AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥

 Vivere senza rimpianti ♣ Alize
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 468
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 17:02

India Alize James
ft. Hayden Panettiere

You're all I see in all these faces so let's pretend we're running of time



Comment te définirais-tu? Pas très grande, pas très futée, assez trouillarde, toujours proie à ma propre humiliation, un peu maladroite, bref, ayant des mains pour faire des beignets. Ça tombe bien puisque je travaille en tant que pâtissière d'ailleurs! Oui, vous le remarquerez, j'ai aussi un humour très pourri, pas vrai?
Pour toi, que représente la musique? La musique? Ça représente tellement de choses et à la fois tellement peu. Je dirais que c'est le moyen de faire ressortir des émotions qu'on pensait pas forcément avoir, de toucher un certain public avec un événement particulier (même si ce public en question n'a pas forcément vécu cet événement) et de sensibiliser un maximum les personnes et ce sur n'importe quel plan.
Quelle est la chose la plus importante pour toi? Carpe diem quam minimum credula postero!



Caractère & Physique • India est une petite blonde aux yeux verts. Aux allures plutôt belliqueuses, elle est pourtant très calme et ne se préoccupe que très rarement de ce que les gens peuvent penser d'elle. D'autant qu'avec la réputation de toxico de sa mère (bien que cette réputation ne l'ait pas vraiment suivie jusqu'à la Nouvelle-Orléans), elle a appris à ne pas faire attention aux piques qu'on peut lui lancer, d'autant qu'elle déteste avoir à se battre et qu'elle fuit les conflits tant elle les hait. Cependant, ce n'est pas ce qui l'a empêchée de se déchaîner, quelques fois, contre certaines personnes...
Habitudes • Boulangère-pâtissière, la jeune blonde adore cuisiner. Bien que la cuisine en soi n'est pas vraiment son truc, elle est capable de passer des heures complètes à faire de la pâtisserie, allant des simples gâteaux aux décorations minutieuses de n'importe quelle forme et de n'importe quelle couleur. Assez studieuse, quand elle ne perd pas son temps à faire sa gourmande -car pendant qu'elle "crée" ses pâtisseries, rien ne l'empêche de goûter, India planche aussi souvent sur ses études. Il lui arrive aussi, bien évidemment, de sortir, pas tous les soirs, certes, mais dès que l'occasion se présente.
Pas très sportive, elle a toujours fait attention à son poids, parfois trop puisqu'elle a cédé dans les rangs des anorexiques et qu'il lui faut aujourd'hui encore beaucoup d'efforts pour que, lorsqu'elle mange trop, elle ne se force pas à vomir ce qu'elle estime être de trop.
India est son premier prénom, mais elle est inscrite en tant qu'Alize sur tous ses papiers.

Salut tout le monde!
Moi c'est I. Alize James mais tu peux également m'appeler Lili, Lize ou India. Je suis né(e) le 23/07/1992 à San Francisco, Californie. J'ai donc 21 ans. J'ai des origines Italiennes & Américaines. Je suis hétéro et statut civique. Je bosse en tant que boulangère & étudiante en commercial. Je fais partie des SOWK. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Hayden Panettiere.
© rococo


▬ Qui je suis ▬

Pseudo/Prénom Blueberry • Âge 19 ans • Scénario/Inventé inventé • Fréquence de connexion le plus possible Comment as-tu découvert le forum? à votre avis (a) ? • Comment es-tu arrivé(e) sur le forum? Secret! • Qu'en penses-tu?    • Un dernier mot?

Code:
<span class="pris">HAYDEN PANETTIERE </span>♠ i. alize james


Dernière édition par I. Alize James le Dim 1 Juin 2014 - 19:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 468
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 17:04

And the moon's this spinning globe, shedding light upon the road


12.04.2002 • Cher Journal,
Aujourd'hui a été un jour particulier. J'ai reçu mon premier journal intime. Tu vas me trouver stupide, et je comprendrais. Mais on m'a donné ce journal dans un but précis vois-tu. Aujourd'hui, j'ai bientôt dix ans. Et aujourd'hui, ma grand-mère s'est rendue compte que je ne mangeais pas beaucoup. Elle croit que je déprime par rapport à mon histoire personnelle. Te résumer ma vie jusque là, risquerait d'être bien ennuyeux, mais je vais le faire quand même. Je m'appelle India, j'ai dix ans et je vis chez ma grand mère depuis que j'ai quatre ans. Les raisons sont assez vagues... je sais juste que ma mère est en prison pour possession de drogue et que mon père a préféré nous confier, ma grande soeur et moi, à la personne en qui il a le plus confiance au monde: sa propre mère. J'aime mamie. Je l'aime vraiment. Mais maman me manque. Papa aussi. Ils sont restés en Californie, à San Francisco où Bianca et moi avons vu le jour. Quand nous sommes allées vivre avec notre grand mère, nous avons déménagé à la Nouvelle-Orléans. Je dois t'avouer que cette ville est plus calme que San Francisco et au moins, personne ne nous regarde de travers dans le quartier, Bianca et moi, parce que maman a fait des bêtises. Mais l'avantage, c'est que personne ici à part mamie ne sait qui est notre mère et, tu sais, ça m'arrange un peu, en fait. Bref, voilà... Comme tu l'auras peut être remarqué, c'est la première fois que j'écris dans un journal intime et c'est vrai ça se voit.

01.07.2004 • Cher Bob,
Je t'imagine déjà te demander pourquoi "Bob". Il faut un nom à chaque chose et t'appeler journal c'est assez impersonnel, tu ne trouves pas? Aujourd'hui, au collège, les gens se sont moqués de moi. Pas une grande nouveauté me diras-tu, c'était déjà comme ça à l'école. Mais cette fois, c'est parce qu'on m'a traitée de grosse. Je le sais. Je suis grosse, je suis moche et difforme. C'était pas la peine de me le dire. Je le savais déjà. Mais je ne pensais pas que ça ferait aussi mal de l'entendre. Je pensais que le savoir était déjà suffisamment douloureux. Sérieusement, oui, je me suis sentie humiliée. Fallait-il vraiment, en plus, le faire devant tout le monde? Ou bien était-ce juste un moyen de montrer que me complexer encore plus était si facile? Sincèrement, je ne souhaite à personne d'être obligée d'affronter ce genre de choses ... C'est d'autant plus douloureux que c'était mon dernier jour d'école et que, jusque là, j'avais survécu.

31.08.2004 • Cher Bob,
J'ai décidé que Bob t'allait bien. En moins de deux mois, les choses ont dégénéré pour moi. Douze ans et déjà un séjour à l'hôpital d'une semaine. J'ai fait une crise d'hypoglycémie et en allant chez le médecin, on m'a trouvé une sous nutrition. C'est ridicule. Bianca était là, et me tenait la main, inquiète. Grand mère aussi était là. Leur air inquiet restera toujours gravé dans ma mémoire. Je ne pensais pas voir ces expressions un jour sur leurs visages si calmes et parfaits. Mais pourtant, j'y ai eu droit. Et je crois que dans tout ce qui s'est enchaîné, c'était ça le plus effrayant.
L'hôpital, ça n'a rien de bien intimidant. Tout le monde m'en a fait un plat, si tu savais. Et pourtant, j'ai trouvé ça semblable à n'importe où. Semblable au collège en fait. Et encore, si les deux peuvent ressembler à une torture, à choisir, je prends, sans hésiter, l'hôpital. Les infirmières étaient à mes petits soins quand, pendant une semaine, on m'a forcée à rester sous transfusion pour ne pas que ma "sous nutrition" ne devienne plus importante. Quand je suis rentrée, mamie m'a forcée à rester au lit pour faire le moins d'efforts possibles quand je mangeais, histoire de ne pas me vider de mon énergie et d'aggraver encore mon cas. Sincèrement, je ne sais pas si ça a été utile. Toujours est-il que j'ai obéi.

05.01.2006 • Bob,
Cela fait à peine cinq jours que nous célébrons l'année 2006, et si je te disais où je suis, tu ne me croirais pas. J'ai été admise dans un centre spécialisé. Pas pour les fous non. Pour les adolescents avec des troubles alimentaires. Cela fait un an que j'ai arrêté complètement de me nourrir, ne mangeant que lorsque l'on me regarde, jetant le reste discrètement et me forçant à vomir le peu que j'ai avalé. Honnêtement, je ne pense pas que la situation soit pire que ce que l'on me dit. Malgré ça, je suis toujours en pleine forme. J'ai juste le coeur qui palpite un peu vite quand je force un peu et je suis vite essoufflée. Mais n'était-ce pas déjà ainsi avant? Je ne vois pas beaucoup de changement. Les gens ne cessent de me répéter que je suis malade. Et franchement, je trouve ça totalement improbable. Si j'étais malade, je ne serai pas debout, sur mes deux pieds, à vivre ma vie comme je l'entends. Mais bon, je m'en fiche complètement de ce qu'ils disent. Ils ne savent rien de moi, alors mieux vaut les laisser parler.

31.08.2006 • Bob,
Si tu savais comme il est beau. Je crois que mon coeur s'arrêtait de battre s'il y avait plus beau que cela au monde. Ce gars, c'est juste la perfection incarnée. Mais je ne suis pas sûre de vraiment l'aimer. Tu vois, il ne me connaît pas vraiment. Il ne voit sûrement en moi que la fille hyper mince mais avec quelques formes qui persistent. Ces formes que je ne supportent plus et qui ne veulent pas partir. Pourtant, je fais tout pour qu'elles disparaissent. Malgré les dix kilos que j'ai perdu depuis janvier, rien ne change. Je suis difforme, déformée par les kilos qui persistent et je ne supporte plus du tout le regard que les gens ont sur moi. Ca me tue je crois et je ne suis pas sûre de pouvoir surmonter ça un jour. Je me sens ballonnée, gonflée et rien ne peut changer ça. Même perdre du poids encore et encore ne change pas grand chose. Alors je continue à ne pas manger. Mamie croit que ça va mieux. Mais je suis persuadée que, Bianca, les lèvres pincées pour se retenir de faire une réflexion qui pourrait inquiéter grand mère, a compris que je ne comptais pas manger plus que cela. De toute façon, je n'en ai pas besoin pour vivre. La preuve: je suis toujours envie, en forme, alors qu'on arrête de me faire la morale!

15.09.2006 • Bob,
Voilà quinze nombreux jours que tout va mal. je me rappelle encore, ce dernier mois d'août, t'avoir parlé de mes vacances, son regard et à quel point il était beau. Aujourd'hui, je ne me rappelle que de son regard dégoûté en voyant à quel point, en remontant légèrement mon t-shirt, je suis maigre. Mes os ressortent, ma peau est plus pâle que jamais, moi qui avais toujours été bronzée grâce à mes origines italiennes... J'ai été admise en centre hospitalier il y a maintenant cinq jours. Les gens qui affluent au tour de moi me regardent la mine inquiète, comme si la Mort viendrait me prendre d'un instant à l'autre. J'ai beau avoir du mal rien qu'à respirer, je veux les convaincre que je vais bien. Parce qu'après tout, c'est le cas. Je vais bien. Mais visiblement, ils ne me croient pas. Les perfusions me grattent. Je souffre de devoir les subir. D'autant que, quand j'essaie d'aller me faire vomir, je m'écroule par terre. Mais je t'assure, je vais mieux que jamais. Je n'ai juste plus beaucoup de forces. Je dois être fatiguée. Oui, c'est ça, je suis sûrement fatiguée des vacances que j'ai passées.
Je crois que je n'ai plus vraiment beaucoup d'amis. Les dernières personnes à qui j'ai parlé mon clairement fait comprendre qu'ils ne pouvaient plus rester avec une fille comme moi. Une fille comme moi. Qu'avais-je donc de si dérangeant? A part, depuis cinq jours, des tuyaux enfoncés dans mes bras pour me forcer à être nourrie. Mais je suis comme toutes les autres. À part mes vingt cinq kilos pour mon petit mètre cinquante trois. Mais je ne m'en fais pas. J'arriverai à perdre les cinq kilos que j'ai de trop. Malgré ces tubes qui me feront grossir encore et encore. Je n'en ai pas besoin, je le sais. Peu importe l'avis des médecins.

24.12.2006 • Bob,
C'est Noël et je ne sais pas ce que je veux comme cadeau. J'aurais bien dit sortir de l'hôpital mais c'est déjà fait depuis presque une semaine déjà. C'est donc impossible à réaliser demain, pour la fête de tous les enfants du monde. Mais ce n'est pas grave, je trouverai bien. J'entends encore mon médecin, alors que je lui parlais de mon cadeau de Noël me répéter sans cesse "Le meilleur cadeau que tu puisses demander c'est d'avoir une bonne santé. Et de pouvoir dire au revoir le plus longtemps possible à ta maladie". Plus j'y pense et moins je comprends. Je ne suis pas malade, comment faut-il qu'ils le comprennent? Je suis en pleine forme, surtout maintenant qu'en quatre moins, ils m'ont bourrée de vitamines et de surplus alimentaires. J'ai pris presque dix kilos. Je suis plus grosse que jamais. Je ne supporte pas ça. Alors oui, peut-être que je suis malade. De la grosseur simplement.
Je pense que Bianca a parlé à mamie pour m'offrir un petit chien. Quand j'étais petite, je n'arrêtais pas d'en parler. Et je crois que ça me ferait encore plaisir aujourd'hui. Même si, désormais, je ne suis pas totalement certaine de savoir m'en occuper. J'ai surpris une conversation entre elles disant que j'avais déjà du mal à m'occuper par moi même... Mais bon, on verra bien !

25.12.2006 • Bob,
J'avais raison!! J'ai eu un petit chien! Seulement, pour pouvoir le garder et affirmer qu'il est à moi, rien qu'à moi, il y a une condition: je dois accepter d'aller en centre spécialisé. Sincèrement, je ne vois pas trop l'utilité. Mais s'il ne suffit que de ça, je peux quand même faire un effort!!

02.06.2007 • Bob,
Voilà maintenant six mois que je suis dans ce centre spécialisé. C'est assez marrant de voir tous ces gens, atteints de troubles alimentaires et qui affirment que tout va bien dans leur vie. Tout ne va pas bien, ils ont l'air si fatigué. Je ne sais pas vraiment ce que je fais là. Je ne suis pas comme eux. Je n'ai pas de troubles alimentaires. Mais les écouter est plutôt divertissant, il faut le dire. Ils ont des vies totalement passionnantes et j'avoue avoir versé plusieurs larmes à l'écoute de certaines. Notamment celle d'Alana (elle s'appelle Alexandra, mais pour une raison que j'ignore, tout le monde l'appelle Alana alors que ce n'est même pas son deuxième prénom... les surnoms sont étranges, non?). Elle vient d'une famille plutôt aisée -bien plus que la mienne en tout cas- et a deux frères. Ils sont triplés mais elle est la seule fille de la famille: leur mère est décédée en les mettant au monde. Ils sont d'Inde et ont beaucoup voyagé suite aux différentes mutations de leur père (qui est diplomate). Alana, un peu isolée par rapport au travail de son père, a commencé à manger encore et encore sans vraiment faire attention. Et en se rendant compte de ce qu'elle faisait, elle se forçait à vomir. Elle est rapidement tombée dans la boulimie. Et elle l'admet, même si elle admet surtout ne pas pouvoir s'en sortir. Pour elle, c'est comme une drogue.
En un sens, je la comprends, tu sais. Elle nous a confié que c'était un peu comme une dose d'adrénaline dont tu ne peux pas te passer. C'est un peu mon cas quand je ne mange pas. Mais contrairement à elle, je n'ai pas de trouble alimentaire. Ou du moins pas autant qu'elle: je ne me force pas à trop manger pour ensuite tout vomir. Je ne suis pas comme ça. Je ne suis pas comme elle. Je ne suis pas malade.

01.01.2008 • Bob,
Hier était la meilleure soirée de toute ma vie. Alana et moi sommes allées dans une soirée. On nous a autorisées à sortir du centre pour le Nouvel An. Demain, Alana rentre chez elle. Ils estiment qu'elle est totalement guérie. Ca me rend un peu jalouse parce que moi aussi je suis "guérie". J'ai compris que ne pas manger n'était pas bien. Mais j'ai recommencé à me nourrir convenablement. Je ne suis plus malade. Enfin, si jamais je l'ai été un jour, ce dont je doute fort. La soirée d'hier était mémorable. Je ne pense pas qu'un jour je l'oublierai. Toutes les idées que je me faisais sur Alana ont disparu. Je l'imaginais chétive, timide et un peu coincée et c'est en fait la fille la plus dévergondée que je connaisse. Dans la soirée, elle a dragué quasiment tous les mecs présents. Elle s'est aussi faite quelques ennemies en draguant les mecs casés bien évidemment. J'adore cette fille... elle n'est pas vraiment comme moi... à sa place, je n'aurais pas dragué autant -voire peut-être pas du tout- et j'aurais tout fait pour éviter d'avoir des ennemies. Mais sincèrement, j'admire cette fille à un point, si tu savais!
Elle m'a promis que, lorsque je serai également sortie du centre spécialisé pour les gens avec des troubles alimentaires, on passerait notre vie à faire du shopping. J'ai beau être un peu réticente parce que je n'ai pas vraiment le même porte-monnaie qu'elle, j'ai déjà hâte de passer du temps avec elle en dehors du centre.

06.01.2008 • Bob,
Aujourd'hui est un triste jour. À peine sortie depuis cinq jours... nous avons appris qu'Alana était décédé... Après une énième crise de boulimie, ses organes ont lâché et elle a fait plusieurs hémorragies internes en même temps. Son corps n'a pas résisté et son coeur a cessé de battre. Je me sens vide. J'ai perdu la meilleure amie que j'ai jamais eue. Et je viens de comprendre ce que c'était que de perdre quelqu'un qu'on aime. J'ai entendu dire les gens qui se prennent pour nos coach dans le centre dire que, si elle avait admis sa maladie plus tôt et avait été prête à se faire soigner, elle n'aurait pas cédé une nouvelle fois à la boulimie et serait encore envie. Rien que d'y penser, j'en ai des frissons dans le dos et la chair de poule. Elle aurait pu sauver sa vie. Plus j'y réfléchis et plus je me mets à sa place. Et si, moi aussi, j'étais vraiment malade?
P.S: je suis désolée de t'avoir mouillé, mais en plus d'être incapable de beaucoup me confier aujourd'hui, je n'ai pas arrêté de pleurer.

08.08.2008 • Mon très cher Bob,
Aujourd'hui, je sors enfin du centre. On m'a attribué un parrain, quelqu'un qui a vécu la même chose que moi et qui a réussi à s'en sortir depuis plusieurs longues années et ne risque donc pas de retomber dans tout ça. J'aurais préféré n'avoir pas à m'engager là dedans, ne compter uniquement que sur ma soeur et ma grand-mère, mais visiblement, c'était impossible. Surtout si je voulais sortir. Alors, sans avoir le choix, j'ai accepté. Franchement? On verra bien ce que ça donnera

14.02.2009 • Bob,
Et encore une St Valentin toute seule. J'ai envie de dire, je n'ai que dix-sept ans, ce n'est pas bien grave. Ce sera plus grave quand j'aurais trente ans et que je serai certaine de finir vieille fille.
J'ai repris du poids. Pour la première fois de ma vie, j'en suis contente. J'ai dû accepter de voir mon corps se reformer, ce que j'avais toujours craint jusque là. Peut être était-ce la "maturité" à cet âge? Je ne sais pas vraiment. J'ai discuté avec mon parrain. Beaucoup. Il a agi avec moi comme le ferait une conseillère d'orientation au lycée.
Tout le temps de mes allés et venues en centre ou en hôpital, j'avais suivi mes cours par correspondance, du mieux que j'avais pu. Je n'étais pas une élève modèle niveau notes, ça tu peux t'en douter: j'avais bien trop de soucis en dehors pour vraiment me préoccuper de ce qui m'arriverait plus tard. Mais là, il me restait un an avant de décider ce que je ferai à l'université. Je voulais faire du commerce. Je n'étais pas très douée dans ce qui concernait les mathématiques -il y avait toujours eu meilleur que moi- mais, tu vois, la gestion en commerce me plaisait plutôt. Mon parrain n'était pas trop d'accord, mais il m'a fait promettre d'avoir une autre occupation en dehors pour que je ne me retrouve pas seule, à ne savoir que faire et me remette à ne plus manger. Ce serait assez bête en fait, je trouve, après tous les efforts que j'avais faits jusque là. Et j'ai accepté.
Mamie m'a toujours passionnée avec ses desserts. Je n'en ai pas beaucoup goûtés dans ma vie, mais ce qu'elle fait d'habitude est tellement ... magnifique, qu'il n'y a aucun doute: le goût doit suivre, j'en suis certaine. Du coup, j'ai décidé de faire un stage en pâtisserie.

13.11.2009 • Bob,
Vendredi 13. J'ai été acceptée, après mon stage, à mi temps dans la plus grande pâtisserie de la ville. La Nouvelle-Orléans n'étant pas très grande, ce n'est pas vraiment une pâtisserie très connue en Louisiane. Mais peu m'importe. Je sens que je vais m'éclater. J'ai déjà passé tout l'été à faire des décorations, des gâteaux... je crois que j'ai ravi Bianca et mamie. Elles n'arrêtaient pas de dire que c'était délicieux. Peut être pour me faire plaisir, mais ce qui m'a le plus encouragée, c'était qu'elles me demandent de faire les desserts. Je me suis dit qu'après tout, peut être que j'avais du talent.

23.08.2012 • Bob,
Voilà un mois pile que j'ai 20 ans. Je ne suis pas sûre de vouloir avoir 21 ans et d'être majeure. Je suis retournée en centre. Mais cette fois pas en tant que malade, en tant que visiteur. Ca m'a fait bizarre de voir des têtes que je connaissais, qui étaient là depuis plus longtemps que moi et qui y sont encore. Ca été d'autant plus étrange d'entendre que certains étaient, comme Alana quelques années plus tôt, décédés au début du mois. Une des personnes avec qui j'étais le plus proches après Alana s'était donné la mort le sept du mois. Avec une boule au ventre, je t'avoue m'être dit que, si j'étais venue plus tôt, j'aurais pu lui dire au revoir, ou peut-être même, ne sait-on jamais, essayer de convaincre cette personne de passer à autre chose, comme l'avait fait mon parrain et comme il avait si bien réussi surtout. Mon parrain ne fait plus autant partie de ma vie qu'avant. Je me rappelle que c'est avec fierté qu'il m'a regardée la dernière fois en me disant que, après tout, j'étais capable d'y arriver tant que je savais ce que je valais. Ca m'avait vraiment fait plaisir. C'est dommage que l'on ne se voit plus vraiment. En même temps, je peux comprendre qu'il ait d'autres filleuls. Un jour, ce sera peut-être mon tour d'être marraine de quelqu'un qui a besoin d'être soutenu à cause de ses troubles alimentaires. Qui sait après tout?

02.05.2014 • Mon petit Bob,
Après que le centre m'ait appelée il y a quelques jours, aujourd'hui, je m'y suis rendue avec plaisir. Nous avions une réunion pour les gens qui s'en sont sortis. Quand je relis ce que je t'ai écris, je me rends compte à quel point les choses étaient graves alors. Mais, je ne regrette rien, parce que je ne serai pas ce que je suis. Alors qu'il y a quelques années, j'en étais incapable, j'ai su me présenter jusqu'au bout cette fois-ci, au centre.

« Je suis India James, j'ai 21 ans, je suis étudiante en commerce et pâtissière. Je suis anorexique. »

_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY


Dernière édition par I. Alize James le Dim 1 Juin 2014 - 21:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 18:08

Re bienvenue parmi nous Leah
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 18:15

Reeee biiiienvenue Sistaaah ♥ (je devrais pas poster avec Greg, mais la situation l'imposait xD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 18:27

REBIENVENUE CHEZ LES FOUS QUE TU AIME TANS !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 468
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 19:23

Vouuiiii
Merci à tous ♥

_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Jeu 29 Mai 2014 - 20:35

Re-bienvenuuuuuuuuue parmi nous ma belle !    
Bon courage pour ta fiche !
Pas besoin de te dire que tu as pris un excellent choix de vava   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Dim 1 Juin 2014 - 17:18

bienvenue mademoiselle ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: Vivere senza rimpianti ♣ Alize    - Lun 2 Juin 2014 - 13:20

Félicitations

I. Alize James!


Ta fiche est désormais validée! Nous espérons que tu te plairas parmi nous!
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain!
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DOA : Dead or Alive /!\

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-