne pouvais pas trop contrôler cela. Au moins je lui plaisait s’était déjà cela après tout. Si cela n’a rien à voire cela n’était pas grave je voulais simplement me laisser aller et j’allais découvrir après tout. Je rougis aussitôt hum oui d’accord, je vais y aller tranquillement. Je le regarde attentivement et je me mords la lèvre. Pour ensuite détourner le regard bon, je devais vraiment me changer les idées.

Oui, c’est bon, j’ai compris mais oui hum, je vais aller doucement... Mais oui mec, je suis plus capable de me retenir, c’est difficile...

Oui, je devais me détendre et continuer à boire mon verre je prends alors celui-ci pour ensuite le boire tranquillement. J’espère que j’étais sur les nerfs avec ce problème. Je bois de nouveau cela fait combien de temps que j’ai rien fait, on pouvait dire facilement dire de nombreux mois. Oui facilement, cela ne m’aidait tellement pas. Je gémis de nouveau pour ensuite, venir replier mes jambes contre moi. Je bois de nouveau pour ensuite fermer mes yeux. Je regarde autour de moi pour ensuite regarder vers la salle de bain et la chambre d’un coup. J’étais vraiment nerveux de lui dire et de savoir la réponse de celui-ci ensuite. Je le regarde pour ensuite, finir du même coup mon verre. Je passe aussitôt une main dans mon visage.

Mec cela fait vraiment plusieurs mois...

Je viens aussitôt m’étirer cela était déjà cela de fait au moins chez moi. J’espère déjà être plus bien ainsi pour ensuite venir mettre ma tête, sur mes jambes d’un coup. Je sentais que j’allais pleurer d’un coup, tellement que c’était difficile d’attendre, je ne pouvais simplement plus. Je me mords la lèvre pour ensuite frissonner d’un coup.



Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Ven 26 Juil - 13:33Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ Un nouveau gémissement de son invité fait pincer les lèvres à Will. C’est une drôle de façon d’exprimer son envie, mais ça le conforte dans l’idée que le pauvre homme ne doit pas avoir eu de relation sexuelle depuis plusieurs années au moins et, franchement, il ne peut pas lui reprocher d’être à cran. À sa place, Will est presque sûr qu’il se serait déjà jeté par la fenêtre. Ou au moins qu’il se serait envoyé en l’air avec le premier type consentant. Il pince un peu plus les lèvres en avisant les chaussures de l’inconnu sur son canapé en cuir qui lui a coûté une petite fortune, mais se retient de lui hurler dessus. L’histoire du canapé est vite oubliée, de toute façon, quand Nathaniel avoue qu’il n’a rien fait depuis quelques mois. Will lève un sourcil étonné, mais se mord la lèvre avant de sortir une remarque désobligeante. On est quand même au vingt-et-unième siècle, il existe un nombre incroyable d’options pour ne pas se retrouver dans une situation pareille. À son âge, l’homme doit savoir comment aller sur un site porno ou comment utiliser une appli de rencontre. Il est suffisamment plaisant à regarder pour que ce ne soit pas trop difficile pour lui de ramasser une personne au hasard dans un bar - Will en est bien la preuve, n’est-ce pas… - alors, comment est-ce possible ? Enfin, s’il parle de sa fiancée morte pour draguer, c’est sûr que ça ne doit pas toujours porter ses fruits.

“Je vois.” souffle Will, décidé à continuer de jouer le rôle de l’homme gentil et compréhensif. Il n’en reste pas moins mal à l’aise, pas parce que son compagnon d’infortune est en manque, mais surtout parce qu’il est un peu étrange et pas vraiment bavard. Will a l’impression de faire la conversation tout seul et autant, il adore s’écouter parler, autant il aime quand même avoir un minimum d’intérêt chez son public aussi. Sauf que ça ne semble vraiment pas être le cas. Nathaniel ne lui pose aucune question ou presque, il ne participe pas à la conversation et maintenant, il a même carrément caché son visage dans ses genoux… Il n’a pas envie d’être là, il n’a pas envie d’être avec Will et c’est franchement très blessant pour l’ego imposant du chercheur. “Ecoute, mec,” lance-t-il alors, copiant l’usage de ce petit surnom en insistant bien dessus pour faire comprendre à son invité qu’il n’apprécie pas trop qu’on s’adresse à lui comme ça. Qui fait ça ? Il préfère encore qu’une drag l’appelle “ma chérie”, en fait, et pourtant, il n’est pas le genre gay efféminé qu’on croise dans toutes les séries télé. “De toute évidence, y a un truc qui ne va pas et si je t’ai amené ici, c’était dans l’espoir qu’on puisse en parler, je sais pas, faire connaissance, essayer au moins de faire semblant d’être intéressés et attirés l’un par l’autre, tu vois…” explique-t-il d’un ton neutre. “En fait, je ne prévoyais même pas de faire semblant, pour ma part.” Il n’en a toujours pas l’intention, mais il commence à se dire que son intérêt ne viendra jamais. “Je suis gay, mais certainement pas la folle qui s’envoie en l’air avec tout ce qui bouge comme tu as pu le voir dans ta série préférée. Je suis un être humain, j’ai des sentiments et pas d’interrupteur on/off dans mon pantalon. Alors si t’as pas envie d’être ici avec moi, si t’as pas envie d’avoir une conversation avec moi et que tu cherches juste à te débarrasser de ta frustration sexuelle, tu devrais peut-être rentrer chez toi.”

Il n’est toujours pas méchant, après tout il n’y a aucune raison de l’être. On ne peut pas toujours s’entendre avec tout le monde, pas vrai ? Malheureusement, Will ne peut pas se forcer à ressentir du désir et le type ne l’aide pas trop à en provoquer un qui soit sincère. “T’as le droit d’être de l’école “on est deux mecs, on pense avec notre queue”, je juge pas, chacun son truc, mais je ne suis pas comme ça. J’ai besoin d’un tout petit peu plus d'interaction pour me mettre dans l’ambiance et là, tu me donnes vraiment l’impression que c’est une souffrance pour toi d’être avec moi et que tu te forces juste parce que je suis le premier de la soirée à avoir envisagé de coucher avec toi.” Le pire, c’est qu’il l’aurait probablement fait, si seulement il avait eu droit à un tout petit peu d’aide de son invité. Ce type n’a même pas idée comme c’est rare et magique, de réussir à attiser la curiosité de Will et il avait réussi. Même son petit-ami ne peut pas s’en vanter. Dommage.

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Dim 28 Juil - 23:59Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside
Il voyais très bien au moins il ne semblait pas négatif, mais il avait l’air plutôt neutre dans tout ce que je lui avais dit, c’était assez une bonne chose, je trouvais. Je finis par le regarder et j’écoute ses paroles oui effectivement on pouvait encore bien en parler après tout je n’avais plus d’amis et je devais parler et être en contact avec d’autres gars. Alors oui, je voudrais vraiment faire connaissance auprès de lui. Cette soudaine envie, j’avais l’impression qu’elle a je ne sais pas tout gâcher actuellement. J’étais assez fâché contre moi-même d’un coup. Mais oui, je voyais très bien où qu’il voulait en venir après tout. Ses paroles me blessent un peu, mais oui, il avait raison je devais penser à autre chose et parler avec lui. Je le regarde et je me mords la lèvre je n’avais plus d’amis ou presque, je devais rester avec lui et parler voilà. Je ne voulais pas rentrer chez moi tout de suite. Je le regarde un moment en silence, j’espère qu’il allait accepter de me garder chez lui, j’avais vraiment besoin d’une présence actuellement auprès de moi. Je regarde autour de moi pour ensuite regarder mon verre.

Mec, j’ai compris, c’est bon oui parlons, je ne veux pas retourner chez moi. De plus, j’ai pas trop d’amis alors j’ai besoin de la présence de quelqu’un.


D’accord oui, j’allais me taire maintenant, j’allai continuer à parler avec lui. J’allais bien voir ce que la suite allait nous réserver après tout, oui je venais tout juste de voir ce gars après tout. Je me sentais assez con et ridicule d’un coup, je baisse le regard. J’avais besoin de parler et être avec se type, je me prends alors un autre verre pour ensuite le boire tranquillement. Mais oui, j’avais le droit de ne l’avoir jamais fait avec un gars après tout, on commençait tous à quelque part après tout. Je respire tranquillement d’un coup, je sentais déjà que je commençais tranquillement à finir par me calmer tout de même cela était une bonne chose. Je me demandais quoi lui dire, surtout quoi lui dire pour mieux le connaître après tout. Je me demandais bien ce que je pourrais lui dire, mais une chose je devais reprendre la conversation avec lui. Je bois de nouveau mon verre, pour ensuite remettre mes jambes au sol devant moi. Je me regarde longuement, droit dans les yeux.


Ta raison, mais non je ne me force pas je veut simplement être avec quelqu’un et parler. Je veux pas être seul dans ma villa à pratiquement rien faire par moment cela viens que c’est assez long. À part si je travail pour les tournages et tout.


Je fini mon verre pour ensuite déposer celui-ci, je crois que je vais attendre pour en boire d’autre. J’aimerais bien avoir plus  d’ amis à part quelques membre de la famille et quelques amis, mais aussi,j’avais mes fans. Mais cela n’était vraiment pas la même chose, c’était vraiment à part de tout. Je regarde autour de moi s’il voulait vraiment que je pars  j’allais le faire, mais je voudrais vraiment rester auprès de lui actuellement à parler simplement nous deux entre gars. Je me demandais bien, comment ma vie amoureuse allait finir. Car là j’étais bien partie, pour coucher simplement avec des personnes pour subvenir à ses pulsions. Car bon cela était difficile à trouver quelqu’un que j’aimais, même si je voulais vraiment trouver cette personne un jour. Je ne voudrais pas passer par ce côté sombre non plus, cela serais vraiment mal vu dans mon milieu également. Je regarde de nouveau autour de moi, pour ensuite m’étirer légèrement. Je l’aimais bien celui-là même si je le trouvais assez spécial déjà que je l’avais visiblement mis assez mal, je lui devais selon moi des excuses également même si je ne contrôlais pas ses réactions. Je lui dis alors son ton assez mal.

Mec je...Je suis désolé pour tout cela...



Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Mar 6 Aoû - 16:48Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ L’ambiance borderline de la soirée n’est pas prête de vouloir s’apaiser. Une fois de plus, l’homme sur son canapé parvient le petit miracle de blesser l’orgueil de Will et c’est presque suffisant pour le convaincre de lui demander de partir réellement. Mais tout à coup, alors que son regard désapprobateur scrute l’homme, un sentiment amère vient remplacer toute considération superficielle. Ce n’est plus Nathaniel qu’il voit replié sur le canapé, mais lui-même. Il se rend compte qu’il ne valait certainement pas mieux que ça, la dernière fois qu’il a invité Aiden à lui rendre visite, quand il était ivre et désespéré, qu’il se sentait tellement seul que n’importe quelle présence humaine aurait suffi à le rassurer. Sans oublier la douleur dans sa poitrine quand, en sortant de la salle de bain, il s’était rendu compte que le soldat était parti et qu’il aurait à passer le reste de la nuit seul. De tous les choix qu’il aurait pu faire, il avait fait le pire. Qui est-il, alors, pour juger ce type qu’il ne connaît pas, mais qui a tout l’air d’avoir une vie bien triste ? Will connaît mieux que personne la saveur écoeurante de la solitude. Il n’a pas eu plus de mal à le dire aussi franchement à Aiden, même s’il a agi ainsi parce que le soldat l’avait blessé plus que par pure honnêteté. Mais le principal est bien que, malgré tout, il comprend. Et même s’il a envie de croire qu’il s’en fiche, que les sentiments de ce mec qu’il connait depuis à peine une heure ne sont pas ses affaires… La vérité, c’est qu’il est pareil et qu’il n’a plus envie de se retrouver seul que Nathaniel.

Alors, se surprenant lui-même, il s’entend dire : “Ne t’excuse pas, ce n’est rien.” quand l’homme s’essaye à une nouvelle façon bien maladroite de détendre l’atmosphère. “Mais sérieusement, si t’as l’intention de me déshabiller ce soir, pitié arrête de m’appeler mec, c’est un vrai tue l’amour.” reprend-t-il avec un peu plus de légèreté, sa remarque très vite suivie d’un sourire amusé, à deux doigts de glisser vers le rire sincère. Le coeur n’y est pas totalement, le rire ne vient pas, mais à la place, Will se redresse et retire ses chaussures. Elles sont vite oubliées près de la table basse et le jeune homme étend ses jambes sur le meuble alors qu’il se laisse retomber contre le canapé. Il semble un tout petit peu plus à l’aise, détendu. Son compagnon d’infortune manque encore de conversation, mais il l’apprécie un peu plus juste à savoir qu’ils sont dans la même situation pitoyable.

Un moment, le chercheur reste parfaitement silencieux. Son regard, toujours inquisiteur, se promène lentement sur le visage de son invité. C’est fou ce qu’il est beau, totalement le genre d’homme vers qui Will irait naturellement. Sa mâchoire carrée, son air sombre et ses épaules larges… Ce n’est pas le fantasme parfait que Will a en tête quand il imagine l’homme de sa vie - ce rôle appartient et appartiendra sans doute à jamais à ce petit barista de San Francisco - mais il est plus que bien pour une histoire de passage. Finalement, discuter était une très mauvaise idée, c’est ce qui a rompu le charme que l’apparence suffisait à créer. “Si j’avais su que t’habitais une villa, je ne t’aurais pas ramené ici…” lance-t-il au bout d’un moment, dans une tentative qu’il trouve plutôt désespérée de faire la conversation. “Où est-ce qu’elle est ? Promis, je ne suis pas le genre à m’incruster sans être invité, je suis seulement curieux.” Il sourit, mais ça n’est toujours pas ça. La conversation est plus forcée encore que quand il essaye de parler avec Aiden. Il faut vraiment qu’il arrête de penser à ce Bougre toutes les trois secondes, ça commence à devenir légèrement désagréable et terriblement pitoyable.

C’est pourtant ce qui termine de le convaincre. Il faut qu’il arrête de penser au soldat. Il peut y arriver, c’est très simple, vraiment très simple. Et puisqu’il n’y a pas meilleur juge que lui-même sur ce sujet, Will se met en mouvement. Il glisse tranquillement sur le canapé pour se rapprocher de Nathaniel sans le prendre par surprise, sans jouer non plus la comédie de la subtilité. Quand il est finalement assis à côté de l’acteur, il passe un bras sur le dossier du canapé, derrière les épaules de l’homme. Il ne le touche même pas, pas avec cette main-là en tout cas. Mais la libre, elle, s’approche dangereusement du visage de Nathaniel et termine sa course sur sa joue. D’un geste ferme, mais pas trop brusque, il tourne le visage de l’homme vers lui. Leurs regards ont tout juste le temps de se croiser avant que ses lèvres ne trouvent celles de l’homme. Il l’embrasse avec une certaine douceur, pas vraiment de la tendresse, juste de manière à ne pas l’effrayer. Malgré les dires que l’acteur, il a encore quelques doutes concernant le fait que son instinct de mâle hétérosexuel ne va pas reprendre le dessus s’ils vont trop loin, alors Will prend son temps. Il lui laisse l’occasion de respirer, de regretter, mais il le fait aussi pour lui. Car, très clairement, il ne s’embrase pas de passion à cet échange, mais il a envie que ça marche, il a envie que ce soit suffisant pour devenir la seule chose qui compte dans l’instant. Après quelques secondes, les habitudes reviennent au galop et quand il sent ses propres doigts glisser dans la nuque de l’homme, il met fin au baiser et s’éloigne. Sa langue passe brièvement sur ses lèvres avant que sa voix à peine troublée s’élève : “Est-ce que ça va ?”

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel K. Clark
Nathaniel K. Clark

Date d'inscription : 08/02/2018
Messages : 165
Avatar : Tyler Hoechlin
Age : 31
Métier : DJ et acteur anciennement(Hockey,gardien)

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Sam 10 Aoû - 2:25Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Open up your mind and let me step inside
Bien oui, c’est cela ce n’était rien mais j’étais heureux qu’il le prenne ainsi finalement. Cela me soulageait en quelque sorte et j’aimais bien cela. Je rougis à ses paroles et je souris d’accord alors bien, c’était quoi que j’allais dire mon beau quoi après il n’étais pas mal, je devrais dire aussi. Je me demandais bien si cela allait réellement arriver ce soir enfin, fallait laisser les événements venir seul après tout. Je le regarde, je me demandais bien comment il trouvait ma situation au moins on se ressemblait sûrement un peu, je trouve oui je le sentais. Je sentais qu’il me regarde d’un coup, je me demandais ce qu’il me voulait. Je l’observe en silence de mes yeux vert et je me mords la lèvre. Je me demandais ce qu’il allait dire du surnom que je lui avais trouvé. Je me mords de nouveau la lèvre. Une nouvelle chaleur commence à me parcourir d’un coup, il ne fallait pas que cela recommence.

C’est bon pour les excuses et quoi mon beau, c’est mieux ?

Je souris et ris à ses paroles cela n’était pas grave, je pourrais bien l’inviter une bonne fois chez moi. Elle est dans un quartier que j’aimais bien oui, qui n’était pas très loin d’ici. Elle était vraiment belle autant qu’à l’intérieur et à l’extérieur. Oui visiblement, il était curieux je le voyais très bien, cela c’était normale après tout. J’espère qu’il n'allait pas venir souvent tout de même comme ses fans qui s’amusaient à arrêter, devant ma maison pour essayer de me trouver. Je le regarde alors s’approcher de moi très bien, je me demandais ce qu’il lui prenait d’un coup. Je sens alors aussitôt sa main sur ma joue d’un coup je ne me m’attendais pas à cela après ce qu’il venait de se passer plutôt. Mais bon, j’allais me taire et j’allai laisser tout cela aller, je crois bien. Je n’avais plus le choix, je me demandais si cela allait aller bien loin.

Elle est assez proche d’ici je pourrais t’inviter si tu le veux bien...

D’un coup, je croise son regard quand soudainement je sens ses lèvres contre les miennes. Je l’embrasse du même coup quand après quelques secondes, je sens ses mains sur ma nuque. Je le regarde alors qu’il se reculait si cela allait, oui j’allais bien même si j’étais surpris mais non j’avais aimé ce moment. Je me mords la lèvre et je rougis. Je souris d’un coup et je le fixe de mon regard hypnotique.

Cela m’a surpris après tout cela mais, oui ça va vraiment bien mon beau j’ai... j’ai vraiment aimé...


Nathaniel K. Clark. x Will burbank
codage par Laxy Dunbar.

_________________________
My beautiful you are all my life. «I would never forget what you made.unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Will Burbank
Will Burbank

Date d'inscription : 24/01/2019
Messages : 158
Avatar : Matthew Daddario
Age : 31
Métier : Ingénieur de recherche en physique nucléaire expérimentale

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Dim 11 Aoû - 18:21Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty



Open up your mind and let me step inside
Nathaniel & Will



☾☾ Si ce baiser est une surprise pour Nathaniel, c’en est une pour Will aussi. Ce n’est pas le grand moment de sa vie, mais il a au moins réussi, pour un bref instant, à apprécier. Et puis, l’homme n’a pas eu de réaction violente. Il a juste l’air étonné et content, quand leurs regards se croisent de nouveau. Peut-être que la soirée n’est pas totalement gâchée, après tout. Il partage sa surprise et affirme que tout va bien. Will ne sait pas trop quoi lui répondre. Il ne sait pas tout à fait ce qu’il veut, tout juste est-il capable de se convaincre qu’il ne regrettera pas cette décision demain. Il n’est pas assez ivre pour ça, pas assez ivre pour agir sans arrière-pensée. Mais au moins, il n’a pas cette sensation pesante de malaise comme quand il embrasse Jasper, alors… Il sourit à son tour, beaucoup moins largement que l’autre homme et hausse les épaules. “Tant mieux.” se force-t-il à lâcher pour ne pas laisser un silence gênant s’installer. Tant mieux, oui, parce qu’il espère bien que la suite sera plus agréable encore. Il s’intéressera aux problèmes de ce type plus tard, peut-être même jamais. Il a essayé, mais la conversation, ça ne fonctionne pas bien entre eux. Et il en a assez de comparer chaque homme qu’il approche à un autre. Il doit forcément pouvoir trouver mieux, même s’il doute que ce soit Nathaniel, celui qu’il cherche. Mais ce ne sera jamais le cas s’il ne lui laisse pas une chance et, à la fin, ils auront tous les deux ce qu’ils veulent : ne pas être seuls, ne serait-ce que quelques heures.

Pour s’en assurer malgré tout, Will s’éloigne le temps de récupérer son verre sur la table basse. Il le vide d’une seule traite et le repose à sa place. L’alcool réchauffe sa gorge, pas encore assez ses veines. Il hésite à s’en servir un autre pour accélérer les choses, mais entre pas assez et trop, la frontière est trop mince. S’ils ne peuvent pas avoir une vraie conversation et qu’il n’est pas en état de s’envoyer en l’air, ce sera définitivement un désastre. Alors, il retrouve sa place près de Nathaniel, replie ses jambes sur le canapé et retourne l’embrasser comme si de rien n’était. Il y met un peu plus de coeur, cette fois, maintenant qu’il sait avec certitude qu’il ne risque rien. D’une main, il maintient le visage de l’homme contre le sien et de l’autre, pousse sa chance un peu plus loin en caressant ses côtes, ses doigts filant directement sous son t-shirt sans attendre d’y être invité. Il s’éloigne quand il commence à manquer d’air et souffle, de sa voix un peu plus rauque et laborieuse : “Je n’ai pas envie d’être seul non plus.” C’est un peu l’histoire de sa vie amoureuse, en ce moment : ne pas être seul, qu’importe le prix qu’il faut payer pour un peu de compagnie. À se demander pourquoi il s’est toujours donné un peu de mal pour faire semblant. Les hommes qu’il côtoie depuis qu’il vit ici n’en ont rien à faire, de la dignité et des faux-semblants.

“Mais on n’est pas obligé de faire quoi que ce soit,” se sent-il obligé de préciser, en plantant son regard dans celui de l’homme. Tous ses doutes sur Nathaniel sont en train de disparaître, mais il préfère que ce point-là soit aussi clair que possible. S’embrasser, c’est une chose. La suite… Si l’acteur paniquait tout à coup en réalisant réellement ce qui l’attend, il ne serait pas le premier. “Dis-moi juste si je vais trop loin et on arrête tout.” promet-il pour conclure ce chapitre. Il a fait de son mieux, agit avec bien plus de prévenance qu’il n’en a l’habitude ou l’envie. Si Nathaniel veut continuer maintenant, ce sera sa décision et personne ne pourra reprocher à Will de l’avoir trompé pour parvenir à ses fins.

CODAGE PAR AMATIS


_________________________


Taste the poison from Your Lips
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Message
Sujet: Re: Open up your mind and let me step inside || Nathaniel    - Open up your mind and let me step inside || Nathaniel Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Open up your mind and let me step inside || Nathaniel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» One step ahead
» Athenian Mind
» Where is my mind ( Finn Avery )
» Ty is Open for a RP and Lola too
» + if I never see your face again I don't mind
BEYOND THE CITY :: Life In New-Orleans :: Quartier Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-