AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité, viens nous donner ton avis sur PRD et Bazzart
et récolte des points supplémentaires dans la course au membre du mois ! ♥
Le forum fête ses trois ans ♥
Merci à chacun de vous pour ces belles années !
Des intrigues ont été mises en place pour fêter l'anniversaire du forum !
N'hésitez pas à jeter un coup d’œil dans la partie évènements ♥
Les soldes sont à nouveau présentes jusqu'au 30 juin.
Intéressés ? Alors n'hésitez pas à aller lire ce sujet

 I never meant to break your heart • BASTIAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: I never meant to break your heart • BASTIAN    - Mar 16 Fév 2016 - 17:39

Arès Bastian Tremblay

I never meant to make you cry

Tell us about you


Moi c'est A. Bastian Tremblay mais tu peux également m'appeler Arès ou Bas'. Je suis né(e) le 12/06/1984 à Toronto. J'ai donc 32 ans. J'ai des origines canadiennes. Je suis amoureux des courbes féminines et dans ma vie c'est vraiment le bordel en ce moment. Je bosse en tant qu'auteur. Je fais partie des Louis Armstrong. Les gens me disent que je ressemble comme deux gouttes d'eau à Chris Evans.
© tumblr
Comment te définirais-tu? Je suis une personne assez posée, notamment dans son travail, mais qui traverse une période sentimentale très compliquée. Je suis le genre à faire attention aux autres, à ne jamais me préoccuper de ce qu'on peut penser de moi - en revanche, j'accorde un mot d'ordre à ce qu'on pense de mes romans.
Pour toi, que représente la musique? La musique c'est mon essentielle. Elle me permet de penser, de réfléchir, de vivre, et d'écrire. C'est aussi une chose importante dans le déroulement de ma vie. Elle m'a permis de me sortir de moments importants, de me changer les idées et de voir la vie différemment.
Quelle est la chose la plus importante pour toi? Sans surprise, en tant qu'auteur, la chose la plus importe pour moi, c'est l'écriture. J'en ai besoin, c'est comme un second souffle, un troisième poumon, une deuxième Amazonie. Je suis né pour écrire, je vis pour écrire et je mourrai probablement en écrivant.

Caractère & Physique • Passionné - Borné - Têtu - Amoureux de la Nature - Deux mains gauches, surtout en cuisine - Minutieux - Organisé - Téméraire - De temps en temps plutôt irréfléchi - Responsable quand ça l'arrange seulement - À l'écoute - Possessif.
• Grand d'environ 1m83, musclé, brun aux yeux bleus, Bastian sait qu'il peut séduire, et il en use, surtout quand il lui faut abuser de ses sourires en coin et de son passage de sa main dans ses cheveux.
Habitudes • Boit un café très noir et toujours très chaud le matin - Ne boit pas de lait animal, seulement du lait végétal - Aime le sport mais n'en pratique pas vraiment, le préférant grandement à son amour inconditionnel pour l'écriture - Ne mange pas ce qui vient de la mer et un minimum de viande, l'écologie, ça le travaille! - Ne se couche/s'endort jamais avant deux heures du matin


▬ Qui je suis ▬
Pseudo/Prénom BH • Âge 21 soon • Scénario/Inventé inventé Fréquence de connexion allant de 2/7 à 6/7 • Comment as-tu découvert le forum? ici • Qu'en penses-tu? ici • Ton avatar Chris Evans • Un double compte? ici • Un dernier mot? Banana!

Code:
<span class="pris">CHRIS EVANS </span>♠ arès b. tremblay


Dernière édition par A. Bastian Tremblay le Mer 17 Fév 2016 - 21:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: I never meant to break your heart • BASTIAN    - Mar 16 Fév 2016 - 17:39


Stay true

• Arès est né en 1984, à Toronto au Canada, dans une fratrie déjà composé de deux frères : Eros et Hermès. Leurs parents étaient des chercheurs dans le domaine de la mythologie grecque, d'où les prénoms des plus atypiques attribués à leurs trois fils.

• Après une longue scolarité difficile pour lui, les parents Tremblay décident de déscolariser leur fils alors qu'il n'a pas encore atteint le niveau du secondaire. C'est une période difficile pour Arès, qui n'arrive pas à extérioriser ses sentiments et qui est obligé d'aller voir un psychologue trois fois par semaine.

• C'est un an après sa déscolarisation que Arès, par le biais de l'écriture, commence à s'ouvrir au monde. C'est à cet âge là d'ailleurs qu'il participe à un concours d'écriture à Toronto et gagne le troisième prix. Ce n'est pas la victoire, certes, mais pour lui, c'est le début d'une grande aventure puisqu'il gagne déjà quelque chose alors qu'il concourrait contre des adultes expérimentés. Arès commence alors à se faire des amis, des vrais, et renforce les liens qui l'unissaient à ses frères. Eros et Hermès deviennent alors les deux personnes qui comptent le plus, ceux en qui il a le plus confiance, ses rocs, qui lui permettent de s'ouvrir un peu plus chaque seconde.

• Il boucle son premier roman alors qu'il n'a que quinze ans. Arès Tremblay devient un auteur reconnu dans tout le Canada et commence à faire parler de lui aux Etats Unis. Seulement, peu de gens savent qu'il s'agit d'un adolescent derrière ces pages, cette plume. Non, personne ou presque, et c'est d'ailleurs la surprise quand on finit par le découvrir. Cela devient vite un sujet à polémique. Comment un adolescent aussi peu "expérimenté" peut-il être capable d'écrire un roman du début à la fin, roman qui a du succès? Longtemps, on l'accusera alors d'avoir demandé l'aide d'un adulte.

• La polémique autour de son premier roman, il la perçoit vraiment mal. C'est pour cette raison qu'il décide de se faire silencieux pendant un moment. Il déménage alors à la Nouvelle Orléans et tente de se donner une nouvelle vie, loin de l'écriture. Il se met donc au sport, à l'aide de son frère aîné, et décide de se lancer dans la compétition de courses. Cependant, sa "nouvelle vie" en Nouvelle Orléans avec sa famille ne tarde pas à se faire rattraper par l'ancienne et il finit par renouer avec son unique amour : l'écriture, notamment grâce à l'aide de ses frères, Eros son manager, Hermès son "coach".

• 2005. Katrina. L'horreur et la destruction. Arès est à peine majeur et pourtant, il est persuadé d'avoir vu la mort le frôler. C'est d'ailleurs ce qu'elle a fait, mais sans s'intéresser à lui. Ce sont ses parents qui sont mort dans la catastrophe. La tristesse, c'est tout ce qu'il retient. La peur aussi. Et le désarroi. Il se sent soudainement comme replongé dans l'incertitude que lui conférait son enfance. Et, peu à peu, il se renferme à nouveau sur lui. La vie n'est pas ce qu'elle promet et il se laisse glisser dans une sorte de dépression chronique de laquelle rien ne semble pouvoir l'en sortir. Excepté l'écriture.

• Après avoir publié un roman sur Katrina et la mort de ses parents, Arès rencontre une jeune femme, belle comme il n'en avait jamais vu alors, Claire. Il a alors vingt deux ans. Elle est tout ce qui semble lui manquer. Leur rencontre s'est faite lors d'une séance de dédicace. Une de celles auxquelles Arès n'avait aucune envie d'assister. Pourtant, poussé par son frère et manager, il avait fini par céder, plus pour cesser d'entendre les reproches de ses deux aînés que pour réellement rencontrer son public. Pour lui, son histoire est trop personnelle, il n'a aucune envie de la partager ouvertement, d'autant que la publication n'était pas supposée se faire et que ce sont ses frères qui l'y ont poussé, dans l'espoir que leur cadet se remette grâce à ce livre, et eux aussi.
Claire et lui deviennent de très bons amis et, après six ans d'amitié pure et profonde, ils se mettent ensemble, bien qu'un peu poussés par leurs amis respectifs.

• Après deux ans de relation, Claire et Arès finissent par officialiser leur relation et se fiancent. La famille "haute placée" de Claire est une sorte de futur tremplin pour la carrière d'Arès qui voit son public évoluer de plus en plus, tout comme la passion qui le guide à écrire toujours plus. Cependant, les relations entre le jeune homme et sa belle-famille sont tendues. Lui se fiche d'avoir une grande et belle carrière, il veut écrire, mais après trois romans plus ou moins bien vendus, ne veut plus rien publier. Il aime écrire, c'est vrai, mais il veut garder ce qu'il écrit pour lui. Et l'aversion maladive qu'il éprouve envers son beau père ne l'aide pas à se mettre à l'idée de publier quoi que ce soit de plus. Ses jours et les jours de ses peut-être futurs enfants sont largement assurés, et il n'a aucun besoin de plus. Ce n'est pas l'argent qui compte pour lui.

• Il décide de ne garder son prénom, Arès, que pour l'écriture, afin de détacher sa vie professionnelle de sa vie privée. Peu de gens le nomment Arès dans l'intimité puisque tout le monde l'appelle alors par son deuxième prénom, Bastian.

• Rapidement des tensions apparaissent entre les fiancés. Claire n'apprécie pas le fait d'être toujours relayée au second plan après l'écriture. Elle ne supporte plus le train de vie de son fiancé et aimerait qu'il commence à penser à leur vie à tous les deux et qu'ils commencent à construire un futur, avoir des projets pour l'après mariage. Elle n'accepte pas et refuse d'ailleurs de comprendre l'opposition entre Arès et son beau père. Pour elle, l'argent devrait être un choix vital et non pas optionnel comme le fait Arès.
Après une violente dispute, elle décide de quitter l'appartement pour la nuit et finit par revenir, deux jours après, en avouant avoir trompé son fiancé. Si Arès ne peut qu'apprécier son honnêteté il a du mal à accepter l'acte de sa fiancée et lui demande de repousser la date du mariage. Il n'est plus certain de rien et refuse de se précipiter, surtout pas s'il n'est pas certain d'avoir face à lui celle qu'il estime être "la bonne". Car derrière ses airs d'écrivain rêveur mais torturé, il est aussi le genre à croire au grand amour, le vrai, le seul et l'unique.

• C'est après avoir appris que Claire l'avait trompé avec son éditeur qu'Arès décide de prendre du recul. Il part alors vivre dans l'appartement d'Hermès, qui l'accueille les bras grands ouverts. L'aventure commence alors et, après avoir fait quelques virées dans un tout autre état que la Louisiane, ils se rendent tous les deux à Los Angeles, sous le chaud soleil californien. Après un petit road trip, à quatre heures de L.A, ils finissent leur soirée à Las Vegas où Arès rencontre Reine, qui s'avère, à ses yeux, encore plus jolie que sa fiancée, si c'est possible encore. Laissé par son frère, éternel dragueur, Arès passe la soirée avec Reine, soirée très arrosée. Il se réveille le lendemain matin, avec un total blackout de la soirée passée, dans le même lit qu'elle alors qu'il se rappelle à peine son prénom. Ce qu'il ne saura que plus tard, c'est que pendant cette soirée, il l'a demandée en mariage et que, devant l'autel, ils se sont dit oui, sous l'emprise de l'alcool.
Pourtant, jusqu'à ce qu'il vienne à l'apprendre, il n'en aura aucune idée puisqu'il a perdu son alliance à l'hôtel de Vegas où il s'est réveillé...  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: I never meant to break your heart • BASTIAN    - Jeu 18 Fév 2016 - 15:32

Miam, t'es beau, t'es parfait, je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


Message
Sujet: Re: I never meant to break your heart • BASTIAN    - Sam 27 Fév 2016 - 8:34

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 06/12/2014
Messages : 191
Avatar : Doulas Booth
Métier : Étudiant en photographie + guitariste a ses heures perdues

Message
Sujet: Re: I never meant to break your heart • BASTIAN    - Sam 27 Fév 2016 - 14:58

Bienvenue ici ta fiche est cool :) Bon courage pour la suite ;)

_________________________

   
I CAN LIVE UNDERWATER

   
When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Date d'inscription : 08/03/2014
Messages : 534
Avatar : Peter Facinelli ♥
Age : 43

Message
Sujet: Re: I never meant to break your heart • BASTIAN    - Sam 27 Fév 2016 - 15:19

Félicitations

A. Bastian Tremblay!


Mon Chris ** J'ai adoré ton histoire et je regrette pas de t'avoir laissé monsieur Evans pour ton perso **

Ta fiche est désormais validée! Nous espérons que tu te plairas parmi nous!
Maintenant que tu comptes officiellement parmi les habitants de la Nouvelle-Orléans, tu peux aller à l'agence immobilière afin d'avoir un toit sur la tête. Si tu recherches des colocataires ou une colocation, les annonces sont là pour toi ! N'hésite pas non plus à postuler afin de trouver un job en allant au Pôle Emploi, ainsi que d'éplucher les offres d'emploi. Tu y trouveras l'emploi de tes rêves, c'est certain!
N'oublie pas d'aller te faire des amis. Et pour finir, si jamais l'envie te prends, passe faire un tour parmi les jumelages de la ville.
Tu peux désormais te balader à volonté dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Si tu as un souci, n'hésite pas à contacter un des administrateurs, nous serons parfaitement ravis de venir à ta rescousse, ou simplement de répondre à une question

_________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» how to break a heart (avery)
» (F) Karen Gillan - Break your heart
» scorpiana ▷ cause when a heart breaks no it don't break even.
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Connaissez-vous Prison Break ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-