AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis ou nous laisser un message d'amour sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥️
Le forum a trois ans ♥️
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Préparez-vous à frémir de peur
L'événement d'Halloween ne va pas tarder à montrer le bout de son nez ♥️

 All I want for Christmas is to know the family ♣ Keo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/06/2014
Messages : 195
Avatar : Maggie Grace
Age : 31
Métier : Monitrice d'équitation

Message
Sujet: All I want for Christmas is to know the family ♣ Keo    - Ven 4 Déc 2015 - 22:26

Noël a toujours été l'une de mes périodes préférées dans l'année. Mis à part le fait qu'il fasse froid -bien trop parfois, mais il faut bien faire avec - tout était merveilleux, à Noël. La neige donnait ce sentiment de liberté, et cette impression de magie, tout autour de nous. Et puis, il fallait voir la lueur dans les yeux de chacun, notamment des enfants, qui attendaient tellement impatiemment que l'heure de découvrir l'immense surprise que le père Noël avait choisi pour eux, cadeaux ou charbon, s'ils n'avaient pas été sage, ne finisse par arriver. En se promenant dans les rues de la ville, on sentait que la magie de Noël envahissait peu à peu les rues. Les chants de Noël laissant les promeneurs plus ou moins silencieux, tant qu'en arrivant sur une place, c'était ce qu'on entendait le plus, comme si le reste s'était arrêté pour nous laisser l'opportunité de gagner cet esprit de noël, libéré par les chants.
Quant bien même il faisait froid pendant le mois de décembre, emmitouflée dans ma doudoune, et le visage quasi recouvert par mon écharpe, j'étais bien, et l'ambiance qui se dégageait dehors donnait cette impression d'être dans un monde un peu secondaire, quasi rêvé.
Et c'était ce que j'aimais, quand je me promenais dans le marché de Noël. Le vin chaud, les confiseries spéciales à Noël qu'on proposait à la dégustation. La Nouvelle-Orléans n'avait plus rien à envier à la Laponie. J'étais là pour faire mes différents cadeaux de Noël, certes, mais récemment, grâce à Alize et ses conversations interminables sur Skype, j'avais appris qu'une de nos cousines était en Ville. Le genre de cousin tellement éloigné que la seule chose qu'on connait d'eux sont les vieux souvenirs pas très clairs de l'arrière arrière grand mère, ou quelque chose comme ça, qui ont été légués à notre grand mère. Chaque année, on reçoit une carte de voeux de leur part, et on en envoie une aussi, mais la vérité est qu'on ne les connait pas. Mais j'avais envie de rencontrer cette cousine éloignée cependant. Alors, on s'était dit qu'on pourrait essayer de se retrouver, par le biais d'Alize, puisque je n'avais pas touché à mon ordinateur pour autant, et qu'écrire des lettres, ce n'est pas toujours très pratiques pour faire dans la rapidité, surtout que nous étions dans la même ville. Grâce à des photos, je savais que si je la voyait, je la reconnaitrait. Et même si j'étais anxieuse, j'avais hâte de la croiser. C'était étrange de me dire que j'allais rencontrer une James. Et qui plus est, une james rousse ! La famille a depuis des année engendré des blondes, alors, oui, dans mon anxiété, j'avais réussi à me trouver une façon de me détendre, bien que c'était bête. D'ailleurs, alors que je me présentais vers un stand de savon naturels, dans lesquels il y avait des spécifiques pour les soins de grand mère il me semblait la voir au loin. Je l'interpellais, en hurlnt Keo ! Keo ! et en faisant de grands signes, faisant se retourner les gens vers moi, me regardant étrangement. Et alors ?

_________________________
OUT OF TIME
YOU'RE THE SUN
I'M THE MOON❤️

« Tu es parti, et c'est trop tard...Tu es parti sans un regard, qui m'aidera à t'effacer de ma mémoire ? J'ai essayé de t'oublier, mais quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse l'amour a parfois tort..» ©️    sleeping ∆ monday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: All I want for Christmas is to know the family ♣ Keo    - Sam 5 Déc 2015 - 0:12




Lorsqu’elle était plus jeune, la famille pour Keo, n’ayant pas de frères ni de sœurs, ça se résumait à maman et papa. Mais apparemment, c’était plus que ça puisque chaque année, ils envoyaient des cartes de vœux à d’autres personnes. Pendant longtemps, ces gens étaient restés très abstraits aux yeux de la petite rousse et quoi de plus normal étant qu’elle ne les avait jamais vu. Difficile de voir qui que ce soit quand on vit sur une petite île et qu’on en sort pour ainsi dire jamais. Et puis, il y a de quelques années maintenant, elle établit un contact avec ses cousines – à quel degré elles étaient cousines, Keo avait oublié mais elles l’étaient. Du moins surtout avec l’une d’entre elle, une blondinette prénommée Alize. Bianca, sa sœur, ne prenait jamais part à leurs conversations via skype mais elle lui remettait toujours son bonjour. C’est par hasard qu’elle atterrit dans la ville où ses deux cousines avaient grandi. Et si ce n’était pas là l’occasion de rencontrer la famille, franchement ! Malheureusement, Alize n’avait pas pu venir mais Bianca serait là et dans le fond, la jeune femme était plus curieuse de la rencontrer qu’Alize qu’elle connaissait un peu, tout de même.

Pour se faire, les deux demoiselles s’étaient donné rendez-vous au marché de Noël et Keo s’était fait la réflexion au moment où toutes les décorations avaient commencé à poper de tous côtés qu’il n’y avait pas grand-chose dans le climat qui indiquait qu’il faisait froid. D’ailleurs, c’est en t-shirt que la rouquine sortit du travail et prit la direction du marché de Noël. Peut-être bien qu’il faisait plus froid, sûrement, même mais ce n’était pas vraiment comparable à ce qu’elle avait connu en Nouvelle-Angleterre. C’était bien une des raisons pour laquelle elle choisit la Nouvelle-Orléans plutôt que New York pour débuter sa carrière, hein, elle en avait ras-le-bol de la pluie et du vent et même de la neige, tiens. Oui bon, elle aurait tout aussi pu choisir la Floride ou la Californie mais là c’était l’inverse, trop de soleil et ce n’était pas bon pour sa délicate peau de rousse. Bref, le marché se trouvant à deux pas de là où elle faisait son stage, Keo y fut en deux minutes et là encore, force était de constater que ça ne ressemblait pas à ce qu’elle avait connu jusqu’à présent, voilà ce que ça faisait de vivre dans un bled, tout ce qui se faisait dans les grandes villes avait l’air hors norme. La jeune femme ne savait plus où donner de la tête. Et tout était fait pour vous donner l’illusion que vous vous retrouviez dans le village du père Noël.

Maintenant qu’elle était là, elle se disait qu’elle pourrait en profiter pour acheter ses cadeaux. Ça tombait bien, sa paie venait tout juste de tomber. Puis surtout, ça changerait de ses habituels cadeaux merdiques. Ce n’était pas intentionnel, c’était juste qu’elle n’était pas douée pour faire des cadeaux personnalisés, voilà tout, alors en général, elle se contentait d’offrir des bons. De toute sorte et pour à peu près tout et n’importe quoi, mais plus impersonnel, tu meurs. Enfin soit, Keo zieutait les diverses choses qu’elle pourrait offrir, il y avait surtout des écharpes très jolies mais très hors de prix, aussi, des produits artisanaux comme du savon et plein, mais alors pleiiiiin de choses à manger et à boire. Mouais bon, elle pouvait toujours offrir du chocolat à sa mère, du vin à son père et elle ne savait quoi à Devin. Pas du savon en tout cas, ça faisait passer le message « je t’aime bien mais pas ton odeur » et il n’y avait rien de plus faux pour le coup. Toujours est-il qu’elle verrait ça plus tard puisqu’elle venait d’apercevoir une crinière blonde en relevant les yeux alors qu’une voix appelait son nom. Bianca, elle ne pouvait pas se tromper, elle l’avait vue en photo. Tout sourire, la rouquine se dirigea droit sur elle avant de stopper à deux pas. Moment de flottement un peu gênant, puis Keo se décida finalement pour une accolade.

    « Salut, Bianca ! Je suis trop contente qu’on se voit enfin ! Comment tu vas ? »


Ou la question bateau qui sort à chaque fois. Mais on ne pouvait pas nier qu’il s’agissait d’un bon début de conversation. Ce qu’elle était heureuse de savoir qu’une de ses cousines au moins était aussi grande qu’elle. C’est vrai quoi, elle passait toujours pour une géante, c’était agaçant, à la fin. La jeune femme jeta ensuite un regard autour d’elle, et sans trop de mal – pour ne pas dire sans aucun mal – ses yeux se posèrent sur un chalet où l’on vendait du vin chaud, du chocolat chaud et allez savoir quoi d’autre encore. Elle qui se plaignait toujours de ne pas avoir l’âge requis pour boire, là elle n’allait pas râler rien que l’odeur du vin chaud lui retournait l’estomac, ça serait donc chocolat.

    « Ça te dit qu’on prenne un verre ? » questionna-t-elle en désignant l’échoppe.


Une table haute était dressée juste devant et c’était très étrange car il y avait pas mal de monde dans les parages mais celle-ci était libre, elles pouvaient donc tout à fait s’y accouder si elles le souhaitaient ou bien se remettre en marche, ça lui convenait très bien, elle laissa à Bianca le soin de choisir.


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/06/2014
Messages : 195
Avatar : Maggie Grace
Age : 31
Métier : Monitrice d'équitation

Message
Sujet: Re: All I want for Christmas is to know the family ♣ Keo    - Dim 13 Déc 2015 - 23:26

J'avoue que je suis on ne peut plus stressée par le fait de rencontrer Keo. J'ai toujours refusé de lui parler sur skype. Pas par haine, ou par impolitesse. Juste parce que je trouve que rencontrer quelqu'un par le biais d'une interface numérique,ce n'est pas très sain. Et c'est tellement virtuel qu'au final, c'est tout comme si on ne connaissait pas la personne. Enfin, à la limite, ça pourrait ne pas me déranger pour quelqu'un de totalement inconnu, et qui n'aurait rien à faire avec ma famille, mais pour la famille, je préfère écrire de longues lettres, ou rencontrer la personne en vrai. Au moins, je trouve ça moins surfait. Et puis, la famille, c'est sacré, il y a des manières de la rencontrer, d'après moi, et ce n'était pas de la même façon que pour Alize. Après, à chacun sa façon de voir les choses, que voulez-vous?
Ce serait mentir que d'affirmer que malgré tout, cette rencontre ne me stressait pas. J'étais angoissée. Nous étions cousines, et pourtant, nous n'avions pas grandi ensemble. Les années avaient passé, et j'avais presque trente ans, j'étais l'une des plus vieilles des enfants de ma génération dans la famille. J'aurais presque été de l'âge des parents de Keo. Enfin, j'exagère, nos n'avons pas dix ans d'écart, mais dix ans, ça peut changer la donne, quasi littéralement. Je me doute qu'elle doit également être angoissée de me voir pour la première fois. A moins que ce ne soit le genre de fille avec qui les choses ne pourraient jamais passer. Mais ça n'avait pas l'air quand j'ai vu ses discussions avec Alize. Parce que je suis tout de même curieuse, même si je suis parfois radicale dans mes opinions, ce qui me cause aussi également parfois du tort, puisque beaucoup de gens prennent mes espèces de petites tocs concernant les relations humaines comme des atteintes, ce qui n'est premièrement pas mon souhait. Mais bon, on ne pouvais pas toujours choisir des choses, et attendre qu'elles soient exactement comme elles ont été imaginées pendant longtemps. Sinon, la magie de la vie s'éteint. Alors je préférais ne pas trop me poser de questions sur Keo, cette cousine éloignée, sur comment elle était, car à chaque fois que je donnais des débuts de réponses possibles, je me faisais peur, presque jusqu'à me démotiver de la rencontrer.
Alors je m'étais rendue au lieu de rendez-vous, sans question. Enfin, "lieu" assez imprécis, puisqu'il s'agissait simplement de se rentrouver au marché de Noël; Et pour le coup, la chance avait été avec nous puisque je l'avais vue en tournant presque la tête, pour me demander si par pur hasard, je ne voyais pas sa chevelure rousse parmi les gens qui passaient et glanaient. Je l'avais interpellée, et elle était venue à ma rencontre. Le plaisir est partagé, depuis le temps que j'entends parler de toi par Alize, et depuis les années qu'on s'envoie ces lettres de fin d'année ! je la détaillais rapidement. A l'exception de la couleur de ses cheveux, elle avait tout d'une James ! Enfin, elle ressemblait à la majeure partie des filles James. La forme des yeux, les traits fin, ce sourire espiègle. Je lui trouvais même une sacré ressemblance avec Alize. Après tout, il s'agissait de la même famille. ça va très bien et toi ?
Je n'en menais pas large de me trouver face à elle. Elle avait 19 ans, et pourtant, elle semblait adulte en tout point. Me dire qu'on la connaissait de façon très éloignée, alors que même si elle n'est pas une cousine germaine, une cousine directe, elle ressemble tellement à une de nos tantes, à notre grand-mère quand elle était plus jeune. Ça en serait presque perturbant.
En reprenant peu à peu mes esprits et en écoutant ma cousine parler, je me rendais compte que j'avais un peu froid, à rester dehors. Alors sa proposition tombait à pic ! Ouiii, avec grand plaisir, je meurs de froid, de la chaleur dans mon corps serait pas de refus ! fis-je avant de rire légèrement. Je suivais Keo pour nous asseoir, puis la regardait. J'avais tellement de questions à son sujet. Tellement que je ne savais par où commencer. Du coup... tu fais quoi dans la vie ? Je veux dire, tu es toujours en études, ou bien tu as commencé avec un boulot et tout ?

_________________________
OUT OF TIME
YOU'RE THE SUN
I'M THE MOON❤️

« Tu es parti, et c'est trop tard...Tu es parti sans un regard, qui m'aidera à t'effacer de ma mémoire ? J'ai essayé de t'oublier, mais quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse l'amour a parfois tort..» ©️    sleeping ∆ monday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: All I want for Christmas is to know the family ♣ Keo    - Dim 20 Déc 2015 - 2:30




Rencontrer une personne en chair et en os change toute votre perception des choses. Elle n’avait pas peur d’être déçue par Bianca, ça non, elle avait plutôt un peu peur de tendue, en revanche. Ce n’était clairement pas le genre de Keo de se stresser avant de rencontrer quelqu’un, mais là ce n’était pas pareil, Bianca faisait tout de même partie de sa famille. La jeune femme essaya donc de se détendre un peu, elle n’était pas en train de passer un examen non plus, et sa cousine avait l’air très sympathique, de prime abord. Elle fut ravie d’apprendre qu’Alize parlait d’elle et c’était réciproque, elle aussi n’avait cessé de rabâcher les oreilles de ses parents au sujet de ses cousines habitant à la Nouvelle-Orléans et à quel point elle en avait marre de rien connaître de sa famille. C’était tout juste si elle connaissait ses grands-parents, coupée de tout comme elle l’était sur son île. Son sourire se fit plus timide et elle laissa Bianca parler. Juste le temps de lui dire qu’elle allait bien et de lui retourner la question en fait.

    « Ça va super aussi, je me plais beaucoup ici ! »


Même pas besoin de feindre, elle disait la stricte vérité. Ça lui avait fait un bien fou de changer d’air et le mal du pays ne l’avait pas encore gagnée, s’il la gagnait jamais. Soit, la blondinette accepta sa proposition de prendre un verre et Keo prit donc place autour de la table haute et commanda son chocolat chaud avant de laisser Bianca passer commande à son tour. En la dévisageant de plus près, hormis la taille élancée, elle ne parvenait pas à voir la ressemblance s’il y en avait une. Elle la trouvait bien plus jolie qu’elle, mais d’un autre côté, elle ne s’était jamais trouvé de ressemblance avec qui que ce soit dans sa famille. Son père était châtain clair et sa mère brune, celle-ci avait le nez constellé de taches de rousseur tandis qu’elle les pleurait tant elle en aurait voulu elle aussi. Et Bianca qui se tenait devant elle, était blonde aux yeux marron, avec des airs de mannequin. Enfin bon, ainsi va la vie et la rouquine fut ravie que sa cousine passe à un autre sujet. Bon, ce n’était certainement pas le plus glorieux en ce qui la concernait, mais c’était toujours mieux que d’en arriver à la conclusion que sa mère avait peut-être fricoté avec le facteur, il y a de ça dix-neuf ans.

    « Pour l’instant, je suis en stage. Je joue du djembé depuis des années et je touche aussi aux autres percussions, j’aimerais bien en faire mon métier alors parfois je fais des représentations mais je pense pas que ça soit suffisant, du coup je fais un stage auprès d’un producteur. Mais il est cool, pas du genre à me demander de faire du café et des photocopies. »


Enfin, ça lui arrivait bien sûr, mais après tout, c’était un peu dans ses attributions de stagiaire. Et quand elle parlait de représentations insuffisantes, elle voulait surtout dire que ça se passait dans des endroits tellement glauques, ne faisant pas attention à qui ils laissaient monter sur scène et au public tellement défoncé qu’il ne faisait jamais réellement attention à la musique qu’on leur jouait. Mais pas la peine d’entrer dans les détails, c’était déjà bien assez embarrassant comme ça pour elle et puis elle faisait ce qu’il fallait pour se faire connaître, alors autant mettre ça en avant. Keo chercha alors dans sa mémoire ce qu’Alize lui avait dit que sa sœur faisait dans la vie et ça lui revint instantanément.

    « Et toi, alors ? Alize m’a dit que tu travaillais avec des chevaux ? »


Elle fut alors interrompue la dame dans son chalet lui signalant que leur commande était prête et alla la chercher avant de reprendre.

    « C’est pas un peu impressionnant ? C’est pas qu’ils me font peur, mais de là où je viens, on a plus l’habitude des homards. C’est plus petit, bien que quand ça pince, c’est à te faire regretter d’être née ! »


Keo adressa un grand sourire à Bianca avant de souffler sur son chocolat chaud. Oui c’était pathétique, mais chez elle, on pêchait le homard !

    « Vous êtes déjà venues en Nouvelle-Angleterre avec Alize ? Ça pourrait être chouette. »


Oh certes, pas de façon permanente comme elle le faisait en Nouvelle-Orléans, franchement, qui voulait allait vivre de son plein gré dans un climat aussi humide et froid ? Mais en voyage, ses parents seraient très contents de les connaître eux aussi, alors pourquoi pas ?


made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» Christmas Hat on a Pole Match : Trish Stratus vs Brooke Tessmacher vs Serena vs Angelina Love
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-