AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥
Les soldes sont à nouveau présentes jusqu'au 30 juin.
Intéressés ? Alors n'hésitez pas à aller lire ce sujet

 She has a dream, but mom and dad disagree. ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 17:16

Yun Montgomery
ft. Park Shin Hye

   
"Be that fearless girl, the one who would dare to do anything." Taylor Swift 

   

   

   Comment te définirais-tu? Trop timide. Trop gentille. Encore bien trop naïve. Je n'arrive pas à dire non. J'ai toujours peur du regard des autres et par-dessus tout de celui de mes parents. Mais j'ai envie de vivre pour moi-même, je crois que je peux travailler là-dessus, gagner ma liberté !
   Pour toi, que représente la musique? Absolument toute ma vie. La musique me permet de ne pas sombrer, de m'échapper. Elle m'a permit de me libérer ! C'est un langage universel et c'est ce qui la rend magique ! Et, c'est comme si elle et moi on avait un lien profond car, je ne sais pas si c'est a mère biologique qui a voulu que je me nomme comme ça, mais Yun signifie mélodie, et pour moi, c'est comme un message du destin.
   Quelle est la chose la plus importante pour toi? Moon, ma guitare. Je l'ai achetée en cachette quand j'avais quatorze ans, depuis, je fais tout pour la protéger.

   


   Caractère & Physique • Yun a le visage doux, elle est calme, mais depuis peu, une flamme brûle dans son regard, la détermination l'anime. La jeune femme est frêle d'apparence, pourtant, elle est dans une excellente condition physique grâce aux arts martiaux qu'elle a pratiqué plus jeune et qu'elle a poursuivit par la suite. Elle est d'un naturel réservé et à tendance à se cacher derrière ses longs cheveux bruns. Elle a toujours eu envie de bien faire et faire en sorte que tout le monde soit content. De nature pacifique, elle ne cherchera pas les problèmes, mais, s'il s'agit de quelqu'un ou quelque chose qui lui tient à cœur, alors, elle saura dépasser sa timidité et répondre à l'adversaire. Toujours guidée, avec un planning préparé pour elle d'avance, elle n'a jamais eu à se débrouiller toute seule. Son départ de New York et son arrivée à la Nouvelle-Orléans est pour elle un parcours d'initiation mais elle veut prouver à ses parents adoptifs qu'elle est capable de se débrouiller seule. Encore naïve, elle risque de se faire rouler sur bien des plans, notamment en amour où elle n'y connait rien. Mais elle veut vivre son rêve et qui sait, peut-être rencontrer son idole ?
   Habitudes • Jouer de la guitare • Chanter • Lire • Découvrir le monde • Apprendre tout ce qu'elle peut ! • Écrire à Ajay et Lily. • Suivre la carrière de Taylor Swift. • Elle est très organisée. • Elle va rougir comme une tomate et bégayer si elle est la première à adresser la parole à quelqu'un. • Quand elle paraît assurée, elle joue simplement un rôle, cela la fait sentir en sécurité. • Son plus gros défaut ou manque est que socialement, elle a tout à apprendre.

Salut tout le monde!
   Moi c'est Yun Montgomery mais tu peux également m'appeler comme il te plaira. Je suis né(e) le 30/04/1995 à Suncheon. J'ai donc 20 ans. J'ai des origines coréennes. Je suis hétérosexuelle et célibataire. Je bosse en tant que mannequin. Je fais partie des Barbra Streisand. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Park Shin Hye.
   © crédits
   

   
▬ Qui je suis ▬

   
Pseudo/Prénom MademoizelleZ • Âge 24 balais • Scénario/Inventé Inventé • Fréquence de connexion 4/7 • Comment as-tu découvert le forum? C'est un retour, j'étais Camille ! • Qu'en penses-tu? Ce fofo est trop chouette alors je reviens voilà tout, j'espère juste que je pourrais rester plus longtemps • Un double compte? Non, je ne prendrais pas le risque ! ^^ • Un dernier mot? Tu veux jouer avec moi ? :D

   
Code:
<span class="pris">PARK SHIN HYE </span>♠ prénom & yun montgomery
   


Dernière édition par Yun Montgomery le Jeu 12 Nov 2015 - 13:30, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 17:17

"To dream bigger, work harder." Taylor Swift

   
Yun est douce, Yun est polie, Yun est docile. Yun a toujours fait tout ce que ses parents lui demandaient de faire, parce qu'elle voulait leur plaire, parce qu'elle voulait qu'ils l'aiment. C'est ainsi que dès son plus jeune âge, elle tournait déjà des spots publicitaires et posait dans des magazines de haute couture pour enfants aisés. Ses parents, Carl et Gabrielle Montgomery, outrageusement riches, partageaient la même passion pour le bling bling quand ils se sont rencontrés : le goût des soirées mondaines, des costumes hors de prix pour Carl et des robes de grands couturiers pour Gabrielle dont la mère l'avait baptisée du vrai prénom de Coco Chanel. Autant vous dire que la passion pour le luxe et le paraître coule dans les veines de la famille. Seulement voilà, pour pouvoir porter des robes aussi somptueuses avec panache, il ne fallait surtout pas prendre le moindre gramme. Avoir un enfant, encore moins. Mais les adoptions d'enfants défavorisés étaient à la mode parmi la haute, alors le couple décida d'adopter une petite fille. Une asiatique, pour bien marquer la différence tant qu'à faire. C'est ainsi que commença la recherche parmi les orphelinats. C'est à Suncheon que Gabrielle eut un coup de cœur pour son nouveau faire-valoir. Yun, pas encore deux ans, était la seule enfant qui ne pleura pas quand elle s'approcha de son berceau. La fille et la femme se fixèrent quelques instants et le destin de Yun fut scellé.

Direction New York pour la famille. D'un accord commun, le couple déclarait à qui voulait l'entendre qu'il leur manquait quelque chose pour être heureux, qu'ils voulaient un enfant, mais que Gabrielle ne pouvait pas enfanter pour des raisons de santé, et que l'adoption de Yun était la meilleure chose qui leur soit arrivée. La petite fille ne changea pas de prénom, il fallait garder son exotisme. Elle fut très bien traitée, reçu énormément d'amour, mais seulement de la part de sa nourrice, Lily. Sa mère se contentait de venir la voir pour vérifier qu'elle embellissait avec le temps et pas le contraire et que Lily lui apprenait à être sage. Son père, par politesse, venait demander de temps à autres à Lily si elle avait besoin de quelque chose pour bien éduquer « la petite ». Dès qu'elle eut trois ans, Yun devint malgré elle l'égérie d'une série de peluche haute gamme. Puis de vêtements pour enfants. Elle ne pleurait jamais, mais ne babillait qu'en présence de Lily, si bien que sans elle sur les tournages ou les séances photos, Yun était le digne reflet d'un pot de fleur.

Lily faisait bien attention, malgré tout son amour pour l'enfant et son dégoût pour la manière de l'éduquer des parents, à ne pas prendre la place de la maman. Elle parlait constamment de Carl et Gabrielle, en montrant leur photo à Yun, pour qu'elle sache qui ils étaient, mais que s'ils n'étaient pas souvent présents, c'était parce qu'ils étaient très occupés par leur travail. Papa gérait une grosse entreprise de maquillage de marque et Maman devait aider Papa à la promotion de ses produits. Yun grandit avec cette fausse image parentale de parents absents mais très aimants et ne chercha jamais à en savoir plus, ses parents travaillaient beaucoup pour son bien-être, alors elle aussi allait faire de son mieux. Elle apprenait bien à l'école, était toujours en tête de classe, mais elle était si discrète, si sage et studieuse, que personne n'osait l'approcher. Yun non plus. Les autres éveillait sa curiosité mes tous ses objectifs étaient fixés sur ses parents et si les amis ne venaient pas à elle naturellement, elle ne cherchait pas à s'en faire.

Quand elle eut sept ans, Ajay fit son entrée dans la famille. Cette fois, c'était un enfant adopté en Inde, un garçon de douze ans qui avait perdu ses parents dans un accident de voiture et n'avait pas d'autre famille. Il avait miraculeusement survécu et avait fait la une des journaux. Les Montgomery s'étaient emparé de l'occasion pour « agrandir la famille ». Par chance pour eux, Ajay était également une tête, mais, déjà plus grand, il savait que la vie ne faisait pas de cadeaux et sans y paraître, il se promit juste d'utiliser les Montgomery pour sa propre ascension sociale. Il ne s'intéressa guère à Yun, sa « petite sœur » d'adoption. Il se contenta de l'ignorer et de rester poli, malgré les timides tentatives de cette dernière pour établir un contact. Sans se décourager, Yun poursuivit les tentatives durant les années qui suivirent, l'observant discrètement comme à son habitude. Visiblement, les cinq années qui les séparaient étaient trop importantes pour Ajay. Il étudiait le plus possible dans le but d'obtenir une des meilleures universités de New York par la suite, rien d'autre ne comptait. Seul Carl parvenait à briser son mutisme permanent pour parler business.

Yun continuait à enchaîner docilement l'école et les séances de photos. Elle remarqua que plus elle grandissait et plus elle obtenait de contrat de mannequinat, plus sa mère s'occupait d'elle. Tombant dans l'engrenage de la fille désespérée d'obtenir l'amour de sa mère et de briller dans ses yeux, elle accepta les pires régimes alimentaires pour obtenir la taille parfaite, les entraînements sportifs les plus intensifs pour obtenir la silhouette rêvée, les cours les plus abracadabrants d'élocution et ainsi de suite. Elle ne pouvait rien refuser si c'était pour sa mère. Yun n'avait pas beaucoup de loisir en dehors de son travail, ses heures de libre, elle les passait à lire ou à surfer sur internet sans pour autant chercher à établir de relations amicales virtuelles. C'est ainsi qu'à l'âge de quinze ans, elle découvrit celle qui serait son idole pour longtemps : Taylor Swift. Cette blonde pimpante qui n'en a rien à faire de ce que racontent les autres et qui se contente de vivre sa passion à fond.

C'est alors qu'elle fit sa première demande auprès de ses parents. Jamais elle n'avait osé demander quoi que ce soit, ni vêtements, ni nourriture particulière, c'était sa mère qui décidait de tout et les livres, c'était Lily qui s'en chargeait. Si bien qu'un soir, à table, la famille au complet, une toute petite voix résonna. « Maman, Papa, est-ce que je pourrais avoir une guitare ? » Elle l'avait dit d'une traite, impressionnée par sa propre témérité. Que n'avait-elle pas osé dire ! Ce fut la foudre qui s'abattit sur elle avec les traits de sa chère mère. Jamais au grand jamais elle ne perdrait du temps avec des cours inutiles ! Il ne fallait pas non plus qu'elle s'abîme les doigts ! Qu'elle se coupe les ongles ? Surtout pas ! Ce furent les premières larmes qui coulèrent des yeux de Yun. Elle qui était toujours restée dans une profonde mélancolie sans jamais se laisser aller, fondit en larmes. Carl eut un geste désemparé mais ne chercha pas à contredire sa femme. Ajay, comme à son habitude était dans un autre monde et regardait ailleurs, comme si rien ne c'était passé, mais sa main tenait fermement son couteau et les jointures de ses mains blanchissaient. Yun se leva de table, s'excusa et alla directement à sa chambre.

Elle passa le reste de la nuit à ressasser les paroles de Gabrielle, cette mère qu'elle ne voulait surtout pas décevoir mais qui avait écrasé sans attendre quelque chose qui lui tenait à cœur. Partagée entre son idolâtrie et le coup dur qu'elle avait reçu comme une trahison, Yun n'arrivait pas à savoir où elle en était. Le lendemain, elle manqua de percuter Ajay dans le couloir menant à la salle de bain, celui-ci, comme à son habitude, ne lui adressa pas un seul regard, mais au moment où il était juste à sa hauteur, il lui attrapa le poignet, et sans se retourner, parla à voix audible mais basse : « Ils partent pour une semaine demain, je vais aller à la librairie à neuf heures, juste à côté du magasin de musique, ne sois pas en retard. » Il relâcha sa prise et parti comme il était venu, mais il avait allumé l'espoir chez Yun et toutes les années qu'il avait passé à la considérer comme une étrangère s'étaient effacées d'un coup.

Yun n'était pas en retard au rendez-vous proposé par Ajay. Pour rien au monde elle n'aurait manqué ça. Son grand-frère prenait enfin son rôle et il lui semblait que les choses allaient enfin changer pour elle. Et ce fut le cas. Ils n'allèrent pas tout de suite dans les magasins. D'abord, il se rendirent dans un parc pour parler. Cela faisait des années qu'Ajay n'avait parlé à personne et sa petite sœur de quinze ans semblait soudain une personne de choix. Yun ne savait pas pourquoi il réagissait comme ça, mais elle était heureuse de goûter à un moment de fraternité. Il lui expliqua tout, depuis le début. Il avait accepté d'être adopté pour la sécurité financière, pour changer de vie, oublier l'accident qui le hantait tant bien que mal et s'assurer une vie aisée par la suite. Il travaillait encore et encore dans le but d'être capable de dépasser leur père dans le monde des affaires et être capable de s'assurer une liberté vis à vis d'eux, de ne plus rien leur devoir. « Toi aussi Yun ! Il faut que tu te libères, que tu arrêtes d'être la petite poupée de Gabrielle. Tu ne vaux pas plus à ses yeux qu'un sac à main ! Non non non s'il te plaît ne pleures pas... Je sais que ce que je dis est dur, mais il va falloir que tu te forges une carapace. Je sais bien que tu fais tout ça pour qu'ils t'aiment, mais c'est pas toi. Tu as encore trois ans à tenir, mais après, tu pourras t'envoler, crois-moi. Je vais t'aider ! » Les yeux brillants, mais reconnaissants, Yun avait hoché la tête. Un nouveau chapitre de leur vie s'ouvrait, et ils n'étaient plus tous seuls, comme ils l'avaient cru jusqu'alors.

Au fur et à mesure que Yun grandissait, Lily était moins demandée pour s'occuper des enfants et lorsque l'adolescente fut en mesure de se gérer d'elle-même, Lily fut renvoyée avec une belle prime, au grand dam de Yun qui sentit en elle un premier déchirement, atroce, mais elle ne pouvait rien faire, rien dire. Elles se promirent de garder contact. Les années suivantes ne furent pas de tout repos. Yun et Ajay continuèrent à jouer les enfants modèles et s'ignoraient mutuellement en présence des parents et de Lily. Ils voulaient garder leur complicité secrète, toujours laisser croire aux parents qu'ils menaient la barque. Elle prenait des cours de guitare en secret auprès d'un camarade de l'université d'Ajay alors qu'elle disait étudier à la bibliothèque avec lui et trouvait toujours des prétextes pour que sa mère ne vérifie jamais l'état de ses mains. L'année des dix-huit ans de Yun, Ajay annonça qu'il quittait la maison. Il avait décidé d'aller parfaire ses compétences de futur chef d'entreprise en Californie. Rien ne pouvait le retenir. Carl apprécia l'initiative sans savoir que son fils cherchait juste à s'éloigner. Gabrielle quand à elle, n'en eut rien à faire, il n'était pas « sa vache à lait ». Yun, bien qu'elle soit déjà au courant, vécu cela comme un second déchirement, mais n'en montra rien devant les parents. Ainsi, elle resta seule avec Moon, sa guitare, sans pouvoir poursuivre les cours, n'ayant plus d'alibi. De toute façon, elle n'en avait plus le temps, sa mère l’entraînait dans plus en plus de soirées mondaines, auprès de couturiers connus et même de réalisateurs. De plus en plus absente lors de ces rencontres, Yun cherchait un moyen de s'échapper. Légalement, elle était majeur, son compte en banque était bien garni et elle avait tous les droits dessus, mais que savait-elle de la vie ? Comment se débrouiller toute seule ? Elle avait peur, peur de tout ça.

Étouffant dans sa routine de starlette dont elle ne voulait plus, affichant des sourires forcés devant les caméras et photographes, sombrant dans la mélancolie dès que l'attention se détournait d'elle, Yun ne se supportait plus elle-même. Seul remède à ses peines, sa chère Moon sur laquelle elle composait et fredonnait des chansons en cachette, inspirées par le style de son idole de toujours. Un soir cependant, alors que sa mère était supposée être déjà couchée pour "avoir un teint parfait" au réveil, entra dans sa chambre, sans prévenir, sans frapper, le visage déformé par la colère. Elle découvrit que a fille adoptive lui cachait des choses et surtout avait désobéit. S'en suivit une dispute phénoménale où Gabrielle voulut briser la guitare de sa fille que celle-ci sauva de justesse et où Yun ne mâcha pas ses mots et termina sur un cruel mais vrai « Tu t'es jamais comporté comme une mère pour moi ! » Ce fut le déclic pour Yun. Elle plia bagages, enferma Moon dans sa housse et quitta la maison le soir-même sous le regard hébété de ses deux parents adoptifs qui n'avaient jamais eu à gérer telle crise. Personne ne la retint. Yun se sentit partagée entre soulagement et déception, mais quelque part, cela la confortait dans son choix.

Yun avait le strict minimum avec elle, des rêves de musique plein la tête, et une seule destination à l'esprit. Elle se rendit à l'aéroport, pris son billet et attendant l'embarquement, une boule d'excitation dans le ventre, elle envoya un sms à son frère : « Ajay, merci de m'avoir montré la voie. Je m'envole pour la Nouvelle-Orléans dans une demi-heure. Je te recontacte dès que je suis là-bas. ♥ »


Dernière édition par Yun Montgomery le Jeu 12 Nov 2015 - 12:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 17:20

CAMIIIIIIILLLEEEE !
Enfin l'ancienne:mdr:
Rebienvenue parmi nous ! J'espère aussi que cette fois tu pourras rester ♥
Bon courage pour ta fichette et si besoin tu sais où demander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 17:24

Hihi coucou ! Merci beaucoup ! ^^ J'ai enfin eu une idée de personnage, alors me voilà ! =) J'écris la fiche, je reviens ici dès que j'ai fini. :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 17:31

Ma Zaza d'amour avec Shin hyyyyyyyye Marry meeeeeeeeeeeeeeeeeeeee ! I love ya !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 18:03

Muhu <3. J'arrive, j'arrive, la fiche avance ;).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 18:05

Je viens de faire des avatars d'elle en plus
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 532
Avatar : Peter Facinelli ♥
Age : 43

Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 19:29

Bienvenue parmi nous PARDON ! REBIENVENUE PARMI NOUUUUUS MA BELLE ♥ super contente de te revoir ici ♥

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Mer 11 Nov 2015 - 21:59

Youpiiii !  Merci !  ^^ Bon j'ai fini la partie histoire, me reste à faire le descriptif physique et caractère ! =)

EDIT : Voilà fiche finiiiiiie ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: She has a dream, but mom and dad disagree. ~    - Ven 13 Nov 2015 - 15:47

Félicitations

Yun Montgomery!


J'aime beaucoup ton personnage, je la trouve très attachante, et j'adore ta façon d'écrire, c'est très clair, très intéressant Tu m'avais bien manquée tiens ♥
Ta fiche est désormais validée! Nous espérons que tu te plairas parmi nous!
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain!
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-