AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥

 CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 10 Fév 2015 - 19:10

Cléo Siobhan Hopewell
ft. Georgie Henley

   
Laisse aller, pour toi, pour vivre sans haine.

   

   

   Comment te définirais-tu? Indépendante, solitaire et timide. Je crois que je ne vaux pas mieux qu'une huître tant je peux être fermée aux autres.
   Pour toi, que représente la musique? La musique, c'est ce petit point lumineux qui brille à chaque moment de votre vie, peu importe que vous soyez dans les ténèbres ou non. Bref, je ne saurais pas faire une journée sans.
   Quelle est la chose la plus importante pour toi? Ma mère, mais elle est morte alors ça ne compte pas vraiment. Alors je dirais, le dessin, mon échappatoire.

   


   Caractère• Timide • N'a pas confiance en elle • Froide • Craintive • Sensible • Créative • Douce • Attentive • Patiente • Rêveuse • Serviable • Naïve • Influençable • Têtue • Rancunière • Fragile • Discrète •

Physique[/b Cléo est une petite rousse aux yeux bleus qui n'aime pas beaucoup entendre qu'elle est jolie. Pourtant, il faut être objectif, elle l'est. Elle a un sourire qui rayonne et un regard qui peut illuminer une journée. Sa peau pâle rappelle sans mal ses origines Russes.

   [b]Habitudes
• Elle a une passion toute particulière pour le dessin • Elle est persuadée que les hommes sont lâches, juste bon à abandonner quand la vie devient dure • Elle a tendance à s'enticher des mauvaises personnes • Elle n'aime pas qu'on lui dise qu'elle est jolie • Elle a horreur de parler pour ne rien dire • En veut énormément à son père. Cléo le juge responsable de la mort de sa mère • Elle joue avec ses cheveux en permanence • Cléo fait partie des filles qui n'affectionne pas vraiment le sport. • Elle parle l'espagnol et le russe sans difficulté. Elle maîtrise moins l'anglais et elle a ce petit accent espagnol quand elle parle qui ne la met pas à l'aise. • Elle n'aime pas l'école et l'école lui rend bien. Non pas qu'elle soit stupide, elle sait qu'elle pourrait réussir. Mais ce ne fait pas partie de ses ambition. • Elle voudrait vivre du dessin, d'une manière ou d'une autre. • L'héritage de sa mère dort sur un compte et ce sera le cas jusqu'à sa majorité • L'Espagne lui manque énormément. • Elle a peur de l'obscurité. Pour avoir a lumière de la lune et des étoiles, elle ne dort jamais les volets fermés. • Elle n'est pas croyante. • Cuisine très bien. Notamment les plats traditionnels espagnols. • Elle s'énerve rarement mais son regard noir dissuade souvent • Elle est incapable de faire part de ses sentiments.

Salut tout le monde!
   Moi c'est Cléo Siobhan Hopewell mais tu peux également m'appeler Cléo. Je suis née le 15/août/1998 à Moscou. J'ai donc 16 ans. J'ai des origines Russes et Américaines et j'ai grandi en Espagne. Je suis hétérosexuelle et célibataire. Je bosse en tant que lycéenne. Je fais partie des Keeps gettin' better. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Georgie Henley..
   © crédits
   

   
▬ Qui je suis ▬

   
Pseudo/Prénom Margot. • Âge 20 ans • Scénario/Inventé Inventé • Fréquence de connexion 5/7 • Comment as-tu découvert le forum? Facedebook    • Qu'en penses-tu? Il est vraiment beau, j'adore la police utilisé, les couleurs, le contexte, tout tout tout    • Un double compte? pas tout de suite  Un dernier mot?    

   
Code:
<span class="pris">GEORGIE HENLEY </span>♠ cléo s. hopewell
   


Dernière édition par Cléo S. Hopewell le Mer 11 Fév 2015 - 16:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 10 Fév 2015 - 19:11

une petite citation par ci une petite citation par là. Quoi ?

   
La mère de Cléo était une femme douce, débordante d'amour et au fond c'était bien ça le problème. Elle était incapable de vivre sans amour, sans donner et sans recevoir de l'amour. Peut-être qu'au fond, donner à toutes ces associations caritatives et d'émouvoir sincèrement devant chaque situation était une façon de compenser un certain mal être, peut-être. Quoi qu'il en soit, Cléo a toujours adoré sa mère tout en sachant combien elle pouvait être vulnérable face à la vie. Elle aimait cette personne qui ne perdait jamais espoir, une personne si rayonnante que son sourire aurait pu sauver n'importe qui. Cléo ne pouvait pas en dire autant de Juan, son beau-père -qui au vue de son prénom aussi cliché que son nom, était Espagnol-. Il était ambitieux, un vrai requin dans son domaine. Alors bien sûr, il était tendre avec sa mère, il l'a élevé comme un père mais il ne l'a jamais été. Juan a toujours été Juan...c'est-à-dire, un étranger, quelqu'un d'extérieur, le mari de sa mère peut-être mais il ne faisait pas partie de la famille. Pourtant, sa mère l'aimait tellement que Cléo était bien incapable de s'opposer à quoi que ce soit, elle était capable de mettre chaque ressentiment de côté pour le sourire de sa mère. Elle avait conscience qu'elle était supposée rester une enfant veillant à son bien être égoïste mais, Cléo, elle n'avait jamais su juré autrement que par le bonheur de sa maman. Était-ce si mal ? Elle n'en savait rien mais, elle avait échoué. Un soir, en rentrant du collège c'est le corps apaisé de sa maman qu'elle a retrouvé sur le grand lit. Rien de sanglant, rien de monstrueux, un simple corps endormi à tout jamais mais, le corps d'une mère dont l'amour d'une fille n'aura pas su la sauver.

« Comment t'as pu lui faire ça ! ». Elle tapait si fort contre le torse de son beau-père, elle n'était soudainement que haine, incapable de laisser cette rage s'échapper. « Cléo ! Calme-toi de suite ! Il y a des choses que tu ne peux pas comprendre... ». La petite fille qu'elle était encore -même si elle commençait à être berçait par les prémices de l'adolescence- eut un regard rempli de mépris. Ce qu'elle comprenait parfaitement c'était que sa mère était morte, elle s'était suicidée les papiers du divorce entre les mains. Ce qu'elle savait c'est que sa mère avait offert à Juan son cœur et qu'il l'avait brisé, il l'avait abandonné à l'instar du père de la jeune fille avant lui. Cléo détestait les hommes -avec un petit h-, elle détestait leur faiblesse, leur goût pour l'abandon et leur incapacité à faire face.

Les retrouvailles avec son père furent aussi glaciales que les vagues souvenirs qu'elle avait du froid en Russie. Il n'était pas plus heureux que ça de la retrouver et à vrai dire plutôt pressé de la déposer à l'appartement pour retourner travailler. Son père avait été le premier amour de sa mère et sans aucun doute sa pire erreur. Cléo ne connaissait pratiquement rien de lui si ce n'est cette carte et ce gros chèque qu'elle recevait pour Noël et son anniversaire. Un père absent qui estimait que l'absence pouvait compenser les larmes, un lâche et le pire des lâches aux yeux de Cléo. Bon, il est vrai qu'elle exagérait un peu, quand elle avait cinq ans, elle avait passé un mois chez lui et il avait été présent pour le mariage de sa mère ainsi que le jour de ses six ans -parce qu'il était en voyage professionnel en Espagne-. En gros, Cléo ne l'avait pas vu depuis six ans et demi en chair et en os et très honnêtement, elle s'en portait mieux ainsi. Elle n'aimait pas l'exigence et le mépris de cet homme. A dire vrai, elle le détestait et elle lui en voulait tout particulièrement, pour elle, le vrai responsable de la mort de sa mère, c'était lui.

Cléo ne s'en sortait pas au collège, déjà qu'elle n'aimait pas ça mais très honnêtement, elle maîtrisait trop peu la langue pour s'en sortir et son père n'était pas vraiment avare en encouragement. « Déjà si tu te donnais la peine de parler en anglais, tu n'en serais pas là ! ». Qu'est-ce qu'elle y pouvait, elle, si elle avait grandit en Espagne ? Qu'est-ce qu'il y pouvait si elle avait eu une mère pour lui apprendre le Russe mais pas son père pour lui apprendre l'anglais ? « Tu veux que je te parle en anglais ? Bien ! J'ai honte de porter ton nom ! Je te déteste ! Tu étais l'homme de sa vie... c'est ta faute si elle est morte, c'est toi qu'elle appelé avant de mourir ! ». Les larmes de l'adolescente dévalaient ses joues à toute vitesse. Son anglais était teinté d'un accent Espagnol rempli de colère. « Je sais que tu aurais préféré que je ne naisse jamais et crois-moi j'aurais aimé ne jamais t'avoir pour père ! ». Elle pesait ses mots, Cléo n'était pas le genre d'adolescente à se laisser aisément porter par la colère et la haine qu'elle ressentait pour son père était tout ce qu'il y avait de plus réel.

C'est après cette dispute que Cléo a claqué la porte, piquant un paquet de fric à son père au passage. Elle était déterminée à retourner en Espagne, quoi qu'il en coûte. Elle n'avait pas de meilleurs plans, elle voulait juste retrouver un lieu où elle pourrait se sentir chez elle et non comme une étrangère. Ce jour-là, il neigeait sur New York, l'une de ces fameuses tempêtes de neige qui paralyse la ville et surtout, les aéroports. Cela dit, Cléo était trop en colère pour songer à tout ceci et après une nuit à l'aéroport à attendre un vol pour l'Espagne, elle s'est retrouvée nez à nez avec un policier. La rouquine n'en était pas à sa première fugue, en un an et demi avec son père, elle avait alarmé plusieurs fois les flics et les services sociaux, si bien que son père ne prenait plus la peine de signaler « ses départs » comme il disait. Sauf que cette fois-ci, c'était la fois de trop, l’assistance sociale ayant constaté la détermination de Cléo à retourner dans son pays plutôt que d'être son père, la garde lui a été retiré. Cléo a passé plusieurs mois dans une famille d'accueil provisoire avant qu'on lui trouve une place à la Nouvelle-Orléans... une place, elle avait l'impression d'être un chien qu'on se traîne parce qu'on ne peut pas le faire piquer...

Cléo est mal dans sa peau et bien malgré elle, elle le fait sentir et elle le ressent. Elle n'est pas méchante mais distante avec chacun, elle a peur d'être abandonné autant qu'elle à peur d'être seule. Elle rencontre des troubles alimentaires et fait au mieux pour les cacher alors qu'on pourrait l'aider mais... elle a dû mal à accepter cette possibilité.


Dernière édition par Cléo S. Hopewell le Lun 16 Fév 2015 - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 540
Avatar : Peter Facinelli ♥
Age : 43

Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 10 Fév 2015 - 19:13

Bienvenue parmiii nouuus :3 J'espère que tu te plairas ici :) Si tu as besoin de quoi que ce ne soit, n'hésite pas, le staff est là pour répondre à la moindre de tes questions ou autre ! Bon courage pour la suite de ta fiche ♥

_________________________

FAMILY LIES 
ABOVE THE REST



   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 29/05/2014
Messages : 463
Avatar : Hayden Panettiere
Age : 25
Métier : Pâtissière et étudiante en commerce

Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 10 Fév 2015 - 19:22

BIENVIENDUUUUE ♥ Comme l'a dit Sullivan, en cas de besoin, n'hésite surtout pas, nous sommes là pour ça :D Bon courage pour ta fichette

_________________________

Say something I giving up on you
Every time I close my eyes I can touch the colors around me Suddenly I realize everything I thought was impossible is here And my heart sings in a world so incredible And everything burns much brighter ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 10 Fév 2015 - 19:37

Merci beaucoup vous deux j'hésiterai pas un seul instant. Je suis certaine que je vais me plaire
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 10 Fév 2015 - 19:42

Bienvenue ici !
Et wow ! J'adore ton choix d'avatar, c'est la première fois que je la vois.. Et elle fait un superbe avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mer 11 Fév 2015 - 15:41

J'adore aussi ton choix d'avatar, Danielle Campbell est juste
Merci beaucoup il faudra que je te mpotte pour qu'on se trouve un lien comme on va vivre sous le même toit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mer 11 Fév 2015 - 15:55

Avec plaisir, ma belle ! J'attends avec impatience :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Ven 13 Fév 2015 - 12:09

Bienvenue parmi nous Cleo
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 01/05/2014
Messages : 132
Avatar : Zooey Deschanel
Age : 31
Métier : Écrivaine

Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Sam 14 Fév 2015 - 8:06

Bievenuuuuuue
J'adore Georgie ommg *O* Bon courage pour ta fiiiche :3

_________________________
Une famille c'est un peu comme une boîte de chocolats !

Un mélange de parfums classiques, originaux ou complètements fous. Dans la mienne, on trouve surtout les deux dernières catégories. Certaines personnes n'aiment pas les assortiments, parce qu'elles craignent de tomber sur un chocolat décevant. Je ne suis pas trop d'accord, il suffit de choisir sans se laisser avoir par les apparences. Si on s'y prend bien, on évite facilement les mauvaises surprises.
© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Lun 16 Fév 2015 - 18:29

Merci vous deux
Zoey et Diana sont deux choix trop parfaits
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: CLEO Ϟ Quand je me suis senti tomber ce soir j’ai eu peur. J’étais même terrifiée. C’est à toi que je pensais.     - Mar 17 Fév 2015 - 9:30

Félicitations

Cléo S. Hopewell !


Ta fiche est désormais validée! Nous espérons que tu te plairas parmi nous!
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain!

N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.

Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur.
» CHARLAVAIL ☇ « J'ai mis tellement de crème anti-rides que quand j'me suis réveillé on était hier! »
» Quand notre guerrière se déshabille le soir...
» [0153] « Quand on tombe on se relève. Malgré la douleur, malgré la peur... » - Hana Scarlet. || [PYROLI]
» LOU ♣ Je suis pessimiste quand je regarde le monde, mais mon système nerveux est optimiste.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-